L’AHQ à la défense des athées du Québec

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossiers La PresseMédias et publicité

L’Association humaniste du Québec (AHQ), ça vous dit quelque chose? Avant de lire ce texte sur cyberpresse (par Catherine Handfield), j’ignorais totalement l’existence d’un tel groupe dans notre province. L’AHQ promeut un mode de pensée qui place l’humain au premier plan, devant toute croyance ou religion. Une façon de voir les choses qui, selon l’association, ne fait pas assez jaser d’elle sur la scène médiatique québécoise.

L’organisme sans but lucratif lance très prochainement une campagne publicitaire inspirée d’une autre campagne publicitaire ayant pris place en Angleterre au début de l’année 2009. Le message qui sera placardé sur dix autobus de la ville de Montréal pendant quatre semaines risque de provoquer certains, d’en questionner d’autres: «Dieu n’existe probablement pas. Alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie!».

Le but de la campagne est d’attirer de nouveaux membres athées dans leur groupe. Au travers des chrétiens, musulmans, hindous et bouddhistes de la métropole, on cherche donc à signaler aux non-croyants qu’un groupe existe pour supporter leurs idéaux. Selon l’AHQ, il y aurait plus de 400 000 non-croyants au Québec, ce qui ferait des athées le second groupe religieux en importance dans la province.

Que pensez-vous d’une telle campagne publicitaire? A-t-elle sa raison d’être au Québec? Risque-t-elle de frustrer des citoyens aux croyances plus divines? Cherche-t-on à provoquer avec une telle campagne publicitaire ou ne mérite-t-elle aucun remous? Nous souhaitons lire vos commentaires à ce sujet. Manifestez-vous!

Autres textes sur Médias et journalisme

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT 

L’AHQ à la défense des athées du Québec

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossiers La Presse – Cyberpresse, Publicité, Religion

L’Association humaniste du Québec (AHQ), ça vous dit quelque chose? Avant de lire ce texte sur cyberpresse (par Catherine Handfield), j’ignorais totalement l’existence d’un tel groupe dans notre province. L’AHQ promeut un mode de pensée qui place l’humain au premier plan, devant toute croyance ou religion. Une façon de voir les choses qui, selon l’association, ne fait pas assez jaser d’elle sur la scène médiatique québécoise.

L’organisme sans but lucratif lance très prochainement une campagne publicitaire inspirée d’une autre campagne publicitaire ayant pris place en Angleterre au début de l’année 2009. Le message qui sera placardé sur dix autobus de la ville de Montréal pendant quatre semaines risque de provoquer certains, d’en questionner d’autres: «Dieu n’existe probablement pas. Alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie!».

Le but de la campagne est d’attirer de nouveaux membres athées dans leur groupe. Au travers des chrétiens, musulmans, hindous et bouddhistes de la métropole, on cherche donc à signaler aux non-croyants qu’un groupe existe pour supporter leurs idéaux. Selon l’AHQ, il y aurait plus de 400 000 non-croyants au Québec, ce qui ferait des athées le second groupe religieux en importance dans la province.

Que pensez-vous d’une telle campagne publicitaire? A-t-elle sa raison d’être au Québec? Risque-t-elle de frustrer des citoyens aux croyances plus divines? Cherche-t-on à provoquer avec une telle campagne publicitaire ou ne mérite-t-elle aucun remous? Nous souhaitons lire vos commentaires à ce sujet. Manifestez-vous!

Autres textes sur Média

Autres textes sur Religion et spiritualité

livre croissance personnelle bouquin cheminement personnel recueilL’amour en 3 dimensions

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec ainsi qu’à la Librairie du Québec à Paris.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelleAprès la pluie… Le beau temps

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme. Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009

Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Mois de l’histoire des Noirs, 4e partie

François Richard | Dossier Mois des Noirs

image Afin de souligner le Mois de l’histoire des Noirs, Reflet de Société vous offre une série de quatre articles portant sur des personnages d’origine africaine marquants, souvent méconnus, de l’histoire nord-américaine. Quatrième et dernier personnage, Mary Ann Camberton Shadd, enseignante, journaliste, éditrice, recruteur militaire durant la Guerre de Sécession et militante pour les droits des Noirs.

Mary Ann Camberton Shadd, 1823-1893

Née dans la ville de Wilmington, au Delaware, Mary Ann Camberton Shadd est l’aînée d’une famille de treize enfants. Elle doit quitter avec sa famille sa ville natale afin d’avoir accès à l’école. Elle fréquente un établissement dirigé par des missionnaires Quakers, en Pennsylvanie.

De retour chez elle en 1839, Mary Ann Camberton Shadd fonde une école pour jeunes Noirs alors qu’elle n’est âgée que de seize ans. Elle enseigne aux jeunes Noirs américains durant les onze années suivantes, à Wilmington, puis dans différentes écoles des États de New York, du New Jersey et de la Pennsylvanie.

Militante des droits des Noirs

En plus de son travail d’enseignante, Mary Ann Camberton Shadd est, au cours de ces années, activement impliquée dans la lutte pour les droits des Noirs. Son message: les Noirs s’émanciperont par le travail et l’épargne, en bâtissant des communautés prospères et solidaires. Elle souhaite que les siens se prennent en main eux-mêmes plutôt que d’exiger de l’aide de la part des Blancs. Elle met ses idées sur papier dans un pamphlet de douze pages publié en 1849 et intitulé, Hints to the Colored People of the North (les Noirs du sud du pays sont à cet époque toujours soumis à l’esclavage).

Réfugiée au Canada

Comme un grand nombre de ses semblables Mary Ann Camberton Shadd quitte les États-Unis après l’adoption de la Fugitive Slave Act par le Congrès de ce pays, en 1850. Cette loi oblige les citoyens et les forces de l’ordre des États du Nord à arrêter toute personne soupçonnée d’être un esclave en fuite et de le remettre éventuellement à son propriétaire.

Mary Ann Camberton Shadd s’installe donc à Windsor, dans le sud-ouest de l’Ontario, et y trouve un emploi d’enseignante en 1851. Dans son livre A plea for emigration, publié en 1852, elle invite les Noirs de son pays à se réfugier au Canada et fait une critique virulente de l’idéologie de séparation des races, alors dominante parmi l’élite noire nord-américaine.

Un journal pour les Noirs

En 1853, elle fonde un journal, afin de donner une voix à la communauté noire canadienne. Bien que le statut social des femmes à l’époque l’empêche d’occuper officiellement le poste de rédactrice en chef du Provincial Freeman, elle dirige bel et bien le journal au jour le jour. La militante effectue à cette époque des tournées de conférences au Canada et aux États-Unis afin d’amasser des fonds pour la publication qu’elle a mise sur pied.

Le journal vivote tant bien que mal jusqu’en 1859. Des problèmes financiers obligeront alors l’équipe du Provincial Freeman à mettre fin à l’aventure. Mary Ann Camberton Shadd fait publier cette année là un livre sur la Guerre de Sécession, qui oppose à l’époque les États américains du Nord à ceux du Sud, notamment à propos de la question de l’esclavage.

Au service de l’armée américaine

La militante prend à cette époque fait et cause le camp du Nord, en faveur de l’abolition de l’esclavage. À un point tel qu’en 1863, elle retourne aux États-Unis afin de devenir recruteur pour l’armée nordiste. Il s’agissait d’une première aux États-Unis, voire d’une première mondiale.

Une enseignante américaine

Mary Ann Camberton Shadd demeure aux États-Unis une fois la guerre civile terminée. Elle obtient un certificat d’enseignement américain en 1868 et travaille à Détroit, puis à Washington, jusqu’à la fin de sa carrière. Elle obtient un diplôme en droit de la Howard University, à Washington, en 1883. Durant la dernière période de sa vie, Mary Ann Camberton Shadd milite aussi en faveur du droit de vote des femmes. Elle meurt d’un cancer en 1893.

Exposition de photos de Kinshasa

Dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, une exposition de photographies sur la vie à Kinshasa, métropole ouest-africaine de 8 millions d’habitants et capitale de la République démocratique du Congo, est présentée jusqu’au 1er mars à l’Église Saint-James, dans le centre-ville de Montréal. Les clichés, réalisés par Paul Henry Kiese, un travailleur de rue montréalais qui a habité la ville récemment, représentent divers aspect de la vie dans la ville immense et affectée par des vagues de migrations immenses, résultant en partie de la longue guerre qui ravage le Congo. L’exposition est ouverte au public samedi et dimanche entre 10h30 et 16h30. L’Église Saint-James est située au 463, Sainte-Catherine, Ouest, entre les rues Union et Saint-Alexandre.

Autres textes sur Racisme

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Fondation Canadienne Rêves d’Enfants: La photo au service du rêve

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossier Famille 

CW_Bi_F=E_4Colour_2Lines Le 24, 25 et 26 avril prochain se tiendra au Musée Juste pour Rire un événement bien spécial.

20 finissants en photographie du Collège MARSAN y exposeront leurs plus remarquables oeuvres. Mais pas juste pour faire beau! Pour faire du bien aussi. La totalité des profits de l’exposition photo, baptisée Fragments, ira à la Fondation Canadienne Rêves d’Enfants. Les étudiants ont eux-mêmes proposé l’initiative.

Une bonne occasion de visiter une galerie imaginée par de jeunes artistes; le prix d’entrée est fixé sur une base volontaire. Peut-être serez-vous tenté d’acquérir par l’encan silencieux une des oeuvres exposées sur place. Du même coup, vous aidez un enfant à réaliser son rêve le plus cher, une famille à prendre un peu de répit.

——–

La Fondation Canadienne Rêves d’Enfants fêtera cette année son 25e anniversaire. Depuis sa création, la Fondation a réalisé plus de 14 400 souhaits d’enfants à travers le Canada.

Autres textes sur Communautaire

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

Colloque international sur la consommation: pour mieux comprendre son portefeuille

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossiers Protection du consommateur, Économie

image004 Une crise économique confirmée par les chefs d’États et médias de ce monde nous frappe. Comment le simple citoyen peut-il se débrouiller à travers toutes cette… broussaille de langage économique souvent difficile à déchiffrer? Option consommateurs et Les Éditions Protégez-vous lance l’édition 2009 du Colloque international sur la consommation.

L’événement, axé cette année sous le thème «Endettement des consommateurs, chronique d’une catastrophe annoncée», aura lieu au Complexe des sciences Pierre-Dansereau de l’UQAM, le 12 et 13 mars prochain. Il réunira des conférenciers du Québec et du Canada, ainsi que des États-Unis, de France et de Belgique. Pour vous inscrire sur la liste des invités (coût s’élevant entre 50$ et 150$), visitez le site Internet du colloque.

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Autres textes sur Économie

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel   

Hé le jeune, prends ta place!

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossier Bénévolat

bénévolat communautaire bénévoles soutien humanitaire Si tu as entre 18 et 35 ans, que tu as fait du bénévolat dans les deux dernières années, et que tu sens que tu rapportes à ta communauté, ce concours pourrait être pour toi!

Je prends ma place récompense les jeunes bénévoles de toutes les régions du Québec qui donnent de leur temps libre pour aider, améliorer ou activer la société ou l’environnement qui les entoure. Tu pourrais t’envoler pour la France et rencontrer des gens là-bas qui comme toi, ont leur milieu à cœur.

Autres articles sur le Bénévolat

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Vous envoler avec Radio-Canada

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossier Cinéma et télévision

Pour les passionnés d’actualité internationale et de journalisme, ce concours est fait pour vous! Jeune correspondant donne la chance à un jeune canadien ou résident permanent du Canada, âgé entre 18 et 25 ans, d’expérimenter les réalités du journalisme international.

Le gagnant du concours accompagnera pour une durée de 7 à 9 jours un journaliste à l’étranger de Radio-Canada. Il sera invité à suivre ce professionnel pour ensuite s’exprimer par le biais des médias, que ce soit sur le web, à la télévision ou à la radio.

Intéressé? Vous pouvez vous inscrire au concours Jeune correspondant de Radio-Canada jusqu’au 20 mars. Bonne chance à tous!

Autres textes sur Cinéma et télévision

Tenir paroles

TENIR PAROLES présente le parcours singulier de l’auteur-compositeur-interprète Ian Fournier. Explorateur acharné, pourchasseur insatiable des mots et de leur sens, Ian Fournier a survolé les 30 dernières années armé d’un crayon et d’un bout de papier, toujours prêt à témoigner du monde en chanson. Les 108 textes de TENIR PAROLES, regroupés en dix sections, montrent l’originalité de la démarche de l’auteur et témoignent de son enviable liberté: d’un album à l’autre, en tant qu’artiste-producteur, Ian Fournier a pu changer à sa guise de style musical, parfois même radicalement. C’est ainsi que les chansons colligées dans ce recueil, oscillant entre sonorités rock, poésie et histoire, lui confèrent un relief peu commun, miroir de la carrière de l’artiste.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel    

%d blogueurs aiment cette page :