André Arthur et les conflits d’intérêt

André Arthur et les conflits d’intérêt

André Arthur, après avoir été tranquille quelques mois, commencent à faire parler de lui. J’ai été surpris, mais aussi choqué d’apprendre qu’un député pouvait faire de la publicité tout en étant député. J’ai vu plusieurs personnes se lancer en politique. Elles ont toutes démissionné et quitté les attaches qu’elles avaient. J’étais convaincu que c’était une obligation pour entrer en politique.

D’une part, il y a conflit d’intérêt. En faisant la publicité d’un commerçant, nous sommes indirectement son employé. Comment pouvons-nous représenter équitablement l’ensemble des citoyens si l’un d’eux nous paye? Même si André Arthur nous dit pouvoir demeurer juste et équitable, le citoyen qui aurait à faire une plainte contre ce marchand auprès de son député va y voir un conflit d’intérêt.

D’autre part, jusqu’où pourions-nous accepter de mettre la crédibilté d’un député pour vendre un produit? Imaginez un député qui fait la promotion d’un produit pharmaceutique! Comment pouvons-nous nous imaginer qu’il votera sans contrainte si nous avons à débattre de ce produit ou de son concurrent en chambre? Un député pourrait-il faire une publicité de Loto-Québec et de voter contre le déménagement du Casino?

J’ai toujours imaginé qu’être en politique demandait un don de soi. Un horaire chargé, du temps pour préparer les dossiers à débattre… Si André Arthur a le temps de chauffer des autobus et de faire de la publicité, désolé, il ne prend pas son rôle au sérieux. En tant que député indépendant, il ne peut diviser les dossiers avec des collègues. Il se doit d’en étudier possiblement plus qu’un député qui fait parti d’une équipe.

Les gens qui ont voté pour André Arthur avaient des attentes envers lui. Possiblement de brasser et de remettre en question le système en place. J’ai plutôt l’impression qu’il profite du système et qu’André Arthur ne pense qu’à lui et à ses poches. Je ne vois pas en quoi il a l’étoffe d’un politicien.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :