Élection provinciale: votons pour des indépendants

Élection provinciale 2012

Pour une réforme politique en profondeur

Êtes-vous blasés de la politique telle qu’on nous la sert? Nous avons une belle opportunité pour forcer une réforme en profondeur.

Raymond Viger        Dossier Politique

Ne pas voter

Ça ne changera rien à la situation. Un parti politique va prendre le pouvoir avec les votes que le peuple voudra bien lui donner.

Annuler son vote

Nos votes seront éliminés. Même si les médias pourront parler d’une écoeurantite généralisée, cela ne changera rien dans les faits. On en tiendra pas compte.

Voter pour un indépendant

Imaginez que nous nous mobilisons pour faire élire un député indépendant. Fini les chicanes entre Libéraux et Péquistes. Fini la perte de temps d’entendre que c’est la faute de l’autre parti si on vit un marasme constant au Québec. Fini l’ingérence des mafias, des groupes criminalisés, des entreprises pharmaceutiques et autre lobby dans le financement des partis politiques.

  • Des députés indépendants qui auront le droit de parole et le droit de voter librement.
  • Des députés indépendants qui ne seront pas hypothéqués par une ligne de parti.
  • Des députés indépendants qui travailleront ensemble pour le bien être de la société.
  • Des députés indépendants qui auront le mandat d’élire les meilleurs d’entre-eux pour être ministre et responsable d’un ministère.
  • Des députés indépendants qui pourront consulter et questionner pour être aidé dans leurs mandats plutôt que de cacher la réalité et devoir défendre les intérêts de leurs partis.

Les leaders étudiants et les manifestations

Les étudiants sont mobilisés contre le gouvernement. Plusieurs groupes de citoyens les soutiennent, toujours contre le gouvernement et sa façon de gérer l’État. Parmi eux, il y a suffisamment de personnes pour inscrire des indépendants dans toutes les circonscriptions.

Les manifestations des étudiants ont mobilisé bien des gens. On pourrait prendre en otage les prochaines élections pour exiger des changements en profondeur. Faire élire une majorité de députés indépendants, c’est prendre le contrôle d’un changement social que nous avons besoin et que l’on doit exiger.

Après avoir marché dans les rues, marchons sur l’Assemblée nationale!

Aux urnes citoyens!

Autres textes sur Politique

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.htmlPar la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

64 Réponses

  1. Salut Raymond, ce qui manque au Québec c’est du leadership afin de contrer le pouvoir actuel. Je suis daccord avec toi sur le fait que les leaders des groupe étudiants mobilisent une masse de population et qu’avec cette masse, nous pourrions renverser le gouvernement actuel. De plus, même les critiques les plus sévère à l’endroit des étudiants n’ont pas suffit à faire taire le débat. Une conscience collective s’est élevé afin de faire comprendre aux citoyens les enjeux auquel nous sommes tous confronté. Je pense que dans le fond de nos pensées commune, nous savons tous qu’on abusent de nous avec le taux d’intérêt et la gestion des fonds publiques mais ce que nous ne savions pas c’est qu’il est possible de changer les choses. Seul non mais collectivement nous pouvons! Bonne journée

    J'aime

  2. Bonjour Maître Sylvain.

    Nous savions qu’il fallait être nombreux pour faire bouger les choses. La dernière fois que nous nous étions socialement mobilisé, c’était 15 000 femmes qui ont marché sur Québec, ce que nous avons appelé Du paiin et des roses en 1995.

    Ce que nous ne savions cependant pas c’est que la mobilisation était encore possible. Bien des manifestants des autres décennies doutaient que les gens sortent de leur petite bulle pour revendiquer haut et fort.

    Maintenant que c’est fait, les gouvernements doivent réagir et se réformer. Ils ne peuvent plus supposer que les citoyens vont continuer à tout gober sans broncher.

    Raymond.

    J'aime

  3. Pour le vote massif envers des députés indépendants? Mais comment le Québec sera-t-il gouvernable? N’est-ce pas une stratégie de simple protestation mais non pro-active?

    J'aime

  4. Exactement comme un conseil d’administration.

    On élit des administrateurs (députés) qui ensemble vont élire les officiers: président, vice-président, trésorier, secrétaire…

    Ça éloigne les enveloppes brunes aux partis!

    J'aime

  5. Et comment çà éloigne les enveloppes brunes?

    Vous ne croyez pas que des liens vont se tisser, des tinamitiés vont se créer, etc…Et le financement des partis, n’est-ce pas là où tout se joue?

    Même Obama a reculé quand est venu le temps de  »remercier » les donateurs qui l’ont aidé à prendre le pouvoir…

    Pourquoi pas simplement des mécanismes de surveillance, des outils démocratiques de référendums populaires, bref des moyens de s’élever contre toute dérive?

    J'aime

  6. Je propose qu’il n’y ait plus de parti politique, donc plus de financement de parti. C’est comme ça qu’on pourra, entre autres, éloigné les enveloppes brunes.

    J'aime

  7. Et la relation des syndicats tout-puissant avec le gouvernement???

    J'aime

  8. Diviser pour régner.

    Avec un gouvernement qui s’entredéchire entre-eux avec un parti au pouvoir et des partis d’opposition, les syndicats et les différents lobbyistes ont plus de contrôle.

    Avec un gouvernement, tous uni pour gérer notre société, ça se passerait différemment.

    J'aime

  9. Dans le mode de fonctionnement actuel, ce sera difficile mais pas infaisable.

    J'aime

  10. Aucun changement, ni social, ni individuel ne se fait sans heurt.

    J'aime

  11. Vrai!

    J'aime

  12. Merci Mme Turcotte pour votre présence et votre implication dans cette réflexion.

    Raymond.

    J'aime

  13. Excellente question qui j’espère ne restera pas sans réponses !

    J'aime

  14. Interview d’Etienne Chouard sur la Dette et le projet de Constituante
    http://www.youtube.com/​watch?v=CuPFdF5Nz2k !

    J'aime

  15. Merci Ève pour le lien. Je regarderais le tout et reviendrais pour des commentaires.

    Raymond.

    J'aime

  16. Très bonne initiative ,

    Mais qui possèdent les Médias ,je ne sais pas au Canada ,ici en France il suffit de voir les sommes dépensé par les candidats ( dit officiels ) il y a longtemps que le peuple aurait dû se rendre compte ,NON ,

    Sarkozy a vendu tout notre Patrimoine ,vendu des tonnes d’Or ,notre réserve à Bruxelles en gage ,donc nous ne la reverrons plus ,va vivre au Maroc dans un Palais qu’il s’est acheté ,Conseiller du Roi Mohamed VI comme cela pourra faire venir en France tous les rebelles que le Roi ne veut pas chez-lui ,les Français seront ravis de les accueillir ,il nous a coltiné ,les Farcs ,les Libyens Tunisiens ext ext( dites moi qui vous fréquentez je vous dirais qui vous êtes) ça sera la faute à Hollande le mou

    Le plus fort ,il ne paiera plus ses impôts en France ,et bien je peux vous dire qu’à élection prochaine ,il serait réélu ,

    Mes semblables n’ont plus la capacité d’avoir un jugement morale ,honnête ,le bon sens ,il faudrait se battre ,tous ensemble vous avez entièrement raison ,l’argent achète tout ,les écolos Greenpeace ,verts ,ext Rockeféller les paie ,

    regardez se qui se passe en Louisiane ,les bayous sont plein de méthane qui bout ,les maisons tremble ,les arbres s’enfoncent dans ces trous ,ça sent le pétrole ,ils n’ont très certainement pas colmaté le puits ,ils ont creusé trop profond ,la faille va s’ouvrir ,entendez-vous ,tous ces politiciens écologiste ,les autorités ont prévenu les militaires qui habitaient dans le Texas ,Golf du Mexique qu’ils devraient quitter leur maison avec simplement une valise ,le jour où ;

    Mais peut-être que les Canadiens sont plus avertis ,je vous le souhaite 2012.

    J'aime

  17. Bonjour Abeilles.

    Je limiterais mon commentaire au Québec et non pour l’ensemble du Canada.

    Au Québec, il y le groupe Gesca qui possède La Presse et des journaux régionaux tels que Le Soleil, La tribune, Le Nouvelliste, Le Droit, Le Quotidien, La Voix de l’est. Gesca et le parti Libéral de Jean Charest couche dans le même lit. Un lit qui est partagé avec Sarkozy, un grand ami de la famille Desmarais, les propriétaires du groupe Gesca.

    Il y a ensuite le groupe Québécor, propriété de Pierre-Karl Péladeau qui possède, le Journal de Montréal, Vidéotron, des magazines, TVA… Québécor est proche d’un nouveau parti politique, la Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ) dirigé par François Legault, un ancien du Parti Québécois.

    Raymond.

    J'aime

  18. Bonjour Raymond.

    Il y a bien 12 ans que je prêche que seuls des députés indépendants à l’Assemblée Nationale et au Parlement pourraient introduire un peu de démocratie dans notre vie politique. Evidemment, le Systeme fait tout pour l’empêcher. Pour les présentes élections, l’un des stratagèmes – en plus de leur fermer l’accès pratique aux médias, évidemment – est de compliquer l’obtention des 100 signatures de résidents inscrits sur la liste électorale du comté qu’on exige encore des candidats, une demande saugrenue au XXIe siècle.

    Quand le Parti Liberal peut avoir accès aux 1500 appartements du complexe « la Cité », y recueillir 100 signatures n’est rien. Si une douzaine de « bénévoles » du Parti Liberal peuvent rôder à la Plaza Alexis Nihon et y solliciter les chalands, il est encore relativement facile de le faire. Mais un candidat indépendant qui est expulsé des centres commerciaux et des Tours d’habitation doit passer des jours à mendier dans la rue pour ces signatures, ennuyant les passants qui, en l’absence d’une carte de citoyen, ne SAVENT même pas s’ils sont inscrits sur cette « liste électorale » qu’on a produit sans le leur confirmer !

    Ces jours passés à satisfaire les exigences vexatoires d’une procédure électorale désuète sont du temps que le candidat indépendant ne pourra pas utiliser pour contester sérieusement le Systeme. Il n’y a pas de petites mesquineries que l’on ne fera pas pour protéger le monopole des Partis qui permet le contrôle aisé de toute pensée citoyenne.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2012/08/05/comment-etre-candidat-independant-en-2012-au-quebec/

    PIerre JC Allard

    J'aime

  19. Bonjour M. Allard.

    Effectivement, en politique, il y a la grosse machine des partis, bien huilés pour prendre le maximum de contrôle.

    Et prendre le contrôle est le contraire de la démocratie.

    Raymond.

    J'aime

  20. » L’Assemblée législative est (devrait être) composée de députés élus sur une base territoriale et qui ne rendent de comptes qu’à leurs électeurs. On ne peut (devrait être) être candidat au poste de député que si l’on est sans affiliation partisane, déclarant solennellement qu’on ne manifestera aucune préférence pour l’un ou l’autre des partis politiques inscrits. »

    Je serai candidat indépendant à ces èlections. Si je tombe mort à courir ces signatures sous la pluie, je veux qu’on dessine une croix sur sur le trottoir, là où mes 77 ans auront flanché.

    http://wp.me/p59O0-4Z

    Pierre JC Allard

    J'aime

  21. Bonjour M. Allard.

    Content de voir que je ne suis pas le seul à penser ainsi.

    Raymond.

    J'aime

  22. Bonjour M. Viger, j’aimerais juste souligner l’aspect financier relié à une campagne électorale qui est selon moi un facteur non négligeable sur la liberté de mouvement du député. Même indépendant il faut que ce dernier ne doive rien à personne d’autre que ces électeurs. @ M. Allard: en plus des éléments que vous décrivez au sujet des cent signatures, je pense qu’il faut ajouté l’aspect « vendeur ». Pour récolter les signatures requises on doit être en mesure de vendre ses idées, ce qui biaise d’autant le rôle du politicien, car ce dernier n’est pas là pour vendre quoi que ce soit mais plutôt apporter un regard objectif sur l’ensemble des idées concernant sa circonscription et les soumet à l’étude au parlement. Mais dans une société où tout est « marchandé ».

    J'aime

  23. Bonjour M. Monty.

    Pleinement d’accord que le député doive être redevable aux citoyens qu’il représente.

    Pour le côté vendeur des politiciens, c’est une forme de conflit d’intérêt. Je te vends quelque chose et j’obtiens un bénéfice. D’ou ceux qui « tire » de la couverture et qui verse dans les mensonges pour conclure leur vente.

    Raymond.

    J'aime

  24. La ligne de parti est un problène dans ce domaine.

    J'aime

  25. La ligne de parti musèle trop les politiciens et empêche la démocratie.

    J'aime

  26. Le problème est tout le système Britanique doit être changé pour un régime présidentiel.

    J'aime

  27. D’accord que le système Britanique est dépassé et qu’il faille passer au régime présidentiel.

    J'aime

  28. Le plus simple est l’indépendance du Québec mais loin est la coupe aux lèvres !

    J'aime

  29. L’indépendance du Québec va-t-il régler les incohérences de notre système politique?

    J'aime

  30. Je ne sais pas, j’approche 70 ans je ne crois pas voir ça de mon vivant.

    J'aime

  31. Est-ce l’indépendance du Québec que nous avons besoin ou l’indépendance des politiciens?

    J'aime

  32. Il faudrait des élections à dates fixes peut-être.

    J'aime

  33. Des élections à dates fixes sont essentielles pour une démocratie véritable.

    J'aime

  34. L’éternelle confusion entre « démocratie » et « électoralisme politicien »…

    J'aime

  35. En politique, Pierre, il faut bien se mouiller un peu…

    Merci Ysengrimus,
    Électoralisme politicien…
    Ça précise notre vision « croche » de la démocratie…

    Bonne journée!

    J'aime

  36. Merci messieurs Ysengrimus et Pelletier pour votre présence et votre commentaire.

    J'aime

  37. […] Pour en avoir le coeur net, j’ai fait un petit test. Lundi le 6 août à 19:00 heures, je publie une question à débattre sur les plusieurs comptes Facebook et Twitter de nos politiciens. Je fais un lien sur un billet où je débat cette question et où je propose l’abolition des partis politiques. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :