Pourquoi vouloir être le premier ?

Les petits maîtres de Georges Rouault

Le premier en quoi?

Pourquoi vouloir être le premier, en société? Parce qu’il nous faut être des gagnants! Mais qu’est-ce que cela signifie? Vouloir atteindre les meilleures places, les honneurs et la richesse, et renoncer à améliorer le sort des autres?

Normand Charest – chronique Valeurs de société | Dossiers Culture, Croissance personnelle

débats société reflexions sociales sociauxPourquoi toujours rêver du sommet? Pourquoi ne pas viser la place qui est la nôtre et y vivre heureux, à faire ce que l’on a à faire, bien sereinement? Pourquoi ne pas viser tout de suite le cœur des choses, le cœur des autres et notre cœur en même temps? Et oublier les rêves ambitieux qui ne tiennent pas la route.

Il doit y avoir d’autres valeurs plus importantes : comme celle de penser aux autres, de vouloir travailler en collaboration dans le but d’améliorer notre milieu de vie commun, notre société.

À ce propos, j’ai lu il y a longtemps, dans mon adolescence, ces réflexions du peintre Rouault (1871-1958) sur ce qu’il appelait les petits maîtres. Et je fus frappé par sa modestie, par l’humilité qui habitait son travail d’artiste. Tout le contraire du génie voulant saisir son heure de gloire.

« … Fais bien ta besogne à ton tour, loin des hommes ou au milieu d’eux, mais sans trop croire à leurs enseignements, à leurs consécrations, car, si tu vivais deux ou trois existences consécutives, tu les verrais inlassablement occupés à brûler ce qu’ils ont adoré et à adorer ce qu’ils brûlèrent. »

George Rouault, «Les trois clowns», 1928

Georges Rouault, «Les trois clowns», 1928

« C’est aussi un défaut bien moderne que de décrier ceux qu’autrefois on nommait “les petits maîtres” et de ne vouloir regarder que les très grands. On se guide, on se dessèche par là autant que par les théories, et l’on se tend comme corde à violon, surtout si l’on est fait soi-même pour pratiquer un art intime… »

Ces réflexions sont à mille lieues des ambitions de première place, de podiums et des prétentions de ceux qui se débattent dans la course aux honneurs.

  • Citation extraite du catalogue de l’exposition des œuvres de Rouault, Musée d’art contemporain de Montréal et Musée du Québec, 1965 (Bibliothèque et Archives nationales du Québec).

Autres textes sur Culture

Autres textes sur Croissance personnelle

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT 

2 Réponses

  1. « Pourquoi ne pas viser la place qui est la nôtre et y vivre heureux, à faire ce que l’on a à faire, bien sereinement? »

    Je ne vois pas le lien entre « la place qui est la nôtre » et « vivre heureux ». Il me semble que le « bonheur » est d’être « heureux » quelle que soit la place occupée. Si on ne parvient pas à être heureux « en soi », on ne parviendra jamais à l’être au moyen de « l’extérieur à soi ». Il me semble?

    Amicalement

    André Lefebvre

    J'aime

  2. Pourquoi vouloir être le premier, en société? Parce qu’il nous faut être des gagnants! Mais qu’est-ce que cela signifie? Vouloir atteindre les meilleures places, les honneurs et la richesse, et renoncer à améliorer le sort des autres?

    Il faut réellement se poser la question au 1er degré enfin il me semble, mais l’introduction pose la condition de ce que nous sommes en train de devenir et pas ce que nous étions.

    Tu ne penses pas?

    Amicalement,

    Le Panda

    Patrick Juan

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :