La dépendance à Internet

La dépendance à Internet

Dossier Graffiti

On s’est fait voler au Café-Graffiti. Ordinateurs, imprimantes, scanner, télévision, lecteur DVD… l’équipement y est passé. Plus de 30 jours après, nous sommes encore à travailler avec quelques équipements empruntés, des portatifs que l’on installe et désinstalle soir et matin. Sans imprimante, je dois me promener d’un étage à l’autre avec une clé USB pour faire mes photocopies ou envoyer le document par Internet à un collègue pour me le faire imprimer. Les opérations sont plus longues et ardues. Tout le monde perd un temps fou pour faire son travail.

Nous ne pouvons pas procéder au remplacement des équipements. Ce sont les assurances qui vont les acheter et les remplacer eux-mêmes. Tout le monde commence à avoir hâte que la situation se replace.

Pour nous aider dans cette période un peu spécial, Bell a des difficultés avec le réseau Internet. Difficultés majeures. 10 jours ouvrables sans Internet au bureau!!! Cela nous permet de voir comment nous sommes dépendant d’Internet. Je suis obligé d’attendre en soirée, à la maison pour prendre mes messages, y répondre. Des gens m’appelent pour me dire que je n’ai pas encore répondu à leur message urgent. Message que je n’ai même pas eu la chance de lire encore.

Cela nous fait nager dans une ère préhistorique. Même l’accès à certains documents sont problématiques. Gardés en mémoire dans mes courriels, je n’ai pas encore accès à mes archives.

Deux incidents qui touchent les nouvelles technologies et qui nous empêchent de travailler confortablement et décemment. Ce qui m’amène à me questionner. Avec l’augmentation du traffic et des informations sur Internet, pendant combien de temps les réseaux vont pouvoir tenir le coup et garder le contrôle? Est-ce que la fin du monde sera le crash de ces réseaux?

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

https://raymondviger.wordpress.com/2007/09/20/bell-canada-canon-et-un-reseau-informatique/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/07/les-systemes-dexploitation-vista-xp-windows/

https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/06/bell-canada-et-un-faux-sentiment-de-securite/

8 Réponses

  1. […] https://raymondviger.wordpress.com/2007/06/20/la-dependance-a-internet/ Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié. […]

    J'aime

  2. En dialogue avec votre texte, je viens de poster
    un billet qui peut vous intéresser :
    Internet et dépendance: la parabole de Balaert

    J'aime

  3. Bonjour M. Galibert.

    Merci pour votre présence et pour votre billet.

    Raymond.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :