Breakdance à la Coop étudiante, Collège Maisonneuve

Spectacle breakdance et danses urbaines

Billets disponibles à la Coop… Une surprise vous y attend.

carré rouge étudiant grève manifestationVendredi le 22 mars prochain le Café Graffiti présentera le spectacle breakdance et danses urbaines aHÉROSol au Collège de Maisonneuve. Une surprise attend les étudiants.

Raymond Viger | Dossiers Breakdance, Hip-hop

spectacle-breakdance-cafe-graffiti-ahrosol-breakdancing-show-break-event-breaker-1L’an dernier lors du passage du spectacle de breakdance et danses urbaines aHÉROSol au Collège de Maisonneuve, les étudiants n’y étaient pas. En grève!

Cette année, malgré un horaire remanié, les étudiants font parti du décor. C’est pourquoi le Café Graffiti a rencontré les responsables de la Coopérative étudiante pour offrir un cadeau spécial aux étudiants du Collège de Maisonneuve.

Prenez le temps d’aviser tous vos amis qui font parti du College de Maisonneuve et qu’ils aillent prendre avantage du cadeau qui les attends.

Spectacle Breakdance, danse Hiphop et danses urbaines

La 5e édition du spectacle de breakdance et danse hip-hop aHÉROSol est maintenant lancée. Le cégep Maisonneuve nous accueillera à nouveau pour ces représentations qui sauront démystifier et présenter la culture urbaine.

En plus de 70 artistes hip-hop sur scène, l’écran géant présentera les meilleurs moments graffiti de l’année.

En plus de nous charmer par son verbe et son rythme, le maître de cérémonie Xav 1er présentera les différents styles de danses urbaines.

Un spectacle qui saura réunir tous les membres de la famille.

breakdance spectacle break show breakdancing event bboying bboyCindy GoldyLocks et Johnny Skywalker travailleront une fois de plus ensemble pour présenter un spectacle haut en couleurs.

Réservez tôt pour avoir de meilleurs billets.

Deux représentations: 14 h et 19 h, le vendredi 22 mars 2013 au cégep Maisonneuve, 2700 rue Bourbonnière, coin Sherbrooke.

Billets 20$, 30$, 50$ et 100$ VIP 250$ et 500$.

Réservations de groupe disponibles.

514-259-6900, cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur le Rap

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com 

show_imageQuand un homme accouche

Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet: www.refletdesociete.com. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel     

Vernissage au CCA, un portrait de Montréal

Centre canadien d’architecture à Montréal: un portrait de la ville

Le 31 janvier dernier avait lieu le vernissage d’une exposition au Centre canadien d’architecture (CCA), rue Baile dans l’ouest de Montréal. Il s’agit de la deuxième phase d’une exposition nommée « ABC : MTL », une œuvre collective et changeante qui se veut être un portrait composite de la ville qui se terminera le 31 mars prochain.

Normand Charest – chronique Valeurs de société | Dossiers Ville de Montréal, Culture

débats société réflexions socialesLe CCA a été fondé en 1979 par Phyllis Lambert, elle-même architecte, à partir de sa fortune personnelle. Il comprend un centre de recherche et un musée. Le bâtiment actuel, conçu en 1989, est un chef-d’œuvre d’architecture où chaque détail est parfaitement conçu et entretenu, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. On trouve rarement un aménagement paysager si bien entretenu dans un lieu public, du moins à Montréal. Mme Lambert a incarné dans ce lieu tout son amour pour l’architecture, et ce centre est devenu son legs à notre société.

Née à Montréal en 1927, Phyllis Lambert est la fille de Samuel Bronfman. Dans les années 1960, elle conçoit le Centre des arts Saidye Bronfman qui porte le nom de sa mère. Elle contribue aussi à la fondation de l’organisme de protection du patrimoine Héritage Montréal puis au projet de revitalisation du Canal Lachine. À 85 ans, elle s’indigne encore contre le développement anarchique de la ville et continue de militer pour la protection du patrimoine architectural montréalais.

L’exposition

ville de montréal vitrines rue saint-laurent 19e siècleL’exposition « Par les rues » regroupe des photos, presque toutes en noir et blanc, tirées de la collection du CCA et d’un projet nommé « Les bâtiments en pierres grises de Montréal : Une mission photographique ». Une pierre grise très caractéristique des façades montréalaises, construites vers la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle, de l’est à l’ouest de la ville. Les photos des vitrines de la rue Saint-Laurent témoignent aussi de l’apport international à cette rue, avec des noms comme Boucherie hongroise, Librairie espagnole et L. Bergson & Fils, monuments funéraires.

Un peu plus loin, dans les salles d’exposition principales, nous arrivons au cœur de l’exposition nommée « ABC : MTL », deuxième phase. Il s’agit d’une œuvre collective et changeante qui se veut un portrait composite de la ville, comprenant des photos, des plans, des maquettes, des films, etc.

ABC comme abécédaire et, effectivement, tous les événements qui entourent l’exposition reflètent ce thème. Ainsi, l’un d’eux, destiné aux enfants, ne nomme « B comme bédé ». Un autre titre d’événement, « R comme raboutage », me fait penser à une des salles où l’on expose, entre autres, quatre courtepointes ou patchworks qui symbolisent parfaitement la notion de raboutage inhérente au développement d’une ville.

La ville raboutée, la ville courtepointe

Dans les courtepointes d’autrefois, on récupérait des bouts de tissu d’origines diverses dont chacun portait son histoire. Ainsi, la mère pouvait dire à son garçon, en le bordant le soir : ce morceau-là vient du manteau de ton grand-père, celui-là de ton oncle Léon et ainsi de suite. L’enfant était alors enveloppé d’histoire et comme protégé par ses ancêtres.

La ville aussi est un patchwork riche d’histoire. Et ces vieilles façades de pierres grises – entretenues, rénovées et même recyclées – apportent à la ville une beauté, une richesse et une profondeur que des bâtiments temporaires et jetables, au gré des modes, ne peuvent lui apporter.

Un vernissage ouvert à tous

centre canadien architecture cca phyllis lambert urbanismeLe vernissage du 31 janvier était ouvert à tous, gratuitement, y compris le cocktail. Ce qui me semble très peu habituel. J’ai apprécié cette ouverture. Mais je me suis dit que ce « portrait de la ville » est probablement trop abstrait pour la majorité de ses citoyens, incluant ceux des milieux populaires.

Je me souviens d’avoir assisté à un vernissage, il y a peut-être une dizaine d’années, alors que Mme Lambert animait encore personnellement ce genre d’événements. Malgré sa position sociale, elle était probablement la personne la moins snob de l’assistance.

Elle allait vers chacun, vers des inconnus comme moi, pour leur demander leur avis et écouter leurs réactions. Quoiqu’anglophone, elle commençait ses discours en français avant de passer à l’anglais. Elle s’était aussi adressée à moi en français.

Ceux qui la remplaçaient maintenant, le soir du 31 janvier, n’avaient pas le même respect pour la priorité du français au Québec. Les discours ont été faits d’abord en anglais, et ensuite seulement en français, comme par obligation et sans grand enthousiasme.

Je n’ai pas aimé ce changement, qui me ramenait dans les années 60, alors que Montréal était scindée en deux villes, plus ou moins, l’ouest anglais (centre des affaires et quartiers riches) et ville française à l’est (surtout ouvrière). Un retour en arrière regrettable qui ne reflète pas du tout la volonté et la manière d’être que l’on a connu de la fondatrice et philanthrope, Mme Phyllis Lambert.

Centre Canadien d’Architecture

1920, rue Baile — Montréal (Québec) H3H 2S6 | 514 939 7026

Autres textes sur Culture

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom. Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4


Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

La retraite de mon père et celles des politiciens

La prochaine chanson de Mes Aïeux

La retraite d’un pompier, celle d’un politicien

Quand j’essaye d’écrire sur le sujet que je voudrais aborder aujourd’hui, c’est sur un air d’une chanson de Mes Aïeux que le billet me turlupine dans la tête. Je suis convaincu que cela ferait un hit aussi fort que leur chanson Dégénérations.

Raymond Viger | Dossier Politique

Mon père était pompier à la ville de Montréal. Comme plusieurs employés syndiqués, son fond de pension a fait plusieurs jaloux. Une prime de départ plus un montant annuel pour le restant de ses jours.

Pour avoir droit à cette retraite, mon père devait avoir travaillé un minimum de 30 ans de service. L’âge d’entrée était  à l’époque 21 ans. Un pompier ne pouvait donc pas prendre de retraite avant l’âge de 51 ans. Ils pouvaient demeurer en poste pour atteindre le maximum de sa retraite, soit 35 ans de service pour une retraite à l’âge de 56 ans.

Sa retraite étant calculé à 2% par année de service. Mon père ayant fait le maximum et atteint 35 ans de service. Il a donc eu droit à 70% de son salaire, le restant de ses jours. Il est décédé quelques années après avoir pris sa retraite. Mon pêre n’aura pas coûté très cher au fonds de pension des pompiers.

Citoyen VS politicien

Et c’est là qu’une nouvelle chanson de Mes Aïeux pourraient débuter. Comparer la retraite des politiciens et celle d’un pompier-citoyen. Des politiciens avaient droit à une retraite, à plein montant de leur salaire, après 2 mandats, soit 8 ans de service.

Avec la vague bleu des Conservateurs de Brian Mulroney en 1984 qui avait fait élire 211 députés, dont plusieurs parfait inconnus qui sortaient de l’école, ou encore la vague orange de Jack Layton du NPD en 2011 avec des inconnues qui étaient parti en vacances, il faut maintenant considérer que certains de ces députés qui ont été élus à 2 reprises, se retrouvent, début trentaine avec une retraite à vie avec 100% du salaire de député!

Légende urbaine?

J’étais prêt à chanter cette nouvelle chanson de Mes Aïeux qui pointaient les politiciens. Cependant, il semble y avoir beaucoup de légendes urbaines qui circulent sur les fonds de retraite des politiciens. Après vérification, il semblerait que, en se fiant au site officiel du gouvernement fédéral:

Aux termes de la Loi sur les allocations de retraite des parlementaires, une allocation de retraite (pension) est payable aux anciens parlementaires qui ont cotisé au régime de retraite pendant au moins six ans et qui ont atteint l’âge de 55 ans.

Selon le site Rue Masson.com, on peut y lire  que cette retraite serait d’un montant de 3% par année de service avec un minimum de 6 ans. Non pas 100% de son salaire, mais 18% et ça, non pas à partir de la trentaine, mais à l’âge de 55 ans!

Entre la légende urbaine qui circule et la réalité, il semble y avoir tout un écart. Je ne suis donc pas prêt à chanter cette chanson de Mes Aïeux ou de leur en proposer le contenu.

D’où vient cette idée d’une retraite pour les politiciens?

La création du régime de retraite des députés remonte à 1952. À l’époque, le premier ministre Louis St-Laurent s’est dit inquiet de la réticence de certains à briguer un siège à la Chambre des communes par crainte que de longues années passées au service du pays ne les empêchent de s’assurer un revenu de retraite suffisant. Le premier ministre croyait que la création d’un régime de retraite renforcerait l’institution parlementaire et attirerait les meilleurs candidats aux fonctions publiques. Aux termes de la Loi sur les allocations de retraite des parlementaires, une allocation de retraite (pension) est payable aux anciens parlementaires qui ont cotisé au régime de retraite pendant au moins six ans et qui ont atteint l’âge de 55 ans.

Références

Autres articles sur la Politique

Autres textes sur Protection du consommateur

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Autres textes sur Économie

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livre Maintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écriture qu’il faut maîtriser sont expliquées dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$ ou encore pour les dates des prochaines formations.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel  

Pourquoi le travail du sexe entre adultes consentants est criminel?

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la prostitution

Jean-Claude Lord répond avec Les criminelles

Prostitution: légalisation, décriminalisation ou la prison?

Un documentaire réalisé par Jean-Claude Lord vient de prendre l’affiche au Cinéma Beaubien: Les Criminelles. Le travail du sexe entre adultes consentants est criminel. Incarne-t-il le MAL qu’il faut abolir? Ou est-il un travail bénéfique pour la société? Jean-Claude Lord lance le débat.

Raymond Viger | Dossiers Prostitution et Cinéma

Je ne reprendrais pas aujourd’hui l’ensemble du débat touchant la légalisation de la prostitution. Le but de ce billet est une critique du documentaire que Jean-Claude Lord a préparé sur le sujet.

Une très belle qualité d’images, un son excellent démontrant que même si personne n’a voulu financer le documentaire, Jean-Claude Lord l’a réalisé en le finançant personnellement n’a pas lésiné sur la qualité qu’il a voulu nous offrir.

Je ne cacherais pas que j’avais les jambes en compotes bien avant la fin du documentaire. Deux heures pour ce documentaire: trop long et trop de répétitions. À plusieurs reprises je pensais que le documentaire terminait mais ça repartait de plus belle. Mais sur ce point, il ne faut pas se fier à moi. Cela fait 20 ans que non seulement j’écris sur le sujet mais que je rencontre autant des prostituées, leurs clients, que leurs intervenants… Ce qui peut être une répétition pour moi peut être tout à fait acceptable pour un public moins initié.

À la fin, le long plaidoyer de la prostituée transsexuelle était le clou final d’un trop long documentaire. Sa présentation était intéressante, touchante et est venue me rejoindre à plusieurs endroits. Mais après deux heures, il aurait été intéressant de peut-être couper ailleurs pour mieux l’apprécier ou encore de l’avancer plus au début.

Nudisme et prostitution

Trop de sujets se sont entrechoqués sans que leur pertinence n’en soit faite. On présente à plusieurs occasions le nudisme et on demande pourquoi la nudité est perçu comme immorale. Quel est le rapport entre les images présentées d’une famille qui fait du nudisme dans un endroit prévu pour cela et la prostitution?

Le début du documentaire présente longuement les danses nues, qui sont légalisées, soit dit en passant. Des danses nues qui se font sur scène devant un large public. Ensuite on parle de la prostitution, qui est illégal et qui se fait entre deux adultes consentants derrière une porte close. Deux mondes similaires mais pas pareil. Difficile de suivre le raisonnement compte tenu des différences de ces milieux. Tant qu’à inclure ces deux mondes, pourquoi ne pas avoir parlé des films pornos pour nous mélanger encore un peu plus.

La véritable identité de Karine

Ma plus grande déception se situe au final. Pendant que j’ai l’impression d’être à peut près le seul à avoir encore la force d’écouter le documentaire, le générique souligne que Karine, contrairement à tous les autres témoignages est une comédienne et que son rôle est constitué de témoignages de plusieurs prostituées. À la fin dans le générique, combien de personnes se sont rendu compte de cette réalité?

Quand on présente le témoignage d’une personne qui veut conserver son anonymat, dans l’écrit, dès les premières phrases du texte, on le mentionne pour éviter la confusion avec les lecteurs. À la télévision, quand on fait une reconstitution, c’est aussi inscrit des la présentation des premières images. Suis-je une des rares personnes à savoir que Karine est tout simplement un comédienne qui représente plusieurs prostituées?

Le vrai débat sur la prostitution

Dans un tel documentaires, le vrai débat aurait dû être plus circonscrit. Doit-on légaliser la prostitution? Quelles sont les alternatives telle que la décriminalisation? Dans ces deux questions, il y a suffisamment de matières pour en discuter longtemps. La preuve, cela fait 20 ans qu’on en discute et rien n’a encore avancé.

Un documentaire centré très fortement sur l’organisme Stella. Les profits du film iront même à financer l’organisme.

Cinéma Beaubien: 2396 Rue Beaubien Est  Montreal, QC H2G 1N2. (514) 721-6060

L’histoire de l’escorte Britanny

1ere partie: Une escorte se raconte
2e partie Agence d’escorte à domicile
3e partie Agence d’escorte et prostitution à domicile
4e partie: Viols et agressions sexuelles d’une prostituée

Autres textes sur la Légalisation de la prostitution

Autres textes sur la Sexualité

Autres textes sur Hypersexualisation

Autres textes sur Cinémas films et vidéos

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Après la pluie… Le beau temps

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelleRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

Comment choisir et trouver nos mots clés

Comment référencer un blog?

Bien sélectionner nos mots clés

Le choix des mots clés est une étape importante. Avant même de commencer à écrire votre billet, vous devez connaître les principaux mots qui seront vos mots clés pour ce texte. Vous aurez à tenter de les placer le plus souvent possible dans votre texte, le titre, les intertitres, faire des liens sur ces mots…

Raymond Viger | Dossier Référencement

Pour choisir vos mots clés, mettez-vous dans la peau de l’internaute que vous voulez intéresser. Vous n’utiliserez pas les mêmes mots clés si vous voulez rejoindre des intervenants en toxicomanie plutôt que de rejoindre des consommateurs de drogue.

N’ayez pas peur d’aller visiter d’autres blogues pour voir quel vocabulaire et quels mots clés ils utilisent. Cela peut vous donner des idées et stimuler votre imagination.

Outils Google pour les mots clés

Pour faire une meilleure sélection de vos mots clés, il existe un logiciel gratuit qui vous permet de connaître le nombre de fois qu’un mot à été demandé sur Google par les internautes pendant le mois. https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal.

Avec ce logiciel, en cherchant pour le mot Jeune on s’aperçoit qu’il y a eu 686 587 demandes dans un mois. Si maintenant nous recherchons le même mot au pluriel, Jeunes, nous ne retrouverions que 14 279 demandes. Le singulier est ici recherché presque 50 fois plus souvent. Vous avez sûrement compris quel mot entre les deux je vais prioriser dans mon URL, mes titres et intertitres, dans le texte et dans les mots clés.

Il ne faut pas généraliser. Le singulier n’est pas toujours plus important que le pluriel. Par exemple, couple au singulier nous donne 60 500 demandes tandis que couples au pluriel en a 135 000. Ici le pluriel l’emporte sur le singulier.

Se mettre dans la peau de l’internaute

Il faut se mettre dans la peau du public qui fait des recherches sur un moteur de recherche et oublier notre personnalité d’écrivain ou de journaliste. Inconsciemment, les gens pensent à un jeune tandis qu’un couple est composé de deux personnes, donc ils l’écrivent plus facilement au pluriel.

Il arrive parfois que nous soyons confrontés entre bien écrire le français ou écrire le français qui sera recherché par les Internautes. Exemple : jeux gratuits a eu 40 500 demandes. Mais si je fais une faute de français en écrivant Jeux gratuit, j’aurais 135 000 demandes! Le public est habitué de voir le mot gratuit dans les publicités au singulier. Votre conscience et l’image que vous voulez véhiculer dans votre blogue sera opposé à la recherche compulsive du trafic. Il vous faut alors regarder comment vous pouvez réécrire votre titre pour obtenir le mot tant recherché tout en respectant un bon français. Ici, on pourrait écrire : Gratuit! Jeux… Cela permet d’obtenir un bon référencement tout en respectant la langue française.

Un autre outil gratuit est offert par Google : http://www.google.com/insights/search/#.  Cet outil permet de comparer plusieurs mots-clés entre eux et d’en connaître les tendances depuis 2004. Nous pouvons ainsi voir si la tendance de notre mot clé est en déclin ou si elle gagne en popularité. Cet outil permet aussi de comparer les résultats dans différents pays.

Autres textes sur les techniques de référencement

Autres textes sur Internet

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.   

Comment interagir avec un troll?

Quoi faire avec ces commentaires disgracieux et inutiles?

Les mauvais commentaires d’un blog

Surnommés les trolls, les internautes qui nous font regretter d’avoir un blog.

Raymond Viger  | Dossier Référencement

Les blogueurs qui débutent ont souvent peur d’ouvrir les commentaires. Ils ont été témoin de dérapage et de violence verbale qui ne les incitent pas à prendre ce risque. De plus, nous sommes responsables de ce qui s’écrit sur notre blogue. Ce n’est pas parce qu’un commentaire diffamatoire est mis en ligne par un tiers que cela vous dégage de votre responsabilité en tant qu’éditeur du blogue.

Les internautes qui viennent sur les sites pour créer la pagaille cherchent la visibilité et des réactions à leurs gestes. C’est ce qu’on appelle un troll.  Au départ, si vous n’avez pas beaucoup de trafic, fort peu probable qu’un troll ait le goût de commenter chez vous. Si dans les internautes qui visitent votre site, le troll n’y voit que des gens respectueux, fort peu probable que cela l’intéresse. Il cherche des lieux où les internautes sont plus émotifs, plus prompts à réagir. Pour le troll, un site Internet est comme un forum ou une salle de chat. Ils veulent commenter, faire réagir et répondre. Ils veulent de l’action et que ça bouge.

On y voit déjà une recette pour se débarrasser d’un troll. Ne répondez pas trop vite à un troll. Restez calme. Sachez que la violence attire la violence. La première chose que le troll souhaite, c’est vous voir vous emporter et mal réagir à ses commentaires. Plus vous êtes calme avec lui, moins il aura le goût de rester.

Autres textes sur les techniques de référencement

Autres textes sur Internet

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.    

La caravane Hiphop avec le rapper Dali

Quoi faire ce week-end, quoi voir aujourd’hui

Le rapper Dali vous invite à un spectacle rap

Raymond Viger | Dossiers Hip-hop, Rap

soirée rap rekordz dali le duo rapper hiphopSoirée Hip-Hop avec

  • Cheak 13,
  • Dali,
  • Zapata,
  • D-Jay,
  • APL Rekordz,
  • Le Duo
  • Marginal,
  • Boka
  • O.T.T
Animation:  Emystère
Vendredi le 22 février à 20:00 hres

Entrée:10$ au 4584 rue Papineau

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur le Rap

Autres textes sur le Graffiti

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com 

show_imageQuand un homme accouche

Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet: www.refletdesociete.com. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4 

Autres livres pouvant vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :