Justin Trudeau, Dany Turcotte et Pierre-Karl Péladeau

Tout le monde en parle

Les élans oratoires de Justin Trudeau

Une réconciliation après la chicane entre Justin Trudeau et Dany Turcotte, une nouvelle chicane entre Pierre-Karl Péladeau et Justin Trudeau.

Raymond Viger Dossiers Politique, Tout le monde en parle, Télévision

justin trudeau politique fédérale politicienÀ Tout le monde en parle, on nous parle d’une ancienne chicane entre Justin Trudeau et Dany Turcotte. C’est plate, mais je l’ai manqué celle-là. J’en n’ai pas entendu parlé. J’ai pas vu cette émission-là. J’aurais aimé qu’on m’explique un peu plus. Mais bon.

Je ne suis plus vraiment la politique. Je rêve de changements politiques et j’ai l’impression qu’avec nos trois paliers politiques actuels on tourne en rond. J’avais vaguement vu aux nouvelles Justin Trudeau traiter de « tas de merde«  un autre politicien. Jusque-là, ça n’avait pas l’air de détonné avec tout ce que l’on peut entendre entre certains politiciens, c’est-à-dire, souvent violent et irrespectueux.

Justin Trudeau VS Pierre-Karl Péladeau

Quand Guy A. Lepage demande à l’acteur Claude Legault de quel multimillionnaire devrait-on se méfier, il ne répond pas. Mais Justin Trudeau répond pour lui et tente de lui souffler PKP (Pierre-Karl Péladeau).

J’ai été très surpris de cette remarque  provenant d’un politicien. Ce n’est vraiment pas standard. Les politiciens sont souvent violents entre eux. Mais de lancer de telles pointes à des gens de l’entreprise privée qui ont tout de même de l’influence, c’est vraiment surprenant. Habituellement, les politiciens sont plus feutrés, plus prudes.

Ce genre de commentaires va-t-il aider ou nuire à la carrière politique de Justin Trudeau? Grande question. Une chose est certaine, on ne pourra pas lui reprocher sa langue de bois!

Photo FaceBook de Justin Trudeau

Autres textes sur Culture et Médias

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

2 Réponses

  1. C’est que le film de Claude Legault, Guy A. Lepage et Valérie Blais dont ils venaient de parler, c’est un pastiche de la vie de Paul Desmarais. Les empires de PKP (quebecor) et de Desmarais (gesca) sont en guerres ouverte depuis quelques mois. Le parti libéral du canada, tout comme le parti libéral du québec, ce sont les joujous de Desmarais. Trudeau a voulu jouer au chien de garde, c’est tout. Mais cette petite toux, bien moins que de démontrer la franchise d’un politicien ayant mis au rancart la langue de bois, montre la faiblesse d’esprit du monsieur et l’infoedation de l’establishment qu’il représente aux intérêts de mononc’ Paul, alias Bossé. Des fois, ça sert, que de picorer à tous les râteliers – ça permet de pouvoir lire entre les lignes!

    J'aime

  2. Bonjour M. Duteau.

    Le film, L’empire Bossé, sort en salle le 16 mars prochain. Je suis curieux de savoir comment vous avez réussi à savoir que l’on y parlait de Paul Desmarais.

    Effectivement, si c’est le cas et si c’était connu de Justin Trudeau, cela pourrait expliquer son intervention.

    Raymond.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :