CF-18 dans le ciel de Montréal: qui dit vrai?

Cafouillage dans les informations

Stade Saputo ou les pompiers morts en devoir?

Raymond Viger | Dossier Média 

cf-18 f18 avions militaires forces armées canadiennes armée avion militaire45e Nord se présente comme étant un site d’informations militaires et de défenses francophones au Canada. Ils mentionnent avoir parlé avec un porte-parole des Forces canadiennes, rendant l’information plausible et crédible:

Un porte-parole des Forces canadiennes nous a indiqué qu’ils effectuent une reconnaissance en vue d’un possible passage ce soir pour le match de l’Impact de Montréal qui a lieu à 19h au stade Saputo. L’Impact reçoit le Philadelphia Union. Une délégation de 150 militaires, une garde d’honneur et des porte-drapeaux assisteront aussi au match.

Après avoir relayé l’information sur mon blogue, un ami LinkedIn, Guy, me mentionne que la présence des avions militaires  n’étaient pas une pratique pour le Stade Saputo et la partie de soccer mais pour rendre hommage aux pompiers morts en devoir. Il y avait une cérémonie pour le dévoilement d’un monument. Après quelques recherches, le Journal de Québec sur Internet, le Journal de Montréal papier et Canoë confirment cette nouvelle.

J’ai fait parvenir ce message au site 45e Nord. J’attends leur commentaire sur cette différence majeure sur la présence des CF-18. Dès que j’ai une réponse, je vous en fait part.

Pouvez-vous m’expliquer cette différence dans les informations concernant les CF-18 qui ont passé dans le ciel de Montréal hier. Vous vous présentez comme un site d’actualités militaires. Vous devriez avec plus d’informations et plus pertinentes.

Vous dites avoir parlé avec un porte-parole de l’armée canadienne qui confirme que les avions se pratiquaient pour un passage au Stade Saputo en soirée tandis que les médias conventionnels parlent d’un passage pour une cérémonie en hommage aux pompiers morts en devoir.

Ce sont 2 informations totalement différentes. Avez-vous vraiment parlé à un porte-parole de l’armée canadienne?

Sur Facebook, Dany Tétreault nous réfère au site officiel de l’armée canadienne. Nous avons posé cette question et attendons la réponse:

Samedi le 24 mai 2 CF-18 ont survolé Montréal en après-midi. Journal de Montréal dit que c’est pour rendre hommage aux pompiers décédés en service. 45e nord mentionne que c’était une pratique pour un passage au dessus du stade Saputo en soirée pour saluer 150 militaires y seraient. 45e Nord dit avoir parlé avec un porte-parole des Forces armées canadiennes qui aurait confirmé le tout.

Qui a raison? 45e Nord qui se dit un site spécialisé sur l’information militaire canadienne est-il crédible et fiable?

Réponse de 45e Nord, dimanche 26 mai 9:55

M. Viger, merci de l’intérêt que vous portez à notre publication. Nicolas Laffont n’étant pas de service ce matin, je me permets de répondre immédiatement à votre commentaire que je ne peux laisser sans réponse. Vous dites que les médias conventionnels parlent d’un «passage [des avions de chasse ] pour une cérémonie en hommage aux pompiers morts en devoir». Moi, je lis sur le site de Radio-Canada: «Les deux chasseurs de la 3e Escadre de Bagotville ont d’abord volé au-dessus de Montréal en après-midi en prévision d’un autre vol en soirée au-dessus du stade Saputo, au début de la partie de soccer de l’Impact, vers 19 h.». Ça me semble assez clair.

Et Radio-Canada ajoute «Le vol en après-midi a par ailleurs coïncidé avec la fin de l’inauguration d’un monument en hommage aux pompiers du Québec décédés en service.». Puis-je vous souligner l’emploi des mots «par ailleurs» et du verbe «coïncider» qui signifie, si je ne m’abuse, «se réaliser en même temps»… Comme vous pouvez le voir, ces deux informations ne s’excluent pas, bien qu’il me semble que celle que rapporte Laffont est beaucoup plus «centrale». Quoi qu’il en soit, non seulement M. Laffont a-t-il véritablement parlé à un porte-parole des Forces canadiennes, ce dont je fus témoin, mais Nicolas Laffont et Gaëtan Barralon , tous deux de 45eNord.ca, ont assisté le soir même au passage des avions de chasse au dessus du stade Saputo, comme en témoignent les photos que vous pouvez voir sur notre site.  Je crois, monsieur, que l’article de Nicolas Laffont nous a donné, et en primeur de surcroît, toute l’information pertinente et validée et qu’il mérite des félicitations.

On y voit que Radio-Canada ne présente pas la nouvelle de la même façon que le Journal de Montréal. Dans les recherches Google, seulement Canoë et Journal de Québec ressortaient.

Nicolas Laffont de 45e Nord est ensuite venu nous donner son commentaire:

Il est vrai que dès le départ rien n’était très clair. Un communiqué devait sortir mais a mystérieusement disparu entre temps… Et l’Impact ne voulait rien dire avant l’heure du passage des avions justement. Le porte parole du festival de Bagotville a lui aussi confirmé que c’était promotionnel pour le festival.

Un vidéo des deux avions militaires fourni par Mathieu Vézina et partager sur Youtube:

Références

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: LOVE in 3D

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

12 Réponses

  1. en tout cas juste le son que ca a fait au-dessus du stade, ca donne des frissons. Je ne peux meme pas imaginer des villes qui vivent leur passage et bombardement chaque jour dans le jour!

    J'aime

  2. Effectivement, les bombardements quotidiens doivent être terribles à vivre.

    J'aime

  3. On ne déplace pas ses avions pour des raisons commerciales

    J'aime

  4. Effectivement, au prix que ça coûte opérer un avion militaire, il faut être sûr de s’en servir pour de bonnes raisons.

    Les pilotes de chasse doivent faire des heures pour se pratiquer et toujours être au meilleur de leur forme. Est-ce que ces pratiques deviennent des occasions commerciales et promotionnelles?

    J'aime

  5. Quelle stupidité et quelle dépense inutile. Toutes ces démonstrations de F-18 m’éloigne du Canada et me font haïr davantage l’armée.

    J'aime

  6. hier j’ai assisté au match de l’Impact au stade Saputo et 2 CF-18 ont effectués 2 passages à basse altitude au-dessus du stade. Au stade il y avait de la publicité concernant le spectacle aérien de Bagotville à la fin juin. Alors j’imagine qu’il y a un lien.

    Je n’en avait jamais vu à une altitude aussi basse. Impressionnant.

    J'aime

  7. Merci Raymond, moi aussi ça m’intriguait

    J'aime

  8. Certainement pas au dessus d’un stade …à moins de favoritisme.

    J'aime

  9. @ Denis Bélanger: C’est vrai que ça fait très commercial comme ça.

    @ Mme Gariépy: C’est un plaisir de questionner et vouloir comprendre.

    J'aime

  10. je travaille a chateaugay et je croyais qun avion allait me tomber dessus, tellement le bruit etais fort. Jaurais voulu etre a montreal a ce moment la, un de mes amis a cru qu il allait mourir il croyait que le f18 allais s ecraser sur lui tellement qu ils etaient bas.

    J'aime

  11. C’est un fait que les F18, à la vitesse qu’ils volent, en prennent large pour tourner. Après avoir passé au-dessus du stade Saputo, on les perdaient de vue avant qu’ils ne reviennent pour un 2e passage. Possiblement qu’ils étaient rendus au-dessus de Chateauguay!

    Je donnais un atelier sur l’art d’écrire un blog pour être bien référencé dans Hochelaga-Maisonneuve. À 2 reprises, j’ai été obligé d’arrêter de parler quand les CF-18 ont fait leurs passages. On ne m’entendais plus malgré que j’aie une bonne voix.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :