Rap chrétien et spiritualité Hip hop

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Le rap religieux, nouvelle vision du Hip hop

Louanger Dieu avec des termes comme «C’est messed up» ou «J’m’en fous», est-ce possible? Il semble bien que oui! Bienvenue dans l’univers du hip-hop chrétien. Entrevue avec le rapper Minister G.

Murielle Chatelier   Dossier Dossier RapReligion et spiritualité et Hip-hop

hip-hop-chretien-spiritualite-spirituel-rap-music «En tant que personnalité publique, je suis conscient de représenter un modèle pour les jeunes. J’ai donc une responsabilité envers eux quand je chante et c’est ce qui me distingue des rappeurs plus mainstream», dit le chanteur Minister G., anciennement connu sous le nom de Gundei.

En avril 2007, lors du Gala de la musique urbaine, il a reçu le prix du Meilleur album anglophone pour son œuvre Ghetto Gospel, aux côtés d’artistes comme Manu Militari, Accrophone et le groupe CEA. Figure connue dans le milieu du hip-hop québécois, il ne chante pourtant que des morceaux évangéliques. Pour Minister G, il est clair que le populaire gangsta rap, qui vante les «bienfaits» de la drogue, du sexe, de l’alcool et du banditisme, véhicule des messages plus destructeurs qu’autre chose. L’artiste croit tout de même que cette forme d’art a sa place dans la société, à l’instar du sien.

«Chaque artiste provient d’un milieu différent et ce qu’il véhicule dans ses messages, c’est ce qu’il vit au quotidien. On peut difficilement empêcher qui que ce soit de parler de son vécu. C’est d’ailleurs ce que je fais moi-même : témoigner de ma réalité.», raconte le jeune homme.

Élevé par des parents chrétiens, Minister G. n’a pas toujours respecté les principes qui guident aujourd’hui ses pas. À l’adolescence, il évoluait dans un environnement criminalisé où les vols et les invasions de domiciles étaient monnaie courante. Mais à 33 ans, ce passé est loin derrière lui. Il se consacre maintenant à promouvoir un rap positif, où la parole de Dieu prend toute la place.

Vrai ou faux rap hip-hop?

religion église spiritualité spirituel croyances valeurs foi religieux Loin de se définir comme une chrétienne, Marième Ndiaye, membre du groupe hip-hop québécois CEA et animatrice de l’émission Les Arshitechs du son à Canal Vox, une revue hebdomadaire couvrant l’actualité de la culture hip-hop québécoise et internationale, est catégorique: il n’existe pas de vrai ou de faux hip-hop. «Je trouve que c’est une drôle de formulation que les gens, et même les artistes, aiment utiliser. Pour moi, dans la mesure où tu rappes, que tu as un background hip-hop et que tu respectes les sonorités et le rythme qu’il faut, tu fais du hip-hop. Par contre, ce qui existe, c’est le bon ou le mauvais hip-hop.»

Le rap provient d’un contexte de dénonciation d’inégalités sociales et de rébellion. Cette musique, aux propos incendiaires, représente le moyen d’expression des jeunes des ghettos. Marième Ndiaye est d’avis que plusieurs artistes composaient déjà, à l’époque, des morceaux d’un autre acabit, plus festifs. «Il faut être capable de voir qu’il y a d’autres types de rap que le seul traditionnel. Il y a encore des artistes qui militent, comme Imposs, mais le hip-hop s’est beaucoup diversifié depuis ses débuts.»

Le hip-hop et l’Évangile: deux révolutions

D’après le responsable spirituel de l’église Nouvelle Espérance de Rivière-des-Prairies, le révérend Jean Lépine, le hip-hop «va très bien» avec l’Évangile, et c’est sans hésiter qu’il aide les jeunes de son assemblée à promouvoir cette culture urbaine. «Le rap est une musique révolutionnaire qui s’apparente parfaitement à l’Évangile, qui, lui aussi est complètement révolutionnaire. Rappelez-vous, Jésus a bouleversé les pratiques sociales de son époque, notamment en faisant une place aux enfants et aux femmes, alors considérés comme des «choses» négligeables.»

Le cheval de bataille de ce pasteur coloré et mélomane – impossible de ne pas remarquer sa guitare qui trône sur un trépied dans son bureau – est justement de donner une place aux jeunes dans son église. Mais plus que ça, il souhaite les voir mettre en valeur leurs talents naturels.

«Dans notre assemblée, on s’engage à entendre les jeunes, à les aider et à les accompagner. On évite donc d’être des sermonneurs, préférant jouer le rôle d’accompagnateurs ou de grands frères. Et ici, on ne donne pas préséance à un style musical sur un autre.»

Régulièrement, des artistes chrétiens du monde entier se produisent sur la scène de son église, comme le missionnaire Patrice Derrouche, un reggae man de nationalité française vivant en Haïti. Cet ancien toxicomane, dont la vie a radicalement changé «d’une minute à l’autre» lorsqu’il a rencontré Dieu en 1985, était en tournée au Québec au mois d’août dernier.

Ramener les jeunes à Dieu

Pour le révérend Lépine, cette musique originale est un excellent moyen d’attirer les jeunes. Non pas vers lui ou son église, précise-t-il toutefois, mais vers une relation avec Dieu: «S’il y a une société qui a besoin de la présence de Dieu, c’est bien la nôtre. Et les jeunes ont des antennes pour capter si ce qu’on leur dit est véritable ou pas. Si on leur joue la comédie, ils vont s’en rendre compte assez rapidement», croit-il.

«Contrairement aux idées reçues, les jeunes sont formidablement intéressés par la religion», ajoute Solange Lefebvre, titulaire de la Chaire religion, culture et société, de l’Université de Montréal, et auteure du livre Cultures et spiritualités des jeunes. Et selon la spécialiste, l’Église a été une des premières institutions à encadrer les jeunes.

«Aujourd’hui, les jeunes ont des pratiques religieuses à leur image. La musique est omniprésente dans leur monde et il existe toutes sortes de productions musicales chrétiennes, même du rock!». Elle ne s’étonne donc pas de la naissance du mouvement hip-hop chrétien, affirmant énergiquement que la culture populaire a toujours fait partie de l’Église.

«Les jeunes, c’est un monde en soi, et leurs spécificités appellent à la création de ministères adaptés à leur réalité. C’est vrai que les jeunes ne fréquentent plus vraiment les églises traditionnelles; ils se tiennent plutôt dans des lieux qui leur ressemblent.»

Selon des études récentes, des centaines de groupes de jeunes québécois se réunissent ainsi, dans des cafés par exemple, pour des célébrations religieuses. De plus, Solange  Lefebvre souligne que l’un des événements les plus courus par les jeunes sont les Journées mondiales de la Jeunesse, organisées par l’Église catholique. En 2002, le rassemblement international s’était tenu à Toronto et avait attiré plus de 800 000 jeunes.

Fait intéressant à noter dans cet univers en pleine effervescence: le premier rappeur millionnaire de l’histoire du hip-hop, l’américain Kurtis Blow, s’est lui-même tourné vers la spiritualité et a fondé la Hip-Hop Church, à Harlem. En 2007, il a lancé une compilation de rap chrétien, Kurtis Blow Presents: Hip Hop Ministry. D’autre part, selon le portail Top Chrétien, spécialisé dans la vente de musique évangélique, il y aurait actuellement plus de 40 groupes de rap chrétien en France.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti, (514) 259-6900.

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Publicités

15 Réponses

  1. un seul mot ………

    CATASTROPHE

    J'aime

  2. Bonjour Serda.

    Pouvez-vous nous expliquer ce que vous voulez dire par catastrophe?

    Raymond.

    J'aime

  3. Lien pour l’album HIP HOP GOSPEL GRATUIT: https://soundcloud.com/lefrere

    Que Dieu vous bénisse

    J'aime

  4. Merci pour le lien.

    J'aime

  5. J’ai besoin de vous pour sortir mon album de rap qui parle de la foi en Jésus. Et l’offrir gratuitement, 1000pces, en fin d’année.
    Plus d’infos :

    http://fan2zik.wordpress.com/2013/06/21/operation-dis-le/

    J'aime

  6. Bonne chance dans votre projets.

    Le coût des CD semblent dispendieux. 5000 Francs suisse donnent 5611$ canadien. Ici au Québec, le coût de publication de 1000 CD qualité professionnelle est de 1900$, soit moins de 1700 Franc suisse.

    Si vous voulez donner le produit, il faudrait possiblement débuter par avoir les meilleurs coûts de revient possible.

    Vous pouvez aussi regarder pour une opération mixte. Vous voulez donner 1000 exemplaires du CD. Il faudrait décrire à qui, comment, pourquoi… Pourquoi ne pas en imprimer 1 500, en vendre 500 à 10 Francs suisse , ce qui pourrait payer plus que l’ensemble de la production. Les commanditaires deviennent des agents de changement en achetant le CD.

    C’est le genre de projet que nous créons au Québec. Nous appelons cela une économie sociale.

    Bonne continuité.

    Aimé par 1 personne

  7. Oui bien vu, et merci bcp.

    Mais dans cet album il y aura

    1cd audio avec 10 titres
    mais aussi 1dvd avec une vidéo de 18 minutes d’une émission avec mon témoignage.

    C’est pas un album simple, c’est un digipack large avec un légé dépliant, 1 cd et un dvd.

    Donc c’est clairement plus cher. Pas juste un cd.
    Vous comprenez ?

    Ah aussi, je ne gagnerai rien du tout sur ce projet.
    Plus on touche, si on dépasse la mise (sur le site présenté) on pourra en sortir encore plus. Vu que ces cd’s seront offerts, gratuits…

    J'aime

  8. Et le système utilisé, c’est avec un Crowdfunding du genre de Kickstarter.

    Donc les gens qui aident, deviennent producteurs, parrains du projet.
    C’est donc un ensemble de personnes qui permettent la sortie du projet.

    Car il nous faut la garantie de la somme.
    Le risque ici de sortir est trop grand.

    Donc on cherche les motivés.
    Si au 08 septembre 2013, après 100 jours de recherche « crowdfunding » la somme n’est pas atteinte, le projet tombe à l’eau et chacun est remboursé.

    Le but, la garantie de « Aucune perte ».

    J'aime

  9. Je connais bien ces sites genre Kickstarter pour les USA et autres. Les groupes que j’ai connu qui ont passé par là, pour la très grande majorité, n’ont pas atteint les objectifs. Ceux que j’ai connu qui ont atteint l’objectif l’ont fait avec des parents et amis.

    C’est pourquoi je prône les approches en économie sociale qui permettent d’impliquer les citoyens dans un petit geste concret comme acheter un CD, un DVD, un livre ou autre pour en arriver à atteindre nos objectifs de gratuité et de soutien communautaires.

    Le but n’est pas qu’il y ait une garantie d’aucune perte, mais une garantie de réussite.

    Raymond.

    Aimé par 1 personne

  10. Ok, intéressant.
    Merci pour les infos.

    Je verrai (vu que c’est lancé) ce que cela va donner.
    Mais je dois réfléchir à votre proposition, car intéressante.

    Merci bcp

    J'aime

  11. Tenez-moi au courant des résultats quand ils seront disponibles.

    Aimé par 1 personne

  12. Pour ceux qui aiment le Hip-Hop/rap. Voici un jeune artiste chrétiens passionnés pour Jésus. Encouragez-le! Soyez Béni

    Entre Mes Lignes (prod. Dreez Beatz)

    J'aime

  13. Merci pour le lien. Bonne continuité.

    J'aime

  14. Voilà le temps est passé. woow.
    Alors avec les dons etc nous avons pu sortir 2000 albums.
    C’était le 14 août 2014.
    Aujourd’hui il ne m’en reste que 4 ou 5 d’albums.

    Pour voir tout le projet : http://opedisle.weebly.com/

    Pour découvrir l’album et même plus: http://urlz.fr/mag
    Sur ce lien, il y a tout l’album disponible en téléchargement gratuit.
    Avec une émission TV; 1 clip, les 11 titres ainsi que de quoi se faire un album avec le graphisme, et même des titres remixés, plus un tout nouveau qui vient de sortir.

    Merci pour votre aide, soutient et intérêt.
    Donc tout est dispo.

    Sinon voici d’autres sites sur ma musique et mes prods…
    http://yannlem2a.weebly.com
    http://lesprojetsdeyann.weebly.com
    http://realsoundprod.weebly.com/

    Encore merci.
    Si vous le voulez… je peux vous envoyer un album 😉

    Aimé par 1 personne

  15. Félicitations et bonne continuité. N’hésitez pas à venir donner des nouvelles.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :