Thématique : Pléonasme

Combien de fois vous a-t-on dit qu’il ne sert à rien de dire monter en haut ou descendre en bas, sortir dehors, même pire, que c’est une faute! C’est bien évidemment répétitif de dire descendre en bas, alors que le verbe descendre sous-entend le fait que c’est vers le bas, qu’il y a une descente, même chose pour le verbe monter. Un autre exemple est le fait de parler d’une dune de sable, une dune est inévitablement faite de sable, ce n’est pas nécessaire de le préciser. Le fait de se répéter comme ça porte un nom bien précis : il s’agit d’un pléonasme.

Un texte de Ada Luna Salita publié pour les abonnés de RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Éducation

Généralement, à l’oral comme à l’écrit, les pléonasmes de ce genre sont considérés comme une faute et ils doivent être évités lors de communications formelles. Le fait de se répéter comme ça est considéré comme inutile, car ça n’apporte pas d’information nouvelle à la phrase. Le pléonasme est aussi une figure de style qui est un procédé d’écriture auquel on peut avoir recours pour enrichir un texte.

La suite disponible aux abonnés de Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Éducation

Suggestion de lecture

Autres livres pouvant vous intéresser