Racisme des Américains, Grand Canyon et Jean-Benoît Nadeau, chronique sur MSN

Racisme des Américains, Grand Canyon et Jean-Benoît Nadeau, chronique sur MSN

Raymond Viger    Dossier Jean-Benoît Nadeau, racisme

jean-benoit-nadeau-conferencier-auteur-journaliste-chronique-msn Après nous avons présenté les beautés et les charmes du Grand Canyon, Jean-Benoît Nadeau nous fait un retour sur l’utilisation des races par les Américains. Quels sont les impacts et les conséquences d’un recensement en période de conflit et de guerre? Pour certains, comme les Japonais lors de la 2e Guerre Mondiale, la réalité a été lourdes de conséquences.

Pour lire la 3e chronique de Jean-Benoît Nadeau sur MSN. Début de l’histoire sur le racisme des Américains.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

24 Réponses

  1. […] commentaires sur Racisme des Américains, Grand Canyon et Jean-Benoît Nadeau, chronique sur MSN Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous […]

    J'aime

  2. À noter que dans la terminologie progressiste américaine, il y a une note à ajouter; racisme ‘ordinaire’ des gens, et le racisme ‘institutionel’ genre la surreprésentation des noirs en prison.
    Je suis un peu critique des activistes anti-racistes sur un point là-dessus; il y a une certaine négligence du racisme ordinaire.. ou plutôt, à cause du racisme institutionel, qui est of course au service du ‘privilège blanc’, du racisme… des non-blancs.
    Parce que je le voient bien, il existe. Des noirs envers les blancs – comme la Nation of Islam (secte basée sur l’Islam et notablement ‘black power’ – ‘les noirs sont la race ,asiatique’ de l’Islam – regarder le film de SPike lee sur Malcom X), ou noirs contre asiatiques – les émeutes de Los Angeles, et le fameux rap de Ice Cube où il rage contre un ‘dépaneur’ coréen – ou contre les latinos, commes les guerres de gangs des prisons US.
    Ou les japonais contre les brésiliens d’origine japonaises et ‘eurasiens’ ou ‘blasians’ (les coréens aussi pour cà)…
    Le racisme est universel dans la race humaine…

    J'aime

  3. Il y a par example à regarder l’histoire des liens complexes entre les juifs américains et les afro-américains;

    d’un coté, bien qu’il y a eu du racisme classique de la part de juifs envers les noirs – comme dans le Deep South jusqu’avant le temps du Second KKK (Qui notablement, ne visait PAS que les noirs, mais aussi les juifs, catholiques, indiens et immigrants asiatiques (si je me rapelle bien), les associations juives ont,au moins au début du 20ème siècle, appuyés en fais les droits civils des noirs.

    De l’autres, cette alliance de combat pour les droits des noirs, noirs et juifs, s,est effrité avec les Sixties, la montée du Nationalisme Noir, Malcom X et Black Panthers.

    Pourquoi? Il y a eu alors une nouvelle génération montante, qui en avait asez de la ‘molesse' » des Luther King et cie, avait La Haine… Avec la monté d’une nouvele gauche, le communisme et tout, il y a eu une sympathie pour la cause Palestienne (laic et nationaliste au début, rapelleons- nous), et en paralèle et avec la fascination pour la terre des ancètres l’Afrique, fascinastion pour une religion qui est bien africaine aussi, et pas entachée de l’Histoire blanche esclavagiste – l’Islam.

    Et alors a commencé une montée d’idée antisémites chez les afro-américains, comme a montrée récemment un documentaire passé sur RDI, Grands Reportage….

    J'aime

  4. Ubbergeek, quand tu as parlé du rapper Ice Cube, je croyais que tu avais fait un lapsus avec le rapper Ice T. Les 2 rappers existent et les 2 ont eu des chansons qui ont été critiqué et questionné par la police. Ice T avait écrit la chanson Cop Killers (tueur de flics) qui avait été mis à l’index et dont les policiers avaient saisi les disques et les avaient fait brûler. Désolé d’avoir douté.

    Le racisme n’est effectivement pas juste une histoire de Blanc envers les Noirs. Parmi les Noirs, ce n’est pas l’unité totale non plus.

    Si vous retrouvez un lien pour le documentaire, n’hésitez pas à nous en faire part.

    J'aime

  5. Oui en effet – c’est un truc bien expliqué dans un livre sur la culture gangsta (le rap surtout) bien étoffé et complet que j,avais vu à la bibli – nottement, le livre montre un coté jamais ouvertement parlé de la Californie, le California Dreamin’…. Son origine ouverte raciste.

    La Californie ne devait PAS avoir de noirs; ‘sous le soleil, la race aryenne devait se regénerer’. Un truc du genre; j’aimerai bien avoir inventé cà… Mais c,est la vérité rancide.

    Pour le rap en question, me semble que c,est Ice Cube, sa période avant les grandes émeutes de Los Angeles, où sa rage du tant avait une pleine… State of the artness. Le ‘now’. Il a été très critiqué pour celle là..

    http://en.wikipedia.org/wiki/1992_Los_Angeles_riots
    L’infâme procès Rodney King et tout cà. Wikipedia, cependant, a tendance à subir des ‘guerres de corrections’ (et ils ‘cadenassent’ la page alors si nécessaire) quand les sujets sont touchy-controversés, alors… Notez les trucs sur les coréens, c’est à cà qu’Ice Cube touchait…

    « Ice Cube’s song « We Had to Tear This Motherfucka Up » was written as a statement on the verdict and expressed sentiments similar to those of the rioters. Most of his 1992 release, The Predator, was inspired by the riots and Rodney King, with constant allusions to the incident throughout. Ice Cube’s song « Black Korea » on his 1991 album Death Certificate is a racist characterisation of South Korean store owners. The song reflected the tensions between Korean Americans and African Americans following the Latasha Harlins shooting. A year later, during the riots, Koreans and Korean-owned stores were a major target of rioters. On Death Certificate, the Rodney King beating is mentioned, notably in a skit where a cop threatens a black man that he’s going to « do you like Rodney King, Martin Luther King, and all the other goddamn Kings from Africa! » »

    Du lien sur ‘…in popular culture’, je crois bien que c’est cà.

    (Ice Cube a été du groupe NWA – « Niggaz Wit Attitudes » de Compton, et peut-être te rapelle de ‘cette’ chanson sur la police (corrompus(?) et raciste de Los Angeles…. « F*** tha police ».)

    J'aime

  6. Correction;

    Il est possible que je me soit trompé. Le documentaire dont je parle est peut-être passé sur l,émission Les Grands Reportages de RDI;

    « MERCREDI 1 DÉCEMBRE 2010 À 20 H (HE)

    DIFFAMATION ( Partie 1 de 2) . L’Israélien Yoav Shamir, signe un documentaire sur une notion à haut risque : l’antisémitisme. Le documentariste va à la rencontre de plusieurs hauts représentants de la communauté juive aux États-Unis, suit un groupe de jeune israéliens en visite à Auschwitz et revient sur la polémique qui a opposé Norman Finkelstein, l’auteur de L’industrie de l’Holocauste , à Abraham Foxman, le président de la puissante Anti-Defamation League (ADL). Le but ? Enquêter sur la réalité, la nature et la forme de l’antisémitisme dans le monde, deux générations après l’ Holocauste .  »

    Dans la partie I et/ou II, il parle avec un rabbin et aussi des afros-américains, et parle de l’histoire des liens entres les deux communautés, et leurs rupture…

    J'aime

  7. Effectivement, je peux voir la présentation du documentaire mais on n’y a pas accès. http://www.forumdeschefs.qc.ca/gh/rdi/ghFicheEmission.asp?dateDuGh=2009-12-14&regiongh=10&numerodiff=65095694&numero=405&date=2010-12-1

    Je trouve malheureux que de tels documentaires ne soient pas accessible sur le site de Radio-Canada. Ce sont des documentaires d’archives qu’il serait intéressant de pouvoir voir ou revoir. Et Radio-Canada n’est pas obligé de le faire gratuitement. Pour un prix de 1$ ou 2$ par visionnement, Radio-Canada pourrait les rendre disponible tout en assurant une source de revenu.

    Me semble que certains médias manquent le « bateau » des nouvelles technologies.

    J'aime

  8. Au moins, on connais le nom du documentaire.. peut-être est-il aussi sur le site de Docu-D ou autre; Docu-D permet d’en visioner une partie de leurs colections, au moins…

    Autre fais historique dérangeant; les débuts de l’écologie politique – les premiers conservationistes (de milieux naturels) étaitent aussi souvent des partisants d’un racisme eugénique. Les deux concepts étaient liés.

    J'aime

  9. Je viens de trouver un site qui présente le documentaire en anglais avec sous-titrage en français. Il est présenté en 8 parties: http://www.nerrati.net/index.php?option=com_content&view=article&id=290:diffamation-un-documentaire-de-vostfr-realise-par-lisraelien-yohav-shamir&catid=11:video&Itemid=34

    J'aime

  10. Effrayant ce lien entre écologie et racisme!

    J'aime

  11. On dit qu’Hitler avait des visés conservationistes, mais bon, son industrie de guerre éternelle ou presque aurait ‘cancellée’ des avancées, disont.

    On peut avoir un écologisme de droite en effet, surtout droite morale. Le plus connus de ces écologistes de droite? Le *Prince Charles*, père du nouvel héritier. Il est fier entre autres de ses biscuits à l’orange bio.

    À l’extrème, ca donne – écofascisme.
    Le contraire, éco-communisme (et éco-socialisme) devient populaire chez des altermondialistes, comme l’anarchisme vert.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Madison_Grant
    Une de ces figures historiques – conservationste ET eugéniste…

    Encore plus de choses;
    la très controversée Nation of Islam, comme vu dans le film classique de SPike Lee, (Malcom) X;
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nation_of_Islam
    (la version française est plus ‘soft’, on dirait. Plus sympathique à NoI.)

    Et une secte parente, qui a influencée le Wu-Tang Clan – si des membres du Wu-Tang n’étaient pas convertis tout court;
    http://en.wikipedia.org/wiki/The_Nation_of_Gods_and_Earths

    C’est minoritaire comme points de vus, mais… pour NoI, on dit qu’il y a peut-être 1-2 *millions* de sympathisants…

    J'aime

  12. Ça devient difficile et pénible de s’y reconnaître avec toutes ces sub-divisions. Même les nuances en arrivent à se croiser. Un gauchiste d’extrême-droite est-il plus à droite qu’un de droite d’extrême gauche?

    C’est un peu pour cela que je ne me catégorise dans aucune de ces catégories, parti politique ou idéologique. Je crois qu’on peut piger de bonnes idées dans tous ces extrêmes et réussir la meilleure soupe qui soit!

    J'aime

  13. L’écologie, comme l’anarchisme, est en théorie hors de l’axe gauche-droite;

    cependant, l’écologie comporte une forte aile anti-capitalisme, croissance et tout, écologie radicale ‘deep green’ par example…

    Et l’anarchisme classique a deux cibles; l’État ET le Capitalisme.

    Moi-même, je me situe au centre, sort de neutralisme scientifique et une curieuse vision personelle style Yin-Yang – je veus un équilibre marché-état, gauche-droite, etc…

    J'aime

  14. En tant que travailleur de rue et travailleur de milieu, je me définirais aussi comme au milieu de tout sans être dans aucun extrême!

    Tous les extrêmes peuvent être bons, selon le dosage et la synchronicité.

    J'aime

  15. J’ai appris deux autres trucs sur l’histoire ‘racialle’ des états-unis, que je n,avais jamais entendu avant…

    Par example, avec la migrations d’afro-américains (et autres groupes, comme les chinois), ils tombaient des fois sur des villes acceuilantes…

    Tant que tu restait juste un temps. Et partais rapidos presto.

    Les ‘Sundown towns’, où un non-blanc était toléré temporairement…

    http://sundown.afro.illinois.edu/sundowntowns.php

    « Sundown Towns: A Hidden Dimension of American Racism

    From Maine to California, thousands of communities kept out African Americans (or sometimes Chinese Americans, Jewish Americans, etc.) by force, law, or custom. These communities are sometimes called « sundown towns » because some of them posted signs at their city limits reading, typically, « Nigger, Don’t Let The Sun Go Down On You In ___. » Some towns are still all white on purpose. Their chilling stories have been joined more recently by the many elite (and some not so elite) suburbs like Grosse Pointe, MI, or Edina, MN, that have excluded nonwhites by « kinder gentler means. » When I began this research, I expected to find about 10 sundown towns in Illinois (my home state) and perhaps 50 across the country. Instead, I have found more than 440 in Illinois and thousands across the United States. This is their story; it is the first book ever written on the topic. »

    http://en.wikipedia.org/wiki/Rosewood_massacre

    Un example d’émeute (presque pogrom..) raciale, en Floride.

    Et un cas infâme dont je viens de me rapeller alors que je tappe, digne du régime allemand ou japonais de l’époque…

    Après les pilotes noirs de Tuskegee… L’étude sur la syphilis.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Tuskegee_experiment

    On comprend le ressentiment, même le revenchisme black power avec des trucs comme cà…

    J'aime

  16. Merci Ubbergeek de ramener ces liens qui montrent l’institutionnalisation du racisme américain. Que ce soit la Justice dans le premier exemple ou la Santé dans le 2e, on ne parle pas ici de racisme d’un individu envers un autre, mais de l’État contre des groupes d’individus. Dans le 2e exemple, ce racisme étatique américain a duré jusqu’en 1972! On se souvient que Martin Luther King a été assassiné en 1968, on comprend qu’il ne prêchait pas dans le désert, mais qu’il avait d’excellentes raisons pour dénoncer ce racisme.

    J'aime

  17. L’hypocrisie du bas peuple même dans le nord.. Je fus, comme on dit en englais, ‘dismayed’.

    J'aime

  18. C’est vrai que c’en est parfois renversant. Un petit coup d’oeil pas trop loin dans notre passé et on découvre des choses plus que questionnable!

    J'aime

  19. Les activistes afro-américains parlent de ‘racisme internalisé’ comme absorpé dans la psyché afro-américaine.

    Il y a eu par example des décades dans le passé des ‘partis sacs de papiers’ où ils comparaient la peu au papier… comme si il fallait être pâle.

    Et une expérience récente, dont j,avais entendu parlé, et trouvé par un type du blogue…

    http://jeanneemard.wordpress.com/2011/07/08/alienation-raciale/

    Ca frappe, disons.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :