Financement de la Maison Plein Coeur et la poésie

Bistro le Ste-Cath bonne bouffe montréal restaurant est restoSaviez-vous qu’il existe une carte fidélité au Bistro le Ste-Cath permettant de soutenir la Maison Plein Coeur ainsi que la poésie? Admission gratuite. Réservation (514) 223-8116.
Les prochains évènements littéraires:

– Mardi 21 mai Lancement du livre Corsaire d’hiver de Jean-Marc Beausoleil.
– Mercredi 5 juin Ian Fournier, Anaïs Constantin, Jean Viau, Paule Tremblay et un poète mystère!
– Mercredi 12 juin Transpoésie avec Pascale Cormier.
– Dimanche 30 juin Lancement du livre de poésie Réflexion de Jean-Simon Brisebois.

Plusieurs lancements de livre à prévoir à partir de juin:

Réservations (514) 223-8116. admission gratuite.

250 spectacles gratuits par année

100% des surplus reversés à la communauté

Le Bistro le Ste-Cath est un restaurant, une chaleureuse terrasse. Le Bistro le Ste-Cath est une scène offrant à une brochette d’artiste la chance de performer de façon intime et chaleureuse devant vous. Les spectacles sont gratuits.

La scène du Ste-Cath vous présente des spectacles de musique, d’humour, d’improvisation, des entretiens littéraires et des expositions.

Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable tout en profitant d’un spectacle ou d’un événement.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, le Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour la programmation complète: événements à venir.

Publicités

Brunch gratuit pour la fête des Mères

59732059_2442854765946021_8686404539630223360_n.jpg

Pour célébrer la fête de mères
Brunch Gratuit pour toutes les mamans!
Dimanche 12 mai de 10h à 14h au Bistro le Ste-Cath

BONNE FÊTE MAMAN!!

Réservations (514) 223-8116.

Bistro Ste-Cath

Où culture et social se rencontrent

250 spectacles gratuits par année

100% des surplus reversés à la communauté

Bistro le Ste-Cath

Un restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, le Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Le Ste-Cath présente plus de 260 spectacles gratuits par année.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

La pornographie féministe : une antithèse ou pas ?

La pornographie féministe, alternative à la pornographie mainstream et à ses dessous peu reluisants, a de plus en plus de succès, en particulier auprès des femmes. Une pornographie plus sécuritaire pour les acteurs et les actrices, qui respecte leur consentement, qui montre du vrai plaisir. Mais cette industrie divise les féministes : certaines y voient une façon de se réapproprier la sexualité féminine, d’autres une perpétuation des violences misogynes.

Annie Sprinkle, de son vrai nom Ellen F. Steinberg, est une actrice pornographique féministe américaine. À 64 ans, elle est l’une des actrices les plus réputées dans le milieu, a tourné 83 films, et en a réalisé deux. Certains diront que faire du porno et se revendiquer féministe est contradictoire : elle ne voit pas du tout les choses comme ça. Elle nous raconte que ses parents étaient féministes, mais qu’ils voyaient la pornographie comme quelque chose de contraire à leurs principes. En suivant un cours d’études du genre à l’université, elle a compris « ce qu’était vraiment une féministe », et s’est rendu compte qu’elle en était une. À cette époque, les féministes anti porn protestaient, mais elle ne se reconnaissait pas dans leur message. Puis le terme de « sex positive feminist » est arrivé. Ce courant du féminisme, apparu dans les années 1980 et issu de la communauté LGBT, s’oppose à l’abolitionnisme de nombreuses radicales en revendiquant la libération des femmes à travers leur sexualité. Annie s’est directement reconnue dans ce mouvement, proche de ses convictions.

Mais dans la pornographie, comme dans n’importe quelle industrie, il existe de bons comme de mauvais employeurs, et donc, de bons comme de mauvais réalisateurs. Annie raconte en riant qu’elle et ses collègues disaient souvent que ceux qui faisaient un effort dans les repas servis à l’équipe étaient les bons réalisateurs, et ceux qui se contentaient de servir de la pizza et de la charcuterie étaient les mauvais réalisateurs. Maria Beatty, notamment, est une réalisatrice pornographique féministe. Nous l’avons contactée, afin de lui poser des questions sur la manière dont elle dirige ses tournages. Elle nous a expliqué tourner environ un long-métrage par an. L’équipe passe entre six et neuf heures par jour sur le plateau, mais le tournage en lui-même dure à peu près quatre heures par jour. Chaque jour de tournage est entrecoupé de plusieurs courtes pauses, et d’une heure de pause déjeuner. Des conditions de tournage classiques, donc.

Nous lui avons alors demandé comment elle s’assurait de ne pas dépasser les limites des acteurs et actrices, et si le plaisir exprimé était réel, et non pas simulé. Et la réponse est simple : elle se tient à l’écart des acteurs professionnels, qui ont une manière de jouer, de simuler, qui, selon elle, n’est pas convaincante, mais plutôt « play-acting », en particulier chez les femmes. Elle préfère donc collaborer, avec des travailleurs du sexe ou des féministes pro-sexe, car, selon elle, « ce sont des gens qui aiment beaucoup s’amuser et prendre du plaisir en explorant leur sexualité à la caméra, avec une personne dont ils se sentent proches, et pour qui ils ressentent de l’amour et de la compassion ». « L’authenticité rayonne et est inimitable », ajoute-t-elle. Cette différence avec ce que l’on voit en pornographie mainstream est notable. Maria n’a jamais reçu de plainte de la part des acteurs concernant la manière dont elle dirigeait ses tournages, et précise qu’elle « ne pousse jamais un acteur à dépasser ses limites, à moins qu’il ne le désire et ne soit capable de le faire ». La réalisatrice correspond à ce qu’on attend des réalisateurs pornographiques : elle fait attention à ce que le consentement de ses performeurs soit toujours respecté, et à ce qu’ils se sentent à l’aise.

Mais, malheureusement, ce n’est pas le cas de tous les réalisateurs. Annie Sprinkle nous raconte qu’une fois, on l’a pressée de tourner une scène d’anal alors qu’elle ne le voulait pas, et qu’elle a quand même fini par céder. En échange, elle n’a reçu que 25$ d’extra, ce qui l’a vraiment énervée. Elle explique que « c’est le jour où j’ai appris à m’imposer, à dire non, et à poser des limites. Je me suis sentie mal après cette scène, comme si j’avais été sous pression. Je me suis dit que je ne laisserai pas cela arriver de nouveau, et je ne l’ai pas fait ». Elle précise qu’elle n’a jamais été violée, ou mise sous pression d’une autre manière. Elle a couché avec plus de 3000 hommes, « presque tous de bonnes expériences », et déclare que, même s’il y a eu quelques mauvais moments, il n’y a pas de quoi se plaindre. Mais ce type de pression que l’on fait subir aux actrices existe, malheureusement, et représente les mauvais côtés de la pornographie, qu’elle soit féministe ou non.

Nous avons interrogé sur le sujet Julie Lavigne, professeure à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) au département de sexologie, et spécialisée, entre autres, dans l’étude de la pornographie. Pour elle, la pornographie féministe peut exister. « Il y a beaucoup plus de pornographies qui n’ont même pas besoin d’être féministes, qui sont beaucoup plus éthiques maintenant ».

Mais beaucoup continuent à dire que la pornographie, qu’elle soit féministe ou non, reste un outil de domination misogyne. Lorsqu’on lui demande ce qu’elle en pense, elle rappelle qu’il n’existe pas qu’une seule pornographie, qu’il y a des productions qui sont effectivement vraiment machistes, mais qu’il faut d’abord se demander ce qu’est la pornographie. « Est-ce le fait de montrer une relation à caractère sexuel qui est anti féministe, ou est-ce le fait de représenter certaines sexualités qui pose problème ? Il y a beaucoup de féministes qui voyaient dans toute pornographie une violence faite aux femmes, des féministes pour qui le porno en soit montre que la femme est au service de l’homme. Mais dans certaines productions, c’est tout le contraire, il n’y a même pas d’homme dedans », ajoute-t-elle en riant. Puis elle reprend « mais en même temps, je comprends tout à fait quand on essaie d’exemplifier le système patriarcal, il y a beaucoup de pornographies qui peuvent être très utiles pour le dénoncer. » Lorsqu’on lui demande son avis au sujet de la soumission féminine dans le porno féministe, elle répond que certaines militantes voient un problème dans le BDSM en tant que tel, mais que d’autres considèrent appartenir à cette communauté, et que donc, tant qu’il s’agit de pratiques consenties, on ne peut pas vraiment juger. « Il y a différents types de sexualités consentantes qui ne sont pas nécessairement politically correct ; est-ce du ressort du projet féministe que de les anéantir ? C’est une autre question ».

Alors, la pornographie féministe est-elle une perpétuation des violences faites aux femmes ? Tout dépend des productions, des réalisateurs. Dans le milieu du porno, c’est souvent au cas par cas qu’il faut se poser la question. Certains tournages se font dans le respect de chacun, tandis que d’autres se passent mal. La pornographie en elle-même, le fait de montrer un acte sexuel, n’est pas, d’après Julie Lavigne, une violence. Ce sont les dérives et les mauvaises conditions de tournage qui peuvent conduire à des violences sexuelles, physiques, ou psychologiques. Selon Julie, le porno féministe ne changera pas entièrement l’industrie ; cependant, comme elle le mentionne, certains de ses éléments se retrouvent maintenant dans la pornographie mainstream.

Tourisme international dans Hochelaga-Maisonneuve avec Bistro le Ste-Cath

Tourisme international dans Hochelaga-Maisonneuve

Bistro le Ste-Cath, un contributeur d’exception

restaurant touristes internationaux bon resto montréal* Café Graffiti reçoit bon an mal an près de 3 000 jeunes touristes internationaux qui viennent y suivre des ateliers d’initiation au graffiti.

* Reflet de Société, un magazine d’information et de sensibilisation sur les thématiques sociales accueille chaque année plusieurs stagiaires européens en journalisme et en animation culturelle.

* Année après année, plus d’une trentaine de travailleurs sociaux européens viennent au Québec pour assister à nos ateliers qui détaillent notre intervention.

bistro hochelaga-maisonueuve restaurant touristes resto* Bistro le Ste-Cath offre quant à lui l’hospitalité à plus de 1 500 touristes Français pendant leur séjour au Québec. Solidaires du quartier, nous nous efforçons aussi de garder ces touristes dans Hochelaga-Maisonneuve : la clientèle que nous ne pouvons servir est ainsi redirigée vers les Cabotins, restaurant voisin. Nous partageons alors avec lui nos recettes comme notre expertise de manière à garantir le même niveau de qualité dans l’accueil réservé aux touristes.

restaurant meilleur accueil touristique montréalMembre de Tourisme Montréal, nous avons donc présenté aux Prix annuels en Tourisme le travail que nous accomplissons en ce qui a trait à l’accueil de touristes internationaux.

L’organisme se retrouve finaliste pour les Prix Distinction 2019 de Tourisme Montréal. L’identité du gagnant sera révélée le 21 mars prochain.

Les finalistes sont :

restaurant touristes montréal resto bistro meilleur bouffe* Aéroports de Montréal

* Hôtel Ambrose (3 étoiles) rue Stanley, au Centre-Ville

* Hôtel Monville (4 étoiles) rue Bleury Centre-Ville.

* Bistro Ste-Cath/Café Graffiti

Bistro le Ste-Cath est un organisme communautaire en économie sociale. 

100% de ses surplus sont reversés à la communauté. 

Nous présentons plus de 200 spectacles gratuits par année.

Réservation (514) 223-8116

Comment mieux faire: comprendre la langue française

safe_image.php.jpegLe lancement des capsules linguistiques s’est déroulé lors de Nuit blanche.
 
Les artistes qui ont participé:
  • le poète en résidence de Radio-Canada, Jean-Paul Daoust,
  • le rappeur MC June,
  • le Slameur Le Grand Slack,
  • l’humoriste Fred Dubé,
  • le beat boxer Emmanuel.
Plusieurs poètes ont pris le micro,
  • Normand Lebeau,
  • Brigitte Therrien,
  • Jean-Simon Brisebois.
 
Comment Mieux Faire – Portail éducatif social-communautaire est une initiative partenaire du Café Graffiti, du magazine Reflet de Société et de l’organisme Survivre

Impro littéraire pour Nuit blanche à Montréal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Joute Littéraire, un tout nouveau concept d’improvisation littéraire basé sur le conte, la poésie, le rap, le slam et le théâtre. Les Joutes littéraires se situent entre la Ligue Nationale d’impro et la Ligue d’improvisation littéraire.

Entre chaque joute, des poètes et auteurs viendront présenter leurs oeuvres.

Le public pourra voter pour le meilleur ou pour le pire et même participer si le coeur lui en dit. Nous vous mettons au défi de rester sur votre chaise toute la soirée et de résister à l’envie de vous lever!

Un événement gratuit pour toute la communauté, ouvert à toute la famille.

Participeront à cette soirée inoubliable :

  • L’arbitre de la soirée, l’humoriste Fred Dubé;

Jean-Paul Daoust, le poète en résidence de Radio-Canada, vétéran de la poésie;

• Le rappeur émérite Mc June, ayant à son actif 1 500 ateliers et plus de 300 spectacles présentés partout au Canada et en Europe ;

• Le slameur Le Grand Slack;

• Plusieurs membres de différentes ligues d’improvisation;

• Plusieurs humoristes.

La grande première aura lieu lors de Nuit blanche de Montréal en lumière, le 2 mars 2019 de 20h à 1h du matin au Bistro le Ste-Cath.

Admission gratuite. Réservation (514) 223-8116

22 fév Ro2r0 présente Art4ART

27 fév Jacques Thériault dit Le Vieux Jacques – Slameur et ses invités

28 fév Anthony Lovison, Rock/Folk

1er mars Élias Cruz latino pop

2 mars Improvisation littéraire pour Nuit blanche

8 mars Maloukaï. De la percussions pour la Journée Internationale de la Femme

9 mars Humour: Soirées Marrantes avec Gabrielle Caron

13 mars Transpoésie avec Pascale Cormier

15 mars Djeeh Bear

16 mars 3 conférenciers en économie sociale

Tous les lundis, Les soirées d’improvisation

Bistro Ste-Cath

Où culture et social se rencontrent

250 spectacles gratuits par année

100% des surplus reversés à la communauté

Bistro le Ste-Cath

Un restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, le Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Le Ste-Cath présente plus de 260 spectacles gratuits par année.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

Soupers spectacles à Montréal, improvisation littéraire, musique, poésie

souper spectacle musique poésie théâtre 22 fév Ro2r0 présente Art4ART

27 fév Jacques Thériault dit Le Vieux Jacques – Slameur et ses invités

28 fév Anthony Lovison, Rock/Folk

1er mars Élias Cruz latino pop

2 mars Improvisation littéraire pour Nuit blanche

nuit blanche improvisation littéraire impro jean-paul daoust8 mars Maloukaï. De la percussions pour la Journée Internationale de la Femme

9 mars Humour: Soirées Marrantes avec Gabrielle Caron

13 mars Transpoésie avec Pascale Cormier

15 mars Djeeh Bear

16 mars 3 conférenciers en économie sociale

Tous les lundis, Les soirées d’improvisation

Bistro Ste-Cath

Où culture et social se rencontrent

250 spectacles gratuits par année

100% des surplus reversés à la communauté

Bistro le Ste-Cath

Un restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, le Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Le Ste-Cath présente plus de 260 spectacles gratuits par année.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

%d blogueurs aiment cette page :