André Boisclair et le gouvernement minoritaire de Jean Charest

André Boisclair et le gouvernement minoritaire de Jean Charest

Dossiers Jean CharestMario Dumont .

Je ne commenterais pas l’ensemble des résultats des élections du Québec d’hier soir. Tous les médias l’ont ou vont le faire. Je vais me contenter de souligner un souhait. Un seul.

Avec les résultats que nous avons eu, Jean Charest pourra travailler son humilité et apprendre à travailler en équipe avec… l’opposition! Mario Dumont pourra nous présenter cette équipe qu’il dit qu’il a et les initier à la vie parlementaire. Mon souhait, je le présente à André Boisclair.

Depuis qu’André Boisclair a été élu chef du Parti Québécois, il ne l’a pas eu facile. Le Québec a eu à apprendre à le connaître. Il a eu à nous montrer comment il pouvait devenir un chef.

Les semaines ont passé. André Boisclair a pris de l’assurance et une expérience incroyable. Il serait dommage que son parti tente éventuellement de le remplacer. Il serait navrant qu’il décide de quitter. Le Parti Québécois doit se reconstuire, se redéfinir. André Boisclair peut réussir cet objectif.

André Boisclair ne l’a pas eu facile et les années à venir ne le seront pas plus pour le Parti Québécois. Un ménage en profondeur doit se faire et je suis convaincu qu’André Boisclair est l’homme qu’il faut au Parti Québécois pour faire ce travail.

Remplacer André Boisclair serait de se servir du chef de parti comme bouc émissaire du malaise qui existe dans le Parti Québécois. Pour construire, il faut apprendre de nos erreurs, accepter la réalité dans laquelle nous sommes et se retrousser les manches. Changer le chef, c’est de joueur à l’autruche vis-à-vis les changements à être fait.

Autres textes sur Politique

Pour une réforme de notre système politique

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Québec solidaire, Amir Khadir, Françoise David et le salaire minimum à 16$

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

Le poids du Québec dans le Canada

Vie sociale et politique

Stephen Harper et l’avortement

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

2 Réponses

  1. Bonjour,
    Je me permets un petit commentaire iu deux.
    La première chose qui me fait bien plaisirs c’est la claque dans la face que Mr. Charrest a eu…quand on se pense trop fin et près des gens qui ont des gros sous =, on oublie le petit peuple, les gens bien ordinaire.
    La deuxième chose c’est que tant qu’il y aura des extrémiste dans le partie québécois et bien c’est bien dommage mais ceux-ci ne travaille pas pour leur parti.Je veux protéger ma langue, ma culture, mes origines je veux faire la lumière sur l’ingérance du reste du Canada dans nos décisions ou nos choix….mais pour moi les extrémistes qu’ils soient de quelque nationalité que ce soit devraient être bannis….genre certaines membres dans le parti québecois, les musulmans de la cabace è sucre ou encore le musulmanes voilées de noir ou on ne voit que les yeux et qui conduisent les automobiles ici à Montréal alors que dans leur pays elles n’ont pas le droit…..ne sont-elles pas plus que bien ici.
    Soyons chez-nous et recevons bien les émigrants mais devenons pas des émigrants dans notre propre pays……le Québec…..en premier…et encore le Canada pour le moment.
    Merci de me lire.

    J'aime

  2. Bonjour Mme Boissé.

    Vous avez parfaitement raison d’affirmer que les extrémistes ne travaillent pas pour le bien de la communauté mais pour le bien de leurs idéologies.

    Être un extrémiste nous empêche de nous ouvrir à un dialogue et à une souplesse dans nos faits et gestes qui permettent d’avancer en tant que société avec toutes ses différences.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :