Pour combattre le coronavirus: Purell ou savon?

Pourquoi utiliser un gel hydroalcoolique dans les CLSC et autres lieux publics?

Le public avait-il raison de dévaliser les inventaires de Purell au début de la crise du Corid-19?

Le Covid-19, le savon et le Purell

Raymond Viger Dossiers Coronavirus, Santé

2015101912104120160906104515istock14217846savon2.jpgAu lieu de me limiter à un commentaire personnel, je préfère vous présenter plusieurs références sur la fausse perception de protection que le public retrouve face à l’utilisation du Purell en ces temps de crise.

Émission Découverte du 5 avril, Radio-Canada Journaliste Danny Lemieux avec la présentation de Charles Tisseyre:

Environ 80% des maladies infectieuses se transmettent par les mains. Pour éviter leur propagation, le lavage des mains s’inscrit alors comme une règle élémentaire d’hygiène. Mais comment le savon parvient-il à éliminer un virus?

Le savon dissout le gras. Et c’est le point faible du Corona virus. Son enveloppe étant formée de gras. Le savon va s’y fixer et la dégrader. Le virus n’est alors plus infectueux.

Santé Canada préconise que le gel hydroalcoolique (Purell), ne devrait être utilisé seulement s’il n’y a pas d’eau de disponible. Parce qu’il est moins efficace.

2015101912104120160906104515istock14217846savon2.jpgJournal Le Quotidien, 20 mars 2020, Jean-François Cliche:

Alexandre Chagnon, pharmacien d’hôpital et fondateur du site Questionpourunpharmacien.com «l’eau et le savon sont au moins aussi efficaces que le gel hydroalcoolique [lorsqu’on savonne les mains pendant au moins 20 secondes]».

Marine Corniou, Québec Science, 6 septembre 2016.

Les antibactériens interdits aux États-Unis. Il sera désormais interdit de commercialiser aux États-Unis les savons antibactériens.

L’avis, rendu par la Food and Drug Administration (FDA), mentionne que ces produits ne sont pas plus efficaces que l’eau et le savon classique pour limiter les infections.

En fait, comme l’explique dans le communiqué Janet Woodcock, directrice du Centre d’évaluation et de recherche pour les médicaments (CDER) de la FDA, « certaines données suggèrent même que ces ingrédients antibactériens sont plus néfastes que bénéfiques à long terme », entraînant notamment une résistance bactérienne et des dérèglements hormonaux chez les utilisateurs.

66c765abd6_50161058_mains-savon.jpgRéponses aux questions initialement posées par votre humble serviteur:

Pourquoi utiliser un gel hydroalcoolique dans les CLSC et autres lieux publics? PARCE QU’IL N’Y A PAS D’EAU À L’ENTRÉE DES LIEUX PUBLICS.

Le public avait-il raison de dévaliser les inventaires de Purell au début de la crise du Corid-19? VRAIMENT PAS. Pour un usage résidentiel, savon et eau faisait une meilleure job. Mauvaise compréhension du public envers le savon et le gel hydroalcoolique. Les pharmaciens et autres vendeurs de Purell auraient dû informer et sensibiliser le public de cette réalité.

Les gouvernements ayant un point de presse quotidiens et le directeur de la santé publique Dr Horacio Arruda auraient aussi dû informer le public de cette nuance concernant le savon et les gels hydroalcooliques.

Autres textes sur le Coronavirus

Autres textes sur Santé

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :