Steven, rappeur hiphop, s’éteint avec ses rêves

Raymond Viger | Dossiers Gang de rue, RapHip-hop

Un jeune rappeur Hip Hop de 20 ans est retrouvé assassiné dans son appartement. Facile de s’imaginer que la culture Hip Hop est reliée à la violence, aux gangs de rue et aux activités criminelles.

Il ne l’a pas eu facile. À 12 ans, il emménage dans Hochelaga-Maisonneuve. Parce qu’il est le petit nouveau et parce qu’il est premier de classe, il se fait battre tous les jours. Il apprend à encaisser, mais surtout à se défendre et à répliquer. Steven, un grand sensible, a appris à se cacher sous le visage d’un tough, d’un vrai de vrai.

À 17 ans, c’est la recherche d’un père encore inconnu. Steven le retrouve. Son père refuse de le reconnaître. Une expérience traumatisante pour un enfant. Steven dérape vers la drogue et connaît rapidement la prison.

Steven fait la rencontre de Dub D, le producteur d’un petit label Hip Hop: Achipé Achopé. Pendant une année entière, Dub D lui fait pratiquer le rap, l’enregistre, l’encourage. Steven est une révélation. Sa première toune, Criminel de l’Est, se démarque de tout ce qui s’était déjà fait dans le Hip Hop. Pendant toute l’année 2005, Steven se consacre à son art, développe son talent. Il enregistre trois compilations en CD et DVD avec Dub D.

Le 18 décembre 2005, un mari violent veut revoir son ex. Il sonne sur n’importe quelle sonnette du bloc appartement pour se faire ouvrir la porte de l’entrée. Par un mauvais hasard, il sonne à l’appartement de Steven. La porte de son appartement s’ouvre au moment où un homme, aveuglé par la violence, frappe énergiquement dans la porte d’à côté pour que son ex lui ouvre. Quatre jours avant d’avoir ses 21 ans, Steven est retrouvé mort dans son appartement, battu à coups de marteau, de barre de métal et poignardé. Steven est décédé tout simplement parce qu’il a ouvert la porte à l’ex de sa voisine…

Rien à voir avec les gangs de rue. Rien à voir avec la drogue. Rien à voir avec de mauvaises fréquentations. Juste un jeune qui, depuis un an, avait découvert sa nouvelle vocation, et qui s’est retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.

Son producteur, Dub D, est toujours sous le choc. Comme s’il venait de perdre son enfant. Il demeure devant son studio, incapable d’enregistrer et de continuer son travail. Plus rien ne l’intéresse, plus rien ne le motive.

Pour s’aider à vivre son deuil, il décide de nous rencontrer pour exprimer ce qu’il a sur le coeur. Il veut rendre un dernier hommage à son ami, son protégé. Face aux nombreux talents issus de la culture Hip Hop, Montréal possède peu de ressources pour ces jeunes. Dub D voudrait être riche et leur offrir du travail, des équipements pour enregistrer, des occasions pour qu’ils prennent leur place.

Alors que plusieurs associent la culture Hip Hop à la violence et la relie aux gangs de rue, un jeune rappeur prometteur s’éteint.

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Autres textes sur le Rap

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant souper spectacleUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes. Plus de 260 spectacles gratuits sont présentés annuellement.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.  www.stecath.com.  

13 Réponses

  1. La peine de mort a été aboli au Canada. Mais la prison à perpétuité existe encore.

    J'aime

  2. la peine de mort ou la perpétuité est élle d’actualité au canada?

    J'aime

  3. La violence dans notre société doit être dénoncé et nous devons agir contre elle.

    J'aime

  4. J’ai eu de la chance que pour l’instant seulement une personne ait dit du mal de Tupac devant moi et le rap par la même occasion. Enfin, je l’ai tout de suite remis à sa place, surement une des premières fois où je me suis vraiment énervée. On ne juge pas sans savoir. Traiter Tupac de débile profond c’est de l’irrespect pour lui mais aussi pour toute une communauté. Il symbolise l’espoir d’un peuple et ça, on ne critique pas. Enfin pour revenir au sujet de base, j’espère que l’homme qui a tué Steven ait la perpétuité. Enlevé la vie, détruire les rêves et les buts d’une personne sans aucune raison et même ayant un raison, ça ne se fait pas!

    J'aime

  5. C’est vrai que les jugements tombent vite, trop vite.

    J'aime

  6. salut tout le monde,d’accord raymond, thug veut dire voyou,gangster en américain se dit aussi gangster ou gangsta.triste histoire éffectivement. je confirme,peu de gens s’intérésse au rap et au rappeurs,éxemple,il n’y a pas si long temps,autour d’une table chez des amies de la famille,nous parlions musique,avec des gens qui n’était pas de ma génération.puis quelqu’un me demande ce que j’écoute,je répond que j’écoute du hip hop ou rap us,a ce moment ma grand mére prend la parole,et dit « il écoute 2pac et tout ces gangsters » un phrase de ce genre,ensuite elle dit a ces gens que 2pac est mort assassiné,et sans méme connaitre ou s’intérésser a l’histoire quelqu’un rétorque que c’est une affaire de drogue. je trouve ridicule de dire qu’un rappeur mort par balle,est forcément mort a cause d’une histoire de criminalité. si ça aurait était élvis ou michael jackson mort dans ces circonstence ont aurait dit « le pauvre » mais la j’ai eu droit a « ont s’en fou ».

    J'aime

  7. @ Carlos: c’est vrai que le jugement du public est déchirant.

    @Cati: C’est effectivement un autre jugement social important. Plusieurs pointent du doigt le rap et questionnent sa musicalité. Le jugement tombe sans vraiment de recherche approfondie.

    J'aime

  8. C’est surtout triste de voir que beaucoup de personnes ne considèrent pas le rap comme de la musique. De plus, dans la majorité des cas, elles n’approfondissent pas leurs recherches sur le « vrai » rap, elles se contentent de juger en se basant sur les musiques commerciales.

    J'aime

  9. C’est plate que le public pense que tout ce qui est jeune ou hiphop est du gangster rap pis que les jeunes soit toutes des bums.

    J'aime

  10. Bonjour Cati.

    C’est pour cela que je préfère garder la première expression qui est un visage rude, malgré sa sensibilité. Au Québec, on utilise beaucoup d’anglicisme.

    J'aime

  11. Je trouve cette histoire vraiment touchante. Ca aurait pu être nous…
    Je crois que thug veut dire voyou ou même gangster, enfin ça rejoint les deux sens.

    J'aime

  12. Salut Ruiz. Tough est un anglicisme qui veut dire un rude. Sous le visage d’un homme rude, se retrouve un être sensible.

    Un thug a une définition similaire (qui vient de 2Pac) pour quelqu’un de violent, souvent criminalisé.

    Finalement, les 2 pourraient se dire dans ce contexte.

    Merci,

    Raymond.

    J'aime

  13. salut raymond,a moins que ce ne soit un mot que je ne connait pas,je croit que tu t’est trompé et que le mot recherché était « thug » et non tough.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :