Lorsqu’on a été agressée par son père, vendue par sa propre mère, difficile de dire que la prostitution est un choix. C’est, plutôt, une continuité. D’après le Conseil du statut de la femme, pas moins de 80 % des personnes prostituées ont connu leurs premières expériences d’exploitation sexuelle à l’adolescence. D’où la grande difficulté de s’en sortir à l’âge adulte. 

Un texte de Martine Latarte publié pour les abonnés de RDS. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Prostitution

« Ma mère s’est arrangée pour que je me fasse violer plusieurs fois. Dès que j’ai eu 13 ans, elle a commencé à me trouver des clients. On était une famille ben ben pauvre. Ça faisait un peu d’argent.», s’exclame Johanne, 58 ans.

« Je suis devenue danseuse à 21 ans. C’était comme normal pour moi d’aller vers ça. J’ai toujours pensé que j’étais sale. Mon père me touchait. Je me rappelais certaines fois, quand j’avais 11 ans», témoigne Jeannette, 63 ans.

La suite est disponible aux abonnés de Reflet de Société. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la prostitution

Autres textes sur Prostitution

Autres livres pouvant vous intéresser