Festival Orgue et Couleurs; Quand le Hip Hop rencontre le classique

Raymond Viger | Dossiers Hip HopLa Presse: cyberpresseGraffiti

Première rencontre des artistes underground et des artistes classiques du Festival Orgue et Couleurs. Merveilleuse rencontre. Grande ouverture d’esprit des deux côtés de la culture. En peu de temps, les artistes de deux mondes différents ont réussi à se créer une complicité pour cet événement des plus original. Rassurant, parce qu’avant cette rencontre, plusieurs commençaient à stresser et à souffrir d’insomnie.

L’originalité de l’événement est attrayant et suscite des débats. Cet événement fait déjà grandement parler de lui. L’actualité, Voir, La Presse, Métro, Radio-Canada (autant la radio que la télévision), Télé-Québec… Les médias ne cessent de demander des entrevues et de rencontrer les artistes qui participeront à ce spectacle.

Même l’église St-Nom-de-Jésus change de couleurs. Pendant toute la durée du Festival Orgues et Couleurs, elle sera habillé par les toiles des meilleurs graffiteurs de Montréal; Zylon, Timer, Back 175, Rodz One, Monke-1, Zeck, Arpi… Ils seront plus d’une trentaine à exposer leurs oeuvres et à les faire découvrir à un nouveau public.

Une seule représentation pour 2006. Mais des idées pleins la tête pour les organisateurs pour 2007 et 2008. Les billets sont disponibles au (514) 256-9000.

Un spectacle bénéfice pour le Café-Graffiti qui ne devrait laisser personne indifférent.

Autres textes sur le Graffiti

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur Médias et journalisme

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

couverture  livre jean-simon copiePoésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois

Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

2 Réponses

  1. […] avions débuté par faire entrer la culture Hiphop dans les Églises. Un premier spectacle avec les orgues Casavant pour un match d’impro entre le classique et le Hiphop. Ensuite une chorégraphie de breakdance […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :