La Maison Simons et l’anorexie

Raymond Viger | Dossiers AnorexiePublicité

Les nouvelles d’hier nous présentent le nouveau catalogue de la Maison Simons. Les mannequins sont tendances, anorexiques, maigres et ne reflètent pas le message social que nous aurions aimé entendre et que nous nous attendions d’une entreprise telle que la Maison Simons. Que s’est-il passé pour que nous assistions à un tel spectacle?

Au départ, je ne cacherais pas que notre organisme, le Café-Graffiti, travaille avec la Maison Simons depuis maintenant 3 ans. Nous réalisons les décors pour les vitrines de la rentrée scolaire. Drôle de coïncidence, ce sont nos décors qui se retrouvent présentement dans les magasins de la Maison Simons.

Ma première réaction en écoutant les nouvelles: «C’est impossible, ce n’est pas dans la philosophie de la Maison Simons de présenter de telles choses. Il s’est passé quelque chose soit avec une firme de communication, soit avec un nouvel employé qui n’a pas compris la philosophie de la Maison Simons.»

Parce qu’il arrive que de nouveaux employés pensent pouvoir révolutionner les idées qui ont mis des générations à s’implanter: Parce que tout le monde le fait. Parce que la publicité doit choquer. Parce que la publicité doit déranger. Parce qu’il faut suivre les tendances… Il nous faut allier la fougue et les nouvelles idées avec la sagesse des bâtisseurs et fondateurs.

Je comprends très bien ce choc des cultures avec les jeunes qui commencent et qui croient détenir la vérité. Notre organisme est un lieu de stage et de premier emploi pour plusieurs finissants de l’université. Et c’est toujours à recommencer. Leur expliquer que leur «nouvelle» idée n’est pas si nouvelle que ça. Que leur « nouvelle » idée ne respecte pas la mission d’entreprise que nous tentons de faire valoir. Que pour respecter nos principes et nos valeurs nous préférons travailler sur long terme que sur le court terme. Et surtout, dans notre cas, qu’il faut faire du mieux que l’on peut avec ce que l’on a.

Pour en revenir à la Maison Simons, je n’ai jamais rencontré Peter ou Richard Simons. Mais une chose est certaine, c’est au contact des employés d’une entreprise que l’on peut apprendre à connaître la philosophie de celle-ci. Ceux-ci ont toujours été très méticuleux et sensible pour véhiculer de saines valeurs familiales et sociales. Avec les contacts que nous avons eus depuis 3 ans avec l’équipe de la Maison Simons, je suis convaincu que tout le monde est atterré et attristé par les événements. Je suis convaincu que jamais, la Maison Simons n’a voulu véhiculer des valeurs anti-sociales.

La Maison Simons est une entreprise qui a une longue histoire de bon père de famille, un citoyen corporatif proche des valeurs familiales et sociales. Je suis convaincu que nous n’avons même pas à exiger de correctifs ou exercer une pression quelconque pour qu’il y ait rectificatif. Il va y avoir un travail qui va se faire à l’interne pour que ce genre d’événement ne se reproduise pas.

Pour ceux qui liraient ce billet et qui pourraient être porté à croire que je verse dans la complaisance, je suis renommé pour être un critique social vitriolique qui n’a pas sa langue dans sa poche. J’ai été mis sur plusieurs liste noire de gens que j’ai dénoncé pour de mauvaises pratiques sociales et communautaires.

Ressources

Un petit test pour savoir si vous souffrez d’anorexie ou de boulimie par

Lecture

  • Guy POMMERLEAU, Anorexie et boulimie, comprendre pour agir, éd. Gaëtan Morin, Boucherville, 2001, 212p.
  • Barbara MOE, Anorexie et boulimie, surmonter un problème alimentaire, trad. de l’anglais pas Jean-Pierre Vidal,
    Éditions Logiques, Outremont, 2002 –
  • Collectif sous la dir. de Aubut, Garel, Girard, Marquette, Saint-André,
  • Revue Prisme, no 32, éd. Hôpital Sainte-Justine, 2000

Autres textes sur Anorexie et trouble de l’alimentation

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

5 Réponses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :