Drogue du viol, GHB, comment fabriquer GHB, fabrication drogue du viol

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

Drogue du viol, GHB, comment fabriquer GHB, fabrication drogue du viol

Dossier Drogue, Sexualité.

viol-la-honte-doit-changer-de-camp_imagepanoramique647_286Il y a quelques produits qui entrent dans la fabrication du GHB, la drogue du viol. Des décapants pour peinture, pour plancher et de l’huile. Avec une liste de produits comme ceux-là, tu comprends que la drogue peut être très nocive. Un mauvais dosage peut créer le coma et la mort.

Tu veux te faire un party? Tu veux prendre la chance de tuer quelqu’un? Parce que c’est vraiment arrivé. On compte par millier les gens qui sont morts à cause d’une erreur de dosage. Tu veux vraiment t’essayer et prendre ce risque?

Imagine-toi que tu fabriques du GHB. La personne à qui tu veux le donner crève devant toi. Tu te fais arrêter. Tu vas devoir expliquer au juge que tu n’es pas capable d’avoir de relation sexuelle avec une fille sans la droguer. Que tu n’as pas assez confiance en toi pour la cruiser et faire l’amour avec elle en ayant son consentement. Je ne sais pas combien de temps de prison tu risques, mais ça sera sûrement pour une bonne période de temps.

Faire l’amour avec une femme, c’est tripant. Pas juste de baiser, mais tout le cheminement pour y arriver. La période de séduction. Les regards. Les premiers mots que tu lui adresses. Il y a tout un feeling à aller chercher dans ce trip de cruiser une fille. Tu voudrais perdre tout cela pour lui refiler en douce un peu de drogue?

Qu’est-ce que tu veux réellement vivre comme expérience. Coucher avec quelqu’un qui est dans un état vaporeux, qui ne sait pas ce qu’elle fait? Ou coucher avec quelqu’un qui accepte et qui veut coucher avec toi?

Je ne veux pas être plate, mais soyons honnêtes et parlons entre gars. L’éjaculation ne dure que quelques instants. De courts instants. Ce qui fait que cet instant peut être trippant, ce sont les préliminaires, les instants où tu cruise la fille, ces moments ouù tu ne sais pas encore si elle va vouloir coucher avec toi… Ne perds pas le plus tripant pour quelques instants qui n’auront aucune valeur pour toi.

Sois un passionné, un lover. Si tu ne sais pas comment, fais tes recherches sur la séduction, prends le temps d’en parler avec des amis pour t’aider, trouve-toi quelqu’un de confiance pour en parler, trouve-toi des livres… Il y a plein de ressources pour en parler. Un organisme jeunesse, un intervenant, un professeur avec qui tu te sens bien, le CLSC a aussi des intervenants, si tu préfères garder l’anonymat il y a des lignes d’écoute…

On attends ton appel. Ne reste pas seul avec ce que tu vis.

Tel-jeunes 1-800-263-2266

Jeunesse, J’écoute 1-800-668-6868

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

Autres textes sur Alcool et drogue.

Autres textes sur la Sexualité

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

PUBLICITÉ
livre relation d'aide relation à soi relation aux autres à l'environnement guide cheminement L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: L’amour en 3 dimensions en français, LOVE in 3 D en anglais.
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

78 Réponses

  1. Le GHB n’est pas uniquement utiliser dans le but de violer.

    J'aime

  2. Idée reçue sur le GHB
    Depuis quelques années, les médias puis les pouvoirs publics ont pour habitude d’appeler le GHB, la « drogue du violeur ». S’il est vrai que la combinaison des effets aphrodisiaque et amnésique de ce produit font fantasmer certains, faire prendre du GBH à quelqu’un à son insu s’avère avant tout très dangereux à cause de l’incompatibilité avec l’alcool. Le pervers qui ferait cela aurait plus de chance de se retrouver avec sa victime à l’hopital que dans son lit !

    D’autre part, cette image médiatique très forte est dangereuse pour 2 raisons :

    * Elle crée un climat de méfiance voire de paranoia entre les gens notamment en club où la drogue est plus présente.

    * Elle désigne un bouc-émissaire chimique bien pratique pour tous les autres produits. En effet il ne faut pas oublier que le GHB n’est pas le seul produit à favoriser la sensualité et la libido. L’ecstasy n’a-t-il pas été appelé plus positivement « pillule de l’amour » pour des raisons similaires. Quant à l’alcool, il est en cause dans 40 à 50% des viols commis (chiffre de la police).

    En conclusion, n’oublie pas que la majorité des consommateurs de GHB en prennent de leur propre initiative. Comme pour tous les autres produits, si tu prends du GHB, entoure toi de personnes de confiances pour réduires les risques de mauvaises rencontres.

    J'aime

  3. Bonjour Vanthe.

    Merci pour ton commentaire. Un message important que tu lances: quand tu prends du GHB, s’entourer de personnes de confiance.

    Tu as aussi raison quand tu mentionnes que le GHB n’est pas le seul produit utiliser dans des cas de viols et que l’alcool a une place très importante.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  4. et mec arrete de te la péter et apprends des nouveau mots autres que cruiser, cruise.

    Oh yeah je prends un pur pied a cuise a mort. Pas la peine de me répondre je repasserai pas sur ton site de merde. Vu ta geuele la vie doit pas etre facile.

    J'aime

  5. Urschuca.

    Puisque tu n’apprécies pas mon vocabulaire, j’aurais bien aimé que tu repasses sur le site pour m’en montrer de nouveau.

    En ce qui concerne ma « gueule », il n’y a aucun lien entre le visage que nous avons et la qualité de vie que nous avons. De toute façon, venant d’une personne qui se présente anonyme, ne laisse pas son adresse courriel et qui ne montre pas son visage, est-ce que tu as des choses à cacher ou est-ce que tu es gêné de qui tu es?

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  6. verry good article

    J'aime

  7. Tres bon texte =)
    On a eu des frissons en le lisant, et on adore ta façon d’écrire😉
    Tres enrichissant, pour une fois que la vérité est dite =)
    Bonne continuation.

    J'aime

  8. Merci Élise et Claire pour votre visite et votre commentaire.

    Vous dites, « pour une fois que la vérité est dite ». Vous considérez qu’on ne parle pas assez du GHB, de la drogue du viol? Avez-vous des expériences à nous partager sur ce sujet?

    Au plaisir de vous lire.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  9. oh c’est bon faut se calmer un peu!!
    Tout bon chimiste qui se respecte se doit de savoir en faire (et non pas pour l’utiliser mais pour connaître la réaction…)

    Ou pour les boulets: on prend un certain produit de netoyage, et paf ça fait du GHB…. c’est tout con quoi (ouais parcontre faut le purifier aussi…).

    Plus serieusement, moi, en tant qu’étudiant en chimie, je me suis interessé à la réaction (tout comme à la réaction de production de cyanure de potassium et autres) parce que j’aime la chimie. Donc oui ton article peut en informé 2-3 cons qui se pensent malins et qui essayerons ça sur qq’un, mais voilà quoi, on est pas tous des violeurs nous les chimistes.

    J'aime

  10. Bonjour Florian.

    Drôle de coincidence, ma première carrière était en biochimie alimentaire.

    Non, ce n’est pas une obligation de tout chimiste de connaître la fabrication du GHB.

    Je n’ai jamais dit que les chimistes sont des violeurs. Si c’est ce que vous pensez de vous-mêmes, mes sympathies.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    Ceux qui fabriquent toutes sortes de drogues, entre-autre, pour des milieux criminalisés, ne sont pas forcément des chimistes. Ce sont des techniciens qui utlisent des recettes qu’on leur donnent et qui font leur travail. Rien de scientifique là-dedans.

    J'aime

  11. Bonjour. D’abord, je trouve que c’est effectivement un très bon teste qui pourrait peut-être en décourager quelques uns d’essayer.

    Je n’ai jamais été victime personellement de drogue, mais c’est vrai que j’ai frôlé la catastrophe.

    Un garçon m’avait offert un verre dans un bar. Comme je suis de nature très méfiante, j’ai échangé nos deux verres tout de suite après qu’il les aient posés.
    Et a peu près un quart d’heure plus tard, j’appelais le SAMU parce que le type venait de tomber dans le coma^^

    Moralité : toujours se méfier – même si ça ne suffit pas forcément.

    J'aime

  12. Bonjour Gwenaelle.

    Merci pour le partage de votre expérience. Très concluant. Connaissiez-vous ce garçon?

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  13. Mais de rien.
    Oui, je le connaissait. Le plus drôle, c’est que c’était l’ex de ma meilleure copine. Je n’ai jamais vraiment su pourquoi elle l’a lâché, même si je pense avoir une idée, maintenant.

    J'aime

  14. Bonjour Gwenaelle.

    Votre témoignage est encore des plus importants. Quelqu’un de votre entourage, quelqu’un que vous connaissiez, a tenté de vous droguer pour, possiblement abuser de vous. La majorité des viols sont faits par des gens que l’on connaît.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  15. Bonjour je vous écris sur GHB car jeudi le 16 juillet 2009, je suis aller voir le show de Kiss au festival d’été et un imbécile a mis du GHB dans ma bière et c’est la seule explication possible sur mon comportement pendant cette soirée. Je ne me souvient plus de la fin du spectacle et je n’ai presque pas consommé de boisson. Une chance que j’étais avec des bons amis car j’ai fait des choses que je ne fais jamais. J’ai fait une danse autour d’un poteau de lumière pendant près de 5 minutes et le chum de mon ami à eu toute la misère du monde à me décrocher du poteau nous avons marcher pendant 45 minutes et descendu environ 150 marches et je ne m’en souvient plus, en plus j’ai passé proche de me battre avec un homme qui avait amener son enfant, bien sur que je m’en souvient plus au moins. Mes amis mon racontés ma soirée et ils m’ont dit tu as surement été drogué car cela est impossible. Aujourd’hui je n’ai pas d’équilibre, je me sens comme sur un bateau en pleine mer qui affronte des vagues. J’espère que cet effet va partir bientôt et je voudrait au monde qui prend de la drogue, faite ce que vous voulez mais ne foutez la soirée et peut-être la vie des gens en l’air pour le plaisir. J’ai l’impression de m’avoir fait voler une partie de moi ce soir là car je ne pouvais pas contrôler mon corps. Une chance que j’ai des bons amis car je ne sais pas ce qui aurait pu m’arriver. SVP respectez les autres et laissez nous nous faire du fun à notre manière. Annie

    J'aime

  16. Bonjour Annie.

    Vous avez été effectivement très chanceuse de vivre cette expérience avec de bons amis. Vous avez perdu votre soirée, mais ça aurait pu être pire.

    N’hésitez pas à consulter un médecin pour vous assurer que tout est sous contrôle.

    Merci pour votre témoignage.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  17. God !
    J’ai trouvé ton blog en cherchant quelques articles sur le film « Bon Cop Bad Cop » et j’ai été stupéfait en voyant le titre de certains articles.. Notamment celui-ci par exemple !
    Mais tu m’as bien rassuré. Excellent cheminement, un article thérapie à lui tout seul mdr😛
    Continue.

    Enjoy

    J'aime

  18. Bonjour Louis.

    Étant un intervenant auprès de personnes marginalisées, je peux comprendre que les titres que j’affichent peuvent porter à questionnement. Je suis content que tu aies pris le temps de lire le billet avant de juger le site.

    En ce qui concerne Bon cop Bad cop, j’espère que tu as trouvé. J’ai écrit 2 billets: https://raymondviger.wordpress.com/2006/08/13/patrick-huard-bon-cop-bad-cop-et-le-cinema-quebecois/

    https://raymondviger.wordpress.com/2007/07/05/patrick-huard-bon-cop-bad-cop-et-le-sous-titrage/

    Bonne lecture et merci pour ta visite et les commentaires.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  19. Je suis sortie en club hier soir et un mec a mis du GHB dans mon verre (bien sur un verre d’alcool)…. je l’ai donné sans le savoir a un ami et g vu les effets… euphorie, vertiges, nausées, désinhibition… il est passé par tellement de stade… car bien sur combiné avec de la vodka redbull ca fait un mélange explosif… on c poser des questions sur lui quelques heures plus tard car il n’avait aucun souvenir de ce qu’il a fait… et si c t moi qui vait bu ce verre???? si ce n’est pas de laq DRogue de putain de violeur pourquoi l’avoir mis dans mon verre a mon insu alors que g t la seule fille a

    J'aime

  20. Merci Caro pour ton témoignage. J’espère qu’il saura aider d’autres internautes à prendre leur précaution.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  21. Bien cet article!

    J'aime

  22. Merci Fab pour ta présence et ton commentaire.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  23. bonjour ou est possible de ce procurrer du GHB car je souhaite avoir une nouvelle experience avec ma partenaire et le tarrifs du produit mercio

    J'aime

  24. Bonjour.

    Nous ne donnons pas d’informations sur où acheter des drogues et comment s’en procurer. La qualité de celle-ci peut varier d’un lieu à l’autre. La question est de savoir comment savoir exactement ce que l’on consomme si l’on ne connaît notre fournisseur. Et même en le connaissant, plusieurs ont vécu des expériences difficiles. Il n’y a pas vraiment de contrôle de qualité dans ce milieu.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  25. Juste pour témoigner. J’ai trois de mes copines qui ont été victime de viol sous GHB, cette merde ce fait facilement avec des produits d’entretiens courant que l’on trouve dans tous les ménages…Autant dire que tout le monde peut le faire n’importe ou n’importe quand.
    Alors j’aimerais données quelques conseils et surtout un tres simple pour ne pas en etre victime.
    N’acceptez jamais un verre si vous n’avez pas vu le verre etre servi et par qui dans une soirée privée.
    Et dans un bar, il faut que se soit le serveur qui vous le serve et vous le remette en main propre. D’ailleurs certains bars vous servent avec un couvert plastique comme assurance mais cela ne garantie rien, la quasi seulle facon de se protéger est de voir votre verre du début a la fin, car des malins ont des mini dose prete a etre dilué dissimulé sur eux sous mini piqures ou bagues de poisons. E t comme cette merde est inodore et incolores malheureuseument on ne s’en rend compte que trop tard.
    Tout les hommes ne sont pas des perveres en puissance, mais il y en a alors femmes ou hommes soyez vigilants.
    Et aux gros connards qui voudraient en faire, j’en appel a toutes les personnes doués en informatique pour retouvé vos adresse ip et vous pourrir la vie. A bon entendeur merci…

    J'aime

  26. Merci Fabien pour votre témoignage et vos bons conseils. Nous ne sommes jamais assez prudents.

    3 de vos amies ont été violé sous l’effet du GHB. Et peut-être d’autres non pas osé en parler. C’est beaucoup.

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  27. le probleme c’est que les victimes se sentent trop souvent et a tord coupable… de ne pas avoir vus la chose venir, d’avoir été naïve d’etre seduite par un homme, de se croire en sécurité car c’était une soirée entre ami(e)s, trop de raisons, … et il faut ajouté a cela l’acceuil de la police ou vous ëtes ressu par des « hommes » qui vous posent dans un poste de police de la mëme manieres si vous aviez été un coupable potentiel….Certe vous avez bus, ou plus, mais en aucun cas vous ëtes coupables de c e qui vous est arrivées. Malheureuseument, et je parle en connaissance de cause, quand on porte plainte, on est trop souvent d’abord considéréer comme coupable potentiel, ce qui coupe l’envie de continuer les démarches.Sur ce point il faut admettre que la police et gendarmerie ne sont pas formé…..Marre et Merde d’etre victime et de passer pour coupable dans un bureau lugubre. Il faudrait former la police une bonne fois pour toute a l’aceuille des victimes. Une de mes amies m’a raconter qu’après son viol elle avait du passer plus d’une journée dans un commissariat a répondre a divers agents, de questions humiliantes et accusatrices….Alors merde la justice ici est pour qui? ceux qui ont les moyens de se defendre ou pour ceux qui ont vraiment subit l’enfer. je suis pour la justice, mais a un moment ou un autre si personne nous defend, faudra le faire nous mëme, et la c’est le début de la fin.Merde et re merde si le peuple commence a se faire justice soit mëme il n’y a plus de justice, mais je vous jure que si je vois (ou plutot revoit un homme mettre un truc dans un verre peu importe ce que c’est …la derniere fois je l »ai mis dehors, la prochaine, je sais pas ce que je ferai) et toujours a bon entendeur (pervers je vous louperais pas)….

    J'aime

  28. Désoler pour l’énnervement mais la sa remonte et vaut mieux que sa sorte, car vraiment j’ai la haine de cette merde qui a tellement detruit des vies, pourquoi pour qui????

    J'aime

  29. Bonjour Fabien.

    C’est correct. Cette rage qui vous habite est bien normale. Avec le temps, il est préférable de pouvoir la transformer en une énergie créatrice qu’en une énergie dévastatrice.

    Il est vrai que l’accueil aux victimes laisse à désirer. Il existe des organismes qui peuvent soutenir les victimes pendant toutes les procédures. Il en faudrait plus, mais c’est tout de même ça. Les intervenants du CLSC (si vous êtes du Québec) peuvent aussi donner un coup de main aux victimes pour les soutenir pendant cette période difficile.

    Merci encore Fabien pour votre présence.

    Au plaisir,

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  30. slt et bien moi j’ai eu envi de faire prendre du ghb a qulqu1 pour avoir des renseignement sur un vol que j’ai subi il y a +de 20ans mais j’ai toujour eu un doute sur la personne enfin je l’ai pas fait c’ vrai que c’ con et puis on c jamais si il claquer enfin il faut vraiment oublier ce genre de drogue salut a plus pascal

    J'aime

  31. Bonjour Pascal.

    Content de voir que tu as changé d’idée. Le GHG, la drogue du viol, n’est pas nécessairement un sérum de vérité. Cela abaisse les résistances de la victime, elle en oublie ce qui s’est passée, mais est-ce qu’elle va se mettre à table et tout dévoilé? Pas sûr!

    Raymond Viger
    http://www.refletdesociete.com
    http://www.cafegraffiti.net

    J'aime

  32. Salut,
    Ma petite femme vient de me parler de ce produit car on discutaient de viol!
    personelement je suis tout à fais contre ce type de truc mais restot luside, vaut peux être mieux pour les victimes qu’elles ce rapelle de rien! enfin c’est juste mon point de vue!
    Maintenant je re présise que je trouve de telle actes completement inioble et si ca devait arrivé à un de mes proches je pensse que je deviendrai vraiment tres viollent.
    Merci pour ce beau texte.
    A+.
    Fred

    J'aime

  33. Merci Fred pour votre commentaire.

    Le viol est un événement tragique et traumatisant. J’ai connu des victimes de viol qui ont commencé à se « souvenir » bien des années après les événements.

    Pendant toutes ces années, elles cherchaient à comprendre leurs comportements, leurs réactions.

    Quand on peut nommer et décrire les événements qui nous ont blessé, il est parfois plus faciles de comprendre ce qui s’est passé et d’en faire son deuil.

    Raymond.

    J'aime

  34. mesothelioma support and information!
    asbestos lawsuit

    J'aime

  35. N’oublions pas que ca sert a la base aussi pour faire gonfler les muscles … je sais plus comment ca marche mais les body builders s’en servaient pour ca…
    Mais au vu des risques pour la santé apparement , je vais eviter et je m’en tiendrais aux trucs naturels!
    merci pour ton article et pour les temoignages , ca fait flipper mais ca previent aussi de faire des conneries ou de tomber dans le piege …

    J'aime

  36. Merci Curieux pour ta présence et ton commentaire.

    Raymond.

    J'aime

  37. boujour a vous tous
    moi j ai u une histoire de dingue hier soir jme souviens juste d avoir bu seulment 3 verres de vodka redbull puis plus rien a par que je me suis reveiller au volant de ma voiture encastrée dans un mur la voiture defoncé morte ,moi rien du tout on comprend rien mon frere ét a la soirée avec moi lui aussi ne se souviens de rien et ne sais pas comment il est rentré pk il ete pas avec moi ? qui la reconduis ? rien de rien
    ça fait vraiment peur quand t on ces rien ….

    les flic disent que ces pas posible que je conduisé j aurais etais bléssé

    qui alors ?
    ou ete mon frere ?
    avec qui ?

    une histoire de dingue qui me fait fliper

    je prend aucune drogue ,je ne fume pas …

    ???????

    J'aime

  38. Bonjour Jérome.

    Est-ce que quelqu’un à mis une drogue dans vos verres? Est-ce que l’alcool, mélangé avec le Redbull a fait un mélange qui vous a fait perdre la carte?

    Des questions qui risquent de ne jamais pouvoir être répondu.

    Le message que cela envoit à tous, faites attention avec qui et où vous consommez. Même si on parle d’une drogue légale comme l’alcool.

    Avec un chauffeur désigné, cela peut être une façon de s’assurer que quelqu’un veille sur nous pendant nos soirées.

    J'aime

  39. Bonjour !

    Tout d’abord ton article est très bien écrit bravo !
    Je voulais juste partager mon expérience. Jai pris 2 fois du GHB en couple, 2 expériences différentes :
    La première s’est mal passé, NE JAMAIS ASSOCIER ALCOOL ET GHB, mauvais mélange, tout tourne, le corps est lourd et la tête fatiguée = dodo assuré !
    La deuxième ( mélangé avec un jus d’orange) s’est super bien passé, exitation, sensation de bien-être…
    [3 doses necessaires quand même]
    Je remet ça ce soir … a suivre😉

    J'aime

  40. Bonjour Lilache.

    Merci pour votre témoignage. Ne pas oublier que la consommation, que ce soit de produits légaux ou illégaux (alcool ou drogue) devrait toujours se faire dans un milieu sécuritaire où l’on est à l’aise et en confiance avec les gens qui nous entourent.

    Un autre point à faire attention est l’accoutumance. Est-ce que j’ai amplifié le plaisir ou si mon plaisir dépend maintenant d’une substance externe et que sans elle je ne suis plus capable d’avoir du plaisir?

    Au plaisir d’en reparler.

    J'aime

  41. Salut,
    +1 pour le principe de dissuasion « amicale », bien que je ne soit pas tout a fait convaincu que ça marche, m’enfin bon… Sinon, apparemment, le référencement bourrin (cf le titre de l’article), ça marche xD
    Enfin, mon avis la-dessus : dans les soirées, l’alcool c’est marrant mais c’est dans un verre (généralement :-°), alors que personne n’arrivera a vous mettre un truc liquide dans un pétard que vous avez roulé. Conclusion : fumons de l’herbe ! (mais avec modération, en mangeant 5 fruits et légumes par jours et en pratiquant une activité sportive).
    Allez, bye !

    J'aime

  42. Bonjour AC.

    La base est d’établir une relation avec les gens et de pouvoir en parler.

    Et en toute consommation, légale ou non, c’est la modération et un bon contrôle qu’il faut assurer.

    J'aime

  43. Tout a fait d’accord. Et, plaisanteries a part, une pratique sportive est également primordiale.

    J'aime

  44. Vous avez raison. Avec le sport, on peut stimuler les endorfines de notre cerveau, une drogue naturelle du plaisir.

    Il y a un centre de thérapie, le Pavillon du nouveau point de vue, qui base sa thérapie et l’arrêt de consommation sur la pratique sportive et les sensations fortes. Et ça fonctionne très bien avec les adolescents.

    J'aime

  45. Raymond,

    J’ai trouve votre article admirable, et je pense que chacun devrait se fier aux informations que vous donnez.
    Cependant, certains commentaires m’ont choquees, comme ceux de la part de ‘ anachist ‘ et ‘ nico ‘ , etaient ce des blagues ?

    J'aime

  46. Bonjour Laura.

    Merci pour votre commentaire et votre présence. Je n’ai jamais compris le sens des commentaires de anachist et nico. Puisque ces commentaires n’étaient pas pertinents et qu’ils ne sont jamais revenus pour répondre à mes questions, je les ai enlevé.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

  47. moi je cherche ou acehter le ghb car moi et copine nous voulont l’essayer

    J'aime

  48. Bonjour.

    Pourquoi ce besoin d’essayer cette drogue?

    J'aime

  49. j m sui ojourdui renseigner sur le ghb car g 1 amie ki c fai violer avec cette merde j voi k ya d gen ki veule assayer c truc vou ete d malade fo iradiker sa imagine ta mere ta soeur ta nana ta fille a ki sa pe ariver tu serai pa degouter tu veu niker 1 nana va voir 1pute omoin la tu fai pa d mal et en + c importan elle omoin elle ai consentente alor areter avec cette saloperie fredo du 13

    J'aime

  50. Bonjour Fredo.

    Merci pour votre témoignage. Effectivement, d’avoir le besoin de coucher avec une fille sans son consentement, d’avoir à la droguer avec du GHB pour y arriver est plus que questionnable.

    J’espère que les gens qui arriveront sur ce texte dans le but de connaître la recette du GHB se questionneront à deux fois avant de continuer dans cette voix. Quelques instants de plaisir égoïste pour des années et des années de souffrance. Un homme qui a besoin de droguer sa conquête pour atteindre son but est-il vraiment un homme?

    Merci Fredo pour votre présence.

    Raymond.

    J'aime

  51. raymond tu la vu lanonce o dessu d la mienne ya 1 gar ki ce di sapler pivi il veu ou savoir ou sen prucurer pour soi disan essayer avec sa copine a mon avis sa ce trouve il a meme pa d copine il veu juste san procurer pour violer atention a ces gen c peu etr vrai se ki di mai g le droi davoir 1 doute moi jeziterai pa a balancer les gen kil veule san procurer car on c pa ce kil von en faire 1 foi avec sa dan les main j me repete fo iradiker cette merde et les fille en soiree en discotheque teknival ou otre surveiller bien vo verre a biento fredo du 13

    J'aime

  52. Bonjour Fredo.

    Effectivement, le risque est fort pour qu’il y ait mauvais usage. C’est possiblement pour cela qu’il n’est pas revenu quand je lui ai demandé ce qu’il voulait faire avec du GHB.

    J'aime

  53. Pfff il ne faut surtout pas donner la recette du GHB. C’est vraiment se jeter dans la gueule du loup. Je trouve ses pratiques ridicules ! Les personnes qui violent des autres avec le GHB, ces personnes sont justes incapables de trouver quelqu’un et d’avoir une relation avec cette personne !
    Ca me degoute !

    J'aime

  54. Bonjour et merci pour votre commentaire.

    Le viol est effectivement un acte inadmissible.

    Raymond.

    J'aime

  55. salut , je pense avoir ete victime de cette drogue ya quelque année …. apres avoir rencontré un couple qui ma semblé tres simpa en ville , on a simpatisé et ils m ont invité a boire un denier verre dans leur chambre d hotel qui netait pas loin . j ai accepter . il mon servi un verre de wiski et on a parler . je me suis absenté 5 mn pour aller au toilette car ( envie de pipi lol ) donc 5 mn , puis je suis revenu et j ai fini mon verre . ensuite plus rien ………… trou noir , sauf un flach qui me reste enfin une image ou je me trouve a genou sur le lit la fille a quatre patte devant moi . puis rien d autre . je me suis reveillé le matin dans ces bras elle dormait et son mec a coté aussi . je me suis vite rabiller sans faire de bruit et je me suis enffuit !!!!!!! quelque heure apres j ai realiser et pensser au ghb . ca fait bien 6 ans de ca et quand j y pense je ne saurai jamais ce que j ai fais et ce qu on ma fait . bref faite attention a vous fille comme gars ( j ai aussi fait un depistage je suis cline ; ) … ) merci de partager ce que vous recentez sur mon histoire …. MERCI DAVANCE POUR VO COM …………………….

    J'aime

  56. Bonjour Nicckkyky.

    Merci pour votre témoignage. Je suis convaincu que votre partage pour en aider d’autres.

    Bonne continuité.

    Raymond.

    J'aime

  57. Question; je vois au moins un couple qui VEUT essayer le GHB… Est-ce que cette drogue a des effets plaisants tout cour, sinon, pourquoi en consomer délibérement?

    Ca fais quoi?

    J'aime

  58. C’est toujours une question de contexte.

    D’un côté du spectre, certains peuples autochtones utilisaient, sous la supervision du chaman, 1 fois dans leur vie, une drogue hallucinogène dans un rituel de passage au monde adulte. De l’autre côté du spectre, une personne toxicomane dont sa vie tourne complètement autour de la recherche de moyens pour consommer toujours plus.

    Même chose pour d’autres drogues comme le GHB. D’un côté, un couple, les 2 conscients et conscentants, décident en connaissance de cause, de faire une expérience ensemble de GHB. De l’autre, un couple qui décide d’intoxiquer une 3e personne pour s’amuser à ses dépends, ce que l’on appelle un viol. La même drogue mais dans 2 contextes totalement différents.

    L’alcool est une drogue. On peut saoûler une personne pour abuser d’elle, comme un couple peut décider de boire une ou deux bouteilles de vin pendant un souper en tête pour passer une belle soirée.

    Est-ce que les effets seront plaisants? Autant de réponses possibles qu’il y a de couples. Certains vont vivre une nouvelle expérience, d’autres vont s’endormir avant de terminer la soirée ou encore être malade parce qu’ils ont trop bu… Tout est possible.

    J'aime

  59. je pense aussi , que l orqu on nous fait avaler cette drogue a notre incu , il peu ne rien nous arriver du tout , comme pour mon histoire , je veu dire par la rien de negatif pour moi par la suite que ce soit physiquement ou mentalement ! mise a part le fait que je resterai toute ma vie sans reponse sur ce que j ai fais et ce que l on ma fait . j estime donc avoir eu une incroyable chance de ne pas avoir eu plus de probleme surtout que la consomation etait sous l emprise de l alcool . mais il peut aussi se passer nimporte quoi comme attraper un serieux mst si il n y a pas de protection ( comme exemple ) ou alors se retrouver au urgence , ou pire encore la mort !!!! ou meme perdre tout ces papiers et ne plus rien avoir sur son compte bref , on peut imaginer le pire des senario …… vu mon flash de souvenir unique , je pense donc avoir belle et bien ete violé , car il ont fait ce quil on voulu de moi !!!! et moi qu eje fait ????? je donnerai cher pour avoir cette reponse que je n aurais surement JAMAIS . quand j y pense meme 6 ans apres ca me fais encore froid dans le dos ( mais heureusement c est le seul probleme que j ai par rapport a cette triste histoire : )…. PRUDENCE EST DE MISE !!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  60. Bonjour Nicckky.

    Il est vrai que certains événements peuvent des conséquences plus négatives que d’autres. Pour certains, le réveil a été brutal.

    Comme vous le dites si bien, la prudence est effectivement de mise.

    Raymond.

    J'aime

  61. franchemant ske je lis la ca fait vraiment peeeeuuuuuuur walah pdc=pas de confiance et merci raymond pour tous merci bcp. hicham du 94

    J'aime

  62. Bonjour Hicham.

    Merci pour ton commentaire et ta présence.

    Raymond.

    J'aime

  63. Salut je suis teufeurs et je me permets de dire que le GHB c’est de la synthése de datura stramoine . Des que t’en ingurgite a ton insu ou pas , les effets reste les meme , délire ,euphorie , halucination ect
    le cerveau developpe du psychique et c’est pour sa que y’en a qui meurt , car c’est un bad tripe ,surtout avec l’alcool sa reste toujours du psychotrope .

    Si jamais vous vous sentez sous cette effets , ta rien a craindre si tu c’est qui t’es , si t’es pas trop depressif .
    Sa reste une perche psychédelique .
    Sa s’explique pas le psychédelisme sa se ressent . Bisoux a tous les médecin qui te prescrive leur sonnotine et connotine en mousse

    J'aime

  64. Bonjour Alex.

    Il y a quelques expressions que je ne comprends pas: sonnotine et connotine?

    Pourquoi dis-tu qu’il n’y a rien à craindre avec le GHB? Le nombre de victimes du GHB ne t’inquiète pas?

    Raymond.

    J'aime

  65. Super ton article, j’ai eu peur que ça soit vraiment un article qui décrit la fabrication de GHB, parcequ’il ne faut mettre ça entre les mains de personne.
    En fait j’ai fais une recherche sur internet, car je pense que ma petite amie a été victime du GHB, mais j’étais avec elle ce soir là, j’ai insisté pour la raccompagner et elle est tombé dans les pommes completement inconsciente, dans un état second, j’ai essayé de la reveiller et j’ai appeler ses parents et les pompiers, mais les analyses n’ont démontrés que des vagues traces d’une toxine…
    C’est vraiment une saloperie ce truc, restez vigilants avec vos verres car dans mon cas et celui de ma copine, on a pas quittés nos verres une seconde, mais on ne sait pas comment cette substance est arrivé dans son verre, ni de quelle substance il s’agissait, et ça me fait peur car je la sens vulnérable…

    J'aime

  66. Bonjour Dudu.

    Heureusement que ton amie était en bonne compagnie quand elle a eu ses malaises.

    Il faut toujours demeuré sur nos gardes et vigilents dans nos sorties et nos activités.

    Bonne continuité dans tes recherches. Tiens-nous au courant si tu trouves des choses intéressantes.

    Raymond.

    J'aime

  67. Bonjour Raymond,

    Le GHB est également une drogue récréative qui se retrouve dans le milieu gai. Et malheureusement, elle est aussi employée pour agresser les hommes gais. Dans une optique de geste haineux, homophobe et gratuit, ils sont drogués pour ensuite se faire littéralement défoncer le cul quand ce n’est pas mourir entre les mains de l’agresseur. Le magazine Fugues regorge d’articles relatant des histoires d’horreur avec du GHB comme celle-ci dont le cadre se situe à Berlin: http://www.fugues.com/main.cfm?l=fr&p=100_article&Article_ID=21209&rubrique_ID=75. En somme, tout comme les filles hétéros, les hommes gais doivent surveiller leur verre et/ou leurs fréquentations lorsqu’ils sortent dans un bar.

    Anders

    J'aime

  68. Le GHB, porte bien son nom: la drogue du viol. Elle nous amène dans un état second et nous perdons le contrôle des événements qui suivront.

    Triste réalité.

    Raymond.

    J'aime

  69. Bonjour, je sais que ce post est vieux, mais peut-etre que vous auriez des infos pour moi. Je soupconne un gars d’avoir mis quelque chose dans ma biere il y a plusieurs annees. Est-ce que ca se pourrait que le GHB, a faible dose ne fasse pas perdre la memoire et rende super allumee? Puis augmentation des sensations. Bref, la baise de ma vie et je n’ai aucunes explications. Je me souviens qu’environ 30 min apres etre sortis du bar, j’ai eu des nausees soudaines et tres intenses. J’avais aussi besoin de respirer tres fort. Ce n’etait pas des nauses normales qui s’instalent progressivement. J’avais bu seulement une biere et je ne comprenais pas ce qui causait ca. Puis, les nauses ont disparu aussi soudainement qu’elles sont apparues et je suis devenue soudainement tres excitee. J’ai jamais ete aussi excite dans ma vie. Je pense que je l’aurais fait avec n’importe qui dans cet etat. Heureusement, le gars etait hot pour vrai. Je le connaissais deja. Mais dans l’etat ou j’etais il me semblait plus que hot. Il etait sublime. Mais j’ai pas compris l’origine des nausees et de l »excitation hors du commun. J’ai fait des recherches sur le web en anglais. Si tu tape « ghb horny » dans Google, ca devient interessant. Il y a des centaines de sites qui decrivent des experiences semblables a ce que j’ai vecu. La version du ghb que les gens decrivent ne concorde pas du tout avec la version que vous exposez sur ce site. Ca depend du dosage. Les filles qui tombent inconscientes ont eu une surdose. Les erreurs de dosage sont frequentes. Ca a commence dans le milieux gai. Ensuite les gars heteros ont eu l’idee de l’utiliser pour profiter des filles. Mais il est possible que la majorite des cas soient moins extremes que les histoires qu’on entend toujours dans les medias (et sur ce site). Peut-etre que les gars qui nous foutent ca dans notre verre, veulent juste nous rendre chaudes, pas completement legumes. Sinon, pourquoi il y aurait autant de monde qui en prennent en couple? Quoi qu’il en soit, je suis 100% anti drogue, et j’aurais appreciee que le con me demande mon avis avant de me faire prendre cela (s’il l’a fait). Pensez-vous que mon histoire est plausible ou je suis juste parano?

    J'aime

  70. Bonjour Marguerite.

    Votre histoire est tout à fait plausible. Si vous regardez les différents commentaires, les histoires relatées peuvent varier d’une personne à l’autre. Le dosage mais aussi qui vous l’a fait ingurgiter et quelles étaient les intentions de cette personne.

    Même si vous avez un souvenir des événements, une chose est certaine, vous auriez été prête à baiser avec n’importe qui. Vous n’aviez donc plus contrôle de votre corps. Dans votre cas, l’expérience a été plaisante, vous avez baisé avec quelqu’un que vous connaissiez et qui vous plaisait. Imaginez-vous maintenant que vous auriez fait des choses que vous désapprouvez, que vous ayez subi un gang bang… Dans cet état second, nous devenons plus fragile, manipulable…

    Que ce soit u GHB ou de l’alcool, quand une substance, légale ou illégale, est prise entre adulte consentant, c’est très différent que de la subir par un étranger qui décide de vous la faire ingurgiter, à votre insu pour profiter de vous.

    Raymond.

    J'aime

  71. Je souffre dans mon corps a cause de ma colonne. Les medecis ne peuvent rien faire et mon etat s’agrave, je perds ma dignite d’homme et ca se degrade. Aidez-moi a me faire une drogue qui me soulagera et qui pourrait mettre fin a mes jour le temps venu! Aidez-moi s’il vous plait. Je ne manquerai a personne et je ne suis plus utile a rien. S.O.S

    J'aime

  72. Bonjour Anonyme.

    Je peux comprendre toute cette souffrance par laquelle vous êtes en train de passer.

    Avez-vous des gens de confiance avec qui vous pouvez en parler et partager votre souffrance?

    Raymond.

    J'aime

  73. Bonjour,
    je pense que ça m’est arrivé aussi d’être droguée de la sorte, et avec une dose massive. à une soirée (privée). j’ai bu de l’alcool, jusqu’à ce que je voie danser les murs à tel point que je me suis demandé si j’étais en en délirium ! et je me suis effondrée. bizarre, je ne pratique pas le ‘binge drinking’ et d’habitude avec l’alcool je m’arrête sans difficulté bien avant cet état là ! et dans la nuit, je me suis réveillée pâteuse, les fesses à l’air et le mec prêt à passer à l’action. après dans la tête comme des court-circuits pendant plusieurs jours, des malaises, une incapacité à dire non aux mecs qui me draguaient avec insistance- comme si la possibilité de me défendre ou de me protéger était absente…Le mec en question semble voir fait le coup à d’autres filles – c’est comme ça que j’ai été informée que j’ai été droguée, sinon je n’aurais toujours pas compris. comme le mec qui organise la soirée semble être coutumier du fait, je me demande que faire pour éviter des futures victimes ?

    J'aime

  74. Les moyens pour se protéger sont multiples. Aucun n’est cependant parfait.

    – Toujours bien surveiller son verre.
    – Sortir avec des gens de confiance.
    – Avoir une personne dans le groupe qui ne consomme pas mais qui fait la surveillance pour le groupe.
    – Sortir dans des endroits connus et respectacles. Il faut parfois éviter les organisateurs de party.

    Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à nous partager vos conseils.

    Est-ce que vous vous sentez bien aujourd’hui malgré les événements que vous avez traversés?

    J'aime

  75. On te pètera le cul un de ces quatre Raymond Viger, on te fera bouffer du GHB et ce sera un vrai kif que de te voir te faire sodomiser par une bande de blacks, de filmer tout ça et de le mettre sur le net, sans commune mesure avec un cruise de ta mère la pute

    J'aime

  76. Charmantes, ces menaces envers Raymond…

    J'aime

  77. M. Joe Cocker. Un commentaire rempli de haine et de violence. J’aimerais bien comprendre ce qui pourrait motiver ce commentaire. Merci de m’expliquer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :