La honte change de camp

Une infime minorité des victimes d’agression sexuelle réussissent à faire condamner leur agresseur. Alexandra est l’une d’elles. Elle a accepté de nous en parler.

Un texte de Martine Latarte publié pour les abonnés de RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Agressions sexuelles

 « On se met dans une situation de vulnérabilité totale, mais j’ai énormément cheminé en deux ans. Je suis beaucoup plus forte aujourd’hui. Je l’ai amené en cour, je lui ai dit qu’il m’avait agressée, que c’était inacceptable. Je l’ai vu mentir à outrance, ne montrer aucun remords. Ce n’est pas moi qui ai brisé la famille, c’est lui. Je n’ai plus de pitié pour lui. Je ne veux plus vivre avec la culpabilité et la honte. C’est à son tour. C’est un renversement du pouvoir. », affirme celle dont son nom a été changé pour préserver son anonymat.

La suite est disponible aux abonnés de Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la culture du viol

Autres articles publiés dans ce magazine

        Biais9

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Autres textes sur Santé mentale

Autres livres pouvant vous intéresser

Funbusy

Chantal Lee a grandi dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.

Elle s’est découvert une passion pour l’écriture dès son jeune âge, mais ce n’est que depuis 2001 qu’elle écrit sur une base régulière.

Violence, drogue, faible estime de soi et abus sexuels ont trop longtemps fait partie de la vie de cette femme courageuse. Chantal Lee a réussi à reprendre le dessus et malgré la grave maladie qui l’afflige depuis quelques années, elle partage par le biais de son premier recueil de poésie son inconditionnel amour de la vie.

Prix : 9,95$

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :