Justine Hémond et Caroline Fréchette forment avec leur nourrisson une famille tissée serrée, unie entre autres par les liens du… lait! C’est Caroline qui a porté l’enfant dans son ventre. Mais, fait inusité, les deux mères ont allaité le nourrisson. Grâce à une « lactation induite » – un traitement qui déclenche la production de lait sans qu’il y ait de grossesse –, Justine a pu vivre cette expérience qu’elle qualifie de merveilleuse.

Un texte de Marie-Claude Simard publié pour les abonnés de RDS. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Homosexualité et Sexualité

Pour que Caroline tombe enceinte, le couple a eu recours à une insémination artisanale. Autrement dit, elles ont obtenu d’un donneur du sperme que Justine a injecté dans le corps de sa blonde. Les deux femmes voulaient allaiter. Pour Justine, même si son corps ne passait pas par la grossesse et l’activation subséquente de la prolactine – l’hormone favorisant la production du lait –, il lui était primordial de pouvoir nourrir son enfant au sein.

La suite est disponible aux abonnés de RDS. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres articles sur Homosexualité

Autres articles sur Sexualité

Abonnez-vous au format numérique afin de consulter nos articles portant sur la diversité sexuelle

Autres livres pouvant vous intéresser