Les enregistreuses, une béquille pour les journalistes

Se servir d’une enregistreuse pour nos entrevues?

Pas chez nous!

C’est souvent la première question que les stagiaires me posent. C’est souvent leur premier deuil à faire dans leur carrière de journalistes.

Raymond Viger  Dossier Médias

enregistreuse journalisme reportage média journaliste tape recorderÀ chaque année, nous recevons plusieurs stagiaires dans notre organisme. Majoritairement des Européens et principalement de la France.

Le débat sur l’utilisation des enregistreuses pour réaliser nos entrevues refait régulièrement surface. Chez nous, pas question d’utiliser une enregistreuse. Sauf si vous passez en entrevue un politicien dans un débat controversé ou une entreprise que vous voulez dénoncer. Si ce n’est que de fournir à votre avocat une preuve de ce qui a été dit, dans une entrevue conventionnelle, nous refusons les enregistreuses.

Plusieurs raisons nous poussent à ne pas utiliser une enregistreuse:

  • L’enregistreuse n’a pas fonctionné et vous perdez votre entrevue.
  • Vous essayez de faire fonctionner une enregistreuse défectueuse et vous impatientez votre interlocuteur.
  • Certaines personnes peuvent être intimidées par votre enregistreuse ou encore elles ont une personnalité différente devant l’enregistreuse, ce qui fausse la relation et l’entrevue.
  • Parce que vous avez une enregistreuse, vous vous fiez à elle pendant l’entrevue. Aurez-vous la présence d’esprit de poser toutes les questions complémentaires qui méritent d’être posées?
  • Vous avez trente minutes de notes. Vous cherchez une citation qui a été dite durant l’entrevue. Avance, recule, avance, recule… Vous pouvez passer 10 minutes à la chercher. Avec des notes papiers, vous pouvez la retracer beaucoup plus rapidement.

Quand vous travaillez sur le terrain, il arrive souvent que des sujets de reportages se dévoilent à vous sans même que vous ne l’ayez planifié.

Sortir une enregistreuse dans d’autres milieux peut même être risqué pour votre sécurité.

Autres textes sur Journalisme

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

6 Réponses

  1. J’aime bien travailler avec le carnet et le crayon, sans enregistrement. C’est aussi ce que conseille Pierre Sormany dans son excellent livre : «Le métier de journaliste», éditions du Boréal. Un livre que je recommande à tout aspirant journaliste.

    J'aime

  2. Dans le cas où le journaliste se trompe sur ce qui a été dit pendant l’entrevue , quelle preuve peut-on avancer pour étayer la vérité ? Dans ce cas , l’interviewé peut lui s’en prémunir ! c’est une sécurité ! Tout dépend de ce qu’on en fait ! Bonne semaine à toi et ta famille

    J'aime

  3. Merci Normand pour ce complément d’informations. Effectivement, tous les professeurs en journalisme que j’ai rencontré suggère de ne pas utiliser d’enregistreuse. Et étrangement, tous les finissants cherchent à en utiliser!

    J'aime

  4. Certains politiciens ou encore personnalité vont effectivement enregistrer leur entrevue. Ce ne sont cependant que des cas extrêmes.

    J'aime

  5. Réponse à Aquablue à propos d’erreurs : dans le cas de Reflet de Société, nous soumettons l’interview ou le reportage écrit à l’interviewé avant publication, pour éviter ce genre d’erreurs.

    J'aime

  6. A reblogué ceci sur Radio Monde, le blogue.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :