Prévisions météorologiques et journalisme

Les actualités de MSN, vendredi à 21:00 hres.

Entre 10 et 60 cm de neige ont-ils dit!

Est-ce les météorologues qui ne savent pas prévoir la météo ou les journalistes qui veulent amplifier et exagérer la situation?

Raymond Viger Dossiers Médias, Environnement

Je vous laisse la présentation de la météo de vendredi dernier sur MSN. Si on regarde attentivement le surtitre, on y annonce entre 10 et 60 cm de neige pour le Québec… et l’Ontario!

Si vous lisez attentivement la nouvelle, nulle part il y est mention de l’Ontario, on n’y parle que du Québec.

En ce qui concerne la quantité de neige prévue pour les différentes régions, on y parle de quelques centimètres à 30 centimètres!

Entre 2 à 30 cm et 10 à 60 cm, est-ce cela qu’on appelle de l’amplification et de l’exagération. Si c’est le cas, est-ce les météorologues qui auraient exagérés dans le surtitre pour attirer l’attention ou un journaliste de MSN?

Ce sont les informations dont j’avais accès lorsque j’ai décidé de faire le trajet Montréal – Saguenay aller retour.

Étrangement, je n’ai rencontré aucune neige pendant tout le voyage!

Entre 10 et 60 cm de neige sont attendus sur le Québec et l’Ontario. Plus…

Fortes précipitations sur le Québec

MONTRÉAL – De fortes précipitations de neige sont prévues sur l’ensemble du Québec vendredi et samedi. La chute de neige sera particulièrement abondante dans les régions situées au nord du fleuve Saint-Laurent.

Des écoles ont été fermées vendredi dans certaines régions, dont celles des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie, et plusieurs sorties de route étaient observables sur l’ensemble du réseau routier.

L’autoroute 15 a été fermée à la circulation dans les deux directions vers 8 h 20, à la hauteur de Sainte-Adèle, en raison de l’accumulation de neige.

Les conditions météorologiques occasionnaient des retards importants à l’aéroport Montréal-Trudeau. Plusieurs vols, majoritairement des vols intérieurs ou à destination des États-Unis, ont été repoussés, voire annulés. La situation n’était pas jugée critique en matinée, mais le personnel de l’aéroport a indiqué que le bilan pourrait s’alourdir si les accumulations de neige perduraient.

Dans la grande région métropolitaine, de la neige parfois mêlée de pluie doit tomber jusqu’en après-midi, vendredi. Les précipitations se transformeront en pluie intermittente en soirée. Les températures demeureront stables, légèrement au-dessus du point de congélation.

À Québec, des accumulations de neige et de grésil pouvant atteindre 20 centimètres sont attendues vendredi. Les précipitations pourraient être accompagnées de poudrerie par endroits. Côté température, le mercure ne devrait pas descendre sous la barre du zéro. Un avertissement de tempête hivernale émis par Environnement Canada est en vigueur pour la région.

Pour leur part, les Estriens auront droit à un cocktail de neige et de pluie verglaçante vendredi matin. L’agence fédérale prévoit des accumulations de 2 à 4 centimètres ainsi que des rafales de vent de 60 km/h. Samedi, ce sera neige intermittente.

Un avertissement de tempête hivernale est également en vigueur dans les Laurentides, où l’on attend jusqu’à 30 centimètres de neige mêlée de grésil. Les précipitations se poursuivront toute la nuit.

Même scénario du côté de Lanaudière, où de la neige parfois forte mêlée de grésil tombera sur la région. Environnement Canada prévoit une vingtaine de centimètres de neige et de grésil. Le mercure oscillera près du point de congélation.

L’Abitibi-Témiscamingue recevra une bordée de neige de 10 à 15 centimètres vendredi avec des vents de 20 km/h. Le mercure pourrait descendre jusqu’à moins 7 degrés celsius dans la nuit.

Vingt centimètres de neige et de grésil sont attendus dans la région de Charlevoix avec de la poudrerie par endroits. Les précipitations perdureront toute la nuit, alors que les températures pourraient descendre à moins 1 degré celsius.

Au Saguenay-Lac-St-Jean, le ciel sera nuageux vendredi avec des accumulations de 5 à 10 centimètres de neige et un maximum de moins 2 degrés celsius.

En Outaouais, un avertissement de tempête hivernale est également en vigueur et Environnement Canada indiquait des risques de pluie verglaçante en matinée et des accumulations de neige de l’ordre de 10 centimètres.

Autres textes sur Médias

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Throll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Publicités

2 Réponses

  1. La météo dans les médias se présente comme une science exacte, alors qu’on pourrait probablement arriver au même résultat sur un coup de dé. On tente d’attirer les lecteurs ou d’améliorer les cotes d’écoutes avec la météo. Les médias ont les superlatifs et les alertes faciles. Au bout du compte, cela donne une image déformée de la réalité, parce qu’on amplifie les catastrophes et que l’on ignore trop souvent les nouvelles positives… Comme le beau travail accompli par certains individus et organismes communautaires.

    J'aime

  2. Et s’ils n’arrivent pas à nous trouver une alerte météo au Québec, ils vont fouiller les 4 coins de la planète pour nous trouver un risque de tsunami ou autre!

    Pourtant, Walt Disney a fait son argent avec de belles petites histoires qui finissent bien. Pourquoi ça ne fonctionnerait pas pour nos médias?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :