L’institut Leclerc s’exprime

L’institut Leclerc s’exprime

Dossier Chronique du prisonnier

Danielle Simard et moi sommes bénévoles à l’institut Leclerc, une prison fédérale. Nous avons la chance d’y cotôyer des gens sympathiques qui apprécient la présence de bénévoles. Dans le magazine Reflet de Société du mois d’août dernier, nous avions publié six textes de prisonniers remerçiant les bénévoles.

Avec près d’une année d’implication à l’institut Leclerc, nous avons de la difficulté à nous imaginer que les gens que nous rencontrons aient fait des choses méritant l’incarcération. Certains sont en prison depuis 21 ans. C’est évident qu’il y a eu un passé qui les a amené là. Ces prisonniers, ces gens que nous avons exclus de la société, s’intéressent à ce qui s’y passe.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Jean-Pierre. Sur plusieurs sujets, il est plus renseigné que moi. Vous direz qu’il a beaucoup de temps pour lire et s’informer. Possiblement plus que moi. Mais, même si vous avez le temps, si vous n’avez pas la curiosité et la passion de vous y intéresser, rien n’y paraîtra.

À partir du numéro d’octobre prochain de Reflet de Société, vous pourrez y lire une chronique de Jean-Pierre. Comment devient-on criminel? Quelle est la différence entre une prison fédérale et une prison provinciale, entre une prison à sécurité médium et une autre à sécurité maximum? Comment fait-on sa vie en prison? Comment y survit-on? Quelle est la différence entre une maison de transition privée et une maison de transition publique?… Autant de sujets que Jean-Pierre nous entretiendra dans sa chronique.

Un témoignage touchant d’une autre réalité de notre société.

Autres textes sur Chronique du prisonnier

Pénitencier: sexualité des prisonniers

Femme au pénitencier: gardienne de prison

Zoothérapie en prison

Témoignage: les victimes de mon passé

Témoignage: Profils du meurtrier

Criminalité: l’abc

Drogue et paradis artificiel en prison

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

22 Réponses

  1. Je cherche présentement une maison de transition dans la région de la ville de Québec pour un homme de 26 ans et je ne trouve que des maisons pour les plus jeunes. Il va sortir de Cowansville a l’automne après une peine de 3 ans.
    J’aimerais des renseignements S.V.P.

    J'aime

  2. La maison Painchaud, 1415 rue St-Pascal, tél. 418-661-0203.

    En espérant que le tout pourra satisfaire vos besoins.

    Je suis surpris que les agents de la prison de Cowansville ne puissent vous renseigner sur les ressources pouvant vous aider.

    J'aime

  3. Il y a peu d’information sur les possibilités de bénévolat envers les prisonniers, ce qui est dommage et contribue à isoler davantage les personnes incarcérées. Je vais prochainement débuter une démarche afin de m’impliquer bénévolement auprès de certains prisonniers de ma région et j’espère trouver la possibilité de correspondre. Je veux commencer ainsi afin de mieux connaitre le milieu. Je suis consciente que le taux de réussite de la réinsertion est modeste, qu’il y a des gens bien différents dans les centres de détention comme partout aileurs en société et que certains peuvent vouloir engager une réflexion alors que d’autres non, mais j’aimerais contribuer à maintenir l’espoir. Je songe à contacter l’aumônier de la prison de Sherbrooke afin de discuter des différentes possibilités et des mesures de sécurité qu’impliquent celles-ci. Pouvez m’orienter davantage?

    J'aime

  4. Vous pouvez passer par l’aumônier si vous avez déjà un contact avec lui. Sinon, vous appelez directement à la prison. Demandez à parler à un intervenant de la vie sociale. Informez-vous sur les différents groupes de bénévoles qui s’impliquent dans la prison ou vous voulez allez. Il pourra vous donner les coordonnés du responsable du groupe qui vous intéresse.

    Bonne implication. Si vous avez d’autres questions ou commentaires, n’hésitez pas à me les faire parvenir.

    Raymond.

    J'aime

  5. MONSIEUR,

    JE VIENS DE VISITER CERTAINS SITES….CAR JE SUIS A M OCCUPER D AIDER UNE PERSONNE A AVOIR SA LIBÉRATION CONDITIONNELLE, DE DRUMONDVILLE.

    J AI TROUVÉ VOS SITES TRES INTERESSANTS, SURTOUT CELUI DE MONSIEUR FRANCOIS AVARD QUI POURRAIT M AIDER DANS MA DÉMARCHE.

    J AIMERAIS, SI POSSIBLE RECEVOIR UNE COPIE DE VOTRE JOURNAL.

    VOUS REMERCIANT A L AVANCE,

    BIEN A VOUS,

    MARIE-CHARLYN BOUFFARD.

    J'aime

  6. […] L’institut Lecler s’exprime Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié. […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :