Service traiteur du Ste-Cath dans l’est de Montréal

Bistro et traiteur pour vous servir

Nouveaux projets du Ste-Cath

Raymond Viger   Dossiers RestaurantLe Ste-Cath

Le pirate du Ste-Cath a la tête pleine d’idée.

  • Un livre, D’un couvert à l’autre, présentant la création du Ste-Cath et de ses principaux artistes.
  • Le Bistro s’est doté d’un comptoir alimentaire au centre d’esplanade du Roc.
  • Pour souligner le 375e anniversaire de Montréal, un Festival Country-Western pour 2017.

Maintenant le pirate lorgne du côté traiteur.

Pour soumissions ou pour discuter de vos projets spéciaux, n’hésitez pas à faire appel à nous.

Le Ste-Cath: (514) 223-8116.

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes. Plus de 260 spectacles gratuits sont présentés annuellement.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6. 

(514) 223-8116 www.stecath.com.

Les mardis poésie et art oratoire

Le Ste-Cath présente

Soirée poésie et art oratoire

Raymond Viger Dossiers Croissance personnelleLivres

Soirée hebdomadaire où la poésie et les arts oratoires règnent en roi au Ste-Cath. Aussi micro libre. Animé par Sylvain Masse.

Mardi les 20 et 27 septembre. 4, 18 et 25 octobre 1, 15, 22, 29 novembre.

J’ai bien hâte de voir notre ami Sylvain animer ces soirées. Je vais y participer assieds sur une chaise… même si je me permettrais quelques incartades et ingérences dans les soirées de Sylvain. Ça sera son initiation de l’ancien animateur!

anges décus cabaret poétique poésie art oratoireEt détrompez-vous, la poésie ne fait pas relâche les 2e mardis du mois.

Débutant le 13 septembre, les anges déçus nous présentent mensuellement leur cabaret poésie (11 octobre et 8 novembre, relâche en décembre pour revenir en janvier).

guide-pratique-des-associations obnl osbl communautaires gouvernancePlusieurs lancement de livre sont prévus pour l’automne.

André-Émile Pouliot nous présentera le Guide pratique des associations le 14 septembre à 19h.

roman érotique humour sexualité livre sexuel humoristiquePour ma part, si je réussis à me dégêner, je ferais le lancement de mon 10e livre. Un roman humoristique sur la sexualité. Vanessa… Voyages dans les Caraïbes.

Un roman qui aurait dû être publié il y a une quinzaine d’années… Minimum! Possiblement la gêne ou la peur de déplaire a freiné mon élan de publication. Faut dire que j’ai peu de temps pour m’occuper de mes livres.

Bruno Robitaille, tant qu’à lui, fera le lancement de son 4e livre, Adulescent.

éric arçon poésie multimédia ainsi soit-il livre poétique et philosophiqueSans oublier que notre ami Éric Arson finalise son 2e, la suite d’Ainsi Soit-Il, Ainsi Soit-Elle.

Une excellente brochette de livre pour cet automne. Nous serons nombreux à envahir le Salon du livre de Montréal.

Nous avons déjà une liste d’attente pour les livres qui seront publiés au printemps prochain!

Extrait du livre Liberté – Un sourire intérieur.

livre liberté poésie recueil sourire intérieur

Un livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

Après la pluie… Le beau temps.

après la pluie le beau temps recueil textes méditer guide réflexionRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: , en région:

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lancement du Guide pratique pour les associations

Lundi, 12 septembre, 19h au Ste-Cath

Auteur: André-Émile Pouliot

Raymond Viger     Dossiers Livres, Spectacles

guide-pratique-associations osbl obnl communautaire coopérativeAprès plusieurs années d’activités au sein de nombreuses associations et organisations, j’ai cru qu’il serait utile de publier un tel guide.

L’Institut Technique des Associations du Québec et la Chambre de Commerce du Québec ont été à l’origine de ce projet.

Pour tous ceux et celles qui œuvrent dans les associations ou groupes communautaires, et qui désirent perfectionner leur bénévolat, ils y trouveront les connaissances utiles et appropriées.

La société démocratique exige la participation des citoyens dans tous les domaines de l’activité.

Une organisation bien structurée, des assemblées plus efficaces, des responsables plus qualifiés, et des méthodes de gestion adaptées aux besoins des groupes permettront à ces groupes d’atteindre leurs objectifs, et accompagner leurs membres dans les prises de décisions.

André-Émile Pouliot.

Réservations et informations pour le lancement du 12 septembre: Bistro le Ste-Cath, 4264 Ste-Catherine est Montréal H1V 1X6. (514) 223-8116.

Éditions TNT: (514) 256-4467. http://www.editionstnt.com

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.stecath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.stecath.com.

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

Roman: Liberté – un sourire intérieur; Instant de tendresse

Liberté – Un sourire intérieur

Instant de tendresse

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Raymond Viger     Dossiers Croissance personnelleLivres

Je me laisse bercer par cette musique.
Je me laisse hypnotiser par cette chandelle.
Je me laisse enivrer par ce vin.
Je me laisse aimer par ta présence.
Je n’ai plus la force
De te montrer mon personnage.
Je sens cette flamme
Faire rayonner ton coeur.
Je sens cette flamme
Faire rayonner mon coeur.
En voulant m’entourer
De cette tendresse, de cette affection.
J’ai étouffé la flamme
De notre union.
Avec une nouvelle communication
Nous avons rebâti notre union
Elle n’est plus ce qu’elle était
Elle n’est pas ce qu’elle sera.
Mais je sens si bien
Ce qu’elle est aujourd’hui.

Extrait du livre Liberté – Un sourire intérieur.

livre liberté poésie recueil sourire intérieur

Un livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

Après la pluie… Le beau temps.

après la pluie le beau temps recueil textes méditer guide réflexionRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: , en région:

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Rêve d’un détenu en prison

Prison à sécurité minimale

Un pas de plus vers la liberté

L’humidité s’élève en vagues de la rivière des Prairies. Comme les insectes, je le constate, qui mordillent lentement ma jambe, présences grises et furtives dans la lumière basse en fin d’après-midi. 

Colin McGregor   Dossier Chroniques d’un prisonnier

freedom-1125539Là où je suis assis, à la limite du terrain de football, je ne peux pas voir la rivière, ses bateaux de plaisance et ses habitations aux allures de chalets longeant la rive opposée.

Je l’ai vue une fois, cette semaine, de la fenêtre d’un des édifices de la prison. Par-delà la rive, au loin: la tour du stade olympique. La Tour penchée du maire Drapeau. Et sur la droite, en tendant le cou, les monticules jumeaux de roche volcanique où j’ai grandi, surmontés de la tour de transmission, maintenant désuète, de Radio-Canada.

Je voyage constamment, en pensée, vers ces collines surbaissées. Je communique avec ses habitants. Mais je n’y ai pas mis les pieds depuis bien longtemps. Lors de mes promenades quotidiennes entre la cellule où j’habite et l’école de la prison où je travaille, ma vue de la rivière, du stade et du mont Royal est obstruée par un haut mur de pierre.

Je dois me rappeler que je suis en sécurité minimale – et que j’ai fait un pas de plus vers la liberté. Certains de mes voisins quittent la prison chaque jour pour aller travailler dans la communauté. Ils servent la soupe à des étrangers malchanceux; ils font le lavage en quantités industrielles; ils tondent des pelouses.

Certains obtiennent des permissions de 72 heures pour aller vivre dans leur famille, dans des quartiers de Montréal que je connaissais bien. Ici, contrairement à d’autres prisons, le monde extérieur n’est plus un mythe que vous ne pouvez voir qu’à la télé. Ici, vous pouvez en sentir les parfums, en entendre les histoires. Vous en êtes tout près.

C’est un rite de passage auquel tous les prisonniers doivent se soumettre. Certains sont amers, ici. Ils ont passé quelque temps à l’extérieur. Ils parlent de conditions trop contraignantes et d’arrestations arbitraires. Leurs yeux, larges comme des soucoupes, démentent le rêve de vies redevenues normales, réformées par des histoires de police frappant à la porte au milieu de la nuit. Mensonge? Vérité? Exagération? Euphémisme? La transpiration qui perle sur la nuque parle d’épreuves passées, sans pouvoir dire de quel genre il s’agit.

En aidant les professeurs à l’école de la prison, vous découvrez que l’éducation souffre autant du manque de moyens que n’importe quelle autre école du Québec. Les étudiants en prison peuvent obtenir un diplôme d’études secondaires aussi valide que celui que j’ai eu à l’école secondaire de Westmount en 1978, où j’étais «Valedictorian» (étudiant le mieux noté prononçant le discours d’adieu lors de la cérémonie de remise des diplômes). Une autre preuve que la performance académique ne garantit pas forcément un succès futur.

Certains étudiants ont des problèmes, des traumatismes qui dépassent votre expérience, et ils n’atteindront jamais la ligne d’arrivée. Pour eux, c’est dans le voyage qu’ils doivent puiser leur joie. Chaque progrès doit être célébré.

À la cérémonie annuelle de graduation, un étudiant se lève pour recevoir son diplôme – un des quatre certificats d’études secondaires remis. Couvert de tatouages, les muscles gonflés forçant le t-shirt trop serré, il met ses lunettes noires enveloppantes pour cacher les larmes qui lui montent aux yeux. Il insiste pour dire quelques mots.

«Même si je suis en prison, c’est un des plus beaux jours de ma vie», dit-il en hésitant.

Au début fusent des moqueries et des remarques sarcastiques; puis, après quelques secondes, un silence respectueux s’installe. Il sort un papier froissé et lit les noms des personnes qu’il souhaite remercier.

Ensuite, je croise un homme de 70 ans aux yeux rouges. Il tient dans ses mains le diplôme d’études primaires qu’il vient de recevoir. Il le porte comme s’il était fait d’or. «Je n’ai jamais rien eu comme ça, jusqu’à maintenant, dit-il ému. Je n’ai jamais su lire. Je mélangeais toutes les lettres. Mais ce gars-là a réussi…»

De la tête, il pointe un détenu à ses côtés; mince, timide, les cheveux gris. «C’est mon professeur. Il a travaillé avec moi pendant des mois. Ça lui appartient ce diplôme.» Le détenu (assistant-professeur en question) ne peut que sourire et soulever les épaules, en évitant mon regard et celui de son élève en larmes. L’émotion n’est pas toujours facile à digérer dans un espace froid et restreint.

Aucun de nous n’est vraiment là où il souhaiterait être dans son évolution. Cela fait partie de la condition humaine. S’efforcer d’obtenir plus ou de maintenir ce que vous avez, c’est ce qui donne sa valeur à la vie.

Autres textes sur Prison

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

Magazine The Social Eyessocial-eyes-web

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

 

Dénoncer son agresseur

Le poids de la dénonciation

Être la victime et parler

J’ai voyagé pendant 5 années dans le Grand Nord pour intervenir auprès des communautés inuites. Des épidémies de suicide faisaient rage. Ma mission, former les community workers locaux à intervenir et en arriver à pouvoir former eux-mêmes leur relève.

Raymond Viger   dossiers AutochtoneSanté

Journaliste conférencier auteur intervenantPourquoi ces suicides en série? Pendant de nombreuses années, des séries d’abus envers les femmes inuites ont eu lieu. Les femmes se sont prises en main et ont dénoncé massivement et collectivement les abus qu’elles avaient subis.

Revivre ces horreurs pour certaines victimes et la honte pour les bourreaux a créé un climat fragilisant la communauté. Trop de gens devenant vulnérables en même temps ont provoqué un climat propice pour des vagues de suicide.

Dans un tel état d’esprit et avec les liens de proximité que connaissent ces communautés, le suicide est rapidement devenu une épidémie.

La pire chose qu’auraient pu vivre ces communautés est de faire témoigner devant les médias les victimes à visages découverts pour raconter leurs agressions, leurs idées suicidaires, dénoncer leurs agresseurs… Ça fait vendre de la copie c’est bien évident. Tout le monde va en parler, c’est sûr. Surtout si les accusés se mettent à répondre aux victimes, à se justifier et à en faire un débat public. Parce que tous les gérants d’estrade vont pouvoir prendre position et faire de cinglants débats. Nous ne serons plus à aider les victimes et éviter que les agressions se perpétuent. Nous aurons perdu de vue l’essentiel du pourquoi nous en discutons et nous nous retrouverons dans un débat oratoire stérile qui tournera en rond.

Il est important de favoriser un climat de dénonciation des abus. Parce que nous voulons que ceux-ci cessent. Mais cela ne doit pas se faire au détriment des victimes et du soutien que l’on peut leur offrir. Certains journalistes vont justifier leur travail en disant que cela permettra de mettre de la pression sur les autorités pour obtenir des gains sociaux, des changements.

Médiatiser les victimes est-il la meilleure façon d’agir envers des personnes fragiles et vulnérables? Il arrive régulièrement qu’une victime décide de changer d’idée et de ne pas dénoncer ces agresseurs. Cela fait partie de son processus de guérison. Il faut accepter cette période d’ambivalence. Mais quand on les fait témoigner devant la caméra, elles ne pourront plus reculer. C’est pourquoi certaines victimes peuvent avoir besoin d’aide et d’accompagnement quand elles font face aux médias.

Et les débordements sont faciles. Témoigner d’une agression dont nous avons entendu parler, ça s’appelle un ouï-dire et ce n’est pas recevable. Même si les évènements sont véridiques à 100%, est-ce que la victime dont on parle était prête à le faire devant les médias? Recueillir le témoignage d’une personne sous le choc est délicat. Dans quel état laissons-nous les victimes après un passage médiatique? Comment va-t-elle réagir en voyant le reportage qui en sera fait? Est-ce que cela aura des répercussions sur son entourage?

Et que dire des témoignages de groupe? Plusieurs victimes sont autour d’une table et répondent aux questions d’un journaliste. Ne peut-il pas y avoir un effet d’amplification dans ce cas? Et quand cette direction est prise, difficile de revenir en arrière!

Il ne faut pas se contenter de recevoir un témoignage et le mettre en ligne. Une enquête exige un minimum de validation des témoignages. Et au-delà de la vérification, les victimes sont des personnes sensibles et vulnérables qui ont besoin de protection et d’aide. Il n’est pas rare de voir des victimes dans un tel processus se suicider.

Oui, il faut de dénoncer ces abus.
Oui, il faut que les médias en parlent.
Non, les médias ne peuvent pas parler de sujets sociaux sensibles n’importe comment.

Il y a un processus de guérison qui doit rapidement être mis en place. Et il faut accepter qu’il puisse prendre beaucoup de temps.

La protection des victimes est tout aussi importante que la dénonciation des agresseurs.

Autres textes sur Santé

Autres textes sur Autochtone et Inuits

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Spectacles gratuits du Ste-Cath, semaine du 22 août.

260 spectacles gratuits par année

Tous les profits reversés à la communauté

Raymond Viger     Dossiers RestaurantBistro le Ste-Cath

Carrousel quoi voir quoi faireSoirée d’Impro théâtrale – Caroussel–  Lundi 22 août 20h.

Souper spectacle lors de nos Soirées d’impro théâtrale Carrousel au Bistro le Ste-Cath. Admission gratuite. Soirée d’improvisation et d’exploration théâtrale regroupant des acteurs polyvalents qui joueront ensemble avec la contribution du publique, dans divers jeux d’import: comédie, danse, chanson ; nul ne le sait, car une grande place sera laissée au hasard de La Grande Roulette. Rires, malaises et surprises seront au rendez-vous.

Madeline spectacle gratuitMadeline – Jeudi, 25 août 20h.

Influencée par Etta Fitzgerald, Aretha Franklin et Amy Winehouse, Madeline prépare présentement son prochain album et sera en spectacle au Bistro le Ste-Cath pour une soirée de soul, pop, jazz et funk.

 


el hispalis spectacles gratuits quoi voir quoi faireEl Hispalis, jazz, flamenco et fusion
 – Vendredi, 26 août 20h.

Formé en 2012, El Hispalis est un projet mené par le guitariste virtuose né à Montréal Stefano Pando. Musicalement, c’est un mélange unique de jazz world avec des guitares et claviers funky teinté de flamenco et infusé de « rhythmes » urbains. El Hispalis, l’ensemble se complète avec Yannick Strawinski à la voix et au clavier, Sébastien Blackburn à la basse, Michel Medrano Brindis à la batterie et Clarence Corbeil aux percussions.

Kim Zombik spectacle gratuit quoi voirKim Zombik – Samedi, 27 août 20h.

De Boston à Montréal. Kim Zombik a collaborée avec une grande variété de légendes musicales dont Olu Dara, Joe Hisaichi et le New World Japan Philharmonic orchestra, Maceo Parker, Cecil McBee et The Wailers. Kim Zombik a plusieurs titres sur l’étiquette Sony/Village Records (japon) et a atteint le status de principal dix au Japon, en plus d’avoir accumulé les performances à l’international, avec un orchestre de 90 musiciens. Celle que l’on décrit comme un joyau musical vous propose une série de spectacles au Ste-Cath où elle chantera ses compositions ainsi que des standards de jazz, de blues, R&B, reggae et funk habilement revisités.

Pour informations et réservations: 514-223-8116 bistro@le-ste-cath.com.

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations 514-223-8116 bistro@le-ste-cath.com.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.     www.stecath.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 11 292 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :