Richard Martineau la pédophilie et le sexisme

Richard Martineau la pédophilie et le sexisme

Dossier: Richard MartineauJournal de Montréal

Dans sa chronique du 18 septembre, Richard Martineau du Journal de Montréal dénonce avec sarcasme les pédophiles qui veulent faire légaliser les relations sexuelles entre mineurs et adultes. Richard Martineau  pointe du doigt le North American Man/Boy Love Association (NAMBLA) qui fait la promotion de la pédophilie.

Pourtant, ce même Richard Martineau le 3 avril dernier avait un discours tout à fait différent lorsqu’il parlait du cas de Julie Dorval, une enseignante qui avait eu des relations sexuelles avec un garçon. Pour Richard Martineau, la pédophilie, c’est correct si c’est une femme qui a des relations avec un jeune garçon, parce que ça serait le fantasme de tout garçon de faire l’amour à son professeur. Mais quand c’est une jeune fille qui est impliquée, c’est de la pédophilie!

Cette même association, si au lieu de Man/Boy se nommait Woman/Girl serait donc encensée et appuyée par Richard Martineau! J’ai beaucoup de difficultés à suivre Richard Martineau qui a deux discours face à la pédophilie selon le sexe du jeune.

Autres textes sur Richard Martineau

autres textes sur sexualité

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

13 Réponses

  1. Je vois beaucoup Martineau comme un mercenaire…

    J'aime

  2. Martineau, anyway, va faire un Stéphane Gendron de lui-même bientôt, à force d’être présent médiatique-ment, il va finir par se brûler…

    J'aime

  3. […] récents Richard Martineau et… on Richard Martineau et le sexe…Richard Martineau et… on Richard Martineau la pédophil…Richard Martineau la… on Richard Martineau, la pédophi…Richard Martineau et… on Richard […]

    J'aime

  4. Franchement, c’est ridicule!

    Je suis convaincu que presque tout le monde voit clair dans votre petit jeu. Vous vous donnez le droit de sortir des éléments de leur contexte original pour les présenter à votre goût, dans le seul but de faire du bashing.

    Je ne suis pas toujours d’accord avec Martineau, mais je ne déforme pas ses propos pour avoir de l’attention! Et lui au moins, il est capable d’avoir des opinions à lui! C’est déjà pas mal plus constructif que ce que vous faites en ce moment!

    Si vous voulez être pris au sérieux, cessez d’agir comme un enfant, bonté!

    J'aime

  5. Je suis bien prêt à respecter votre opinion, mais il faudrait toujours bien que vous nous la présenter. En relisant les chroniques de Richard Martineau du mois d’avril concernant Julie Dorval, une femme pédophile et celle du mois de septembre, pouvez-vous me montrer à quel endroit je déforme les propos de M. Martineau.

    Pour dire que je ne suis pas capable d’avoir mes idées bien à moi, avez-vous pris le temps de lire mes chroniques et mes blogues?

    J'aime

  6. Navré, je me suis en effet emporté. J’ai suivi le lien que quelqu’un a mis sur son blogue à lui (Martineau). Il menait à deux articles que vous avez écrit.

    Ça ne change pas beaucoup ce que je pense de cet article en particulier, cependant. Pour moi il est CLAIR que M. Martineau ne fait que poser une question, en se remémorant son propre vécu. Et celui de connaissances à lui.

    Et pour tout vous dire, je me reconnais assez bien dans ce qu’il annonce. Moi aussi à cet âge j’aurais bien voulu avoir de l’attention (lire: du sexe) d’une femme plus âgée!

    La question posée n’est pas « la pédophilie est-elle correcte? ». À cela il a déjà répondu non. Mot pour mot il a dit qu’il ne voulait absolument pas l’encourager. Il a même parlé d’un type qui a été traumatisé par une telle expérience. Ce sont ses propres termes.

    Il a posé la question à voix haute pour savoir s’il était le seul homme de la planète qui à 12 ans a fantasmé sur des femmes plus vieilles. Et sur son blogue, il a eu confirmation qu’il n’était pas seul. Ce n’était donc pas une question si bête…

    Et là vous débarquez et prétendez qu’il affirme que la pédophilie est correcte lorsqu’il est question d’une femme et d’un garçon, et que c’est le fantasme de TOUS les p’tits gars, sans la moindre exception!

    Ou bien vous ne vous êtes pas donné la peine de lire attentivement, ou bien vous êtes de mauvaise foi…

    J'aime

  7. Dans sa chronique du 18 septembre, M. Martineau condamne sans aucune équivoque la pédophilie des hommes envers les envers les enfants.

    Dans sa chronique du 3 avril, il nuance le tout en posant la question suivante : «une femme de 30 ans qui fait l’amour avec un adolescent, est-ce aussi grave qu’un homme de 30 ans qui fait l’amour avec une adolescente?» Il enchaîne cependant en mentionnant : «Après tout, pour qu’il y ait relation, il faut qu’il y ait érection, donc plaisir, donc consentement… Non?» Ce dernier commentaire répond à la question qu’il lance. La pédophilie des femmes envers les enfants seraient donc moins condamnable puisqu’il y a érection, donc plaisir et il affirme, à tort, qu’il y aurait consentement.

    Saviez-vous que beaucoup de femmes, victimes de viol, culpabilisent et n’osent porter plainte parce qu’elles ont ressenti certains moments de plaisirs malgré l’agression? Ce sentiment de plaisir créent de la confusion parmi certaines victimes. Plusieurs abuseurs se servent de cette confusion pour manipuler leurs victimes. Et pas juste dans les cas d’agression sur les enfants, mais aussi sur des adultes. Saviez-vous que dans la majorité des agressions, l’abuseur est une personne connue de l’enfant et vivant dans son entourage?

    «Il a posé la question à voix haute pour savoir s’il était le seul homme de la planète qui à 12 ans a fantasmé sur des femmes plus vieilles.» L’inverse est aussi vrai, il y a autant de filles qui fantasment sur des hommes plus vieux. Mais lorsque nous sommes un adulte responsable, surtout en poste d’autorité envers ces jeunes, nous ne pouvons prendre avantage ni des fantasmes, ni de la fragilité des jeunes. Parce qu’un adulte peut contrôler trop facilement un enfant. C’est pourquoi la loi est claire et précise sur ce sujet. Que des enfants fantasment sur des adultes, est-ce une raison pour faire l’amour avec eux?

    Imaginez que vous avez une fille de 12 ans qui «trippe» sur Elvis Presley. Accepteriez-vous qu’Elvis couche avec? Si vous aviez un garçon de 12 ans qui «trippe» sur Sonia Benezra, votre réponse serait-elle différente?

    J'aime

  8. Vous dites:

    « Mais lorsque nous sommes un adulte responsable, surtout en poste d’autorité envers ces jeunes, nous ne pouvons prendre avantage ni des fantasmes, ni de la fragilité des jeunes. Parce qu’un adulte peut contrôler trop facilement un enfant. C’est pourquoi la loi est claire et précise sur ce sujet. Que des enfants fantasment sur des adultes, est-ce une raison pour faire l’amour avec eux? »

    À quel moment ai-je dit, ou même seulement laissé entendre, que j’APPROUVAIS les rapports entre un adulte et un enfant, consentant ou pas?!

    Ce n’est pas DU TOUT ce que j’ai dit! Quant à moi cette femme là mérite la tôle, faut être désaxée rare pour vouloir coucher avec un p’tit gars!

    Vous lisez à l’envers. La question porte sur le sérieux des séquelles laissées au jeune homme, non pas sur l’état mental de la femme! On entend beaucoup parler des traces laissées sur les femmes victimes d’agression, mais beaucoup moins, voire jamais, de celles laissées aux hommes.

    Dites-moi donc en quoi est-ce si malsain de se questionner alors qu’il y a une flagrante absence d’informations à ce sujet?!

    L’évidence? Non, désolé, mais ce n’est pas aussi évident. Parce que MOI, parmi tant d’autres, je me souviens bien qu’à cet âge, je n’attendais que ça. À cet âge, une femme n’aurait pas eu à se donner la peine de me manipuler pour m’avoir dans son lit.

    Du moins c’est ce que je crois: jamais dans mon adolescence je n’ai été abordé par une femme qui avait deux fois mon âge.

    Or, j’ignore si l’expérience aurait été mémorable ou traumatisante. Je ne peux absolument pas savoir ce qu’il en aurait été. J’ai la conviction très profonde que la balance pencherait davantage du bon côté que du mauvais; hélas, il est vrai que je ne puis en avoir la certitude absolue.

    … mais puisque je l’ignore… pourquoi je ne pourrais pas le demander?

    Et peut-être que Martineau l’ignore aussi? Pourquoi ne peut-il pas poser la question?

    Vous dites « qu’il nuance le tout », mais il ne fait que ça: DEMANDER. Jamais il ne prétend connaître la réponse.

    Quant à moi l’intention est très claire. Tout comme il est clair que vous choisissez de vous fermer les yeux sur cette intention.

    En ce qui concerne les jeunes filles qui rêvent d’hommes plus vieux, ni vous ni moi ne pouvons nous avancer avec certitude, mais j’ai la conviction que dans une majorité de cas, l’attirance d’une jeune fille pour un homme plus âgé passe d’abord par les sentiments que par le désir sexuel. Alors que pour un garçon (pour moi, du moins), c’est plutôt l’inverse.

    Aussi, les femmes peuvent peut-être ressentir du plaisir pendant l’acte… mais elles peuvent le ressentir sans avoir eu envie d’initialiser le rapport. Or, au mieux de ma connaissance, c’est tout à fait impossible pour un homme d’avoir un rapport sexuel sans en éprouver le désir.

    Et même si ça l’est, je répète qu’un homme a le droit de se poser la question. La phrase finissait par « … non? », ce qui permet d’interpréter la phrase comme suit: « je suis pratiquement convaincu de ce que je dis, mais serait-ce possible que je sois complètement dans le champ? ».

    J'aime

  9. Merci M. Lemieux de prendre le temps de détailler et de défnir votre pensée.

    Je vais réagir à un point que vous avez souligné. Vous dites que « c’est tout à fait impossible pour un homme d’avoir un rapport sexuel sans en éprouver le désir ».

    Après avoir vérifié dans une encyclopédie et un dictionnaire, j’en viens à en conclure ceci.

    L’érection provient d’une excitation sexuelle. Voici quelques-une des façons que cette excitation peut se produire.

    – Un signal envoyé par le cerveau au corps lorsque stimulé par un fantasme, une pensée, ce qu’il voit, entend ou ressents.

    – Les caresses directes sur les organes génitaux induisent aussi une érection. Cela veut dire que, même si vous êtes hétérosexuel, 2 homosexuels affreusement laids et répugnants vous accrochent et vous caressent, votre pénis va en arriver à une érection. Il n’y aura ni désir, ni consentement de votre part.

    – Il y a érection post-mortem, surtout lors de décès violent ou par pendaison. Puisqu’un mort peut avoir une érection, il devient évident qu’il n’y a ni consentement de sa part, ni volonté, ni désir de faire l’amour. La réaction est purement mécanique.

    J'aime

  10. Je l’ignorais. C’est très intéressant. 🙂

    … donc… si vous avez dû chercher dans une encyclopédie… c’est bien parce que vous l’ignoriez vous aussi, pas vrai?

    C’est correct, c’était aussi mon cas. Et c’est exactement la raison pour laquelle je défends le droit de poser la question: parce que la réponse est LOIN d’être évidente.

    On a le droit d’ignorer des choses et de poser des questions. Même avant d’avoir fait l’effort de chercher la réponse, par simple curiosité de ce qu’est la croyance populaire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :