Serpentine fen bird sanctuary et White Rock

Serpentine fen bird sanctuary et White rock

Vancouver, chapitre 17   Histoire complète voyage à Vancouver. Ville de Vancouver

white-rock-vancouver-surrey Vendredi matin, 27 juin. Je débute la journée au téléphone pour compléter les rendez-vous pour mon reportage sur les francophones de la Colombie-Britannique. Je devrais me rabattre sur mon courriel pour finaliser certains rendez-vous. Ah! Les avantages de l’Internet. Accesssible partout, non seulement pour moi, mais aussi pour mes interloculeurs qui se retrouvent sur la route.

Après ces quelques heures administrative ou j’en profite pour mettre a date mes autres messages et faire la répartition du travail avec les employés, Danielle et moi reprenons notre route des vacances. Nous décidons de reprendre l’itinéraire sud-est que nous avions délaissé la veille a cause des nuages gris. Aucun nuage a l’horizon, le temps nous permet de planifier cette sortie.

Premier arrêt, le Serpentine fen bird sanctuary. Première déception. Le sanctuaire serpentine-fen-bird-vancouver des oiseaux est a son meilleur dans la période de migration. Selon les affiches, des millions d’oiseaux débarquent pour faire une escale dans le sanctuaire. Mais a la fin juin, aucune automobile dans le stationnement et aucun oiseau dans le sanctuaire! Mais profitant du hasard, il y a un commerce un peu spécial a l’entrée du sanctuaire.

Nous nous retrouvons dans une grosse serre. Spéciale parce qu’il y a aussi des oiseaux a vendre. Un paon pour 75$ ou encore un pigeon pour 25$? Plein d’autres oiseaux a des prix qui nous ont surpris, Danielle et moi. Un petit train pour les enfants fait le tour du terrain. Pour notre graffiteur Arpi qui trippe sur les trains, un gros train électrique est en montre a l’intérieur du commerce. Danielle en a fait plusieurs photos qu’elle devrait pouvoir vous montrer sous peu. Le temps de trouver un programme pour avoir des photos basse qualité sur le blogue et moi de récupérer un programme pour y mettre des photos et vous pourrez voir toutes les photos de Danielle.

Le train miniature, vous me direz qu’il y a rien d’extraordinaire dans cela. Et bien détrompez-vous. La locomotive coûte près de 5000$! Si vous n’avez pas 15 ou 20 000$ a investir sur votre train miniature, vous n’en aurez tout simplement pas. C’est pas vraiment un jouet d’enfant.

Danielle en profite pour acheter de nouveaux souliers ainsi qu’un cadeau spécial pour Arpi. Parce que même en vacance, nous pensons a tous les jours a nos graffiteurs, B-Boys, employés et bénévoles de Reflet de Société et du Café-Graffiti. Vous me direz que nous ne sommes pas capables de décrocher? Faux! Nous sommes une famille sociale dans tous les sens de ces mots. En vacance, c’est normal de penser a sa famille, on fait de même avec tous les gens de l’organisme. Ce qui ne m’empêche pas non plus de penser a Annie et Patrick. Je ramène des cadeaux pour les deux.

Suite a cette visite non prévu et l’échec du sanctuaire d’oiseaux, nous nous retrouvons en direction de White Rock. Après avoir débuté sur des autoroutes, pour en arriver au bord de l’eau, nous nous sommes perdu a quelques reprises. Suite dans quelques heures.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉ
cd-rap-music-musique-rappeur-montreal-hip-hop CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Parc Stanley, Chinatown et Vancouver

Parc Stanley, Chinatown et Vancouver

Vancouver, chapitre 16  Histoire complète voyage à Vancouver. Ville de Vancouver

vancouver-chinatown-gate-stanley-parc-colombie-britannique Nous pénétrons dans le Parc Stanley. L’entrée se fait remarquer. Nous sommes sur pont Lion gate bridge et c’est l’heure de pointe. Plein de trafic, pare-choc a pare-choc. Nous prenons la sortie pour le parc Stanley, en plein milieu du pont. En moins de quelques pieds, nous nous retrouvons sur une petite route en plein milieu du bois, limite de vitesse 20 kilomètres-heure!

Nous sommes déja en fin de journée. Une autobus de style vieux tramway permet de faire une visite guidée du parc. Malheureusement, tout se termine a 18:00 heures et le tramway ne peut nous prendre et faire le tour complet. Trop tard, nous devrons revenir un autre jour pour ce tour.

Nous tentons de faire le tour avec l’automobile en arrêtant aux différents points de vue disponible. Curieusement, il faut se battre avec la route pour demeurer dans le parc. A plusieurs endroits, en suivant la route, nous nous retrouvons automatiquement en dehors du parc. Pire, après avoir fait la moitié du parc, nous avons été obligé de sortir du parc et incapable d’y revenir. C’est la première fois que je vois un lieu touristique qui ne veut pas garder sa clientèle.

Nous oublions pour aujourd’hui le Parc Stanley, nous y reviendrons pour nous chinatown-gate-vancouver-parc-stanley permettre de faire toutes les activités qui nous intéressent. Nous reprenons donc le pont pour se rendre a Vancouver. Le hasard nous amène dans le Chinatown. Nous nous stationnons en voulant visiter ce lieu qui mérite d’être vu, selon ce que nous avions entendu parlé.

Surprise. Très grande surprise. Nous sommes jeudi soir. 18:15 heures. Tout est fermé Parce qu’a Vancouver, les magasins ferment a 18:00 heures, même le jeudi et le vendredi soir. Nous sommes dans le Chinatown et les seuls commerces ouverts sont des restaurants! Danielle regarde les vitrines de ces restaurants. Elle n’est pas attiré par ce qu’elle voit. Mais pas du tout.

On se promène et on fait un peu de lèche-vitrine. Pas épaté par ce que nous voyons, nous ne sommes pas attiré a y revenir lorsque les magasins seront ouverts. Nous aurions aimé tout de même trouver un restaurant pour manger dans le Chinatown. Surtout que nous risquons de ne pas y revenir. De peine et de misère, nous en trouvons un, pas si pire, au 3e étage d’une tour commerciale.

Système routier de Vancouver

Puisque nos dernières visites n’ont pas suscité une euphorie totale, je me permets quelques commentaires sur les routes de Vancouver. D’une part, les gens sont hyper, super polis. Tu fais juste penser mettre un pied dans la rue et tout le monde s’arrête pour te laisser passer. Les gens sont tellement gentils au volant, que Danielle et moi sommes gênés de s’approcher de la rue, de peur de causer un accident! La rage au volant ça ne semble pas exister en Colombie-Britannique. Tu mets ton clignotant pour tourner et toutes les automobilistes s’arrêtent pour te laisser passer! Je suis un conducteur très poli et qui laisse passer beaucoup de monde. Mais la, j’ai trouvé plus poli que moi!

D’autre part, les routes sont superbes en Colombie-Britannique. Sans période de dégel au printemps, cela doit aider. Malgré tout, l’arrivée des Jeux Olympiques pour 2010 met le réseau routier en crise. C’est en construction partout. On rajoute des trottoirs, on élargit les routes… Peu importe ou vous allez, les constructions vont vous ralentir et exigeant de sortir votre patience.

Finalement, pour vous situer dans le temps, ce billet met fin a la journée de jeudi le 26 juin. Je sais vous allez me dire que je publie le billet le 28 juillet, presque 2 jours plus tard. Écoutez, je suis en vacances après tout!

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉ

orgue-et-couleur-eglise-st-nom-de-jesus-hiphop-breakdance Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent “Le Choc des Cultures”. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Horse shoe Bay, Marine drive, Light House park et le Stanley Park

Horse shoe Bay, Marine drive, Light House park et le Stanley Park

Vancouver, chapitre 15     Histoire complète voyage à Vancouver. Ville de Vancouver

lighthouse-park-horse-shoe-bay-marine-drive-vancouver Nous nous retrouvons au very Far-West du Canada. Le Horse shoe Bay. J’ai sorti toutes les cartes routières. Je voulais trouver le point encore plus au bout du monde que le point touristique. J’en ai trouvé un, après m’être perdu a 3 reprises, nous avons fini par nous rendre au bout du rue au départ nommé Marine drive, qui se terminait par un chemin, une voiture de large avec les arbres qui frottaient dans les vitres de chaque côté, une route qui n’en finissait plus de monter et de descendre.

Une plage naturelle, un gros rocher qui ressemblait au rocher percé tombé sur le côté. A marée basse, nous pouvions nous rendre a ce rocher. Une sorte de bras de mer temporaire en attendant que la mer regagne le terrain laissé derrière elle.

Nous avons grimpé sur les différents escarpements de chaque côté de ce « blue vancouver-lighthouse-park-horse-shoe-bay-marine-drive lagon » non commercial. Danielle n’a pas réussi a le prendre en photo, vous devrais me croire sur parole. Grimpé au haut de notre falaise, nous avons vu un aigle. A la même hauteur que nous étions rendu sur les rochers. Nous nous sommes regardé droit dans les yeux pendant quelques instants.

Une vue superbe. Danielle a pris plusieurs photos. Environ une centaine par jour. Puisqu’elle n’a pas pris de notes sur l’endroit ou nous étions rendu quand elle a pris ses photos, elle va lire mon blogue pour classer en ordre chronologique les photos et situer son environnement.

Pour revenir vers Surrey, je décide prendre la route panoramique. Limite de 30 kilomètres-heure! Vraiment panoramique. A cette vitesse, nous avons le temps de tout voir. Le plus gros problème est de rester réveiller tout le long du voyage.

Je remarque qu’a chaque petit cours d’eau que nous croisons, une enseigne montre un saumon, donne le nom de ce cours d’eau et la sorte de saumon qui vit dans cet habitat. Au début quand je voyais ces enseignes, j’avais l’impression que c’était une traverse de saumons!!!

En route, nous croisons le Light House Park. Déception. Bien ordinaire. Quand on improvise, il faut accepter de faire aussi des rencontres ordinaires et pas juste des rencontres du 3e type. Après avoir visité tranquillement pas vite le long de Marine Drive, nous rentrons en direction de Vancouver par le Pont Lions gate bridge. En plein milieu je vois une sortie pour le parc Stanley. Je m’y dirige avec l’espoir d’y voir quelque chose qui sort de l’ordinaire.

Notre visite du Parc Stanley vous sera conté dans le prochain blogue, le chapitre 16 de voyage a Vancouver.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉ

benevole-benevolat-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V iX4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Lynn Valley, Capilano suspension bridge et l’autoroute Transcanadienne

Lynn Valley, Capilano suspension bridge et l’autoroute Transcanadienne

Vancouver, Chapitre 14             Dossier Ville de Vancouver

capilano-suspension-bridge-lynn-valley-pont-suspendu Pour notre première journée de pure vacance, nous décidons de partir vers le bout de  la Transcanadienne, l’autoroute 1. La partie la plus a l’ouest d’une autoroute qui  traverse le Canada d’est en ouest. Ou d’ouest en est, selon d’ou l’on demeure.

En réalité, j’avais planifié de faire des visites dans les régions sud est de Vancouver. Mais ces sorties se retrouvaient dans des parcs. Le ciel étant nuageux. Un risque de pluie. C’est pourquoi j’ai changé les plans et que je me retrouve en direction  du very Far-West. Cette balade se déroulant en voiture, même s’il pleut elle sera plus intéressante.

Habituellement, mon ouverture a l’improvisation fait que je suis alerte pour prendre avantage de chaque occasion de visite d’un point attrayant a visiter. Cette attraction peut être une grosse attraction publicisé, mais  parfois un petit coin perdu et original.

Peut-être parce que  72 heures sans fumer ont fait de Danielle et moi deux capilano-suspension-bridge-vancouver-colombie-britannique-pont-suspendu-lynn-valley personnes un peu plus chiauleux et fermés. Des indices d’attractions et de points a visiter ont défilé devant nous sans que nous  bronchions. Puis je me suis repris. Une enseigne annonce le Lynn Valley. Je donne un coup de roue vers la droite pour m’y rendre. Un pont suspendu de 48 mètres de long, 50 mètres dans les airs.

Ensuite, nous enchaînerons avec un autre pont suspendu, le Capilano suspension bridge a 230 pieds dans les airs et 450 pieds de long! Un pont qui swing sous nos pas et qui laisse découvrir une rivière qui se fraye un chemin sous nos pieds. Ce parc nous offre aussi une randonnée pédestre dans les arbres par l’entremise d’une série de  passerelle suspendu dans les airs et qui relient des maisons dans les arbres.

Nous continuons ensuite notre route vers le very Far-West. L’autoroute sur un Ferry. Un Ferry qui se dirige vers différent lieux tel que Victoria. Mais pour un conducteur qui n’est pas au courant que l’autoroute se termine sur la voie d’entrée d’un ferry, c’est la panique totale. Je ne peux pas reculer. J’aperçois un  espace entre le mur de ciment qui nous sépare de la sortie pour le village. Ouf! Je   réussis a me faufiler. De justesse et par hasard. Parce que le hasard nous a permis qu’aucune voiture n’y était présente.

Cette route, trouvée a la dernière minute nous amène a une plage située au bout du Canada. Le Horse shoe Bay. En français la baie en forme de fer a cheval. De cette plage, peu de choix. Une marina, un ferry, un chemin pour Whistler, un autre pour Vancouver. Un décor de Montagnes rocheuses.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉ

suicide-intervention-crise-suicidaire-suicider Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec ainsi qu’à la Librairie du Québec à Paris.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 780 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :