Nathalie Simard et l’histoire de Ste-Sophie

Raymond VigerDossiers Nathalie SimardJournal de MontrealMédias

Une adolescente abandonne son bébé mort dans un boisée à Ste-Sophie.

Le Journal de Montréal du 14 novembre rapporte les propos de Nathalie Simard en conférence de presse: « L’adolescente devait assumer les conséquences de ses actes, que des filles accouchent à 12, 13 et 14 ans, sans catastrophe… Les parents sont à blâmer. »

Je suis convaincu que Nathalie Simard a aidé beaucoup de femmes lorsqu’elle a pris le micro pour dénoncer les abus qu’elle a subi en rapport avec Guy Cloutier. Le dévoilement de son histoire, tout comme celui des sœurs Hilton avec leur père, a possiblement aidé d’autres cas d’abus, tel Jacynthe René à sortir du placard, qui elle-même aide d’autres femmes à parler de leur vécu.

Tout cela est très positif. Que Nathalie Simard veuille s’impliquer dans une fondation pour aller plus dans l’aide à apporter aux femmes, pas de problèmes. C’est très fréquent pour une victime de vouloir s’impliquer et créer une fondation ou une association. Cela fait partie d’un processus de guérison. D’autres l’ont fait: M. Bienvenue pour le meurtre de sa fille, Lise Mondor pour le pacte de suicide de sa fille, la fondation Mélanie Cabay, la fondation du petit Durocher… La liste est longue.

Tant que Nathalie Simard nous parle d’elle et de l’aide qu’elle veut apporter aux femmes, pas de problèmes. Je suis touché par son implication et je suis prêt à soutenir son travail. Là où je décroche, c’est quand elle prend le micro pour commenter les histoires des autres. Sa pertinence et l’intérêt de ce qu’elle dit tourne autour de son vécu en tant que victime. Quand elle prend le micro pour juger des agissements d’une mère de 16 ans et de sa famille, j’ai peur que les médias veuillent en faire une Doc Mailloux des affaires sociales.

D’une part, je déplore la prise de position de Nathalie Simard dans cette histoire. D’autre part, je déplore que les médias aient donné suite et visibilité à cette déclaration. Les médias cherchent souvent la voix de la facilité. Toujours les mêmes spécialistes, les mêmes porte-paroles… S’ils ont jugé que ces propos étaient d’intérêt public, ils sont autant à blâmer que Nathalie Simard.

Que ce soit l’histoire de Ste-Sophie, un jeune qui se suicide, un autre qui se met à tirer sur tout le monde, il y a une souffrance humaine qui nous pousse parfois à faire des actes que nous regrettons. Il est facile de juger les gens et les événements. Mais qu’aurions-nous fait si nous avions été dans ses souliers? Aurions-nous fait pire. C’est facile de dire qu’il faut assumer, être responsable… Parfois la vie nous amène une série d’épreuves et nous sommes dépassé par la situation.

Si nous voulons demeurer des aidants naturels, c’est à travers la compassion et l’empathie que nous pourrons l’être. Apprendre à aimer son voisin, malgré les gestes posés.

Merci à Nathalie Simard pour le dévoilement de ce qu’elle a vécu. Félicitations pour votre implication dans votre fondation. J’ai confiance que vous saurez rester vous-mêmes et aidante.

Autres textes sur Média

Autres textes sur Nathalie Simard

livre croissance personnelle bouquin cheminement personnel recueilL’amour en 3 dimensions

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec ainsi qu’à la Librairie du Québec à Paris.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser

Ressources sur le suicide

Tout le monde en parle se répète avec François Avard et Anne-Marie Losique

Raymond Viger | Dossiers Sexualité, Tout le monde en parle, Anne-Marie Losique.

J’aime bien François Avard, je viens tout juste de le féliciter il y a quelques jours dans mon blogue de dimanche dernier pour son passage et son implication bénévole à l’institut Leclerc, un centre de détention fédérale. Je trouve cependant difficile à accepter de le revoir encore une fois à l’émission de Tout le monde en parle animé par Guy A. Lepage.

J’ai l’impression que l’émission commence à se répéter. Plusieurs invités sont les mêmes que l’an dernier. Ce qui faisait le charme de cette émission, et sa différence, était de rencontrer de nouvelles personnes, des gens qui s’impliquent dans toutes sortes de choses, parfois des gens méconnus.

Je commence à me demander si l’émission n’est pas devenu une routine et qu’on veut jouer sur des valeurs sûres, moins risquées. La notion de nouveauté semble en prendre pour son rhume. Je vous expose mon questionnement avec la présence de François Avard et Anne-Marie Losique, mais ce ne sont pas les premiers qui font une deuxième apparition à Tout le monde en parle.

L’émission de Guy A. Lepage est-elle en train de faner en perdant de sa fraîcheur et de sa nouveauté? Guy A. Lepage qui avait réussi à me tenir en haleine jusqu’à présent est-il en train de se complaire dans la facilité?

Autres textes sur Anne-Marie Losique

Autres textes sur Culture

Autres textes sur Tout le monde en parle

Autres textes sur les Accommodements raisonnables

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Les prisons, les tatous et le Journal de Montréal

Raymond VigerDossiers Chroniques d’un prisonnier et Journal de Montreal

Le 15 septembre dernier, je vous ai entretenu de la disparition d’un programme de tatouage dans les prisons. 2 mois plus tard, soit 11 novembre, dans le Journal de Montréal, Louis Mathieu Gagné nous confirmait le tout.

Nous pouvions y lire les raisons administratives qui auraient poussé à la fermeture de ce programme. Je suis cependant déçu de ne pas y voir la position des prisonniers. Ceux-ci ont une vision différente de la fermeture du programme.

Louis Mathieu Gagné s’est servi de la Loi sur l’accès à l’information pour nous rapporter la version supposément officielle des autorités carcérales. D’une part, ce que nous retrouvons dans les rapports officielles n’est souvent qu’un faible reflet des motivations réelles. D’autres part, il aurait été intéressant qu’il nous donne aussi l’envers de la médaille et la position des utilisateurs, c’est-à-dire des prisonniers. Et dire que le Journal de Montréal aime bien se pêter les bretelles en montrant qu’ils sont capables d’entrer sur le terrain de l’aéroport, dans les métros… Avoir accès à des prisonniers ne devraient pas être si difficile que cela.

Autres textes sur Alcool et drogue 

Autres textes de Chroniques d’un prisonnier

    Les livres de Colin McGregor

    Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

    Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

    love-in-3dLove in 3D

    Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

    This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

    Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

    teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

    Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

    This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

    Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

    quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

    Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

    Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

    Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
    4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

    Journalistes alarmants, envahissants et spéculateurs

    Raymond Viger | Dossier Médias et journalisme

    Je sors du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Congrès très intéressant avec des ateliers très variés. À plusieurs endroits, j’aurais aimé me diviser en deux pour assister à plus d’un atelier. Félicitations à l’équipe de la FPJQ qui nous a préparé un congrès si attrayant.

    Journalisme de spéculation

    Plusieurs témoignages et réflexions méritent d’être partagés. Une question a été soulevé. Est-ce le rôle du journalisme de faire de la spéculation ou celui de rapporter les faits? Quand un journaliste tente de prédire la prochaine date des élections ou encore de prédire la composition du prochain cabinet, sort-il de son rôle de journaliste? Ce genre de débat où l’on spécule sur toutes sortes de choses, ça me donne l’impression d’écouter Michel Bergeron sur le prochain alignement du Canadien. Est-ce vraiment du journalisme ou de la gérance d’estrade?

    Journalistes envahissants

    Autres réflexions intéressantes sur la façon d’obtenir les informations. Jusqu’où un journaliste doit-il aller pour obtenir de l’information? Certains journalistes ont parlé des journalistes qui se retrouvaient sur le terrain des parents de Kimveer après la tuerie de Dawson pour avoir des images et des entrevues. Même qu’un caméraman filmait au travers d’une fenêtre pour avoir une vue de l’intérieur de la maison et des gens qui s’y trouvaient! Une des victimes de la tuerie est à l’hôpital. La mère s’est tellement fait harceler par les journalistes, impossible pour la victime de se reposer, qu’elle a dû débrancher le téléphone dans la chambre d’hôpital. Ce faisant, elle ne pouvait plus recevoir d’appels de ses autres enfants à la maison. Elle devait fermer son cellulaire parce qu’elle était dans un hôpital!

    Journalistes alarmants

    Pendant la couverture des événements de la tuerie de Dawson, il a été dit qu’il y avait une possibilité d’un 2e tueur et aussi que 3 personnes armées s’étaient échappé à la Plaza Alexis Nihon. Ces informations n’étaient pas confirmés, elles avaient été entendu sur les ondes de la police. Écouter les ondes de la police pour savoir où aller et quand est une chose, mais rendre publiques ces informations spéculatives que les policiers se transmettent pour faire leur travail en est une autre. Il est évident que dans un tel événement les policiers se questionnent et demandent d’enquêter des personnes ou des incidents. « Un tel à l’air louche, va vérifier. » Si tu veux créer une panique inutile, juste à tout ramener sur les ondes. Finalement, est-ce qu’on peut dire qu’un journaliste est comme un avocat, mieux vaut pas avoir à faire affaire avec lui? Heureusement que les journalistes ne sont pas tous alarmants, envahissants et spéculateurs comme ceux que je viens de décrire.  

    Autres textes sur Médias et journalisme

    Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

    Merci de votre soutien.

    couverture  livre jean-simon copiePoésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois

    Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!

    Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
    Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
    Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

    Autres livres pouvant vous intéresser

    Pierre Karl Péladeau devant la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)

    Raymond VigerDossier Journal de Montreal

    Lors du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), Pierre Karl Péladeau s’est adressé aux journalistes. Pendant 30 minutes, Pierre Karl nous a entretenu sur l’avenir des quotidiens payants à travers le monde.

    Bien appuyé par un power point, Pierre Karl défilent des statistiques touchant les quotidiens payants d’un peu partout. Elles se résument par des diminutions de tirage et diminutions de revenus publicitaires. En contre-partie, les quotidiens gratuits augmentent autant leur tirage que leurs revenus.

    Comment je décode le message de Pierre Karl Péladeau? Gens de l’industrie du journalisme, préparez-vous à de grands changements, mais aussi à de grandes mises à pied. Question de ne pas diminuer la rentabilité des quotidiens payants, il va falloir faire plus avec moins. Il va falloir faire différemment. Des investissements dans les imprimeries laissent supposer qu’il y aura moins de personnel pour les faire rouler. Le désir de Pierre Karl Péladeau de décloisonner les salles de nouvelles laissent supposer qu’il aspire à n’avoir que quelques journalistes qui répèteront dans l’ensemble de ses médias les mêmes nouvelles. Mise à pied aussi pour les journalistes et recherchistes.

    L’avenir de l’information ne sera pas rose, du moins selon la version que Pierre Karl Péladeau veut lui donner.

    Autres textes sur Média

    Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

    Merci de votre soutien.

    Bistro le Ste-Cath

    bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

    Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

    Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

    Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

    show_imageQuand un homme accouche

    Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet: www.refletdesociete.com. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4


    Autres livres pouvant vous intéresser

    Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel     

    François Avard en prison au Leclerc

    Raymond Viger | Dossier Culture

    Étant bénévole à l’institut Leclerc, j’ai pu voir la réaction que causait la venue de François Avard au pénitencier. Les gens en parlaient, avaient hâte de le voir et de l’entendre.

    Après sa venue au pénitencier, les pensionnaires n’avaient pas été déçus. Ils appréçiaient son passage bénévole en prison. François Avard leur a expliqué ses débuts qui ont motivé sa série Les bougons. Un certain souper au Reine Élisabeth où plusieurs personnes ont voulu symboliquement voler la nourriture pour les pauvres et qu’il s’est retrouvé en état d’arrestation.

    Le message de M. Avard a été aussi que tout le monde peut écrire, peut s’exprimer, prendre sa place. Un message rempli d’espoir et mobilisateur pour les pensionnaires du Leclerc.

    Autres textes sur Prison

    Autres textes sur Culture

      Bistro le Ste-Cath

      bistro restaurant resto bonne bouffe où manger est montréalUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

      Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

      Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

      Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

        Abonnement au magazine Reflet de Société

        Une façon originale de soutenir notre intervention auprès des jeunes.

        magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

        Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

        • Le citoyen est au cœur de notre mission
        • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
        • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
        • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
        • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

        Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement/ Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

        Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

        show_imageOpération Graffiti

        Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

        Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
        Par Internet: www.refletdesociete.com
        Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

        Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel    

        Blogue, Internet, démocratie et reportage

        Dominic Desmarais | Dossier Référencement

        Les nouvelles technologies apportent certains avantages que nous apprenons à découvrir en les utilisant. Dominic Desmarais, notre journaliste est présentement au Viêt-Nam et au Cambodge pour 6 semaines pour un reportage sur la prostitution. Nous avons créé un blogue, Le carnet de voyage de Dominic, pour mettre en ligne au fur et à mesure des anecdotes de voyage et renseigné les lecteurs de l’avancement du reportage.

        Après avoir mis en ligne 4 textes, nous avons commencé à recevoir quelques commentaires de lecteurs qui suivent ses péripéties. Cela permet à Dominic de se laisser influencer par les commentaires qu’ils reçoivent. C’est intéressant que les lecteurs puissent prendre part au reportage pendant son exécution et influencer son devenir.

        Une autre façon de laisser la démocratie infiltrer toutes les étapes de réalisation de notre magazine. Un nouveau sens à donner à la télé-réalité.

        Références

        Autres textes sur Internet

          Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

          Merci de votre soutien.

          L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

          Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

          guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

          Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

          Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

          Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.  

          Autres livres pouvant vous intéresser

          %d blogueurs aiment cette page :