Vacances a Vancouver et reportage sur la francophonie en Colombie-Britannique

Vacances a Vancouver et reportage sur la francophonie en Colombie-Britannique

Raymond Viger                     Dossier Prostitution et Sexualité, Ville de Vancouver, Site d’injections supervisées Insite  , Itinérance

Du 23 juin au 7 juillet 2008, je me suis retrouvé en Colombie-Britannique pour des vacances avec Danielle. J’ai profité de ce voyage pour rencontrer différents groupes de la communauté francophone dans le but de faire un reportage pour le magazine Reflet de Société. Le premier reportage sera publié le 1er semptembre 2008.

Cette série de billets fait la présentation des rencontres réalisées et des différents lieux que j’ai visité. Parfois dans un cadre professionnel, a d’autres occasions dans un but purement de tourisme et de vacances.

Voici le sommaire des billets publiés et des sujets traités:

Chapitre 1. Le début de l’histoire. La décision de se rendre a Vancouver et de faire un reportage.

Chapitre 2. Après avoir reçu quelques informations je suis sensibilisé a la présence d’une communauté francophone forte et fière en Colombie-Britannique.

Chapitre 3. Je profite de ce voyage pour arrêter de fumer.

Chapitre 4. Premier segment du vol, Montréal-Ottawa et inconvénients de voyager avec aéroplan.

Chapitre 5. Arrivée a Vancouver et commentaires sur l’arrêt de consommation de cigarettes.

Chapitre 6. Système routier de Vancouver.

Chapitre 7. Premiers contacts avec les anglophones et des Québécois a Vancouver.

Chapitre 8. Visite du Queen Elisabeth Park: le Rose Garden et le conservatoire Bloedel.

Chapitre 9. Première épicerie a Vancouver: prix de la bière et alimentation internationale.

Chapitre 10. Série de commentaires sur Vancouver n’ayant pas trouvé leur place dans les premiers billets.

Chapitre 11. L’école Gabrielle Roy et l’éducation francophone.

Chapitre 12. L’éducation francophone: les école Rose-des-vents et Jules Vernes

Chapitre 13. Visite du Surrey art Gallery, Bear creek park et exposition de photos Alumni.

Chapitre 14. Visite des ponts suspendues: Lynn Valley et Capilano suspension bridge.

Chapitre 15. Visite du Horse shoe bay, Marine Drive, Lighthouse Park.

Chapitre 16. Visite du Parc Stanley et du Chinatown.

Chapitre 17. Visite de White Rock et du Serpentine fen bird sanctuary.

Chapitre 18. Visite de White Rock, rain forest reptile refuge et du Canadian flight museum.

Chapitre 19. Visite du Minters Gardens a Chilliwack, Fort Langley et les Rocheuses.

Chapitre 20. Vancouver Trolley company, Stanley Park et Aquarium de Vancouver.

Chapitre 21. Sky Train, Canada Place, Gasetown et Old spaghetti factory.

Chapitre 22. Meeting francophone, Fête du Canada et des tramways pour Arpi.

Chapitre 23. La Boussole, la Société de développement économique et le Collège Éducacentre

Chapitre 24. Maillardville et le Festival du Bois, Stevenson village à Richmond.

Chapitre 25. Butchart Gardens, Butterfly gardens, Île de Vancouver, ferry pour Victoria.

Chapitre 26. East Side Downtown, Insite, site d’injection supervisé de Vancouver.

Billets sur le site d’injection supervisé, In Site.

Autres textes sur Prostitution et Sexualité.

Avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?

Doit-on légaliser la prostitution?

Les effets pervers de la légalisation de la prostitution.

Les clients de la prostitution.

Les filles dans les gangs de rue et la prostitution.

Prostitution de luxe d’une escorte.

Pour ou contre la légalisation de la prostitution?

Définition et historique de la prostitution

Jean-François Lisée de L’actualité et la légalisation de la prostitution.

PUBLICITÉ
cover_avril-mai08 Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Minters Gardens, Fort Langley et les Rocheuses

Minters Gardens, Fort Langley et les Rocheuses

Vancouver, chapitre 19                          Dossier Ville de Vancouver

minter-gardens Samedi 28 juin. C’est la grande fin de semaine en Colombie-Britannique. Avec la Fête du Canada mardi, presque tout le monde a aussi congé lundi et mardi. On m’a avisé que tout risque d’être plein partout et que le voyagement ne sera pas facile. Surtout avec toutes ces constructions pour la venue des Jeux Olympiques de 2010.

Puisqu’il fait un beau gros soleil, Danielle et moi choisissons une destination ou nous serons a l’extérieur. Nous avons opté pour le Minter Gardens a Chilliwack. Une heure et demie de route pour s’y rendre puis nous devrions passer la journée complète dans des jardins fleuris.

Le départ se passe bien jusqu’a ce que nous arrivions a l’entrée de l’autoroute. Nous sommes parechoc a parechoc. Plus rien ne bouge et nous ne sommes pas encore sur l’autoroute. J’ai su plus tard dans la journée qu’il y avait un bouchon de 14 kilomètres de long dû aux constructions en cours.

Après avoir passé près d’une heure pour parcourir un demi kilomètre, je décide de sortir et de tenter ma chance sur les petites routes secondaires. Danielle et moi navigons régulièrement sur les petites et très petites routes. C’est une façon de mieux connaître les endroits par ou l’on passe. C’est de cette façon que nous avions découvert la route des vins, autant au Québec qu’en Colombie-Britannique. Le nombre d’aventures que nous avons vécu sur les très petites routes sont nombreuses et multiples. Suffisamment pour écrire un livre éventuellement.fort-langley-vancouver-british-colombia

En quittant l’autoroute, nous sortons les cartes routières et planifions un trajet sur les petites routes. Cela devient comme une sorte de rallye. Nous nous retrouvons sur une petite route qui longe la rivière Fraser. Pitoresque et agréable. Imprévisible aussi. Nous arrivons dans un cul de sac. Même si la carte routière mentionnait que nous pouvions nous rendre jusqu’a destination, la route est bloqué. Nous devons nous trouver une autre route alternative.

Le hasard nous fait passer près du Fort Langley. Nous décidons d’aller le visiter. fort-langley-vancouver-bc Nous nous attendions a y voir de grandes fortifications militaires. Pas grand chose de ce côté. Plusieurs lieux sont comme de petits musées. Dans le musée de la machinerie agricole, une vieille génératrice a l’essence est en fonction. J’aurais aimé avoir une enregistreuse. J’en aurais fait un beat reaggy. Je l’aurais fait écouter a Daniel Lauzon, le directeur artistique du Café-Graffiti. Il a un studio d’enregistrement et fait des beats.

Paul de la Riva nous avait mentionné qu’a Vancouver, même les grosses cabanes n’ont pas d’air climatisé. Pas de moustiques et pas de grosse chaleur dans la région. Les journées froides d’hiver ne descendant qu’a 2 degrés, la neige ne serait pas au rendez-vous. Fort Langley ne semble pas avoir compris le message. Nous nous sommes fait manger tout rond par les maringouins. Cela a mis un terme a cette visite. Question chaleur, nous avons vu le thermomètre afficher 38 degrés. Si je déménage dans le secteur, je m’assurerais d’importer le premier climatiseur pour résidence privée.

Nous réussisons a reprendre l’autoroute qui est maintenant dégagé pour nous retrouver au pied des montagnes rocheuses. Voir ces montagnes avec leur neige éternelle détonne avec les 38 degrés que nous subissons. Le Minter Gardens est situé a quelques kilomètres a l’est de Chilliwack.

Pour ce voyage, il faut compter 3 heures d’automobiles pour faire l’aller-retour. 25$ d’essence, 5$ d’eau pour éviter la déshydratation et 30$ pour les 2 billets d’entrée au Minter Gardens. La visite nous prends 25 minutes! Trop carré, trop arrangé, nous préférons 100 fois le Queen Elisabeth Park et son Rose Garden. Nous avons tout de même trouvé une idée pour améliorer le fond de notre aménagement paysager.

Moi qui avait planifié de prendre toute la journée pour cette visite! Nous voyons un pamphlet publicitaire qui annonce le Minter Country garden avec des Émeus et un pont suspendu. Pour le retour nous allons faire un saut a cet autre jardin. Ce que nous y découvrons cependant est plus un pépinière qui vend des fleurs. Oui, il y a un couple d’Émeu d’Australie. Oui, il y a un pont suspendu au dessus d’un étang. Environ 10 pieds de long il traîne presque dans l’étang. Ça ne valait vraiment pas le détour. Heureusement qu’il n’y avait pas de frais d’entrée pour visiter une pépinière! J’avais le goût de leur demander un dédommagement pour l’essence que j’ai brûlé pour m’y rendre!

Complètement déshydraté, la peau rougit par le soleil et avec plusieurs piqures de maringouins nous mettons un terme a cette expédition. Nous nous dirigeons vers Surrey pour un souper bien tranquille a la maison.

Histoire complète sur le voyage à Vancouver.

PUBLICITÉ

video-breakdance-competition-break-hiphop Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 721 autres abonnés

%d bloggers like this: