Après les missions spatiales, la mission humaine

Mode de vie ; la valeur d’une vie

On oblige les futurs conducteurs automobiles à suivre des leçons de conduite pour que tous et chacun puissent s’engager sur la voie publique de manière compétente et surtout sécuritaire. On sanctionne sévèrement ceux qui mettraient en péril la sécurité publique.

Jean-Pierre Bellemare, prison de Cowansville | Dossiers Chroniques d’un prisonnier, Croissance personnelle

En ce qui concerne le bonheur humain, notre propre réalisation, passons-nous à côté de quelque chose d’essentielle sinon capital pour nous tous? Quelle est l’importance que nous accordons à l’amélioration de notre propre bien-être collectif?

Notre présent ne m’apparaît pas du tout comme un succès; guerres, drogues et pilules sont devenues le pain quotidien. Une approche facilitant l’accès au bonheur devrait être la priorité. Les humains devraient, avant d’apprendre à conduire, savoir comment il faut faire pour atteindre le bonheur. N’est-ce pas le but ultime de notre passage sur cette terre?  Présentement, plusieurs d’entre nous pataugeons dans une embrouille indescriptible pour y arriver et pourtant, tous et chacun aspirons à ce bonheur.

Une société riche et enviable devrait se calculer en nombre de gens heureux et non pas en PIB ou PNB. Voilà ce qui devrait être la véritable mission humaine. Les moyens pour y arriver devraient être comparables à ce qu’on investit dans la recherche pharmaceutique, militaire ou l’exploration minière.

La plus grande fortune ne se trouve pas à côté ou sous nos pieds… mais bien dans nos souliers.

Autres textes sur Croissance personnelle

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT 

Élection provinciale; Votons pour des indépendants

Pour une réforme politique en profondeur

Êtes-vous blasés de la politique telle qu’on nous la sert? Nous avons une belle opportunité pour forcer une réforme en profondeur.

Raymond Viger | Dossier Politique

Ne pas voter

Ça ne changera rien à la situation. Un parti politique va prendre le pouvoir avec les votes que le peuple voudra bien lui donner.

Annuler son vote

Nos votes seront éliminés. Même si les médias pourront parler d’une écoeurantite généralisée, cela ne changera rien dans les faits. On en tiendra pas compte.

Voter pour un indépendant

Imaginez que nous nous mobilisons pour faire élire un député indépendant. Fini les chicanes entre Libéraux et Péquistes. Fini la perte de temps d’entendre que c’est la faute de l’autre parti si on vit un marasme constant au Québec. Fini l’ingérence des mafias, des groupes criminalisés, des entreprises pharmaceutiques et autre lobby dans le financement des partis politiques.

  • Des députés indépendants qui auront le droit de parole et le droit de voter librement.
  • Des députés indépendants qui ne seront pas hypothéqués par une ligne de parti.
  • Des députés indépendants qui travailleront ensemble pour le bien être de la société.
  • Des députés indépendants qui auront le mandat d’élire les meilleurs d’entre-eux pour être ministre et responsable d’un ministère.
  • Des députés indépendants qui pourront consulter et questionner pour être aidé dans leurs mandats plutôt que de cacher la réalité et devoir défendre les intérêts de leurs partis.

Les leaders étudiants et les manifestations

Les étudiants sont mobilisés contre le gouvernement. Plusieurs groupes de citoyens les soutiennent, toujours contre le gouvernement et sa façon de gérer l’État. Parmi eux, il y a suffisamment de personnes pour inscrire des indépendants dans toutes les circonscriptions.

Les manifestations des étudiants ont mobilisé bien des gens. On pourrait prendre en otage les prochaines élections pour exiger des changements en profondeur. Faire élire une majorité de députés indépendants, c’est prendre le contrôle d’un changement social que nous avons besoin et que l’on doit exiger.

Après avoir marché dans les rues, marchons sur l’Assemblée nationale!

Aux urnes citoyens!

Autres textes sur Politique

Autres textes sur Manifestation

Autres textes sur Manifestation

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Après la pluie… Le beau temps

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelleRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.htmlPar la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Santé et médecine à Cuba

Les médecins cubains sont-ils meilleurs qu’au Québec?

Médecine cubaine, diagnostic et traitement

Il fallait essayer la médecine cubaine pour pouvoir se faire une idée. 

Raymond Viger | Dossiers International, Santé 

J’ai pris des vacances à Cuba. À mon retour, j’ai écrit un billet controversé sur la fierté des cubains envers le système de santé de Cuba. J’ai parlé avec des gens mais je n’avais pas eu l’occasion d’essayer le système de santé cubain.

Voilà que Patrick fait parti d’un voyage d’aide humanitaire à destination de Cuba. Patrick est régulièrement malade. Environ 8 fois par année. Il a souvent été hospitalisé au Québec. Il a rencontré plusieurs médecins. Aucun diagnostic possible. Malgré toutes les prises de sang et les tests que Patrick a passé, aucun médecin ne se prononce sur les raisons de ses malaises.

Être malade à Cuba

Avant même d’arriver à Cuba, Patrick commence à être malade dans l’avion. À son arrivée à Cuba, il est dirigé vers une clinique. Diagnostic: diabète et haute pression. Il est transféré à l’hôpital. Il y reçoit des injections d’insuline pour le diabète. Il se remet très rapidement de ses malaises.

Vraiment curieux qu’en si peu de temps, Patrick puisse recevoir un diagnostic et un traitement efficace à Cuba. Pendant des années, les médecins québécois n’avaient rien trouvé. Ma conjointe Danielle et moi suspections le diabète. La mère de Danielle l’avait été. Je le suis aussi. Nous en connaissions quelques symptômes. Malgré nos doutes, aucun médecin québécois semblait ne vouloir allumer et donner un diagnostic.

Il aura fallu ce voyage à Cuba pour que Patrick ait enfin un diagnostic et qu’il puisse être traité adéquatement.

Autres textes sur Cuba

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres textes sur Santé

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois.

Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Maître Anne-France Goldwater, L’arbitre sur V Télé

V télé trouve des solutions à la Justice pour une réforme de la Justice

Est-ce que la façon de régler les problèmes judiciaires de L’arbitre Maître Anne-France Goldwater peuvent être une source d’inspiration pour une réforme de la Justice?

Raymond Viger | Dossier Cinéma et télévision

arbitre-anne-france-goldwater-justice-cour-v-teleMaître Anne-France Goldwater anime l’émission L’arbitre à V Télé. Elle reçoit 2 antagonistes qui acceptent de régler leurs différents à la télévision devant Maître Goldwater. La décision de Maître Goldwater est finale et sans appel.

Ce n’est pas le Québec qui a inventé ce type d’émission. L’arbitre est similaire aux émissions telles que: Judge Judy, Judge Joe Brown et The people’s court. Pour inciter les gens à se présenter publiquement, le producteur paye les sentences que Maître Goldwater va imposer. Rien à perdre d’y aller, sauf la face et son honneur!

Une réforme de la Justice

Ce que j’aime de cette façon de régler les problèmes de Justice est la rapidité à laquelle le tout se règle. Pas nécessaire d’essayer de trouver des disponibilités dans les agendas de 2 avocats, il n’y en a pas. Pas de longs plaidoyer inutile et ennuyeux. Personne pour essayer de jouer avec les mots et les virgules mal placées. Pas d’avocat qui s’amuse à faire traîner en longueur les procédures. Maître Goldwater écoute les 2 parties et posent elle-même les questions. Des questions qui ne servent qu’à comprendre la source du problème et pouvoir trancher honnêtement. Rien à voir avec des avocats payés pour essayer de jouer avec la Justice.

Un tel concept permet d’éviter qu’une des parties ait la possibilité de se payer un avocat dispendieux et qui ne ferait qu’une bouchée d’un avocat commis d’office qui n’a souvent ni le temps, ni l’expérience pour présenter adéquatement le dossier.

Pour une réforme de notre système de Justice, pour éviter ses lenteurs et son embourbement, il serait intéressant qu’une partie des causes que les juges doivent entendre soit accessible de cette façon. Nous sauverions temps et argent, tout en ayant une Justice possiblement plus juste et plus équitable.

Félicitations à Maître Goldwater pour L’arbitre.

Autres textes sur Cinéma et télévision

Autres textes sur Médias et journalisme

Autres textes sur Justice

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

couverture  livre jean-simon copie

Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois.

Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Xpression graffiti; les règles du graffiti

Regimental Onetone, mentorat et graffiti

Regimental Onetone, artiste montréalais, discute de la mauvaise réputation du graffiti.

Raymond Viger | Dossiers Hip-hopCultureGraffiti

Regimental Onetone souligne notamment l’absence de mentorat accessible aux jeunes graffeurs. Regimental Onetone s’adresse à eux pour leur parler d’éthique dans leur choix d’espace à graffer.

Une entrevue du graffiteur belge Alexandre Alonso réalisé par le groupe ECP dans le cadre du documentaire Xpression Graffiti qui sortira en septembre prochain.

L’entrevue a été réalisé 4 septembre 2011 lors de la convention graffiti Can You Rock 2011 à Montréal.

Pour informations: Café-Graffiti (514) 259-6900

Autres textes sur le Graffiti

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel   

Xpression Graffiti: street art et graffiti

Le graffiteur belge Alexandre Alonso

Xpression Graffiti et Alexandre Alonso

Alexandre Alonso, graffeur belge, du collectif belge et français Farm Prod, décrit sa vision du graffiti.

Raymond Viger | Dossiers  Hip-hopCultureGraffiti

Le graffiteur belge, Alexandre Alonso décrit en un mot le graffiti et évoque son but, son appréciation du public ainsi que son lien au street art: « On peut dire que le street-art est l’enfant du graffiti. »

Une entrevue du graffiteur belge Alexandre Alonso réalisé par le groupe ECP dans le cadre du documentaire Xpression Graffiti qui sortira en septembre prochain.

Pour informations: Café-Graffiti (514) 259-6900

Autres textes sur le Graffiti

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel   

Une handicapée veut faire de l’exercice

La Clinique médicale Physergo ; services pour handicapés

Monique Trudel, une résidante de Verdun, est atteinte de la sclérose en plaques et se déplace en fauteuil roulant. Elle a besoin de s’exercer afin de pouvoir garder de la flexibilité et de la souplesse. Elle a contribué à créer le programme Bouger et vivre avec la Clinique médicale Physergo, un organisme sans but lucratif (OSBL).

Anders Turgeon | Dossiers Santé, Handicapés

« Les besoins spécifiques en conditionnement physique pour les personnes limitées sont là », allègue la thérapeute en réadaptation physique de la Clinique Physergo et co-fondatrice de Bouger et vivre, Annie Viger. « Ce n’est pas motivant de côtoyer des personnes surentraînées dans des salles d’entraînement régulières. Les gens aux besoins spécifiques ont besoin de faire de l’exercice. Il permet le maintien à domicile de ces gens et retarde leur entrée dans un CHSLD. Cela permet de diminuer les coûts dans le domaine de la santé », fait-elle valoir.

La santé des personnes handicapées

La Clinique Physergo contribue à améliorer la santé et à assurer une qualité de vie. Sa mission est la réadaptation physique à l’aide de la physiothérapie, l’ergothérapie et le gymnase. Après que M. Réjean Douville, le directeur de la Clinique Physergo, et Monique Trudel ait réglé le financement, Annie et Monique ont collaboré ensemble pour la création du programme Bouger et vivre.

Ce nouveau programme est offert à la Clinique Physergo dans un centre de conditionnement physique. Il est personnalisé selon le client, dans un cadre adapté. « La clinique Physergo a eu l’idée du projet, mais je m’y suis impliqué dès sa création », insiste Annie. Elle a trouvé la motivation à s’impliquer dans ce projet grâce à sa passion pour le conditionnement physique. Elle a également observé les besoins des gens âgés ainsi que de ceux aux prises avec un handicap ou une blessure due à un accident de travail.

Le démarrage du programme Bouger et vivre

Afin de démarrer le projet, la Clinique Physergo a obtenu une subvention du Centre local de développement (CLD) Verdun. Elle a aussi obtenu deux autres sources de financement : une petite subvention de l’entreprise récréo-touristique Omnium Bruno Fortin et l’argent recueilli par les abonnements à la Clinique Physergo et ses activités.

Malgré ces fonds, Annie Viger dit qu’il a été difficile de trouver des subventions et d’autres sources de financement pour le programme. « Nous avons connu des difficultés au niveau de l’achat du matériel, plus spécifiquement au niveau du coût élevé des machines spécialisées pour l’entraînement. J’ai aussi dû affronter des problèmes relativement à la préparation du projet comme le temps que j’ai dû y consacrer », plaide-t-elle.

Un médecin de famille pour faire de l’exercice

Pour les clients de la Clinique Physergo qui désirent suivre le programme, Annie doit obtenir un billet du médecin les autorisant à suivre le programme. « Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui possède un médecin de famille. Il y a une longue liste d’attente pour en voir un selon les besoins du patient. Je dois déterminer qui je dois prendre avec ou sans billet médical », indique-t-elle.

Annie déplore le manque d’initiatives pour garder les gens avec des limitations physiques et les aînés en forme, et ce, ailleurs sur l’île de Montréal. « C’est une question de coûts, de lourdeur dans la bureaucratie gouvernementale et de disponibilité de spécialistes pour des projets comme celui de Bouger et vivre. Les ressources sont limitées », constate-t-elle.

Néanmoins, elle a confiance en son projet. « Il permet à bon nombre de personnes de Verdun  et du Sud-Ouest, de garder la forme et de rester autonomes le plus longtemps possible », mentionne-t-elle. Bouger et vivre, tel est l’essentiel pour des gens comme Monique Trudel.

Autres textes sur Santé

Autres textes sur Handicap

Après la pluie… Le beau temps

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :