Google banni Adblock Plus

Bloquer les publicités

Adblock plus: la fin des sites gratuits?

Il y a peu, nous parlions du fantastique logiciel Adblock plus qui bloque les publicités pour une navigation sereine. Si ses bienfaits ne sont pas remis en cause, ses conséquences peuvent être importantes pour le web.

Delphine Caubet dossiers Internet, Médias et publicité

ABP bloquer publicité site gratuitAdblock Plus est le logiciel par excellence pour bloquer les publicités intempestives sur Internet. Fini les voitures qui roulent au milieu de l’écran et les sons qui sortent de nulle part. C’est le calme!

Extrême?

Mais cette «fin de la publicité», autant elle est pratique pour les utilisateurs, autant elle est problématique pour l’industrie du web: nombre de sites sont gratuits et ils ont besoin de revenus pour vivre.

L’exemple de la presse écrite est le plus explicite: le papier ne vend plus et les journaux se tournent vers le web. Mais voila, sur la toile, les Internautes ont l’habitude d’avoir accès aux informations librement et gratuitement. Pour survivre, la seule solution est de trouver d’autres modes de financement. Et la publicité est un contournable.

Réponse

Certains sites qui vivent ouvertement de revenus publicitaires bloquent purement et simplement leur contenu aux utilisateurs du logiciel, avec un message leur demandant de le désactiver.Google Android plateforme guerre bloquer publicité

Quant à Google, il a banni en 2013 Adblock Plus de ses plateformes de téléchargement Android. La société allemande ne s’est pas laissé faire, et elle est revenue à la charge avec une version améliorée, téléchargeable via une adresse ou un QR Code. À noter que cette «guerre» ne concerne que les appareils Android, et il n’y a pas problème avec l’utilisation d’Adblock Plus sur l’ordinateur.

Si vous êtes sur Android et tentez de télécharger l’application via Google Play Store, prenez garde: d’autres applications bloquant la publicité ont pris le nom d’Adblock, sans être la célébre société allemande. Et au vu des commentaires disponibles, leur efficacité laisse à redire.

Adaptation

Pour les concepteurs de sites, comme Sébastien aux Éditions TNT, Adblock Plus donne davantage de tracas. Il note que le logiciel ralenti le téléchargement des pages, et qu’il déstabilise les animations sur les sites. «Il y a encore des petits bugs, explique-t-il, mais ils l’ont amélioré.»

Après avoir pris contact avec la société Adblock Plus, ils estiment que 6 à 7% des internautes canadiens utilisent leur logiciel. Ils comptent pas moins de 300 millions de téléchargement depuis leur création, pour actuellement 60 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Lien pour télécharger Adblock Plus sur Android.

Autres textes sur Média et publicité

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.

Internet sans publicité

Bloquer la publicité !

Adblock Plus, la solution contre la pub

Aujourd’hui, la publicité s’immisce dans tous les aspects de notre vie et tout particulièrement sur la Toile. Une fatalité ? Non ! Grâce au logiciel gratuit Adblock, c’est la fin des tracas.

Gifty Mane, dossiers Internet , Médias et publicité

bloquer publicités logiciel gratuit Adblock PlusPersonnellement, je trouve qu’il n’y a rien de plus agaçant que de naviguer sur Internet et d’être envahi par une multitude de publicités et spams intrusifs.

Que je lise mes courriels ou que réalise une simple recherche, à chaque clic, une myriade d’images pornographiques et de fausses invitations en tous genres surgissent sur mon écran.

Si cela fait aussi partie de votre quotidien, tenez-vous bien, chers internautes, cette situation infernale touche à sa fin.

Logiciel anti-pub

J’ai une petite astuce et elle s’appelle Adblock Plus. C’est une extension d’explorateur Internet gratuite qui bloque les publicités et les spams. Rendant plus agréable la navigation sur Internet.

Une fois activé, vous reprenez le contrôle de ce que vous voyez. Terminé les bannières au contenu obscène et inapproprié, votre écran est épuré et libre de toute pollution visuelle.

Adblock plus est un module muni d’un filtre entièrement personnalisable. Il vous est donc possible d’ajuster le filtrage d’annonces à votre goût. Ainsi, vous évitez tout contenu à caractère inapproprié.

Publicité en revenu

Ayant conscience que de nombreux sites Internet vivent de la publicité, Adblock Plus par défaut, ne laisse passer que les annonces qu’il considère propres. Les critères de sélection sont très stricts : il doit s’agir d’une publicité discrète, un court texte écrit en petits caractères, sans son, ni image.

En plus d’être un outil efficace contre les annonces envahissantes, Adblock Plus empêche aussi les sites malveillants d’avoir accès à vos informations personnelles et protège votre vie privée (je précise toutefois que cette extension n’est pas un anti-virus, alors soyez vigilants et protégez votre ordinateur convenablement).

Une extension gratuite, facile à installer et qui bloque la publicité, que demander de plus? Un conseil, faites comme moi et adoptez Adblock Plus.

Autres textes sur Internet

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.

«Protégez-Vous» rejoint l’international

Le magazine d’information à la consommation «Protégez-Vous» s’associe à l’International Consumer Research and Testing (ICRT). Grâce à ce partenariat, le magazine offrira davantage de tests sur produits aux lecteurs québécois.

Delphine Caubet          Dossier Protection du consommateur, International

Protégez-Vous fait le grand saut et devient membre de la seule organisation internationale à regrouper les magazines et associations de consommateurs. Grâce à ce partenariat, le directeur général du magazine, David Clerk, espère offrir davantage de tests sur produits aux lecteurs. Le tout pour mieux les informer.

S’adapter à la mondialisation

Cela fait plusieurs années que Protégez-Vous pense à rejoindre une telle organisation. Avec la mondialisation, davantage de marchandises étrangères arrivent sur le marché québécois. Cela signifie plus d’informations sur Internet, qui sont plus ou moins fiables.

Devant ces changements, le magazine doit s’adapter pour rester compétitif. Ce pour quoi il développe les tests sur produits. Et grâce à l’ICRT, Protégez-Vous profitera de cette émulation internationale et de leur expérience.

Mais en aucun cas, David Clerk ne veut délaisser les tests sur les produits locaux. «L’idée c’est d’en faire plus, d’en offrir plus», sans diminuer le budget sur les produits québécois. Et les lecteurs seront les vrais gagnants, ajoute-t-il.

Une éthique sans publicité

Mais l’ICRT dispose d’un code d’éthique qui inclut l’arrêt de la publicité dans les pages de ses membres. Depuis le 1er avril 2013, que ce soit sur Internet ou sur papier, aucune publicité n’est diffusée par Protégez-Vous.

Seule exception à la règle, les guides pratiques hors série qui seront sans test. Mais là encore, le magazine applique un filtre pour ne pas publier des annonces contraires à son mandat. Entre autres, ils s’interdisent la publication d’annonces sur l’alcool, les partis politiques ou les groupes religieux.

Pour Protégez-Vous, la publicité c’est 10% de ses revenus. Cela, David Clerk espère le compenser par la qualité de son magazine qui générera davantage de vente. Le cas échéant, il augmentera peut-être ses prix.

Autre changement important pour l’organisme à but non lucratif: le coût des tests faits dans le cadre d’un partenariat sera réduit. Entre 60% et 90% selon l’ICRT. Le magazine a déjà pu le constater en budgétant sa première collaboration avec son homologue américain, Consumer Report.

À cette occasion, un test exhaustif de téléviseurs amorcera le changement. Néanmoins, cette collaboration est l’unique projet du magazine lié à l’ICRT pour la prochaine année. «Car il faut encore que l’on apprenne à maîtriser ces outils», précise le directeur général.

En somme, dans les années à venir, Protégez-Vous nous offrira une gamme de tests plus variée, sur des produits plus diversifiés. Mais toujours en représentant le marché local. Selon David Clerk, les accords de libre-échange du Canada n’ont pas été des facteurs déclencheurs de cette association. Mais il reconnaît qu’elle n’en est que plus pertinente.

Autres textes sur Protection du consommateur

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Pour voir le catalogue complet des DVD

Bande annonce DVD sur l’implication bénévole

Bande annonce DVD sur la prévention du jeu compulsif

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Graffiti, publicité, architecture et aménagement urbain

Xpression Graffiti: Graffiteur Omen

Omen compare également les espaces occupés par la publicité et le graffiti et en explique les différences.

Raymond Viger     Dossiers Hip-hop, Graffiti, Porte-folio, Murales, Vidéos

Omen expose son point de vue sur le paysage visuel de la ville : selon lui, certains acteurs, tels les architectes, les publicitaires et les planificateurs urbains, imposent aux citadins leur choix esthétique dans l’espace public.

Une entrevue du graffiteur Omen réalisée par le groupe ECP dans le cadre du documentaire Xpression Graffiti diffusé depuis octobre dernier.

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

Vidéos murales graffiti:

Autres textes sur le Graffiti

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En  passant au  Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi  de 9:00 hres à  17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte  de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est  Montréal, Qc. H1V  1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’art d’être cheap pour les artistes

Des peanuts pour les artistes

Art et culture

De grandes entreprises sont concernées telles que Mercédez Benz, la F1, le Casino de Montréal, Bell, Festival de Jazz et bien d’autres.

Raymond Viger Dossier Culture

Les arts de la rue sont attrayants. Les arts tout court sont attayants pour véhiculer un message et représenter les grandes entreprises auprès du public.

Quand Pur Noisetier se paye un comédien tel que Marcel Leboeuf, ils payent le prix, en fonction de la renommée et de la crédibilité de l’artiste. L’artiste peut se faire aider par un agent qui prendra une commission sur les revenus de son poulain.

Agence de communication

Si le deal entre l’artiste et l’entreprise fait parti d’un concept marketing plus complet, il est possible qu’une agence de communication ou de marketing soit l’intermédiare entre l’entreprise et l’artiste. Une autre commission à payer, mais tout cela demeure dans les normes et tout le monde y trouve son compte.

Là où le bas blesse touche les arts de la rue. On aime les rappers, les slammers et les graffiteurs de la culture Hiphop. Ils font parti d’un engouement qui en attire plus d’un. Leur message est attrayant et tout le monde en veut dans sa soupe publicitaire.

Le respect de l’artiste

Mais dans ce cas, y a-t-il un respect de l’artiste et de son art? Pas sûr. J’ai vu trop de contrats débouler d’un intermédiaire à l’autre et arriver en bout de ligne où l’on offre une caisse de bière et une pointe de pizza à l’artiste. Parce qu’il n’y a plus d’argent en bout de ligne dans le budget pour payer l’artiste. Et pourtant on parle de grosses entreprises avec de gros budget tels que le Casino de Montréal, la F1, Mercédez Benz, Bell ou encore le Festival de Jazz…

On a de l’argent pour les intermédiaires mais on n’a plus d’argent pour les artistes qui seront les inspirations et les artisans des succès des grandes entreprises.

Ces grosses entreprises ne sont sûrement même pas au courant que finalement, leur publicité et leur promotion sont réalisé à même le sang d’artistes engagés qui crèvent de faim pour les faire vivre.

Et pourtant, sous le logo de ces grandes entreprises, nous retrouvons des noms d’artistes qui demeurent dans l’ombre avec des salaires de crève-faim. Et le plus navrant, c’est que ces grandes entreprises ne connaissent même pas qui les représentent.

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

Vidéos murales graffiti:

Autres textes sur le Graffiti, Hip-hop

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

poster affiche flyer carte anniversaire cartes souhaits voeux affichage impression t-shirtUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux. Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti. www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Publicité magazine 2012

Le magazine Reflet de Société fête ses 20 ans

Quels ministres seront présents?

Cette année, le magazine Reflet de Société fête ses 20 ans d’implication sociale. 20 ministres et autant de ministères ont été invité à prendre une publicité pour souligner les 20 ans de l’organisme et du magazine. Qui répondra à l’appel?

Raymond Viger Dossier Culture, Média

Trois exemplaires ont été identifié pour souligner les 20 ans de l’organisme Le Journal de la Rue et du magazine Reflet de Société: les publications de juin, septembre et novembre. Une demande a été envoyé aux ministres et aux ministères pour être présent en prenant un espace publicitaire. Nous avons commencé à recevoir les traditionnels accusés de réception. Nous attendons encore des implications plus concrètes.

Reflet de Société est un magazine qui permet le financement de l’intervention du Journal de la Rue et de notre présence auprès des jeunes au Café Graffiti. Notre politique publicitaire nous limite à 25% de publicité dans le magazine. Cela permet de garantir que la publicité ne pourra jamais dilué le contenu rédactionnel. Ce ratio est intéressant parce que chaque page de publicité permet d’avoir 3 pages de contenu rédactionnel. Plus il y aurait de publicité et plus nous aurions de textes à publier. Les lecteurs en ressortent gagnant que nous ayons cette limite de 25% de publicité.

Le lectorat de Reflet de Société

Je profite de cette occasion privilégiée pour remercier nos lecteurs et nos fidèles abonnés qui nous permettent de rendre disponible nos textes de sensibilisation et de prévention sur les thèmes sociaux. Votre présence continue permet à l’organisme de s’autofinancer et de garantir notre continuité auprès des jeunes.

Les abonnés au magazine Reflet de Société permettent l’autonomie de l’organisme et de conserver les jeunes au coeur de notre mission.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Inspecteur pour les taxes et protection du consommateur

Les incohérences de notre système

Un gouvernement qui priorise ses besoins avant celui du citoyen

Les inspecteurs de la taxe vont à la pêche pour trouver les commerçants qui ne remboursent pas leurs taxes au gouvernement. Mais s’il y a une publicité trompeuse, on ne bougera pas le petit doigt tant qu’il n’y aura  pas de plaintes.

Raymond Viger Dossier Protection du consommateur

Quand c’est le temps de s’assurer que tous commerçants et citoyens payent leurs taxes, de grosses équipes d’inspecteurs mettent de gros moyens en branle pour s’assurer de l’honnêteté des citoyens. Dans certains cas, on pourrait même parler de harcèlement envers les entreprises et les citoyens.

Même si les gros fraudeurs tels que Vincent Lacroix ou les collusions dans es industries de la construction, du pharmaceutique ou des pétrolières semblent pouvoir faire la pluie et le beau temps, les petits commerçants en arrachent à subir des pressions des inspecteurs pour les taxes à payer.

L’été dernier, le Journal de Montréal avait présenté une série de reportage montrant plusieurs exemples d’entreprises et de citoyens, parfois acculés à la faillite dû aux pressions excessives des collecteurs de taxe qui vous considèrent coupable jusqu’à preuve du contraire.

Et la protection du consommateur?

Les inspecteurs et les collecteurs du gouvernement pour les taxes ont le mandat de faire entrer de l’argent dans les coffres de l’État. Mais qu’en est-il en matière de protection du consommateur? S’il n’y a pas de plainte, il ne se passe rien. Et même avec une plainte, les commerçants frauduleux continuent impunément à frauder autant le citoyen que le système. Deux poids, deux mesures.

Autant pour la collection des taxes, les inspecteurs font souvent trop de zèle, autant en ce qui concerne la protection du consommateur, on semble dormir au gaz. Cette léthargie pour protéger le consommateur explique facilement l’engouement et la raison d’être d’émissions telles que JE et La Facture. Deux émissions qui soulignent régulièrement les incohérences de notre système et de ses multitudes de bureaux de contrôle et de vérification. Des émissions qui finissent trop souvent leurs émissions en disant que, pourtant, plusieurs plaintes  avaient déjà été déposé ou encore que le commerçant frauduleux était connu pour ses méthodes d’arnaquer le consommateur.

Est-ce que les seules motivations de nos gouvernements se limitent au nombre de vote qu’ils peuvent gagner ou la quantité d’argent qu’une opération puisse rapporter?

Autres textes Protection du consommateur:

Ressources protection du consommateur

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 781 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :