Julien Poulain et le drapeau du Esbola devant Guy A. Lepage à l’émission Tout le monde à parle.

Julien Poulain et le drapeau du Esbola devant Guy A. Lepage à l’émission Tout le monde à parle.

Dossier Tout le monde en parle

Le 21 janvier dernier, l’émission de Guy A. Lepage, Tout le monde en parle, reprend du service après les vacances des Fêtes. Une belle brochette d’invité et plusieurs débats intéressants.

Julien Poulain est venu nous partager le contexte dans lequel il a participé à une manifestation. Lors de cette manifestation, il s’est retrouvé avec un drapeau du Esbola à la main. Un photographe s’est empressé d’immortaliser l’événement qui a fait parler de lui dans les journaux.

Lorsque nous écoutons l’histoire de Julien Poulain, nous ne pouvons faire autrement que d’être touché par la série d’événements. Julien Poulain a agit à titre de citoyen qui veut la paix dans notre monde. Comment avons-nous pu prendre une photo, la publier sans autres explications et en faire scandales?

Je me questionne sur les procédés journalistiques. Si une photo ou un incident dérange. Il faut rencontrer les personnes impliquées, questionner et fouiller un peu. Le journalisme, que ce soit écrit ou photo, ne se limite pas à une citation hors contexte ou une photo qui peut faire parler d’elle. Le journalisme exige un peu plus de recherche, sinon on verse facilement dans le sensationnalisme et la recherche de ce qui peut attirer l’attention du lecteur.

Parce que le journalisme a une base constante: la recherche de la vérité et l’intérêt du public. Point à la ligne. Nul part il y est mentionné le nombre de copies que l’on peut vendre à faire scandale.

Ce qui me blesse le plus dans cette histoire c’est qu’en voulant vendre des copies et créer des tempêtes dans un verre d’eau, on blesse des gens. D’honnêtes citoyens qui veulent s’impliquer pour un monde meilleur. À l’usure risque-t-on de perdre l’implication de ces gens?

Autres textes sur Tout le monde en parle et le Bye bye

Le Bye Bye de Radio-Canada, René Angelil, Julie Couillard et la démission de Louise Lantagne

Le Journal d’Aurélie Laflamme, India Desjardins et Marianne Verville devant Guy A. Lepage

L’ex-anorexique Léa Clermont-Dion à Tout le monde en parle

Michelle Blanc à Tout le monde en parle: nouveau visage de la blogosphère

Richard Petit, Aline Apostolska à Tout le monde en parle

Martin Matte, l’humour, les traumatismes crâniens à Tout le monde en parle

Éric-Emmanuel Schmitt à Tout le monde en parle

Jean-Luc Mongrain reçu par Guy A Lepage à Tout le monde en parle

Guy A. Lepage, Un gars, une fille et le Liban

Nana Mouskouri, ses lunettes et les blondes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

Une Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :