La validité d’un chèque

Spectacle hip hop au Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo)

Protection du consommateur et les banques

Peut-on encore encaisser un chèque de plus de 6 mois?

Raymond Viger Dossier Protection du consommateur, Banque

protection du consommateur averti consommer intelligemment Les banques ne cesseront de me surprendre dans leur capacité à se protéger entre-elles. Quand on fait un chèque, il n’est pas bon à vie, mais il y a une limite dans le temps pour sa validité. Cette limite est de 6 mois. Après cela, le chèque devient caduque… En théorie. La pratique nous démontre autre chose.

En faisant notre conciliation bancaire, nous nous rendons compte qu’un chèque, vieux de 9 mois vient de passer dans notre compte. Nous avions, au préalable remplacé ce chèque qui avait été perdu. Nous demandons donc à notre institution financière de retourner le chèque ayant dépassé la date de validité.

La banque nous refuse de retourner le chèque. Il est vrai que la loi stipule que la durée de vie d’un chèque n’est que de 6 mois. Pour être plus précis, il s’agit de la Loi de la prescription du code civil 2925. Sauf qu’une autre règle s’applique aussi. La règle A-4 de l’association canadienne des paiements (ACP) qui stipule que si la banque, par erreur, laisse passer un chèque qui est trop vieux, il sera honoré pour les 3 années suivant la date du chèque!!!

Entre une règle qui protège le consommateur et une règle qui protège les banques, semblerait que celle qui protège les banques ait priorité.

Morale de cette histoire, si un chèque est perdu, il est préférable de faire un arrêt de paiement.

Morale de cette morale, en faisant un arrêt de paiement, les banques vous chargeront d’honéreux frais pour le service rendu.

Morale de deux morales précédentes, si vous pensez qu’en faisant un arrêt de paiement vous êtes protégé, détrompez-vous. Les banques ont encore quelques règles cachées pour se protéger.

Autres textes Protection du consommateur concernant les Banques:

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 844 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :