Doit-on légaliser la prostitution?

Réservez votre Sac à surprises 2014

Doit-on légaliser la prostitution?

Dossier Prostitution et Sexualité.

Pendant plusieurs décennies, j’ai pensé que la légalisation de la prostitution permettrait d’aider les filles qui font la rue et règlerait tous les problèmes. Mais je ne peux négliger les résultats dans les pays l’ayant légalisée. Après avoir fait des recherches plus approfondies, je suis maintenant fondamentalement convaincu que la légalisation de la prostitution a plus d’effets pervers que d’avantages. Il est trop facile de se débarrasser de la question et de répondre hâtivement.

Les effets de la légalisation

Depuis maintenant dix ans, des pays tels l’Australie, les Pays-Bas et l’Allemagne ont légalisé la prostitution. Pour certains, ils n’arrivent pas à en gérer les effets pervers, pour d’autres, ils voudraient revenir en arrière.

En légalisant la prostitution, nous amenons des entrepreneurs (ex-pimp) à pouvoir être exigeants envers les filles travaillant dans leur nouveau bordel légal. Lorsque la fille devient un peu trop vieille (exemple 23 ans) ou qu’elle commence à avoir l’air magané, on la remplacera rapidement pour satisfaire la clientèle. Dans l’entreprise privée, quand une employée n’est plus rentable, on la remplace. C’est la jungle de l’offre et de la demande, là où le client a toujours raison et que la rentabilité prime sur tout.

Retour à la prostitution de rue

Qu’adviendra-t-il des filles qui se feront mettre à la porte des bordels? Retour à la rue? Ceci explique peut-être pourquoi dans les pays ayant légalisé la prostitution, on retrouve trois fois plus de prostituées qui font la rue.

Et ces filles retournées à la rue ont-elles plus de sécurité et de plaisir à exercer leur métier? D’une part, un client prendra une fille qui fait la rue plutôt que celle qui se retrouve dans un bordel légal parce qu’elle coûte moins cher, parce que le client est violent et qu’il n’est pas admis dans le bordel, parce qu’il a des exigences telles que faire l’amour sans condom… D’autre part, les citoyens risquent d’être encore moins tolérants envers les filles de la rue: «On a légalisé la prostitution, ce n’est pas pour te revoir dans la rue. Retourne dans ton bordel!».

Prostitution et danse à 10$

Plus près de nous, dans un domaine similaire, on peut se demander si la légalisation des danses à 10$, a permis d’augmenter la qualité des conditions de travail des danseuses? Qu’est-il advenu des filles qui dansaient mais qui ne veulent pas se faire tripoter ou faire une pipe dans les isoloirs? Est-ce qu’avec la légalisation des danses à 10$, on a éloigné les groupes criminalisés des bars? Pourquoi en serait-il différent en légalisant la prostitution?

La répression et ses effets pervers

Seules les prostituées de la rue sont visées. Les autres formes de prostitution sont légales. Cependant, la répression apporte aussi des conséquences. On leur donne des contraventions, criminalise les personnes, les met en prison. Nous entendons aussi parler d’histoires d’horreur. Des filles battues et violées par des clients qui ne peuvent porter plainte parce qu’elles sont considérées comme des criminelles, des policiers qui les font chanter pour avoir des informations sur ce qui se passe dans le milieu… Une opération répressive ne fait que déplacer les gens d’un quartier à l’autre.

Quels sont les autres choix à la légalisation de la prostitution?

Se limiter à seulement deux choix extrêmes tel que légaliser ou criminaliser nous amène dans un cul de sac. La Suède, quant à elle, criminalise les clients. Les prostituées sont considérées comme des victimes et peuvent recevoir aide et soutien. La formule semble bien fonctionner jusqu’à date puisqu’il y a réduction de la prostitution.

Nous avons à faire un débat de société pour créer de nouvelles approches, de nouveaux choix. Vos commentaires et opinions sont importants.

Dossier Prostitution et Sexualité.

Avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?

Doit-on légaliser la prostitution?

Les effets pervers de la légalisation de la prostitution.

Les clients de la prostitution.

Les filles dans les gangs de rue et la prostitution.

Prostitution de luxe d’une escorte.

Pour ou contre la légalisation de la prostitution?

Définition et historique de la prostitution

Jean-François Lisée de L’actualité et la légalisation de la prostitution.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Extrait du livre Après la pluie… Le beau temps.

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

221 Réponses

  1. [...] Promise… on Effets pervers de la lé…"Terre Promise… on Doit-on légaliser la…"Terre Promise… on Avons-nous l’argent n…xavier on Suicide sans souffrance, [...]

    J'aime

  2. [...] poids des mots, d… on Effets pervers de la lé…Le poids des mots, d… on Doit-on légaliser la…Les enfants de la ru… on Publicité"Terre Promise… on Lettre ouverte à [...]

    J'aime

  3. [...] Voix du PANDA … on Musique, décrochage et …Internet: prostituti… on Doit-on légaliser la…Internet: prostituti… on Prostitution de luxe: Les haut…Internet: prostituti… [...]

    J'aime

  4. légaliser la prostitution regarde en suisse
    moi je suit pour mais avant de dire legaliser il faut des conditions autres que le suisse ou les pays qui le font
    seul les mairie de chaques villes pourrait gerer les ( maisons ou appartements ,aucun propriétaires privé ) ses maison = proprietaire mairie , controlé par services sociaux et les polices .
    le tou supervisé par les associations d’aides

    en suisse il y à des bordels VIP mais derriere se mot vip il y à maffia ( les associations sont la bonne conscience du pays , la police se démene en sous effectif .) renseigne toi raymond exemple geneve nombre de prostituées , et effectif de la brigade des moeurs . les pauvres ils sont surchargé .

    la légalisation ne peut etre bien si elle est pas encadré par des gens honnetes

    le site le forum j’ai déjà des filles qui posent questions je pense dans le temp le délation systeme pointera du doigt directement les lieux malhonnetes

    pour finir il faut que les honnetes gens stop d’etre hypocrite face à se métier ( le mal grandit par l’inaction des gens de bien ) et surtout ne pas cacher la prostituée car elle sera en danger plus grand .
    un travaille de prévention aux débutantes se doit un travaille pour responsabiliser le client se doit

    J'aime

  5. Bonjour Joel.

    Je suis d’accord avec le fait que s’il y a légalisation de la prostitution, le propriétaire ne peut pas être l’entreprise privée. Cela serait un accès aux mafias et groupes criminalisés à en prendre le contrôle.

    Si on légalise la prostitution, seule une société d’état avec une association communautaire peut en avoir le contrôle.

    J'aime

  6. et oui
    un gouvernement qui mettra en place sa propre gestion du sexe avec ses sites d’annonces en ayant le monopole de se metier en penalisant le client d’amende et peine de prison si il fréquente la prostitution illégale = un immense pied de nez aux pourris

    j’ai écrit au grand conseil de l’état de geneve en demandant la mise en place d’un systeme
    chaques filles doit se déclarer aupres de la brigade des moeurs lors de sa déclaration j’ai demandé qu’un psychologue discute avec ses filles afin de déterminer si elle est sous ou pas pression exterieur

    je pense que le service juridique étudie l’idée
    à se jour

    geneve et suisse la prostitution est légal
    tous les proxénetes de la terre se servent de se légale pour exercer leur actions illégales sur le territoire on va dire les pros en regles se sont les arbres qui cachent la foret il sont irréprochables en façade et derriere se caches une puissance dispatché sur tous les pays
    donc seul une gestion d’état pourra stopper se merdier

    J'aime

  7. La difficulté c’est que les politiciens n’ont pas la colonne vertébrale pour prendre une telle position et n’auront pas le courage de créer une régie du sexe.

    J'aime

  8. les politiques ahahaahaha dabord ils pensent à la popularité en deux le pognon , de plus pas un à les couilles de se mettre en travers
    se n’est pas politiquement correcte de s’interesser aux prostituées surtout quand c’est des étudiantes et qu’elles se vendent pour payer leur etudes
    en fait un pays qui ne fait pas le max pour l’éducation est un pays qui me fait honte

    mais j’espere de tout coeur que des escortes rompt le silence de l’identité des clients politiques !!!!!! mdr

    J'aime

  9. Les escortes de luxe il y en a. Pour les politiciens, pour les gros entrepreneurs, pour les gros événements internationaux…

    J'aime

  10. les politiques veulent pas. plus de filles plus mumuse comment pense tu raymond pourquoi des réseaux agissent et qu’ils son jamais inquieté ? l’autre foit je t’est parlé d’un site et d’un nom si tu cherche plus loin t’arrive aux politiques

    je pense je vait ouvrir une agence d’escorte à paris juste pour diffuser les photos de nos futur candidat en position lol comprométente je rigole

    avant que la france légalise la prostitution il y aura du chemin et les réseaux continueront a se gaver

    Madame le député,

    J’ai eu la chance de vous connaitre lors de l’année 2007. Cette année –là nous nous sommes rencontrées lors d’un combat acharné contre l’implantation d’une mosquée salafiste clandestine (1).

    J’ai pu apprécier votre pugnacité, votre franc-parler et votre détermination face à cette situation intolérable. Votre discours combattif et féministe de l’époque m’avait convaincue de vos positions déterminées envers les droits des femmes.

    Vous avez été nommée le 8 mars 2010 par le Président de la République rapporteur général de l’Observatoire de la parité entre hommes et femmes.

    Votre livre « Pour en finir avec les violences faites aux femmes » paru tout récemment dénonçait toutes les situations dégradantes pour les femmes : mariage forcé, excision, violences domestiques, influence des religieux etc … (2)

    Vous défendez la nécessité d’une loi contre le port du voile intégral, contrairement aux femmes du parti socialiste. J’étais en train de me demander si des personnes comme vous n’étaient pas les meilleurs défenseurs du combat des femmes car en tant que féministe, je ne pouvais qu’approuver toutes ces actions. Je m’exprime à l’imparfait car il y a peu de temps j’ai découvert vos déclarations sur la prostitution.

    Après Françoise de Panafieu en 2002, Christine Boutin fin 2009, vous vous prononcez pour une réouverture des «maisons ouvertes», maisons ouvertes pour ne pas dire maisons closes ou éros centers.

    Ces structures selon vous garantiraient aux femmes de meilleures «conditions de protection sanitaires, judiciaires, financières et juridiques». Vous imaginez des bordels «à l’image des cabinets de professionnels, comme les experts comptables».

    Comment peut-on concevoir que l’émancipation des femmes, valeur que je croyais chère à vos yeux, puisse passer par la marchandisation reconnue de leur corps ?

    Pensez-vous vraiment que les prostituées qui exercent ce métier, aussi vieux soit-il, le fassent par choix ? Ne pensez-vous que la prostitution est elle-même une violence faite aux femmes ?

    La prostitution est une survivance archaïque, elle est contraire aux plus élémentaires droits humains et indigne d’une démocratie. Une étude menée en France a montré qu’entre 80 et 95% des femmes prostituées ont été victimes d’une ou plusieurs agressions sexuelles dans leur enfance.

    Comme le déclaraient les féministes anglaises du XIXème siècle, ce n’est pas parce que le meurtre ou le viol ont toujours existé qu’il faut leur donner un cadre légal. Que penser des camps d’abattage ou de soumission (camps situés dans les Balkans, en Europe Centrale et en Italie) où l’on enferme des femmes pendant des semaines, où on les bat, les viole, les drogue avant de les mettre sur le marché ?

    Vous parlez de protection sanitaire, cela voudrait-il dire que ces femmes auraient un suivi médical dans ces « maisons ouvertes » et que leur certificat de travail serait un examen de laboratoire prouvant leur séronégativité ? Pour les clients éventuels, ce serait un gage de bonne santé .Demandera-ton dans vos « maisons ouvertes » le même papier de bonne santé à ces mêmes clients ?

    Vous parlez de protection judiciaire et financière, l’Etat deviendrait-il le proxénète attitré de ces femmes ? Il est vrai que selon l’Office Central pour la Répression de la Traite des Etres Humains (OCRETEH) il y aurait entre 15 000 et 30 000 prostituées et la prostitution générerait de 2,3 à 3 milliards d’euros de chiffre d’affaire dont 70% profiteraient aux proxénètes. Ainsi, si l’on met ces femmes sous protection de l’Etat voilà une manne bien intéressante.

    Verrons-nous, des offres d’emploi dans l’industrie du sexe offerts aux femmes de moins de 55 ans ? En Allemagne en 2005 une femme de 25 ans a été menacée de perdre ses allocations chômage parce qu’elle avait refusé un telle offre. Voyez-vous là une façon de résoudre le chômage des jeunes femmes non qualifiées ? Accepteriez-vous qu’un membre de votre famille exerce ce métier ? Allez-vous faire ouvrir des écoles où l’on délivrera un certificat national de prostitution ?

    En tant que rapporteur général de l’observatoire de la parité entre hommes et femmes, envisagez-vous de créer les mêmes maisons ouvertes ayant une population uniquement masculine réservée aux femmes ?

    Vous parlez de cabinets de professionnels, comme les experts comptables .Suggérez-vous que les experts comptables sont eux aussi à acheter comme les prostituées ?

    Vos déclarations sont en fait une institutionnalisation de la prostitution. Qu’une femme ose proposer une réouverture des maisons closes cela est inouï. Avez-vous vous oublier que c’est Marthe Richard, prostituée à 16 ans, ayant connu l’enfer des maisons closes qui a réussi à obtenir la fermeture de ces lieux ?

    Pourquoi n’avez-vous pris exemple sur la Suède ? En 1999 l’Etat suédois a adopté une démarche innovante en proposant premièrement de criminaliser l’achat des faveurs sexuelles et deuxièmement de décriminaliser la vente de ces faveurs.

    Les prostituées sont considérées comme des victimes d’exploitation et les clients comme exploitants. La Suède a alloué des sommes destinées à des services sociaux complets pour toute personne prostituée qui veut de l’aide pour quitter la prostitution.

    Aujourd’hui la prostitution a quasiment disparu. Le Code pénal suédois a également été enrichi d’un nouvel article le 1er juillet 2002, qui punit « le trafic d’être humains à des fins d’exploitation sexuelle ». Risque encouru : dix ans de prison. Voilà ce dont vous auriez pu vous inspirer.
    Comme le port du voile intégral, la prostitution est une violence faite aux femmes et je n’arrive pas à comprendre en tant que défenseuse de la cause des femmes vous puissiez soutenir une telle position qui est contraire à la dignité et au respect de la femme.

    Madame le député je pense que vous vous trompez de combat, les femmes prostituées n’attendent pas la réouverture des maisons closes mais attendent que vous les libériez d’une condition d’oppression et de soumission qu’elles subissent chaque jour.

    J’ose espérer qu’après réflexion vous abandonnerez ce projet inimaginable et incompréhensible pour un député qui se revendique féministe et proche de la cause des femmes.

    J'aime

  11. Bonjour Joel.

    Il est vrai que plusieurs réseaux existent et sont souvent connus. Des policiers me disaient que s’ils n’y avaient pas de plaintes, ces réseaux de prostitution ne faisaient pas de troubles.

    Pour la prostitution de rue, ce sont les plaintes qui font le harcèlement policier.

    Raymond.

    J'aime

  12. [...] dans Ho… on Les filles dans les gangs de r…Prostitution dans Ho… on Doit-on légaliser la…Prostitution dans Ho… on Avons-nous l’argent n…Ma vie dans les agen… on [...]

    J'aime

  13. Alors que des États envisagent de réglementer et de dépénaliser l’industrie du sexe,
    les effets de la légitimation de la prostitution en tant que « travail », qui,loin de donner plus d’autonomie aux prostituées,
    renforcent au contraire l’industrie du sexe.

    1. La légalisation /dépénalisation de la prostitution est un cadeau fait aux proxénètes,
    aux trafiquants et à l’industrie du sexe.

    2. La légalisation/dépénalisation de la prostitution et de l’industrie du sexe
    encourage la traite pour exploitation sexuelle.

    3. Elle ne permet pas de contrôler l’industrie du sexe,
    cela l’étend.

    4. Elle augmente la prostitution clandestine, souterraine, illégale et celle sur la voie publique.

    5. Elle accroît la prostitution des mineurs.

    6. Elle ne protège pas les femmes qui sont dans ce milieu.

    7. Elle motive les hommes à acheter des femmes en vue de rapports sexuels dans un cadre social acceptable large et permissif.

    8. Elle ne favorise pas le bon état de santé des femmes.

    9. Elle n’augmente pas les possibilités de choix des femmes.

    10. Les femmes qui sont dans le milieu de la prostitution
    ne souhaitent pas la légalisation ou la dépénalisation de l’industrie du sexe.

    La femme marchandise, chosifiée, est vendue au plus offrant,
    au plus truand souteneur ou aux bandes organisées.
    En France, des dizaines de milliers de femmes,
    des centaines de milliers dans le monde,
    sont ainsi livrées au pire des destins.
    Faire de son sexe l’objet de l’échange argent-plaisir
    n’est jamais, quoi qu’on dise, librement consenti.
    C’est un rapport de forces socio-économiques
    qui anéantit toute liberté !

    La prostitution est l’offre,
    les clients sont la demande,
    la prostitution disparaît si la demande est mise hors la loi.

    Concrètement, poursuivre le consommateur
    et ne pas se contenter de pénaliser
    seulement celui qui «consomme» des mineurs ,
    est la seule voie possible.

    Que ce soit dans des films pornographiques, des vidéoclips ou des annonces publicitaires, lorsqu’il est question de sexualité, les différences raciales sont souvent mises en avant et très stéréotypées.
    Ainsi, en plus de banaliser la sexualité, la pornographie entretient des stéréotypes racistes et sexistes.
    Les femmes noires sont présentées comme des esclaves et celles asiatiques, comme soumises;
    les Latino-américaines doivent être exotiques et les Russes, hypersexuelles.
    Il y a aussi le rapport de domination qui est avancé, la femme étant le plus souvent dominée par l’homme.
    Ce sont des stéréotypes que les consommateurs de «sexe industriel» développent dans leurs fantasmes.

    Le racisme et le sexisme sont eux-mêmes des formes de violence, mais ils ne sont qu’un indicatif de toute la violence présente dans la pornographie.
    Si certains films montrent de la pornographie «douce», c’est-à-dire sans trop de violence, il y en a aussi un grand nombre qui exploitent une pornographie «dure» pouvant aller très loin dans son degré de violence.
    Le sadisme sexuel amène le désir de voir des personnes souffrir pour être excité et passe parfois par la zoophilie ou d’autres pratiques dont même la mention n’est pas agréable à entendre et à prononcer .

    Mettre, à huis clos,
    une femme à disposition des appétits,
    voire des sévices sexuels des hommes moyennant finances ,
    leur paraît-il aller dans le sens de la dignité
    que la très grande majorité des femmes
    est en droit d’exiger ?

    Autoriser la prostitution, lui donner ses lois et ses règles définies
    ne pourra en aucun cas supprimer l’autre prostitution clandestine,
    celle des réseaux et des rues !

    Se serait créer,
    par des mafias internationales,
    parallèlement à l’esclavage sexuel des femmes
    (et des hommes, de plus en plus) ,
    un autre esclavage, tranquille , labellisé,
    contrôlé et inscrit dans les registres de police !

    c’est un article que j’ai commis le 30 Mars 2010 , j’avais dit à ce moment ce que j’en pensais , je n’ai pas changé d’opinion !
    je vous espère en parfaite forme !
    passez une bonne journée
    amicalement

    ève

    J'aime

  14. Bonjour Ève.

    Merci pour votre position très claire sur la légalisation de la prostitution. Est-ce qu’il avait été publié lorsque vous l’aviez écrit en 2010?

    Raymond.

    J'aime

  15. oui , je l’ai posé sur mon blog à la même date !
    avec vidéos dont je me suis servie pour étayer la dite position !
    sujet toujours aussi brûlant pour moi !
    pourquoi ??

    J'aime

  16. OH PARDON , BONJOUR RAYMOND

    J'aime

  17. Vous pouvez faire un lien vers votre texte. Cela permettra aux internautes d’aller visiter votre blogue, de voir le texte original ainsi que les vidéos.

    Raymond.

    J'aime

  18. d’accord , plus tard , je dois sortir !
    au plaisir

    J'aime

  19. Bonsoir Raymond !
    c’est la fin d’un week-end chargé !
    j’ai posé sur mon blog un lien vers votre magazine !
    j’ai à peu près 500 visiteurs minimum par mois souvent les mêmes , car l’enjeu des blogs est de se visiter et laisser une trace de passage Chacun blogue à sa manière , le mien c’est du tout venant selon les évènements qui arrivent , avec de nombreuses pauses musicales !
    le lien , je ne sais pas le faire en partant de votre adresse , vers mon espace , il faudrait avoir les pages de codes me dit mon fils !
    alors je propose de laisser mon adresse et le nom de l’article repérable dans les tags colonne de droite

    http://aquablue03.skyrock.com/

    tag : PAS À VENDRE.
    pas trop compliqué ……..

    J’ai bien apprécié la lettre envoyée à Madame le député
    très percutante de vérité
    bonne nuit à vous
    ève

    J'aime

  20. bon , suis moins bête que je croyais , le lien fonctionne ! lol
    bonne semaine
    ève

    J'aime

  21. Bonjour Ève.

    Je reprends ici votre lien mais au lieu de l’envoyer sur la page principale et laisser l’internaute faire des recherches pour retrouver le texte, je donne le lien directement sur l’article que vous voulez nous proposer sur la légalisation de la prostitution:

    http://aquablue03.skyrock.com/tags/1nvl0wjWMMj-PAS-A-VENDRE.html

    Raymond.

    J'aime

  22. Bonjour Raymond !
    très touchée de votre initiative , surtout pour les internautes !
    je ne souhaite qu’une chose , que cet article serve la protection des
    personnes touchées en grand nombre par ce fléau !
    sur Skyrock , la plupart des blogueurs blogueuses sont des jeunes ,
    j’espère en intéresser un maximum .
    mille merci pour eux ! j’apprécie beaucoup……
    je vous souhaite une excellente journée !
    très amicalement , au plaisir
    ève

    J'aime

  23. Bonjour Ève.

    Les blogues permettent aujourd’hui un démocratisation de l’information et du partage des opinions. Un espace pour s’exprimer librement et ce, à travers le monde.

    L’anonymat permet aussi de recevoir des témoignages qu’on n’aurait pas pu recevoir autrement.

    Raymond.

    J'aime

  24. bonjour Raymond !
    je sais que de tous temps il y a eu des prostituées et des dérives sexuelles de toute nature , mais là les enfants sont marchandés comme s’ils se vendaient à l’abattoir !
    je suis d’accord avec un système de permission , sans que ce soit les hommes qui gèrent çà !
    que les femmes soient d’accord ne me gêne pas , mais que ce soit librement consentit sans entretenir des montres , et qu’elles se débrouillent seules , libres !

    quand je vois ces mecs faire des prévisions ,des échafaudages de croissances , en disant que leurs rêves seraient d’augmenter leurs capitaux , je suis pleine de HAINE ET DE COLÈRE EN SACHANT QUE DES GOSSES VONT EN PAYER LE PRIX , JUSTE POUR QU’ILS SE LA COULE DOUCE en faisant fructifier cet argent sale PARCE QU’ILS ONT PEUR DE SE SALIR LES MAINS COMME toute personne qui travaille , et je n’appelle pas çà un boulot !
    CES SALOPARDS DE FAINÉANTS se servent des âmes d’enfants pour faire leur bizness de dépravés !
    c’est réduire la condition humaine au plus bas des esclavages !
    ces pauvres gosses sont comme des zombies sur la voie publique !
    mais qui sont-ils pour avoir le droit de faire çà sans être inquiéter !
    il y a fort à parier que ce sont eux qui ont dû demander la légalisation , et ils seraient sur le point de l’obtenir que cela ne m’étonnerait pas , car ils sont soutenus par des gens d’en haut tout aussi vicelards qu’eux !
    quand je vivais en région parisienne , c’est là que j’ai vraiment compris ce à quoi j’avais échappé !
    quand ces mecs m’ont couru après dans les couloirs du métro , j’ai vu mon avenir basculer ! arrivée en nage au centre social où je devais prendre d’autres enfants pour les ramener par le train à l’aérium où je bossais , les filles se demandaient si elles devaient me les confier tellement j’avais été choquée !
    j’ai été obligée de leur raconter ! elles m’ont secondé et m’ont mise dans le train avec les quatre enfants !
    je n’ai plus voulu faire de convois ! j’avais 22 ans , c’était au printemps 69 ………. j’arrive à extérioriser à l’écriture , mais pas à l’oral !
    mon témoignage est succinct et seulement ici ! mais ce n’est pas tout………
    bonne soirée à vous
    ève

    J'aime

  25. A travers la résolution sur l’abolition de la prostitution, votée mardi soir à main levée à l’Assemblée, les députés s’apprêtent à ouvrir la voix à une pénalisation générale des clients. Le débat sur « le plus vieux métier du monde », et les conditions dans lesquelles il est exercé est relancé.

    Avertissement

    Cette résolution « réaffirme la position abolitionniste de la France en matière de prostitution », et vise à « battre en brèche les idées reçues qui laissent accroire que sous-prétexte que la prostitution serait "le plus vieux métier du monde", elle est une fatalité », expliquent les auteurs du texte.

    Ces derniers précisent que les principes abolitionnistes, adoptés par la France en 1960, « doivent être proclamés haut et fort à une époque où la prostitution semble se banaliser en Europe ». La proposition de résolution a été présentée par la députée PS Danielle Bousquet, qui a présidé une mission d’information parlementaire sur la prostitution en France, le député UMP Guy Geoffroy, rapporteur de la mission, et tous les présidents de groupes à l’Assemblée.

    Sanctionner les clients comme en Suède ?

    Dans la foulée du vote, sera ensuite déposée une proposition de loi pour inscrire dans le code pénal « ce qui dans la résolution relève du domaine législatif », comme la pénalisation des clients. Guy Geoffroy préfère de son côté parler de «responsabilisation» pour rappeler «que neuf personnes prostituées sur dix sont victimes de la traite des êtres humains».

    Actuellement, recourir à une personne prostituée n’est pas un délit. Mais la mission parlementaire, s’inspirant de la Suède qui sanctionne les clients depuis 1999, a conclu au printemps que la pénalisation du client constitue «la meilleure piste pour voir diminuer la prostitution en France, là où tous les pays qui ont réglementé cette activité l’ont vu augmenter».

    Le sujet fait débat, même au sein du gouvernement. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a rappelé en avril que cela supposerait une « révision profonde » du régime pénal, la prostitution n’étant pas un délit actuellement.
    Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, elle, s’est dite favorable à une sanction des clients. « Sur ce sujet, le consensus n’est pas fait », reconnait Yves Charpenel, président de la Fondation Scelles, qui a lancé un appel pour l’abolition de la prostitution avec 40 associations.

    et il serait temps , effectivement sans le supposer de faire une révision profonde du régime pénal !
    Les associations sont contre !
    elles pensent que le commerce prendra la fuite vers la clandestinité !
    ce qui n’est pas faux !
    mais il faut bien commencer par qque chose !
    Ce sont les dernières nouvelles du Parisien libéré d’aujourd’hui !
    bonne soirée à vous
    ève

    J'aime

  26. Bonjour Ève.

    Je ne savais pas que la France voulait changer son fusil d’épaule et devenir des abolitionnistes en matière de prostitution.

    Merci pour l’information.

    Raymond.

    J'aime

  27. bonsoir Raymond !
    après délibération hier , ils acceptent d’envisager de pénaliser les clients !
    je pense que ce sera comme partout , les "services sous escortes" ne seront surement pas inquiétés !
    aussi ,si la rue devient un danger pour le client les " consommations " se prendront dans la clandestinité ! on ne verra rien dans la rue …..
    gros travail en vue !
    à bientôt
    ève

    J'aime

  28. Deux poids, deux mesures. À chaque fois qu’on compare la répression contre les filles qui se prostituent sur le trottoir et celles qui sont escortes, on se fait répondre que c’est correct les escortes, elles ne dérangent pas personne, ce qui se fait derrière une porte privée ne nous regarde pas…

    Albert Einstein aurait dû rajouter que l’application de la loi est relative…

    J'aime

  29. bonjour raymond
    en francesa veut bouger ( pénalisation du client)
    j’ai mis un petit site en place http://www.prostitution-infos.fr
    je passe à version qui peut devenir dérangeant

    J'aime

  30. Bonjour Don Vincenso.

    Tu connais Joel?

    Raymond.

    J'aime

  31. @ Don Vincenso.

    J’ai réajusté ton lien vers ton gravatar. Tu n’avais pas mis la bonne adresse.

    Raymond.

    J'aime

  32. hello mr raymond
    en france apres un ptit coup médiathique la pénalisation client et le programme qui va avec prend de l’aile en effet cette tache qu’est détruire la prostitution parait énorme aux incompétant du gouvernement pourtant je leur est donné plein de technique de déstruction mais visiblement sa doi déranger le business à bientot
    vincenso

    J'aime

  33. Bonjour Vincenso.

    Est-ce que la pénalisation du client a toujours lieu? Quelle est la difficulté du gouvernement français dans ces actions?

    Raymond.

    J'aime

  34. hello heu non pas encore de penalisation client + le reste des mesures d’aides aux filles
    je sait pas pourquoi mais en france s’attaquer à la prostitution est plus compliqué que l’on peut penser.
    a les membres du gouvernement aimetrop leurpetites soirées
    b les meneures des systemes sont trop copain avec legouvernement
    c j’ai pas d’idées LOL

    il y à u un coup médiathique de Madame belkacem ( ministre ) disant vouloire voire l abolition de la prostitution mais depuit plus rien sauf des bruits disant que c’est ambiance rétractation . moi il y à un bruit que j’écoute venant des services police et se bruit dit que jamais le projet pénalisation client + le reste des mesures sera appliqué , lafrance préfere rester dans le ni faut ni faut pas quand aux réseaux ils s’éclate de rire
    affaire à suivre
    à bientot raymond ps fait un peut de pub pour http://www.prostitution-infos.fr j’aimerecevoire les avisde tous

    vincenzo

    J'aime

  35. Bonjour Vincenzo.

    Je demeure surpris que la France ne soit pas plus positionné en ce qui concerne la prostitution.

    Pour la promotion de ton site, quand tu commentes, laisse le lien vers ton site. En espérant que les gens iront visiter et le commenter.

    Raymond.

    J'aime

  36. bonjour raymond
    la france va devoir se positionner si tu va sur mon site il y à une petite rubrique vide ( photo de membre du gouvernement en position facheuse LOL ) si je met lesphotos que je dispose oups sa risque de mettre des gens dans une position délicate qu’ils soi du nouveaux et de l’ancien gouvernement .

    histoire de rire ses photos son caché quelque part dans l’internet je rigole mais c pas drole mdr

    J'aime

  37. De vraies photos ou des montages?

    J'aime

  38. de vreritable photos jeles est jamais mises en ligne simplement celapouvait ennuyer des filles maisaujourd’hui elles m’autorise à la mise en ligne . sapourrait clouer le bec à certain hypocrites MDR

    J'aime

  39. Qu’est-ce qui fait que les filles acceptent aujourd’hui de voir publier ces photos?

    J'aime

  40. bonjour raymond
    se qui fait que les filles acceptent simplement elles on arreté

    une infos la loi et le programme abolition prostitution en france sa bouge dans le bon sens bientot on sera comme en suede avec des choses en plus
    sale temp pour les rseaux de prostitution
    a bientot

    J'aime

  41. Merci pour ta visite et de nous tenir au courant de ce qui se passe en France concernant la prostitution.

    J'aime

  42. Légaliser la prostitution… Je sais pas trop… D’un côté, je trouve ce blogue assez convainquant quant aux effets pervers noté… De l’autre… Je me demande si une réglementation rigide et des conditions de travail soumises par les travailleuses du sexe ne pourraient pas enrayer ses problème… Si carrément, la prostitution devenait du domaine public… Les revenues pourrait financer les institutions et des subventions pour aider les prostitués a sortir de ce domaine… C’est mieux d’autoriser la prostitution et de la garder a l’oeil que de faire de la répression et qu’elle soit hors de contrôle… Et pour ce qui est de la prostitution de rue… Il faudrait criminaliser les clients et les proxénète et non les prostituées… Sinon, j’aimerais bien savoir si possible s’il y a effectivement un lien entre légalisation de la prostitution et réduction du taux de viols…

    J'aime

  43. Bonjour Hébert.

    Comme vous l’avez remarqué, la réflexion n’est pas facile et les réponses ne sont pas évidentes. Parce que les solutions dépendent de personnes qui vont l’appliquer et l’interpréter.

    Une seule solution ne peut pas tout régler.

    Imaginer que la prostitution puisse être légaliser suppose que nous avons un gouvernement et des autorités capables d’intervenir rapidement et efficacement pour empêcher les mafias et les groupes criminalisés de prendre un espace que nous légalisons.

    Une des difficultés est aussi que chaque partie impliquée voit la solution à travers ses propres besoins. Le citoyen voudrait légaliser en imposant des règles et des conditions de travail. Les personnes qui se prostituent ne veulent pas de règles, pas d’examens ni médicaux, ni psychologiques. Dans les différents discours, nous sommes régulièrement confrontés à ce genre d’extrêmes.

    Le lien entre légalisation de la prostitution et le viol n’existe pas. On ne devient pas un violeur parce qu’il n’y a pas de prostituée dans le quartier. La très grande majorité des femmes ne se prostituent pas et la très grande majorité des hommes n’utilisent pas les services d’une prostituée!

    Raymond.

    J'aime

  44. Voilà Raymond la France a adopté la loi antiprostitution moi je sui fatigue cela fait 7ans que je brasse dans se sens

    J'aime

  45. Mdr j ai oublié de dire la loi prostitution contient 40 articles donc en résume en France y aura sale temp pour les maquereaux y aura mdr pénalisation des clients y aura aide aux prostitué voulant se réinsérer et de plus des mesures qui faciliteron la police dans leur enquêtes et pour finir le bouquet finale y aura le nettoyage du net concernant les sites de prostitution et surtout. S’en sûre totale sur ses sites abominable pedo . La phase suivante est de responsabilisation des fournisseur es d accès internet donc à teme ils pourront être attaqué par la justice et mo rêve sera que ses foutu géant du net moteur de recherche soi attaquable comme complice de traité humaine en référençant les sites vilain et abominable . En France il risque aussi de voir une loi interdisant la possession de logiciel protocole TOR accès à l underground du net lieux de prédilection des pedo club seul les pros ayant besoin de naviguer sans sensure pourront en disposer voilà Raymond j oublie si la France devient antiprostitution le pas ou cette loi sera appliqué à l ensemble de l Europe A bientôt jojo heureux

    J'aime

  46. Bonjour.

    Beaucoup de changements et radicaux en plus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 765 autres abonnés

%d bloggers like this: