Traitement médiatique du suicide et réseaux sociaux

Suicide sur Youtube et Facebook

Traitement du suicide dans les réseaux sociaux

Il y a plus de 20 ans, La Presse avait présenté en première page le suicide d’une personne qui se jetait en bas du pont Jacques-Cartier. Quatre images très explicites accompagnaient le texte. Le Journal de Montréal ne faisait pas mieux à l’époque.

Raymond Viger | Dossier Suicide

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention interventionLes intervenants en prévention du suicide ont rencontré les médias pour leur expliquer l’impact d’une telle couverture sur le public. À chaque fois qu’un suicide fait une telle couverture, le nombre de suicide augmentait dans les semaines qui suivaient.

Non pas que nous devons faire un sujet tabou du suicide, mais on ne peut pas en parler n’importe comment. Aujourd’hui, les médias ont compris et le traitement médiatique d’un suicide est plus organisé, structuré et sécuritaire pour la population.

Suicide et réseaux sociaux

Les nouvelles technologies amènent cependant un nouveau questionnement. Avec tous les téléphones capables de prendre des photos, avec l’accès facile avec Youtube et Facebook pour mettre en ligne toutes sortes de photos, est-ce que nous risquons qu’un suicide soit pris en photo et mis en ligne par un simple citoyen?

Nous avons mis de la pression sur les médias pour les sensibiliser à cette problématique. Maintenant que tous les citoyens sont des médias potentiels, il faudra nous assurer que nous soyons capable de sensibliser les réseaux sociaux à pouvoir agir rapidement si de telles photos se retrouvaient en ligne.

La question qui tue

Est-ce que nous sommes capables de parler aux réseaux sociaux tels que Facebook, Youtube, Tumblr et compagnie pour les sensibiliser à la problématique? Qui en a le pouvoir et est-ce qu’il y a un intérêt et une motivation pour se faire?

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention intervention

Suicide sur Youtube et Facebook

Traitement du suicide dans les réseaux sociaux

Il y a plus de 20 ans, La Presse avait présenté en première page le suicide d’une personne qui se jetait en bas du pont Jacques-Cartier. Quatre images très explicites accompagnaient le texte. Le Journal de Montréal ne faisait pas mieux à l’époque.

Raymond Viger | Dossier Suicide

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention interventionLes intervenants en prévention du suicide ont rencontré les médias pour leur expliquer l’impact d’une telle couverture sur le public. À chaque fois qu’un suicide fait une telle couverture, le nombre de suicide augmentait dans les semaines qui suivaient.

Non pas que nous devons faire un sujet tabou du suicide, mais on ne peut pas en parler n’importe comment. Aujourd’hui, les médias ont compris et le traitement médiatique d’un suicide est plus organisé, structuré et sécuritaire pour la population.

Suicide et réseaux sociaux

Les nouvelles technologies amènent cependant un nouveau questionnement. Avec tous les téléphones capables de prendre des photos, avec l’accès facile avec Youtube et Facebook pour mettre en ligne toutes sortes de photos, est-ce que nous risquons qu’un suicide soit pris en photo et mis en ligne par un simple citoyen?

Nous avons mis de la pression sur les médias pour les sensibiliser à cette problématique. Maintenant que tous les citoyens sont des médias potentiels, il faudra nous assurer que nous soyons capable de sensibliser les réseaux sociaux à pouvoir agir rapidement si de telles photos se retrouvaient en ligne.

La question qui tue

Est-ce que nous sommes capables de parler aux réseaux sociaux tels que Facebook, Youtube, Tumblr et compagnie pour les sensibiliser à la problématique? Qui en a le pouvoir et est-ce qu’il y a un intérêt et une motivation pour se faire?

Autres textes sur le Suicide

    Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

    Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

    guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

    Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

    Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet:http://www.editionstnt.com/livres.html

    Par la poste: Reflet de Société 625 De La Salle, Montréal, Qc H1V 2J3

    Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

    Autres livres pouvant vous intéresser

    suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention intervention

    Une Réponse

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :