Les caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo

Défendre la liberté d’expression en jetant de l’huile sur le feu?

Une provocation irresponsable

Quelle est la responsabilité du rédacteur en chef et des auteurs dans l’histoire des caricatures de Mahomet ? Et que défend-on vraiment au nom de la liberté d’expression ?

Normand Charest – chronique Valeurs de société, dossier Racisme

charlie hebdo caricatures mahomet liberté d'expressionEncore une histoire de caricatures de Mahomet, publiées cette fois par le magazine français Charlie Hebdo. Au moment même où le film américain « anti-islam » paru sur YouTube donne lieu à des manifestations violentes, et même meurtrières, dans beaucoup de pays musulmans.

Liberté d’expression?

En France, on s’accorde à dire d’une part que c’est de mauvais goût et qu’il n’est pas très brillant de « jeter de l’huile sur le feu ». Mais en même temps, on donne beaucoup d’importance à la défense de la liberté d’expression. Ne serait-ce que pour dire des bêtises.

Or, dans ce contexte, il est parfaitement grotesque de voir le rédacteur en chef de Charlie Hebdo jouer le rôle de défenseur de la liberté d’expression, poing levé… Tout en encaissant les profits de ventes records (200 000 exemplaires), ce qui ajoute à l’indécence.

Car il est facile de jouer à l’intellectuel ou à l’artiste indigné, lorsqu’on est loin des combats réels et que des innocents seront tués à notre place sur le terrain des violences.

On a beau ne pas vouloir faire de lien entre nos provocations et les conséquences qu’elles auront ailleurs dans le monde ou même au pays, nous en demeurons tout de même, moralement et éthiquement, responsables.

Ajout : une opinion à considérer

« Comme cela arrive souvent, les médias du monde entier ont grandement exagéré l’ampleur de la “rage” des musulmans, devant les dernières “provocations” venues d’Occident à l’encontre de leur foi et de leur prophète.

… la manchette qui correspond le mieux aux événements de la semaine écoulée serait plutôt : “Caricatures de Mahomet : un milliard de musulmans restent tranquillement chez eux.”

… la retenue dont ont fait preuve, au cours des derniers jours, l’écrasante majorité des fidèles de Mahomet, malgré les appels des boutefeux – parfois contrebalancés par ceux des autorités en place –, voilà qui est un signe d’espoir : les musulmans ne sont pas tous des excités et des fanatiques. Loin de là. »

— François Brousseau, « La “rage” des musulmans », Le Devoir, 24 septembre 2012.

Autres textes sur Racisme

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

12 Réponses

  1. Je comprends mais pourquoi ne pas ridiculiser les religions fondées sur la haine de l’intelligence, la femme, la vie, la liberté

    J'aime

  2. Ridiculiser les gens est une forme de violence. Et la violence attire la violence.

    Aimé par 1 personne

  3. Et parce que tous les croyants ne sont pas aussi extrémistes. Parce que nous gagnons à tendre la main aux modérés, à ceux qui cherchent la paix comme nous. Et pour élever le débat, plutôt que de sombrer dans la violence.

    J'aime

  4. Je ne partage nullement ta position !!

    La Liberté d’expression reste le véritable sens de notre DEMOCRATIE. On ne peut dire une chose et faire son contraire.

    Vous ne supportez en aucun cas ce que la France subit de la par de certains extrémistes. Il manque des couilles à nos politiques.

    IL NE FAUT PAS CONFONDRE profits ET RESPECTS.

    Le monde ARABE est en feu à ne pas douter, mais l’ensemble des l’Occident dont le Québec et autres sont responsables.

    C’est le film qu’il fallait INTERDIRE, tu ne crois PAS ?
    A un moment ou nous ignorons complétement de quoi demain sera fait.

    Amicalement,

    Le Panda

    J'aime

  5. D’accord avec toi Panda. C’est le film qu’il aurait fallu bloquer.

    Personne ne s’offusque lorsque le pape est « attaqué » par nos imitateurs ou le christianisme bafoué.

    Certains ne cherchent-ils pas le moindre prétexte pour « allumer le feu » ou s’agit-il d’un problème de susceptibilité?

    La liberté d’expression fait partie intégrante de notre société, Charlie Hebdo s’en sert.

    J'aime

  6. Une fois, n’est pas coutume, nous tombons d’accord, si le film est sans doute à bannir, ce n’est pas le Cas des caricatures de Charlie Hebdo ni des celles des Dannois qui avaient tirés les premiers le portrait de Mahomet !

    C’est plutôt salvateur le droit de se moquer ! La liberté d’expression est à ce prix, qu’il faut que chacun accepte… la critique caustique ou humoristique !

    On se moque bien de Johnny et cela ne crée pas d’esclandre et n’empêche pas que l’on respecte les fidèles qui le vénèrent. Hein Thym-Thym ! Au fond, qui aime bien chatie bien, et notre Jojo multinational n’échappe pas à la règle !

    Il ne faut pas entrer dans le jeu des « intégristes » (tous les intégristes, pas seulement ceux de l’Islam) qui ne cherchent qu’à se défendre. Ils profitent de la moindre provocation pour cracher leur haine et faire preuve de violence !

    J'aime

  7. eh oui on en sort pas.

    J'aime

  8. Or, la liberté d’expression c’est aussi de pouvoir dire son opinion personelle (qui n’a rien a voir avec une censure de l’État). La mienne, en l’occurrence, est celle-ci : que ces caricatures sont de mauvais goût, qu’elles n’apportent rien à personne (sauf des profits et de la publicité à Charlie Hebdo) et qu’elles peuvent avoir de graves conséquences dont les auteurs sont responsables. Si on souhaite se faire le champion de cette liberté d’expression, on devrait en premier lieu DONNER L’EXEMPLE en élevant le débat au-dessus de ceux que l’on critique.

    J'aime

  9. La liberté sans responsabilité n’existe pas. La liberté de conduire une voiture s’accompagne de la responsabilité des accidents que nous pourrions causer. Oui, on est libre d’exprimer tout ce que l’on veut, et même les pires bêtises, mais il faut en payer soi-même les conséquences. De cela aussi, on ne s’en sort pas.

    J'aime

  10. Je crois qu’une bonne réflexion et le manque de connaissances sur l’islam est un ennemi pour plusieurs personnes en Occident. La liberté d’expression est la bienvenue quand elle est utilisée par les islamistes pour appeler à la haine de l’Occident, à sa conquête, à la suppression de la démocratie contraire à l’islam, à l’éradication d’Israël, à la haine du Juif, au massacre des minorités non musulmanes en terre d’islam, mais doit être limitée, voire censurée, avant de la supprimer (si cela est possible) quand l’Occident fait appel à ce droit fondamental pour défendre ses libertés.
    L’Islam veut imposer la CHARIA partout et manipule très bien L’Occident. L’islam utilise n’importe quel prétexte pour étendre la CHARIA. Le film est est un parmi tant d’autres.

    J'aime

  11. Je veux dire, le film et les caricatures ne sont que des pétexes.

    J'aime

  12. En parlant de connaissance de l’islam, il ne faut pas oublier les nuances parmi celui-ci. Tous ne sont pas islamistes, tous ne veulent pas l’établissement de la charria : d’ailleurs, c’est ce que nous disent beaucoup de musulmans venus s’installer chez nous, au Canada, au Québec, pour y vivre dans la liberté et dans un État laïc.

    Il est très important de rester conscient de ces nuances dans l’islam, comme en toute chose. De la même manière qu’il y a beaucoup de nuances chez les juifs (des orthodoxes aux très laïcs), les chrétiens (les exemples sont trop nombreux pour les nommer), les bouddhistes, etc.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :