La blogosphère est de nouveau en deuil: Lutopium et Noisette Sociale

La blogosphère est de nouveau en deuil: Lutopium et Noisette Sociale

Lutopium, un blogue social-politique nous quitte pour une nouvelle orientation politique. Lutopium se concentrera sur la politique municipale et scolaire.

Noisette Sociale quitte la blogosphère suite à un harcèlement qu’elle a vécu concernant son anonymat qui a été dévoilé.

C’est une grande tristesse qui m’habite en voyant deux autres blogueurs disparaître ainsi de ma blogoliste.

Bonne continuité à vous deux. Étant un grand sensible, c’est départ donne une couleur toute particulière à ma journée.

PS 14 juin à 18:45 heures. La porte de l’éloquence le blogue de BAXT parle d’un article paru dans Cyberpresse où Noisette Sociale avait dévoilé son identité et celle de son conjoint. Il lance l’hypothèse que Noisette Sociale serait même sous contrat pour bloguer avec Cyberpresse. Si vous avez des informations sur le sujet, ne vous gênez pas pour nous tenir au courant.

PS 15 juin 7:15 heures Nicole a pris position autant dans son blogue que sur les commentaires des autres blogues pour tenter de remettre les pendules à l’heure concernant les commentaires d’internautes anonymes qui ne cherchent que la controverse. Nicole tient le blogue kekpart dans mon monde.

PS 15 juin 8:20 heures Renart L’éveillé avait parlé des départs de Noisette Sociale et de Lutopium le 13 juin dernier. Il repart dans le débat aujourd’hui avec son billet sur le Voyou de Bayou.

PS 15 juin 18:50 heures. Josianne Massé, Branchez-vous   nous résume l’histoire et présente les autres blogueurs qui ont traités de Noisette Sociale: Hispong Lebayne, Lendemain de brosse, La Plaine, Miscellanée Inc.

PS 15 juin 19:00 heures: Non seulement Noisette Sociale arrête d’écrire son blogue, mais son blogue est maintenant fermé. Deux années de billets viennent d’être détruit. La blogosphère vient de perdre une blogueuse aimée et respectée et toutes les archives de son blogue. Un blogue étant un journal personnel électronique, j’espère que Noisette Sociale s’est fait une copie personnelle de son blogue avant de le fermer.

PS 16 juin 7:00 heures: Réactions post-tsunamiques de Nicole.

PS 5 juillet 13:00 heures: C’est maintenant au tour de La porte de l’éloquence d’annoncer sa retraite!

PS 30 juillet 23:45 heures: Renaissance de Noisette Sociale. Rebienvenue dans la blogosphère.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

show_image Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Mtl, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Publicités

43 Réponses

  1. Nenon, je lance l’hypothèse que ceci est possible, car personne ne connais l’identité de l’anonyme (à part peut-être le voyou qui possède peut-être son ip, mais comme il est sous blogger, j’en sais rien).

    Une chose est certaine, j’ai retracé au moins 2 articles qui la référencie sur cyberpresse. Et en commentaire sur mon blogue, PatlaPatate parle d’une photo d’elle et de son conjoint sur canoé…Elle est donc une proche du milieu journalistique.

    De plus, comme vous le savez M.Viger : mon blogue « La porte de l’Éloquence », c’est voir le monde selon une autre perspective. Alors comme tout le monde disait la même chose, j’ai explorer et je suis tomber sur des articles dans lesquels Madame Noisette Sociale était outré que certains blogueurs puissent être commandité…

    Qui nous dis que ce n’est pas son cas en ce moment. Car puisque le commentaire en question est désormais effacé (qui sais si il disait vraiment ce qu’on en dit)…

    Alors voila.

    J'aime

  2. j’ai oublier à la fin de mon commentaire ceci : puisque le commentaire est disparu, combien de personne recherche l’article en question (qui ne semble plus existé)…ce qui fait, comme résultat, que le référencement de cyberpresse est en hausse en ce moment !

    Sinon, la blogosphère est perdante, aucun gagnant dans cette histoire, ce qui serait vraiment dommage (puisque nous perdons ainsi 1 membre actif de notre communauté).

    J'aime

  3. Bonjour BAxT.

    C’est vrai que c’est dommage de perdre un membre actif comme Noisette Sociale.

    À partir de quel programme dites-vous que le référencement de cyberpresse est en hausse?

    Au plaisir,

    J'aime

  4. Présentement surement par le moteur Google…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Référencement

    Peut-être aussi par Alexa

    Cyberpresse est en ce moment 50e au Canada

    http://www.alexa.com/siteinfo/cyberpresse.ca

    tandis que canoé est 33e

    http://www.alexa.com/siteinfo/canoe.ca

    J'aime

  5. Si d’un côté le positionnement de cyberpresse est en hausse, qu’est-ce qui le relie à l’histoire de Noisette Sociale? Cela peut être dû à l’ensemble de leur effort de référencement.

    J'aime

  6. «Nicole a pris position autant dans son blogue que sur les commentaires des autres blogues pour tenter de remettre les pendules à l’heure concernant les commentaires d’internautes anonymes qui ne cherchent que la controverse.»

    Et Il semble que je sois perçue comme celle qui l’a démarrée. Ce qui est probablement vrai pour ce qui est des premiers commentaires laissés chez le blogueur où tout a commencé. (Dois-je faire remarquer que je ne nomme personne, pour cesser d’alimenter le moulin?) Mais d’autres ont repris l’événement à leur propre compte par la suite, flairant sans doute la possiblité d’augmenter leur visibilité, y allant d’hypothèses farfelues sans fondement aucun ou alors pour demander à qui mieux mieux de cesser les guéguerres interblogues… tout en en profitant allègrement. Pour ma part, c’est la dernière fois qu’on m’y prendra. Never again.

    J'aime

  7. Bonjour Nicole.

    Prendre position dans la blogosphère est important si on veut avoir un peu d’ordre. Votre implication a été importante et fort possiblement apprécié par plusieurs blogueurs. Pourquoi dire Never again? Vos interventions ont été bénéfiques à ce que je sache.

    J'aime

  8. Monsieur Viger : vous croyez? Moi il me semble que je passe pour un troll, une dangereuse, une «ostie de folle», et j’en passe… Simplement pour avoir écouté mon coeur. M’enfin.

    J'aime

  9. Bonjour Nicole.

    Quand on écoute son coeur et ses convictions, même si certains nous pointent du doigt, cela fini par faire avancer les débats.

    Au Québec, nous avons la malencontreuse habitude d’être trop feutré et de trop chercher le concensus. Les débats sociaux ne se font pas sur des concensus, mais sur des convictions profondes.

    J'aime

  10. […] VOS COMMENTAIRES SUR LE DÉPART DE NOISETTE SOCIALE ET LUTOPIUM. […]

    J'aime

  11. Bonjour
    je découvre votre blog au hasard d’un click de souris.
    A première vue beaucoup d’informations apparaissent de toute part ! je prendrais un petit moment plus tard pour y faire un tour.
    En tous cas ca représente pas mal de boulot et je vous souhaite bon courage.
    je vous fais une petite remarque ,  » Étant un grand sensible, c’est départ donne  » C’est plutôt: ces départs donnent…
    N y voyez aucune rancune , mais plus une passion des mots bien écris.

    J'aime

  12. Monsieur Viger : c’est un point de vue extrêmement valable. Merci.

    J'aime

  13. Bonjour Raymond,

    Merci pour ce petit mot.

    J’ai lu beaucoup de choses belles sur moi… ainsi que des théories farfelues.

    Je ne suis aucunement proche de la presse écrite… il y en a qui ont l’imagination fertile.

    On m’a contactée une fois sous mon identité réelle pour faire une entrevue au JdeM sur un sujet qui n’avait aucun lien avec la blogosphère…

    Et on m’a citée une fois en 2007 sur Cyberpresse par rapport à une histoire de marketing sur les blogues.

    Je me demande bien où est le complot journalistique dont on parle.

    Il faudrait être bien tordu pour penser qu’à moi seule, je peux faire augmenter l’influence de Cyberpresse ou de Canoë.

    Pour le reste, j’ai bien hâte de pouvoir passer à autre chose.

    On se revoit de l’autre côté, Raymond.

    A plus.

    J'aime

  14. Bonjour M. Mehdi.

    Merci pour votre commentaire et de me pointer mon erreur, je la corrige à l’instant.

    J'aime

  15. Bonjour Noisette Sociale.

    Merci pour ta visite sur le blogue. Effectivement, que cette histoire ait une influence sur le classement de Cyberpresse et Canoe. Wow! Tu es devenue la Super Noisette sociale pour certains.

    Il est évident que cette histoire a dû t’ébranler. Je te propose de mettre le «switch à off» pour éviter que tout ce qui se dit continue à te blesser inutilement.

    Prends soin de toi et bonne continuité.

    @ plus.

    J'aime

  16. Bonjour Nicole.

    C’est un plaisir de soutenir des blogueurs comme vous qui sont capables d’être positionnées et s’affirmer tout en restant polie.

    J'aime

  17. Nicole, tes interventions sont convenues je trouve.

    J'aime

  18. BAxT : peux-tu élaborer, s’il te plaît?

    J'aime

  19. Oui bien sure lady Nicole. Tu es la seule à pointer du doigt la vrai problématique : Noisette voulait rester anonyme, et une personne aurait violer cela sans le consentement de cette dernière. Cette dernière ne semble aucunement avoir commis de faute, comme par exemple lier quelques part sa véritable identité à celle de Noisette. Donc, une tierce personne à commis une faute en liant ces 2 choses.

    C’est, selon ce que je comprends, ce que tu défends comme point de vue. Et je trouve cela noble. J’aimerais lire un article écrit de ta main, sans nécessairement pointer des gens, sur ce sujet.

    Mais avant, je t’informe de ce que Patlapatate m’a fait réalisé. C’est qu’on tape beaucoup sur la tête de l’anonyme qui à commis une faute. Que c’est pas bien de commenter (ou laisser commenter) des personnes de façon anonyme. Et Noisette qui pleuve son anonymat…

    Voila. De plus, concernant la personne qui aurait supposément écrit un article contre Noisette. Selon mes sources (il me reste à vérifier la validité de cela), il n’aurait que rapporter certains faits que Noisette aurait écrit sur son blogue…

    Ce qui vous semble donc des injures, serait en fait une façon pour cette personne (qui passe pour un salop et qui n’a aucunement divulguer l’identité de Noisette), d’imager le concept de penser qu’il émettait dans son article, tout en dévoilant l’aspect publique d’écrire sur un blogue ouvert… Ce n’est donc pas son opinion, mais bien un retranscription de ce que Noisette à déjà écrit sur son propre blogue. Méchante nuance hein.

    Voila.

    J'aime

  20. […] feu, à mon avis, et qu’un moment donné, il faut passer à autre chose. Mais BAxT a fait par ici quelques remarques qui nécessitent, je crois, des […]

    J'aime

  21. C’est triste tout ce qui arrive à Noisette sociale. C’est plate qu,elle ait fermé son blogue.

    J'aime

  22. Bonjour Chantal.

    C’est effectivement une triste histoire qui arrive à Noisette Sociale.

    J'aime

  23. Salut BAxT

    Pourquoi avoir fermé tes commentaires sur ton billet concernant l’histoire de Noisette Sociale. Il y avait déjà 25 commentaires. Un débat était en cours entre Nicole et toi.

    J'aime

  24. Me semble que ça commence à faire pas mal d’enfantillage. Trouvez pas?

    J'aime

  25. Bonjour Pierre.

    D’un côté il y a beaucoup d’écrits sur l’histoire de Noisette Sociale. Mais en même temps, c’est un débat sur le droit à la vie privée. Je pense que le débat sur l’éthique des blogues méritent d’être fait.

    J'aime

  26. J’ai ouvert de nouveau les commentaires. J’avais agi de la sorte (en les fermants) car j’étais en réflexion pour effacer mon billet, et me taire sur le sujet, sous la pression de certains.

    De plus, il n’y a pas vraiment de débat entre moi et Nicole, car nous semblons a peu près sous la même longueur d’onde sur la base de la problématique. La différence cependant, c’est au sujet de l’initiateur du débat. Mais après avoir lu le billet de Nicole, je crois qu’elle marque quelques points. Mais je continus de croire que l’initiateur a voulu imager sa pensée plutôt que blesser…

    J'aime

  27. Par contre, peu importe ce que je peux bien croire, il y a le résultat : une personne est effectivement blessée (Noisette Sociale).

    Alors on a beau dire, en plus d’être blessée, elle a perdue quelques choses d’important pour elle (mais ceci n’est pas à cause de l’initiateur du débat).

    J'aime

  28. Bonjour BAxT.

    J’espère que tu n’effaceras pas ton billet. Il fait partie de l’histoire. Les commentaires que l’on reçoit, les réflexions que l’on fait avec chaque personne nous amène peut-être à changer nos perceptions, mais ces changements méritent de passer à l’histoire et dans les archives de la blogosphère. Ils peuvent permettrent à d’autres personnes de changer leurs perceptions.

    J'aime

  29. […] chez une blogueuse, elle a choisi de donner en exemple son expérience personnelle. J’écris donc ce billet en réponse à celui de […]

    J'aime

  30. @Raymond

    Pour le moment, je vais respecter le chagrin de Noisette et amener la discussion là où il le faut. Si elle désire en prendre part, c’est libre à elle. Elle a quand même le droit de bloguer non ?

    J'aime

  31. Bonjour BAxT.

    Merci de respecter le chagrin de Noisette Sociale. Noisette a la liberté de venir commenter où elle veut, quand elle veut.

    Mais compte tenu de la blessure actuelle et du deuil de son blogue qu’elle doit faire, je ne pense pas que ce soit une bonne idée pour elle de se tenir près des conversations pour l’instant.

    J'aime

  32. raymondviger, le juin 16th, 2009 à 1:22 Dit:
    Bonjour Pierre.
    D’un côté il y a beaucoup d’écrits sur l’histoire de Noisette Sociale. Mais en même temps, c’est un débat sur le droit à la vie privée. Je pense que le débat sur l’éthique des blogues méritent d’être fait.

    Ce serait un débat nécessaire et très intéressant.

    Je ne comprends pas comment l’on peut prétendre à un «droit» à la «vie privée» uniquement pour l’identité du blogueur, lorsque son blogue et ses billets sont de lecture publique. Au lieu d’être en mode privé.

    Je ne comprends pas comment l’on peut parler de «droit» à la personne qui utilise une duperie, une fausse identité appelé alias, tel que «noisette sociale» ou «lutopium».

    L’histoire se répète encore, depuis les conférences des réseaux Francomédia et Fido. Les alias finissent par fermer et disparaître quand, un jour au l’autre, une occasion se présente pour trouver ce qui se cache derrière cette déception. Parce que son utilisation est publique.

    Cordialement
    ch

    J'aime

  33. @Christian

    Le droit à la personne est le même que Michel Louvain. Tu sais, ce n’est pas son vrai nom. J’en parle parce qu’a un certain moment de sa carrière, il en a parlé publiquement. Mais avant, tous respectait ce nom.

    Nous parlons donc d’un nom d’artiste (un personnage). Il y en a plusieurs types. Pour les écrivains, on parle de nom de plume. Mais ici pour un blogue, on parle à la fois d’un nom de plume et d’un personnage.

    Dans ces cas, ou le nom de l’artiste lui sert pour protéger sa vie privé ou pour faire une différence à elle (la personne) et elle (la personalité du blogue). Si j’écris des histoires imaginaire dans laquel mon personnage, Fritz, est un junky. Je ne veux pas appeller mon personnage de mon nom réel, car moi je ne suis pas un junky. La seul différence, c’est qu’ici les gens oublient trop souvent de noter que c’est de l’imaginaire. Trop de blogueur essais de vous faire avaler que c’est vrai. Aller voir dans la colonne de droite de mon blogue Le Périple de PArfaits inconnus. Il y a une notice qui prévient le lecteur que c’est fictif.

    Pour ce qui est du nom de plume maintenant. Combien d’écrivain, qui font leur entré dans le domaine, utilise un nom de plume dans le but de tester plusieurs style d’écriture (sous un nom de plume pour chaque style) ?

    Moi, je suis contre l’utilisation d’un pseudo dans le but de commettre des crimes (voies de faits psychologique contre la personne par exemple).

    Mais de l’utiliser comme nom d’artiste et de personnage, dans laquelle, notre scène = notre blogue, j’ai rien contre.

    D’autre utilise leur blogue comme un outil de thérapie, d’autre comme une porte personnel identitaire dans le réseau social que la blogosphère.

    Toi Christian, si tu t’es déjà inscrit sur un site de rencontre, ou sur un réseau comme mirc, le faisais-tu sous ton vrai nom ou sous un pseudo ?

    Je te pose cette question, car la blogosphère est exactement comme ces réseaux. La différence, c’est que ton espace (ton blogue=un peu plus que ta fiche) est à toi. Tu en est responsable. Et ce n’est pas les proprio de ces sites qui font du cash avec tes renseignements ou en vendant de la pub grâce à la fréquentation par les membres (les exploités).

    C’est pourquoi les blogues vont continuer à se développer. Ces sites sociaux vont diminuer de plus en plus, car substituer par les blogues. Ainsi, il va y avoir de moins en moins de ghettos (des communautés fermé au reste de la webosphère).

    Je sais que c’est difficile un peu à comprendre pour une personne ayant peu de connaissance ou d’expérience sur le web.

    Un blogue=une fiche (ou une boutique, un livre, une scène, un forum, etc.). Juste que trop d’internautes ne comprennent pas le côté publique ET en même temps PRIVÉ et PERSONNEL de la chose…

    J'aime

  34. De plus, en parlant de noisette. Je connais maintenant son vrai nom. Et pourtant, pour moi, dans mon esprit, elle est encore Noisette Sociale…Car je ne la connais pas personnellement, jamais rencontré en personne, jamais parlé de vive voix…

    J'aime

  35. Donc, la blogosphère est un peu comme le jeux second life. Tu peux choisir d’y jouer sous ton vrai nom, avec ta vrai personnalité, ou tu peux simplement changer de sexe, comme par exemple Michèle Blanc. Tu comprends que légalement maintenant, tu ne peux plus appeler Michèle Blanc un homme.

    Ben la blogosphère est à l’image de la société. Combien de personne dans la vrai vie ont un côté caché ? Tu sais, une vie familiale normale, et une vie caché avec une maitresse par exemple… Tout les amis du mec le savent, sauf sa femme et ses enfants…

    Si j’applique ton principe, il devrait le dire à tout le monde qu’il a une maitresse ?

    Et maintenant, s’il a une maitresse avec la permission de sa femme (parce qu’elle aime pas l’acte par exemple), qu’ils choisissent de vivre ainsi pour le bien des enfants (parce qu’ils ne s’aiment plus d’amour, mais qu’ils choisissent de respect en couple pour des raisons financières et sociales). Mais il n’en parle pas à tout le monde, car sa femme lui demande d’être discrets pour ne pas subir de réaction de sa propre famille. Est-ce correct ?

    J'aime

  36. Mais, il y a des raisons qui sont parfois malsaines avec les pseudos. C’est justement ceux et celles qui s’en servent contre les autres, et ce, de façon gratuite. Sans même le côté émotif de la chose.

    Car tu comprendras, Chistian, qu’une femme qui pète une crise en apprennant que son mari la trompais depuis 1 ans avec sa propre meilleure amie, c’est émotivement normale hein. Mais comme chacun on est constitué différemment, et que nos expériences personnels sont différente, ben y’a des femmes qui vont tous cassé dans maison, d’autres qui vont sacrer une claque dans face au mari, d’autre qui vont simplement déménagé, d’autres qui vont se mettre à coucher d’un bord pi de l’autre, d’autre qui vont noyer leur peine (et l’humiliation) dans l’alcool et la drogue…etc.

    Eh bien pour les blogues personnels c’est un peu la même chose. Pour la plupart, c’est un exutoire. Un hobby, une activité qui vient répondre à des besoins dans la vie d’une personne. La plupart des blogues perso ne trompent personne. La plupart des blogues perso ne servent pas à commettre des crimes. La plupart des blogues perso ont une raison d’être.

    Alors où est le problème si un(e) auteur(e) de blogue refuse de divulguer publiquement son identité ? Même si certains blogueurs connaissent sa véritable identité.

    Mais, de l’autre côté, ce blogueur doit comprendre qu’il peut se faire prendre publiquement…

    C’est ce qui semble être arrivé à Noisette. Elle ne croyait pas se faire prendre. Et elle a été la cible personnel d’une personne…pas seulement son personnage Noisette (l’auteure) qui a été visé ici, mais bien sa personne réelle…

    J'aime

  37. Et le capitaine bonhomme, t’es contre ce fait ?

    J'aime

  38. Concernant l’aspect « publique ». J’ai entendu l’autre jour à la télé un avocat dire quelques choses de faut.

    Ce que tu vois sur un blogue, c’est pas publique, c’est un texte privé publier publiquement. Ce qui veut dire que la loi sur les droits d’auteurs s’appliquent.

    Un journal et un livre est publier publiquement. Mais à qui appartiennent les droits d’auteurs ? Si ces droits appartiennent à une personne ou une compagnie, cela signifie que le texte est privé. Une personne autre que le propriétaire ne peut modifier ce texte.

    C’est pareil avec les paroles ou les notes d’une chanson. Pour, ces chansons tournent publiquement à la radio. Tu n’as pourtant pas le droit de faire croire au gens que c’est ta création si tu n’en est pas propriétaire.

    J'aime

  39. « Mais en même temps, c’est un débat sur le droit à la vie privée. »

    Oui, la loi permet l’anonymat. C’est donc légal. C’est ce droit qui aurait (je dis bien aurais) été bafouer ici. Mais ce droit aurait (car je n’ai aucune preuve tangible) été bafoué par manque de prudence de la part de l’auteure Noisette Social. Car la responsabilité de la protection de son anonymat était la sienne. Par la nôtre. Si elle a divulguer à plusieurs personnes sa véritable identité, elle s’est exposé à cette violence.

    Et comble du malheur pour elle, c’est une personne anonyme qui aurait brisé son anonymat hehehe

    J'aime

  40. Bonjour Christian.

    Je suis d’accord avec les arguments de BAxT. J’éviterais de tout répéter. Je suis aussi convaincu que la position de BAxT représente celle de la majorité des blogueurs.

    Le débat sur l’éthique et les controverses sur le blogue a débuté: https://raymondviger.wordpress.com/2009/06/25/ethique-et-controverse-dans-la-blogosphere-et-sur-twitter/

    Une petite remarque Christian. Puisque tu questionnes l’anonymat, pourquoi on ne voit pas ta photo et que tu ne nous donnes pas ton nom complet?

    J'aime

  41. Concernant le blogue de Baxt, je vous conseille fortement de lire ce billet.

    http://hispong-elbayne.blogspot.com/2009/07/les-blogueurs-sont-en-feu-cet-ete.html

    et SURTOUT les commentaires.

    Vous allez comprendre qu’il y a des choses que Baxt a écrites et publiées qui ne doivent tout simplement pas sortir d’un esprit dérangé comme le sien. Et je suis poli dans le choix de mes mots.

    Bonne continuation.

    J'aime

  42. Je vous remercie pour le lien. Je vais lire les informations que vous nous présentez.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :