Que pensez-vous de la foi pour contrer le suicide?

Raymond Viger | Dossier Suicide (Question de Mme. Anne Campeau)

C’est une belle question qui peut être développé sous plusieurs angles. Le suicide est une finalité lorsque nous n’avons plus aucun choix qui s’offre à nous. Nous avons tout essayé pour tenter de vivre. Seule une souffrance nous envahit, nous aveugle. Une souffrance devenu intenable. Croire en quelque chose est une façon de nous donner des alternatives, des possibilités qui peuvent nous aider à accepter cette souffrance, lui donner un sens et nous offrir des alternatives au suicide.

Cette croyance peut être une religion quelconque ou encore une philosophie de vie. Croire en quelque chose est une façon de nous garder en relation avec la vie qui nous entoure, de briser notre isolement, de nous ouvrir à une aide qui peut nous aider.

Oui, je crois que la foi peut nous aider à surmonter les épreuves que nous avons à traverser.suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention intervention

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Autres textes sur le Suicide

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lucien Bouchard et le travail

Raymond Viger | Dossier Politique

L’ancien premier ministre du Québec lance un appel pour augmenter la productivité. Comment décoder cette demande?

D’une part, l’économiste Nathalie Elgrably dans sa chronique du Journal de Montréal nous mentionne que le message de Lucien Bouchard n’est pas complet. Elle souligne que la productivité est aussi fonction des investissements sur la machinerie des entreprises et qu’il faut aussi parler de qualification des travailleurs.

Le sujet peut-être abordé sous différents angles. D’une part, les peuples surexploités ont un taux de productivité énorme. On les paye pas cher et pour arriver à manger 1 ou 2 repas par jour, ils acceptent de travailler pendant 12 heures et plus par jour, parfois 7 jours sur 7. Pour être sur que ce «cheap labor» conserve une bonne productivité, plusieurs sont battus, intimidés… Est-ce le genre de société que M. Bouchard nous convie? J’espère que non.

Un bon employeur est celui qui est ouvert aux besoins de ses employés. Si une mère de famille cherche à travailler 20 heures semaine pour concilier le travail et la famille, quoi de plus honorable que de l’aider à trouver sa place sur le marché du travail. Évidemment, quand les gens ne travaillent que 20 heures semaine, cela fait baisser la moyenne d’heures travaillée par employé. Et puis après? Cela permet de diminuer le nombre de chomeur et d’assistés-sociaux. Nous ne sommes pas moins productif pour autant.

Quel est la définition de richesse collective? Une société où tout le monde travaille jusqu’à l’épuisement sans valorisation et sant plaisir? Ce n’est pas le nombre d’heures travaillées qui importent, mais la qualité des heures réalisées. Un employé heureux dans son travail a plus de chance d’apporter des idées novatrices à son employeur. Et s’il travaille moins d’heures, c’est peut-être parce qu’il s’occupe de sa famille et de sa communauté? N’oublions pas que le Québec est une terre fertile en bénévolat et en implication de toutes sortes. Si on rajoute toutes ces  heures de bénévolat données à la société, de peuple paresseux, selon les dires de M. Bouchard, nous devenons peut-être un peuple très productif?

Possiblement que j’ai mal interprété M. Bouchard. C’est la problématique des politiciens qui se lèvent pour nous annoncer LA bonne nouvelle et leurs dernières trouvailles. Le temps est à la réflexion commune. Pas aux affirmations qui nous tentent de nous diriger dans une direction prédéterminé.

Travailler ensemble, pour une meilleure société implique que nous participions tous aux débats et aux solutions.

Autres textes sur Politique

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Après la pluie… Le beau temps

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelleRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.htmlPar la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Le ministre de l’éducation Jean-Marc Fournier explique sa réforme

Raymond Viger | Dossier Éducation

Les enseignants ne soutiennent pas la réforme du Ministre Fournier. Voilà que Jean-Marc Fournier veut écrire aux parents pour leur faire comprendre les bienfaits de la réforme.

Je suis obligé de revenir dans le passé. Mon grand-père, né en 1909 a été à l’école au maximum jusqu’en 11e année. Même chose pour mon père né en 1933. C’est donc dire que ces deux personnes ont été à l’école avant le début de toutes les réformes scolaires.

Mon grand-père et mon père savaient écrire, compter, lire. Ils aimaient la langue française. Il n’était pas rare d’assister, le dimanche après-midi, à des débats sur l’orthographe. Des débats où l’on retrouvait le dictionnaire au milieu de la table de discussion.

En plus de maîtriser le français et les mathématiques, ils parlaient latin, connaissaient leur histoire, non seulement celle du Canada, mais celle de la mythologie grecque. Ils avaient appris le petit catéchisme par cœur. Je pouvais donner à mon père le numéro de la question et il me récitait la question et la réponse! Sans compter les cours d’algèbre, de géométrie et de bienséance pour être un bon citoyen.

Ce par coeur est-il important dans nos vies? La capacité de mémoriser de mon père, il l’a transposé dans son travail. Il était pompier à la Ville de Montréal. Il connaissait toutes les rues de Montréal, où elles commençaient et où elles finissaient, celles qui étaient à sens unique. Même les lieux et les noms des ruelles!

Une 11e année, ça équivaut à quoi aujourd’hui? Un Secondaire IV ou un secondaire V? Si je compare les finissants du secondaire, est-ce que leurs connaissances sont supérieures à ce que mon père et mon grand-père ont réalisé? Pas sûr. Vraiment pas sûr. Parce que peu d’étudiants terminent et savent écrire. Ils ne savent plus compter sans calculatrice. Je ne suis même pas convaincu que le terme «table d’addition et de multiplication» existe encore. La mémoire de nos jeunes se limitent très souvent aux 5 prochaines minutes.

C’est vrai que notre système d’éducation avait besoin d’une réforme. Le latin et le petit catéchisme n’ont plus leur place dans nos écoles. Nous n’avions qu’à remplacer ces cours par d’autres, plus actuel.

Quand je compare les résultats sur différentes générations, je suis déçu de nos ministères de l’éducation. Nous pourrions dire que 40% des jeunes décrochent de notre système d’éducation? Faux! Nous pouvons dire, qu’en tant que société, nous ne réussissons à scolariser que 60% de nos jeunes. Nous avons un problème. Un grave problème.

Autres articles sur la Politique

Autres textes sur Éducation

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. Merci de votre soutien.

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche

Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$.. Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel     

Ford, GM et Toyota démantèlent le métro de Los Angeles!

Raymond Viger | Dossier Environnement

Un article dans L’actualité du 15 octobre nous apprend que les compagnies d’automobiles ont achetés le réseau de transport en commun de Los Angeles pour le démanteler en 1995!

Est-ce le genre de partenariat public-privé (PPP) auquel nous nous exposons? Est-ce que le profit court terme de ces multinationales est compatible avec le bien-être long terme d’une société?

Début des années 70, je ramassais le papier pour mon équipe de hockey pour nous permettre de faire des compétitions provinciales. Nous avions une âme écolo et nous voulions sauver la planète. Avec mes collègues de classe, nous avions de grands débats. Déjà, nous savions que le pétrole n’était pas éternel et qu’il rendait la planète malade.

L’homme venait de poser le pied sur la lune. Il devait être capable d’inventer une automobile électrique et non polluante. Une légende urbaine circulait à l’époque. Les manufacturiers automobiles, de concert avec les magnats du pétrole achetaient tous les brevets concernant les voitures électriques et les moteurs non polluants. Est-ce que de voir les géants de l’automobile acheter un réseau de transport en commun pour le démanteler est une preuve que la légende urbaine des années 70 est plausible? Une des solutions vertes pour aider la planète est de garantir aux métropoles un meilleur transport en commun. Et voilà qu’on en achète un pour le fermer!!!

Jusqu’où le bien-être de quelques actionnaires passent avant le bien-être d’une communauté entière?

Autres textes sur Environnement

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

couverture  livre jean-simon copiePoésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois.

Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Ford, GM et Toyota démantèlent le métro de Los Angeles!

Raymond Viger | Dossier Environnement

Un article dans L’actualité du 15 octobre nous apprend que les compagnies d’automobiles ont achetés le réseau de transport en commun de Los Angeles pour le démanteler en 1995!

Est-ce le genre de partenariat public-privé (PPP) auquel nous nous exposons? Est-ce que le profit court terme de ces multinationales est compatible avec le bien-être long terme d’une société?

Début des années 70, je ramassais le papier pour mon équipe de hockey pour nous permettre de faire des compétitions provinciales. Nous avions une âme écolo et nous voulions sauver la planète. Avec mes collègues de classe, nous avions de grands débats. Déjà, nous savions que le pétrole n’était pas éternel et qu’il rendait la planète malade.

L’homme venait de poser le pied sur la lune. Il devait être capable d’inventer une automobile électrique et non polluante. Une légende urbaine circulait à l’époque. Les manufacturiers automobiles, de concert avec les magnats du pétrole achetaient tous les brevets concernant les voitures électriques et les moteurs non polluants. Est-ce que de voir les géants de l’automobile acheter un réseau de transport en commun pour le démanteler est une preuve que la légende urbaine des années 70 est plausible? Une des solutions vertes pour aider la planète est de garantir aux métropoles un meilleur transport en commun. Et voilà qu’on en achète un pour le fermer!!!

Jusqu’où le bien-être de quelques actionnaires passent avant le bien-être d’une communauté entière?

Autres textes sur Environnement

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-ruePoésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

L’amour en 3 Dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle La relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Maintenant disponible en anglais: Love in 3 D

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

BCE, Bell Canada et une nouvelle fiducie de revenu

Raymond Viger | Dossiers Loto-Québec , Économie

Je vais accepter ici de me montrer sous toute mon ignorance. J’ai toujours été convaincu que Bell Canada et toutes ces entreprises qui sonnaient à peu près pareil étaient une sorte de Société d’État qui offrait un service de qualité à ces citoyens et qui rapportaient des surplus qui étaient redonné à notre gouvernement fédéral. Un peu comme le fait Loto-Québec ou Hydro-Québec.

J’ai dû mal interprété ou mal comprendre la définition de Bell Canada. Les médias nous rapportent que BCE va redevenir Bell Canada et se transformer en fiducie de revenu. Une fiducie de revenu est une façon de ne pas payer d’impôts à notre gouvernement. Une sorte d’échappatoire fiscale comme il semble en avoir beaucoup au Canada.

Pour Bell Canada, de se transformer pour ne pas payer d’impôts devient contraire à ma vision de société d’état fédérale. Est-ce que je me suis gourré à ce point et que Bell Canada est une entreprise privée et n’a rien à voir avec notre gouvernement et ses actifs?

Ce blogue d’aujourd’hui démontre ma grande incompétence vis-à-vis certaines notions de hautes finances et des échappatoires fiscales. Une chose demeure, j’ai des hauts le coeur quand une entreprise, indépendamment que ce soit Bell ou une autre entreprise privée, se limite à changer quelques statuts dans ses règlements et que cela lui permet d’éviter de payer ses impôts.

Je travaille pour un organisme communautaire et nous ne sommes pas financé par le gouvernement. Nous avons créé une cinquantaine d’emplois qui paient leur impôts. Nous payons la part d’employeur sur ces salaires. Nous payons des taxes de ventes, des taxes d’affaires, des permis… Nous sommes fier des sommes d’argent que nos opérations peuvent dégager pour envoyer de l’argent à nos différents paliers de gouvernement. Et nous sommes du communautaire. Si certaines entreprises privées n’avaient que la moitié de notre fierté à être citoyen, cela pourrait changer la couleur de notre société.

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Autres textes sur Économie

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel   

Le prix du pétrole et l’OPEP

Raymond Viger | Dossier Protection du consommateur et Environnement

Le Journal de Montréal rapportait le 16 octobre dernier un article de l’agence France-Presse sur l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

L’OPEP a convenu de baisser sa production de barils de pétrole. La motivation est de faire remonter le prix de ce fameux baril, jugé trop bas.

Je suis scandalisé à chaque fois que je vois un groupe de personne décider de magouiller ensemble pour contrôler les prix que le consommateur va payer. Malgré toutes les formules mathématiques inventées pour donner un prix au baril de pétrole en fonction de l’offre et de la demande, à partir du moment où quelques chefs des grandes familles arabes décident ensemble de la quantité produite, nos formules mathématiques ne valent plus rien.

J’ai la même aversion lorsque j’entends des agriculteurs tuer des bêtes pour faire augmenter le prix ou encore le Canada qui a déjà fait du «dumping» de son blé, encore une fois pour faire augmenter les prix.

Il existe pourtant une loi contre de telles coalitions. Mais nos lois sont-elles suffisamment appliquées pour répondre à la protection du consommateur? Nous avons aussi une loi contre les monopoles. À partir du moment où différents concurrents se regroupent en association pour faire la pluie et le beau temps, pour décider ensemble, nous ne sommes plus dans les lois du marché de l’offre et de la demande. Cette organisation devrait être considérée comme un monopole et nous devrions pouvoir réagir à cela.

Les situations de monopoles et de coalition sont contraires aux règles du capitalisme.

Autres textes sur Environnement

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Autres textes sur Santé

Autres textes sur Environnement

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-ruePoésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

%d blogueurs aiment cette page :