Dan Philip, La Ligue des Noirs, un viol et le Journal de Montréal

Dan Philip, La Ligue des Noirs, un viol et le Journal de Montréal.

Dossier CultureJournal de Montréal

Un viol, 12 accusés de race noire. Dan Philip, président de la Ligue des Noirs, rend public une cassette où, la présumée victime de viol, ne semble pas se débattre. Qu’est-ce que Dan Philip a tenté de prouver ici? Tente-t-il de justifier qu’il n’y a pas eu de viol parce que la présumée victime semble consente? C’est bien mal connaître ce que l’on peut vivre à travers ces douloureux instants.

La prise de contrôle exercée sur une personne qui se fait violer peut se faire de plusieurs façons. Par la force physique, par le contrôle psychologique, en affaiblissant la victime avec des drogues ou alcool…

Les moyens sont multiples. Prenons une exemple concret. Un groupe d’hommes séquestrent une femme. Ils lui disent qu’elle va devoir faire l’amour avec tout le groupe. Si elle coopère, elle peut avoir du plaisir et tout va bien se passer. Si elle résiste, elle va se faire battre, rudoyer, mais le résultat sera le même. Les agresseurs amènent tranquillement la future victime à choisir de coopérer à son viol.

Pour l’aider à accepter son choix, les agresseurs lui offrent quelques solides consommations et peut-être un peu de drogue. La victime, terrifiée a effectivement un choix. Elle coopère à son viol et en sort moins endolorie physiquement ou elle résiste. Mais comment résister, seule face à ce groupe d’hommes? La victime devient consentente sur la façon qu’elle va se faire violer. Mais tout cela demeure un viol. Elle n’a jamais accepté de faire l’amour pour le plaisir. Elle a seulement décidé comment elle allait se faire violer. Après une préparation psychologique de la victime, et des caresses, il se peut même que la victime jouïsse et trouve une certaine forme de plaisir. Même si quelqu’un dans la salle filme la victime en train de jouïr, cela demeure un viol.

À partir de cet exemple, les scénarios peuvent être multiples. J’ai déjà reçu en thérapie une femme qui avait accepté de faire l’amour à un prisonnier qui s’était évadé. Sa fille était avec eux à la maison. Sous la promesse que le prisonnier ne touche pas à sa fille, la mère avait accepter de satisfaire les différents fantasmes du prisonnier en cavale. Cette mère de famille a coopéré à son viol pour protéger sa fille. Cela demeure encore une fois un viol.

Un viol, dans la majorité des cas ne porte pas de démonstration de blessures physiques. Le contrôle sur la victime est pris de différentes façons. La majorité des agresseurs connaissent la victime et la cotôye régulièrement. Le viol peut se produire autant au domicile de la victime que de l’agresseur.

M. Dan Philip de la Ligue des Noirs a peut-être voulu aider des noirs dans une cause de racisme. Mais ici, en rendant public une cassette tentant de démontrer que la présumée victime était consentante, il n’a que démontré sa parfaite incompétence en matière de viol.

Le Journal de Montréal, en montrant une photo tirée de cette vidéo de la présumée victime faisant l’amour, même si la photo est un peu floue, est allé, encore une fois, trop loin. Il n’était pas nécessaire de montrer cette photo pour nous faire comprendre les faits.

Pour la présumée victime et son père, je vous envoie quelques bonnes pensées. Je suis attristé des événements que vous avez vécu. Je suis choqué de voir que M. Dan Philip ait rendu public cette vidéo. Je suis aussi choqué que le Journal de Montréal ait visionné cette vidéo, en ait fait la description et ait publié une photo. De très mauvais goût.

Si les accusés voulaient se servir de cette vidéo pour se défendre, c’est à Monsieur le juge qu’il fallait la donner, par l’intermédiaire de leur avocat.

Autres Textes sur la Sexualité:

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

9 Réponses

  1. tous ceux qui ne sont pas Canadiens de naissance et qui sont reconnu coupable d’un acte criminel grave devrait être extrader vers son pays d’origine et sans possibilité de retour au Canada.

    J'aime

  2. Si un video n’est pas asser pour prover son innocence, comment peut on le faire alors? Ce que vous dite ces qu’un fois accuser ils sont coupable !!!

    J'aime

  3. Dan Philip a deja violer et voller! Il defends simplement ces amis criminels!

    J'aime

  4. Il faudrait me donner plus de précisions. Vous pouvez aussi communiquer avec moi sur mon courriel.

    J'aime

  5. je suis la jeune femme qui a ete violer et a ete vicitime dun homme voulant demontrer un cas de racisme je sais que ca fais plusieurs annees que tout cela est arriver mais je tiens a te remercier davoir ecris cet article car je sens que pour une fois quelquun me comprends en meme temps maintenant quon est en 2010 presque je continue a souffrir de cet evement tandis que cest homme ont probablement continuer a violer des femmes ou jeunes filles de toute facon ca reste que jai attraper une maladie douloureuse que je suis pris avec a vie et je souffre chanque jour meme apres 3 ans jai encore bcp de cauchemar revivant tout ca meme mon pere et moi avont maintenant un froid parce que jai decider de changer de province .. en tout cas merci de ta comprehension

    J'aime

  6. Bonjour Mme Turcotte.

    Merci pour votre commentaire. Cet événement n’a pas dû être facile. La médiatisation l’a rendu possiblement encore plus difficile.

    Il est normal que la blessure prenne du temps à cicatriser. Il y a un processus de deuil à faire qui prend du temps.

    J’espère que vous êtes bien entouré et que vous avez des ressources près de vous pour vous soutenir dans ce que vous traversez.

    N’hésitez pas à revenir sur le site pour d’autres commentaires si vous en sentez le besoin.

    Bonne continuité et prenez soin de vous.

    Raymond.

    J'aime

  7. Je suis vraiment desolee de ce qui est arrive a la jeune femme. Mais je tien a dire que ce sont des jeunes hommes commes ces violeurs qui nous font une si mauvaise reputation a nous, les noirs. Je suis desolee de ce qui est arrive mais rapelez vous que la MINORITE des noirs sont comme ca. Je sais que les medias projettent le contraire avec leurs <> images de montreal nord mais les medias ne presentent que le pire pour faire sensation. Croyez moi, je suis noire et bien elevee, entouree de GARS noirs et biens eleves qui ne feraient pas de mal a une mouche. Serieusement. Ne nous mettez pas tous dans le meme panier, ce serait injuste.

    J'aime

  8. Bonjour.

    Vous avez tout à fait raison dans votre présentation. Ce sont une minorité que les médias font mal paraître. Plusieurs citoyens généralisent, ce qu’on appelle: racisme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :