Raoul Jomphe et les bébé phoques à Tout le monde en parle

Raoul Jomphe et les bébés phoques à Tout le monde en parle

Dossier Tout le monde en parle

Je me dois de souligner le travail du documentariste Raoul Jomphe. Lors de sa visite à Tout le monde en parle, nous avons eu la chance de visionner un extrait de son documentaire où il filme le « making of » d’un publicité qui a gagné un « Panda Award » concernant la chasse aux phoques. La cruauté de ces soi-disant protecteurs de la nature a eu un effet monstre. Raoul Jomphe nous a bien démontré qu’on peut faire dire beaucoup de choses à une image.

En espérant que Raoul Jomphe n’est pas à vivre de représailles de ces groupes qui se disent environnementaux.

Félicitations pour votre courage et votre perspicacité M. Jomphe. L’extrait que nous avons vu est d’un grand intérêt public et saura apporter une information juste et importante sur une réalité souvent incomprise du grand public, inondé de publicités trompeuses et mal intentionnés.

Autres textes sur l’Environnement et commentaires du rédacteur sur l’Environnement.

Textes sur Tout le monde en parle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

6 Réponses

  1. Ce pseudo-documentaire financé,en partie, par Radio-Canada, la télévision d’état, est de la pure désinformation. Raoul Jomphe n’a pas fait un travail objectif mais un film d’opinion. A propos de cette scène du film où on laisse croire que les observateurs de la HSUS ont filmé un phoque blessé pendant 40 minutes, et que lorsque ce phoque a glissé à l’eau, ils l’en ont ressorti pour continuer à filmer sa souffrance. En réalité, les chasseurs qui ont assomé ce bébé phoque ont enfreint la loi en l’abandonnant à sa souffrance. Les observateurs voulaient le transporter en hélicoptère pour le faire soigner mais c’est à ce moment-là que les chasseurs sont revenus et ont de nouveau enfreint la loi en lui transperçant le crâne avec une pointe de métal. Légalement, les observateurs ne pouvaient pas agir, car une loi interdit d’intervenir dans la chasse. On nous répète sans cesse que les chasseurs tuent sur le coup les bébé-phoques, voilà pourtant la preuve irréfutable que les chasseurs ne font pas toujours leur sale besogne correctement.
    Manipulation d’images par le réalisateur et aussi énoncé frauduleux de sa part quand il accuse les phoques de décimer les stocks de poissons. D’innombrables rapports scientifiques établissent que la pénurie de poissons est liée à la pêche; c’est le même scénario que dans les années 30 où l’on massacraient les bélugas sous prétexte qu’ils consommaient trop de saumons. Tous les océans se vident de poissons, est-ce mondialement toujours à cause des phoques?

    N’en déplaise à tous ceux qui insultent les protecteurs des phoques en les traitant du terme réducteur « d’animalistes », cette chasse barbare et cruelle prendra bientôt fin, par manque d’acheteurs européens et aussi à cause des changements climatiques. L’écologie ne devrait jamais être associée à la violence et aux massacres. La chasse aux bébé-phoques (96 % des phoques tués ont moins de trois mois) est une activité dépassée et violente. Nous n’avons pas à être des prédateurs et des tueurs pour survivre sur cette planète. Nous avons plutôt besoin d’une ouverture de la conscience et d’un peu plus d’empathie pour la souffrance de tous les êtres vivants.

    J'aime

  2. Mme Jolicoeur,

    D’une part, vous signez avec l’acronyme AHIMSA. Pour nos lecteurs, il pourrait être opportun de mentionner l’organisme dans lequel vous êtes impliqué: Association Humanitaire d’Information et de Mobilisation pour la Survie des Animaux. Dans cette organisation, vous prônez le végétarisme. Vous êtes non seulement contre la chasse aux phoques, mais aussi contre l’abattage des porcs, des boeufs, des poulets…

    D’autre part, vous mentionnez que la chasse aux bébés phoques est une activité dépassée et violente. Pourtant, il est interdit de chasser les bébé phoques depuis 1987. Pourriez-vous mieux nous expliquer votre affirmation qui va à l’encontre de nos lois.

    En espérant avoir quelques précisions sur vos affirmations.

    J'aime

  3. Présentement, on chasse les bébés phoques âgés de 15 jours à 3 semaines. Il n’y a donc rien ne fallacieux à dire que les bébés phoques sont encore chassés. Au cours des trois dernières années presqu’un million de phoques ont été tués sur les banquises de l’est du Canada; 96 % des ces phoques étaient âgés de moins de trois mois.
    La chasse est violente. A lire ce rapport rédigé par un révérend anglican,professeur à l’Université d’Oxford (Grande-Bretagne) et co-signé par plusieurs éthiciens, professeurs de philosophie et qui dénonce la chasse aux phoques comme immorale et cruelle http://www.infurmation.com/pdf/FINAL-Respect2006-a_Revised.pdf
    La propagande et la désinformation vient de Raoul Jomphe qui a fait un film d’opinion; c’est lui qui a manipulé les images!
    AHIMSA veut aussi dire non-violence. Toutes les violences sont liées, qu’elles s’adressent aux animaux, aux enfants ou aux femmes. Elles découlent toutes de la loi du plus fort. Vu l’état de la planète et de notre domination cruelle sur ceux que nous considérons comme « inférieurs », il est plus que temps de revoir nos rapports avec les animaux mais aussi les humains. Evoluons vers la non-violence, l’empathie pour la souffrance des autres, la compassion et non vers les massacres, les tueries et la course aux profits. « Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille » (Leon Tolstoi)
    Pour plus d’infos, voir notre site web: http://www.ass-ahimsa.net

    J'aime

  4. Ce documentaire est excellent.

    Évidemment, il s’agit d’un film d’auteur qui y présente un opinion. Personne n’a d’ailleurs jamais prétendu le contraire. Et depuis quand est-il interdit d’émettre des opinions au Canada?

    Quand on parle de manipulation d’image et de désinformation, je n’ai vu aucun effet spécial dans ce film, à part, bien entendu, les phoques matures qui se transforment par magie en blanchons attendrissant sur la documentation des groupes qui sont contre cette chasse.

    De plus, le rapport qui est établi dans ce film entre le traitement réservé aux animaux de boucherie et celui réservé aux phoques est pertinent. Est-ce que tous ceux qui s’empechent d’acheter de la fourrure sont aussi végétariens? Sinon, ils sont en contradiction avec eux-même. La chasse aux phoques se terminera le jour ou plus personne ne bouffera de viande et ou plus personne ne « fera plus violence » aux carrotes de nos jardins… en attendant…

    Finalement ce documentaire en au fond bien gentil, car M. Jomphe aurait pu aller encore plus loin en analysant les actions d’autres groupes similaires à la Human Society. Il y aurait surement trouvé d’autres anecdotes encore plus savoureuses à raconter sur ces chers bienfaiteurs du nouvel âge…

    Personellement, j’ai été directeur artistique du Jour de la Terre Marseille Méditerranée pendant 4ans, jusqu’à je me rende compte que Earth Day, souffre des même maux qui affligent plusieurs groupes animalistes… Ce pourquoi je redirige maintenant tout le traffic de mes deux sites web sur celui de Phoque, le film…

    Il est grand temps que tous ces groupes arrêtent de se regarder le nombril et de vivre dans un monde idéal qui n’existe que dans leur imaginaire. Ce faisant ils deviennent aussi des instruments du pouvoir qui sont toujours à la recherche d’une façon efficace de détourner l’attention du public vers des enjeux secondaires, afin que nous oublions les dossiers les plus importants, tels que ceux d’une répartition plus équitable des richesse dans le monde, d’une catastrophe écologique imminente, de la cruauté envers les humains. Et quand je parle de cruauté envers les humains, pas besoin de guerre. Suffit d’aller faire un tour dans les hopitaux qui subissent des coupures budgétaires pour bien se rendre compte que la souffrance est à nos portes, pas besoin d’aller se les geler sur un banquise, en défendant des arguments douteux, à propos d’une chasse historique et bien encadrée.

    J'aime

  5. Je n’ai pas vu le documentaire, mais les réactions de certains «écologistes», ou devrais-je dire d’Ayatollah de l’écologie, me font dresser les cheveux sur la tête. La désinformation est réelle et de chaque côté. Aucun ne peut réellement affirmer montrer une information complète avec tous les aspects de la question.

    Revenons à la question de base, la chasse aux phoques. Mme Jolicoeur de AHIMSA se discrédite complètement à mes yeux et entre justement dans la catégorie mentionnée précédemment lorsqu’il est question des opinions de son groupe. La chasse existe et a été encadré par des lois. Il est interdit de chasser les bébés phoques depuis 25 ans! De plus, cessez d’amener l’humanité dans la chaîne alimentaire par pitié. La projection des émotions et de l’humanité ça fera. Autrement, faites-le entièrement et vous verrez l’impossibilité de mener cette idée jusqu’au bout. Il ne faut pas manger de viande parce que c’est cruel de tuer un animal. Il ne faut pas manger de poisson pour les mêmes raisons. Il ne faut pas manger de plantes entières qui, par leur récolte, a pour effet de tuer la plante. Oubliez les insectes, etc. Il ne reste qu’à manger des fruits, mais attention aux quantités! Il ne faudrait pas éliminer des espèces parce que tous les fruits auront été mangés par ces tueurs en série d’humains humanistes qui, dans leur grâce, ne mangent pas d’animaux et ne chassent pas.

    Soyons réaliste. Sous la bannière écologiste se cachent des extrémistes, des illuminatis, des Ayatollah. Un débat où des extrémistes se cachent derrière un écran de fumé est malsain. Comment prendre position ou se faire une opinion quand nous ne savons pas qui est qui?

    Merci à M. Viger d’avoir fait sortir Mme Jolicoeur de son trou de souris où elle se terrait pensant nous leurrer.

    J'aime

  6. Merci messieurs Veillette et Lupien pour vos commentaires.

    Il est vrai que ces événements peuvent devenir des bouc-émissaires des vraies problématiques qui affligent notre société.

    Au plaisir de vous lire et de recevoir vos commentaires.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 781 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :