Kandahar, Afghanistan, Richard Petit, Annie Dufresne, Stéphane Fallu et Franco Nuovo du Journal de Montréal

Raymond Viger | Dossier Journal de Montreal

Des artistes ont été en Afghanistan, invités par l’armée, pour divertir les troupes canadiennes. Dans sa chronique du 9 décembre du Journal de Montréal, Franco Nuovo questionnait la présence d’artistes sur le front:

« L’artiste qui va à Kandahar pèse-t-il le politique de sa démarche? » « Même quand on est artiste, on devient aussi un agent de relations publiques de l’armée canadienne et on cautionne, involontairement, peut-être, la tuerie. » « En évoquant au retour, dans le cadre d’une émission de radio, les yeux du soldat qui a peur, on justifie l’agression. »

Si j’étais soldat sur le front, que je sois politiquement d’accord ou non avec notre présence militaire dans ces lieux, je serais content et reconnaissant que des gens viennent nous voir pour nous soutenir.

Si j’étais artiste, que je sois politiquement d’accord ou non avec notre présence militaire dans ces lieux, je serais content de soutenir et de venir saluer ces soldats qui répondent aux ordres et qui font leur travail au péril de leur vie.

Est-ce les artistes qui sont coupables de faire les relations publiques de l’armée ou les médias qui font état de la présence des artistes en Afghanistan? Il y a des êtres humains qui sont en Afghanistan. Des êtres humains qui sont peut-être nos frères, nos soeurs, nos amis ou nos conjoints… Ils méritent notre soutien sans réserve.

Les médias ou peut-être certains agents d’artistes qui y voient une occasion pour vendre du papier ou gagner un peu de visibilité, ne sont que des profiteurs d’une situation malheureuse. Ceux-ci méritent d’être dénoncés.

Si les politiciens prennent de mauvaises décisions sur l’utilisation de l’armée, ce sont les politiciens qu’il faut dénoncer et questionner. Pas les êtres humains qui font de leur mieux dans les contextes dans lesquels ils se retrouvent.

Je me devais, M. Nuovo, de nuancer votre position.

En cette période des Fêtes, j’en profite pour saluer toutes ces personnes qui, parfois au péril de leur vie, font leur travail, du mieux qu’elles peuvent, dans des conditions pas toujours facile. Un travail qui les amène parfois à risquer leur vie, à être éloignées de leur famille.

Joyeux Noel et Bonne Année… malgré tout, à ces travailleurs, leurs parents proches et amis.

Autres textes sur Société

Autres articles sur la Politique

L’amour en 3 Dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle La relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Maintenant disponible en anglais: Love in 3 D

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Une Réponse

  1. Pour les médias, s’il n’y a pas de nouvelles, ils vont s’en inventer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :