Prostitution, un débat banalisé?

Raymond Viger   Dossier Prostitution

prostitution-escorte-prostituee-travailleuses-du-sexe-bordelLa préparation d’un magazine tel que Reflet de Société est toujours remplie de surprises. Nous ne savons jamais à l’avance quel sera le thème du numéro, les débats que nous soulèverons. Parce que chez nous, ce sont les lecteurs qui dictent notre ligne éditoriale.

Dans le numéro de juin, nous avions publié l’article de Chloé sur sa vie dans le monde de la prostitution. Nous avons reçu 123 commentaires . Notre courrier du lecteur représente les différentes polarités des commentaires reçus. Des commentaires qui nous proviennent de personnes qui vivent toujours de la prostitution, d’autres qui l’ont fait mais qui ont cessé, des clients actuels, d’anciens clients…

Il était logique de revenir dans ce numéro, avec un reportage de Maïram Guissé, sur les solutions que citoyens, marchands et politiciens tentent de trouver vis-à-vis les irritants de la prostitution de rue. Nous avons ensuite le témoignage de Britanny, une femme qui a débuté dans la prostitution à l’adolescence et qui a été escorte, autant en agence qu’à son compte.

Dans cet éternel débat, certains diront: «Cela a toujours existé et ça va toujours exister», «c’est leur choix», «si ça les tente, qu’on les laisse faire», «c’est le plus vieux métier du monde…» Ce genre de commentaires fabriqués à l’avance est-il une façon de banaliser le débat sur la prostitution? Est-ce une façon de faire l’autruche vis-à-vis la souffrance que certaines personnes vivent? Ou encore d’ignorer notre incompétence en tant que société à trouver des solutions qui fonctionnent et y investir les budgets nécessaires?

La réflexion que nous devons porter sur la prostitution ne peut se limiter  à deux extrêmes. Parce qu’entre la prostituée sur le coin de la rue qui a des problèmes de santé mentale et physique et celle qui couche avec les grands de ce monde à des prix faramineux, il existe tout un monde de nuances.

Le débat sur la prostitution ne peut pas être pris à la légère. Il peut encore moins se limiter à une position politique simpliste telle que se borner à se questionner sur la légalisation. Aucune loi ou règlement ne pourra être juste et équitable dans un monde qui présente autant de variations, de motivations et de justifications que de celui de la prostitution.

Peu importe la position politique ou juridique que nous adopterons, dans tous les cas, il nous faut investir temps et argent dans les conséquences des choix que nous feront. Il faut assumer et arrêter de jouer aux gérants d’estrade. Il est temps de descendre sur le terrain et d’être réaliste sur le devenir de milliers de personnes qui attendent que nous prenions position.

Autres textes sur la Prostitution, Sexualité.

Avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?

Doit-on légaliser la prostitution?

Les effets pervers de la légalisation de la prostitution.

La sexualité des prisonniers

Les clients de la prostitution.

Les filles dans les gangs de rue et la prostitution.

Prostitution de luxe d’une escorte.

Pour ou contre la légalisation de la prostitution?

Définition et historique de la prostitution

Jean-François Lisée de L’actualité et la légalisation de la prostitution.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Une Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :