Au 19e siècle, une population grandissante et diversifiée fourmille dans les rues de la ville de Québec. Les activités commerciales se multiplient grâce au port, qui devient un point de chute important. Les matelots et les militaires britanniques y sont omniprésents. Les Irlandais fuyant la famine arrivent en masse. De nombreux paysans viennent pour y vendre leurs produits ou pour travailler dans les manufactures de la Basse-Ville. 

Un photoreportage de Marie-Claude Simard publié pour les abonnés de RDS. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Prostitution

Au 19e siècle, les prostituées travaillent soit dans les bordels, soit dans la rue. Certaines font les deux, sans être rattachées officiellement à un établissement particulier. En général, celles qui exercent leur métier dans la rue sont plus âgées. Elles ont de 30 à 40 ans, et des fois bien plus.

La suite est disponible aux abonnés de RDS. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la prostitution

Autres textes sur Prostitution

Suggestion de lecture

Autres livres pouvant vous intéresser