Prostitution et préjugés de la police

Prostitution dans Hochelaga-Maisonneuve

Vision d’un policier envers les prostituées

Un policier s’adresse à son collègue en pointant une jolie femme habillée sexy: « As-tu vu la salope? »

Raymond Viger   Dossiers Prostitution, Gang de rue

La personne qui s’est fait traiter de salope par ce policier est une employée du magazine Reflet de Société. Celle-ci s’en allait travailler. Arrivée au bureau, elle était encore toute bouleversée de cette façon peu cavalière que la police l’avait traité.

Est-ce que d’être une belle femme et habillée sexy veut dire que je fais le trottoir pour autant? Et même si ça avait été le cas, est-ce que de la pointer du doigt et de la traiter de salope est une façon adéquate d’intervenir auprès des prostituées?

Les femmes dans certains quartiers se plaignent des chauffeurs qui cherchent des prostituées et qui les accostent sur la rue. Que dire de ces commentaires de policiers?

Je ne sais pas encore si la personne concernée va porter plainte. J’espère que oui. Si nous voulons que ce harcèlement et ces abus cessent, il faut les dénoncer. Un tel niveau de langage est une violence faite envers les femmes qui ne peut rester sans conséquences.

Autres textes intéressants

Responsabilité de Julie Snyder, Paul Arcand et Bruny Surin dans la fondation Nathalie Simard

Lettre ouverte à René Angelil: le doctorat honoris causa de l’Université Laval remis à Céline Dion

Trop de médecins au Québec?

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Jean Charest, la charité et la publicité

Les cartes de crédit: pires que des shylocks!

Le Premier ministre Jean Charest corruptible?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

11 Réponses

  1. Et que dire des policiers qui demandent à une femme qui vient de faire violer: « Qu’est-ce que tu portais? »

    Une amie m’a dévoilée ça il y a quelques mois. Je pensais que cétait la mentalité d’un policier des années 1970. Et bien non, il y a juste 4-5 ans que cela lui est arrivée et eu ce commentaire imbécile/inconsidéré d’un jeune policier. A l’urgence, une femme l’acceuil et cri fort; J’ai besoin d’une « trousse de viol » devant le monde qui attendait. Pas fort non plus.

    Désolé, même si elle était nue dans la rue ou sortant de la douche, il n’a pas le droit de faire ça en premier lieu.

    J’imagine déjà les commentaires désobligeant des policiers lorsqu’une travailleuse du sexe(TDS) se fait violer. Un cours de rafraichisement d’humanité 101 devrait se donner.

    Et que dire des femmes qui disent: J’ai mit mon kit de putain. Mes oreilles me font sciller quand j’entent ça.

    Malheureusement encore, la façon que l’on s’habille « reflète » comment le monde nous percoivent. Pourtant, l’habit ne fait pas le moine. ;) Les voleurs en cravate sont un exemple que pourtant plusieurs semblent avoir oublier. :(

    Moi-même, je m’entraine contre cette « malformation de notre culture » de juger une personne selon son habillement. J’ai prit l’habitude de regarder plus profondément donc au delà de son habillement et aussi par les gestes que la personne fait.

    Pour en revenir à l’employée , même si elle portait plainte, est-ce qu’elle a des témoins? Et si elle aurrait répondue au policier: J’ai empruntée ces vêtements à ta mère! Mmmm? Pas sur qu’il aurais aimé ce faire dire ça.

    Peut-être qu’une note de service aux policiers de « penser avant de parler » pourrait faire que certains changent d’attitude OU mieux, je pense à l’émission Toute la vérité du 14 mars 2011 sur TVA:

    « Véronique (Julie Le Breton), déjà au prise avec la mauvaise attitude d’un enquêteur qui risque de faire dérailler son procès,… »

    C’est une cause d’une TDS contre son proxénète et aussi le comportement de l’enquéteur dans le cause. Il y a une belle morale à la fin que j’ai pas vu venir.

    J'aime

  2. Il ne faut pas non plus faire des généralités sur les policiers. Il y en a qui font du zèle et d’autres beaucoup plus intelligents, mais on va parler de ceux qui le sont moins.
    C’est certain qui se passe exactement la même chose avec les jeunes de quartiers, où certains policiers utilisent un vocabulaire plus familier avec eux. Un peu le délit de faciès (dans ce cas, de profession).

    Après je sais pas si c’est l’endroit, mais ton post peut aussi provoquer une discussion (qui serait intéressante) sur l’interdiction ou non de la prostitution. Comme beaucoup de personne, je trouve cette interdiction débile, car ces femmes permettent à certains hommes d’obtenir une certaine satisfaction. En les enlevant, on peut risquer plus d’agressions sexuelles.

    J'aime

  3. Merci Mike pour ces exemples supplémentaires qui soulignent la banalisation que certains policiers font de leur travail. Peut-être que c’est devenu une routine pour un policier d’accompagner une personne victime de viol à l’hopital. Mais pour la victime, ce n’est pas une routine! Le pire pour cette personne qui a demandé haut et fort devant tout le monde pour un kit de viol, c’était une femme!

    J'aime

  4. Bonjour Gite Périgord Noir.

    C’est évident qu’il ne faut pas généraliser sur l’ensemble des policiers. Ce ne sont qu’une minorité, mais cette minorité crée une tension avec l’ensemble des policiers. Il y a l’effet de gang qu’il ne faut pas négliger. Il est difficile pour un policier « correct » de dire à son collègue que ses commentaires sont déplacés.

    En ce qui concerne le débat sur la légalisation de la prostitution, vous êtes à la bonne adresse. Nous avons plusieurs billets qui en ont déjà débattu avec des centaines de commentaires. Je vous laisse quelques liens. Vous pouvez les lire et laisser votre commentaire à la suite. Les gens vous répondront, soyez-en assuré:

    http://raymondviger.wordpress.com/2010/07/23/les-joies-de-la-prostitution-escorte-sexualite/

    http://raymondviger.wordpress.com/2009/06/16/prostitution-les-clients/

    http://raymondviger.wordpress.com/2011/01/07/escorte-agence-prostituee-prostitution/

    Au plaisir de vous croiser sur ces billets.

    Raymond.

    J'aime

  5. […] Prostitution et préjugés de la police Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. […]

    J'aime

  6. […] Prostitution et préjugés de la police Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. […]

    J'aime

  7. […] Prostitution et préjugés de la police Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 846 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :