Les multiples facettes du décrochage

Les multiples facettes du décrochage

Texte écrit pour Reflet de Société Dossier Décrochage , Éducation

Oui, il y a le décrochage scolaire, mais il y a aussi ceux qui ne peuvent décrocher de leur boulot, de leurs jugements et des stéréotypes de toutes sortes, de leurs habitudes, bonnes ou mauvaises. Il ne faut pas oublier ceux qui décrochent de toutes relations, incapables de s’y investir ou d’y être naturel.Il y a le décrochage volontaire tel une année sabbatique. Le décrochage que l’on subit ou lorsqu’il n’y a plus d’autres choix. Il y a ceux qui décrochent et qui deviennent rebelles, mais il y a aussi ceux qui demeurent invisibles dans le système, qui passent inaperçus.Nous pouvons assumer notre décrochage, faire un changement, prendre une nouvelle route ou encore devenir une victime, souvent avec un réseau trop faible pour nous aider et nous soutenir.

Pourquoi continuer?

On peut décrocher parce que l’objectif devant soi est trop gros, trop ardu, trop rigide ou encore le contraire, l’objectif est trop facile à atteindre, cela ne mérite pas que je m’y investisse. S’il n’y a rien à gagner en avançant, je risque de décrocher. Si je ne me sens pas aimé, reconnu, apprécié, récompensé… alors pourquoi continuer? On peut décrocher parce qu’on a le coeur trop plein et qu’il faut se faire de la place pour continuer notre route.

La violence du décrochage

Quand des groupes ne se sentent pas entendus, ils peuvent devenir des terroristes. Le terrorisme n’est-il pas une forme de décrochage? Des jeunes qui ne se sentent pas entendus risquent aussi de décrocher. Face au décrochage, les réactions peuvent être multiples, en passant par le terrorisme, la violence, le suicide, le sabotage, l’inertie totale ou partielle, la dépression… Quelle est notre responsabilité en tant que société face à ces groupes et à ces jeunes qui ont besoin d’être entendus et de prendre leur place?

Les plaisirs

Il y a toutes sortes de moyens que l’on peut se donner pour rester dans la course. Des jeux tels que le Scrabble peuvent nous aider à apprendre notre français tout en jouant. Correspondre par courrier avec nos enfants peut être une façon de les inciter à l’écriture et à la lecture tout en apprenant à communiquer différemment avec eux. On peut apprendre nos mathématiques avec une boussole lors d’une promenade en forêt tout en profitant de l’occasion pour parler d’environnement et d’écologie. Pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour lire un journal avec les jeunes ou écouter les nouvelles télévisées avec eux? C’est peut-être une nouvelle façon de philosopher et de socialiser à partir de ce qui nous entoure, d’apprendre à découvrir ce qui touche notre entourage. On peut décrocher pour mieux se raccrocher tel que décrocher de la télévision pour commencer à faire du sport, de la lecture… Un parent qui travaille trop peut décrocher de son travail pour jouer avec ses enfants.

Quand je décroche de quelque chose, je retrouve autre chose de différent. Pourquoi ne pas évaluer ce que je perds et qu’est-ce que je gagne quand je décroche: Est-ce que je le fais par choix ou par manque de choix? Est-ce que par mon décrochage je veux me punir ou punir quelqu’un dans mon entourage? Est-ce que mon décrochage est une incapacité de m’engager et de me responsabiliser? Est-ce une façon de tenter de régler un problème? Ai-je identifié le problème qui me touche? Ai-je fait l’inventaire des solutions qui pourraient résoudre mon problème? Avec qui je peux en parler pour mieux me positionner?

Finalement, il y a plus de questions que de réponses quand j’aborde un thème tel que le décrochage. Si ce thème vous fait réagir ou vous allume quelques lumières, n’hésitez pas à nous les faire partager.

Autres textes sur le Décrochage :

Multiples facettes du décrochage

Le décrochage, histoire de sexe?

Décrochage, musique et Sans Pression

CAP libre: éducation alternative pour jeunes décrocheurs

Comment vivre avec la dyslexie?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

34 Réponses

  1. Wow ! Je viens de découvrir votre blogue !

    Des plus intéressant !

    Je vous ajoute à mon blogroll et peut se rencontrera-t-on dans un futur Yullblog !

    Num

    J'aime

  2. Merci pour votre visite et votre commentaire.

    J’ai mis à l’agenda la soirée Yullblog. Je ne peux encore garantir ma présence pour le prochain, mon horaire est assez surchargé, mais je vais faire l’impossible pour y être.

    Au plaisir.

    J'aime

  3. […] the unhookingThe unhooking: a choice or a lack of choice. Estimate what you gain and what you lose.https://raymondviger.wordpress.com/2008/04/18/les-multiples-facettes-du-decrochage/ROSALINDA LOPEZ/ GAIL AFile Format: PDF/Adobe Acrobat – View as HTMLbodies of C4-C5, C5-C6, and […]

    J'aime

  4. Une autre philosophie des m2, quand on travail on fuit? Quand on décroche on fuit? Quand on baise on fuit? WTH. Essais donc un peu de posser des solutions concrètes et montrer des causes réelles. Ne serait t’il pas plutôt vrai que c’est toi qui cherchent a fuir? En y allant de cette pensée, tu cherches a mélanger le lecteur avec toutes ces questions. Puisque tout d’abord les décrocheurs vont même pas arriver à lire ton texte. Sa en devient ironique.

    J'aime

  5. Bonjour LOL.

    D’une part, je ne suis pas sûr de bien comprendre tout ce que tu tentes de dire. WTH? Ça veut dire quoi au juste?

    Sur quoi te bases-tu pour dire que c’est moi qui cherche à fuir?

    Tu considères qu’un décrocheur ne pourrait pas lire ce texte et s’y intéresser. Sur quel argument te bases-tu pour faire une telle affirmation?

    Si tu demandes des solutions, il y en a plusieurs dans le texte. Prends le temps de le lire et on pourra s’en reparler. Mais peut-être fais-tu parti des décrocheurs qui n’arrivent pas à lire le texte.

    J'aime

  6. WTH veut dire « What The Hell ».

    J'aime

  7. Merci Julie pour la traduction. Je ne suis pas familier avec toutes les abréviations que les gens peuvent utiliser. Je me doutais que ce n’était pas nécessairement un terme très gentil.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :