La blogosphère est en deuil

Deuil

Raymond Viger | Dossiers Internet

Journée pluvieuse et triste. Je viens d’apprendre que notre ami Folliculaire prend 3 années sabbatiques. Les études qu’il veut continuer ne lui permettent plus de tenir à jour son blogue.

Comme le dit si bien Dominic Arpin, « le blogue est une drogue ». Écrire des billets bénévolement. Trouver des photos pour agrémenter les textes. Lire et répondre aux commentaires. Lire d’autres blogues et les commenter. Faire la diffusion et la promotion de son blogue… C’est plus qu’un travail à plein temps. Et c’est censé être un passe-temps! Ouf! Il faut savoir départager notre temps dans les différentes activités et les objectifs que l’on se donne. Pas toujours évident.

Le départ pour 3 ans de Folliculaire vient me chercher. Il a été le premier blogueur avec qui j’avais établi une relation assez intense et régulière. Nous nous sommes régulièrement commenté nos billets respectifs. Les réflexions qu’il amorçait sur son blogue m’amenait souvent à faire moi-même un billet sur le sujet. Nous avons échangé régulièrement des courriels pour compléter une réflexion. Surtout sur des sujets qui ont motivé beaucoup de lectures et de commentaires tels que le suicide.

Ce départ arrive à un drôle de moment dans ma vie de blogueur. À la fin de mon dernier billet sur le buzz de Julie Couillard je me questionnais sur ma capacité à survivre à ce buzz. Une avalanche de visite qui m’a déstabilisé.

Il y a eu d’autres fermetures de blogues. La veille, Menoum fermait boutique après 5 années de présence dans la blogosphère. Benoît Munger n’a rien publié depuis près de 4 mois. La Gauche floue est silence depuis presque 2 mois. Renart L’Éveillé a dû faire du nettoyage dans sa liste de liens (blog roll). Trop de blogueur avait rendu l’âme.

Merci à tous pour votre implication et votre présence. Bonne continuité à ceux qui doivent cesser les opérations.

Journée triste et pluvieuse. Pas question d’aller faire une randonnée en automobile pour me changer les idées, l’essence est rendu trop cher.

Autres textes sur Médias et journalisme

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT  

11 Réponses

  1. Il est vrai que parfois, le départ de certains blogueurs est d’une grande tristesse, mais en même temps c’est ce qui rend la blogosphère dynamique! Certains s’évaporent alors qu’au même moment on peut voir naître de nouveaux petits bijoux… de nouvelles approches, de nouvelles idées…

    À l’image de la vie finalement…

    J'aime

  2. Je suis très ouvert aux nouveautés et aux nouvelles approches. Mais comme la vie, j’aime bien quand les anciens demeurent en place, le temps de perpétuer la tradition, leur expérience et leur sagesse.

    Trop de départ et trop rapide risquent d’essoufler la blogosphère.

    J'aime

  3. Trop de départ et trop rapide risquent d’essoufler la blogosphère.

    Bien d’accord!

    Je ne faisais qu’illustrer le cycle de la vie!!!

    Il n’en demeurent pas moins que même si elles ne sont que virtuelles les relations que l’on entretient avec les gens, prennent une importance que l’on est parfois porté à négliger! La peine, elle, n’est jamais virtuelle!

    J'aime

  4. C’est bien vrai. Le plus curieux de l’histoire c’est que je me souviens que lorsqu’Internet avait fait son apparition, les critiquaient en disant qu’Internet n’était que superficiel, que les gens ne pouvaient pas établir de vraies relations… J’ai l’impression que le contraire est aussi vrai.

    J'aime

  5. J’ai l’impression que le contraire est aussi vrai.

    C’est tellement vrai!!!

    J'aime

  6. Merci Raymond pour ce texte. Cela équivaut pour moi à une belle complicitée développée au fil des mois. Il n’y a rien de virtuel dans la blogosphère. Internet offre une distance corporelle, mais les échanges et les contacts, eux, sont réels.

    Réellement, au plaisir de se rencontrer et bonne continuité.

    La blogosphère suit le rythme de la vie qui est parsemée de rencontres spontanées et parfois elles se dévelloppent. Alors, à très bientôt.

    J'aime

  7. […] de nouvelles plumes sans cesse. J’essaye de prendre ça plus positivement que mon ami Raymond Viger, en proie à un grand […]

    J'aime

  8. Une solution au décrochage des blogueurs est peut-être un plus grand nombre de blogues collectifs. En tout cas, j’aimerais bien que gauchedelecran.com le devienne 😉

    J'aime

  9. Bonjour M. Monette.

    Effectivement, les blogues collectifs peuvent être une forme de soutien à l’isolement des blogueurs et permettre une plus grande stabilité et permanence sans « tuer » à l’ouvrage le blogueur.

    J'aime

  10. Tu sais Raymond, il y en a qui partent se reposer un peu, et d’autres qui comme moi on le projet d’en ouvrir un.
    Le miens serait du style philosophique.
    Discussions et trouvailles sur les réponses que plusieurs philosophes ont apporté à l’humain.

    Ne lache pas, j’ai pris goût à quelque chose de nouveau à la lecture du ton blog.

    Il est vrai que les départs apportent le désarroi et la tristesse. Pour ma part, je réalise souvent à ces occasions, que le temps passe…

    J'aime

  11. N’oublie de nous aviser si tu ouvres ton blogue. Cela me fera plaisir, non seulement de le visiter, mais aussi d’aller commenter.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :