Les clics à tout prix

Liberté d’expression

Se libérer de l’audimat

Le 3 mai dernier était la journée mondiale de la liberté de la presse. Au Québec, de manière générale, nous sommes chanceux de pouvoir pratiquer le journalisme sans avoir peur pour notre vie. Après mis en ligne de ce billet, je ne crains pas qu’une horde para-gouvernementale m’attende pour me «poser des questions».

Delphine Caubet dossiers Médias et publicité

communication web internet familles relations nouvelles technologiesEn revanche, le défi de la presse en 2015 est de se battre contre elle-même. Contre le sensationnalisme, contre la recherche de l’exclusivité et ce à tout prix.

Je l’ai déjà mentionné dans un ancien billet, mais travailler à Reflet de Société, c’est être face à cette réalité quotidiennement. Les informations que nous traitons sont tellement délicates, qu’il est parfois facile de tomber dans le sensationnalisme.

Il nous est arrivé de publier des informations sensibles mais elles avaient toujours un sens, une raison de paraître, car elles apportaient des éléments importants.

Nous vous préparons actuellement un dossier sur le VIH et le racolage nous attend pas loin.

Est-ce important de parler de la façon dont les témoins ont contracté la maladie? À quel point puis-je aller dans leur vie privée et leur sexualité?

Dans les semaines à venir, vous pourrez juger des fruits de ces réflexions. Pour améliorer nos articles, nous faisons appel à un comité de lecture professionnel qui les lit et commente. Des personnes extérieures à l’organisme sans aucun intérêt dedans. Juste la passion de l’information. Et de la bonne information.

Et vous, comment jugez-vous le journalisme en 2015? Quels sont les défis et enjeux?

Autres textes sur Média

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Publicités

2 Réponses

  1. […] Les clics à tout prix […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :