Publicité de Jean Charest: détournement de fonds et conflit d’intérêt

La publicité de Jean Charest

Corruption sociale

Corruption, détournement de fonds, conflit d’intérêt… voici un court résumé de ce que je pense de la publicité pré-électorale du Premier ministre Jean Charest.

Raymond Viger Dossiers Politique, Jean Charest

jean charest premier ministre publicité télévisionTout le monde doit avoir vu cette publicité du Premier ministre Jean Charest nous expliquant sa vision du rôle de premier ministre. Tout le monde doit l’avoir vu parce qu’elle passe et repasse à la télévision comme si le budget publicitaire de Jean Charest n’avait pas de limite.

Mais d’où provient cet argent qui sert à promouvoir Jean Charest? Une annonce payé par le parti Libéral dit-on à la fin de ce commercial. Cette caisse du parti Libéral qui se nourrit des dons fait par les petits amis du pouvoir. Des dons que certaines entreprises font pour avoir un lien indirect sur le pouvoir. Une sorte de dette morale que des entrepreneurs tentent de créer sur le parti Libéral et son chef Jean Charest.

Mettons que Jean Charest n’a pas pigé dans l’argent de nos taxes pour faire cette publicité qui ne cesse de nous envahir à la télévision. Le temps et l’énergie qu’il met à nous vendre l’idée qu’il serait le meilleur premier ministre pour le Québec, pendant ce temps-là, il ne gère pas les affaires de l’État. Il pense à sa réélection. Conflit d’intérêt sur l’utilisation du temps du Premier ministre.

La question qui tue

jean-charest-publicite-tele-premier-ministre-parti-liberalGardons en tête l’hypothèse que les tonnes et les tonnes de commerciaux de Jean Charest n’ont pas été payé par nos taxes. Qui a payé pour la conception et la réalisation, qui paye les relationnistes qui tentent de vendre l’image de Jean Charest pour les prochaines élections? Des salariés de l’État avec nos taxes ou à partir des enveloppes bien garni des amis du pouvoir?

Ce n’est pas la première fois que les publicités de Jean Charest et du parti libéral font parler d’elles. Il y avait eu l’histoire rendu publique d’un don de Jean Charest à une famille éprouvée. Sans compter les tonnes et les tonnes de publicité radio que Jean Charest nous a déjà servi. Ou encore des demandes de publicité gratuite pour Jean Charest en échange de subventions… qui elles sont payées à même nos taxes!

Un, deux, trois, GO… je suis déjà parti

Même si toutes les dépenses reliées aux tonnes de publicité télévisée que nous sert le Premier ministre Jean Charest soit effectivement payé par le Parti Libéral du Québec, ce sont des publicités électorales. Pourquoi le parti au pouvoir, qui décide de la date des prochaines élections, se permet de lancer sa campagne avant les autres? Pourquoi les dépenses reliées à ces publicités ne sont pas comptabilisées dans les montants alloués par le directeur général des élections?

Autant de questions qui soutiennent ma théorie que notre système politique a besoin d’une réforme complète et majeure pour éviter les abus de toutes sortes qui y règnent. Une réforme pour rendre la politique juste et équitable? Est-ce possible dans ce monde de décideurs et de gérants de gros porte-feuilles?

Et pendant ce temps, j’entends encore la publicité de Jean Charest à la télévision. Il termine en disant qu’il a fait le choix de la responsabilité. Reste à voir comment on définit la responsabilité!

Caricature de Jean Charest par Renart L’Éveillé

Photo de Jean Charest provenant de sa page Facebook

Autres textes sur Politique

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

poster affiche flyer carte anniversaire cartes souhaits voeux affichage impression t-shirtUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux. Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti. www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

18 Réponses

  1. Dans la publicité, Jean Charest dit travailler dans l’intérêt des Québécois. Ça veut dire quoi? Sauver 200 millions avec la hausse des frais de scolarité sur un budget de 70 milliards par année, c’est vraiment ridicule comme argument. C’est de l’opportuniste politique. Le premier ministre Charest collecte deux salaires au lieu d’un seul . Se faire payer à la fois par le parti libéral et le parti conservateur, c’est tu dans l’intérêt des Québécois ou c’est plutôt être malhonnête. « Être premier ministre ce n’est pas un concours de popularité, j’ai choisi la responsabilité au lieu de la popularité ». La responsabilité M.Charest? Le conflit étudiant traine depuis quatre mois avec tout les impacts que cela peut avoir sur l’économie de Montréal, je ne trouve pas cela responsable de la part de Jean Charest. D’autant plus que le gouvernement a attendu treize semaines avant de faire une première proposition aux étudiants. « Selon Jean Charest, faut faire des choix difficiles, mais nécessaires. Avoir le choix de ses convictions». La commissaire à l’ONU s’inquiète du Québec qui restreint les droits d’association et d’expression avec la loi 78. Selon la commissaire, pareille loi a été adoptée en Russie et en Syrie.

    J'aime

  2. Bonjour Raymond

    Quand Jean Charest parle de responsabilité dans cette fameuse publicité télévisée, je me demande pour qui il dit que lui et son gouvernement sont responsables. Pour les citoyens? Pour les grandes entreprises? Pour les généreux donateurs au PLQ?

    Permettez-moi de douter qu’il se montre responsable pour les premiers. Et permettez-moi de douter qu’il se préoccupe vraiment des étudiants et des gens de la classe moyenne à qui il impose des taxes à tous vents.

    Et permettez-moi de douter de sa sincérité lorsqu’il dit qu’il choisit cette pseudo-responsabilité plutôt que la popularité. N’oublions pas que Jean Charest est un fin stratège politique qui semble prêt à n’importe quelle bassesse pour aller chercher des votes.

    Anders

    J'aime

  3. Bonjour Patrice.

    Tu mentionnes que Jean Charest reçoit un salaire du Parti Libéral et un autre du parti Conservateur. En réalité, il reçoit son salaire de Premier Ministre à partir de nos impôts et le Partil Libéral lui paie un deuxième salaire.

    Je ne vois vraiment pas comment le parti Conservateur à Ottawa pourrait éthiquement donner un salaire au Premier ministre du Québec!!!

    Raymond.

    J'aime

  4. Je suis d’accord avec vous M. Anders. Non seulement Jean Charest est un fin stratège mais il a su s’entourer d’une équipe de relationnistes qui peuvent facilement en aveugler plus d’un.

    Raymond.

    J'aime

  5. […] Publicité de Jean Charest: détournement de fonds et conflit d’intérêt […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :