Lazylegz et Ill-Abilities

Lazylegz, breakdanseur international

Carrière et famille

Après quelques années, nous sommes retournés voir Lazylegz et prendre connaissance de la vie qu’il mène.

Flora Lassalle dossier Lazy Legz Luca Patuelli

Lazyleg2

Photo: Norm Edwards.

Même si sa détermination reste inchangée, on voit bien que Luca a mûri. Clairvoyant sur son avenir, plus respectueux de son corps, il s’adapte sans pour autant réduire la richesse de ses projets.

Lorsque Lazylegz a découvert la danse, il est tombé amoureux de la pratique. Son handicap ne l’a jamais arrêté: bien vite, il est devenu un danseur professionnel.

À défaut de pouvoir se servir de ses jambes, ses béquilles lui ont permis de développer son propre style et de se faire reconnaître à l’international. Mais le corps de Luca fatigue plus vite qu’un corps en bonne santé. Il avait déjà conscience il y a quatre ans de ce problème, et il a pris le temps de s’y adapter.

Tout en douceur, il ajuste ses projets aux contraintes que lui impose son organisme: «J’aime toujours créer, mais je ne suis plus aussi compétitif qu’avant. J’ai opté pour une manière différente de m’entrainer. Alors que je tentais toujours de repousser mes limites, mon but est aujourd’hui de me maintenir en forme et de préserver ma façon de danser.

«Je prends plus soin de mon corps que je ne le faisais avant. Je l’écoute davantage, l’idée étant d’aller jusqu’au fond de moi-même. J’ai aussi réalisé que lors des battles, je dansais moins contre un adversaire que contre moi-même.»

Travailler autrement

Lazylegz gagne davantage sa vie en tant que conférencier que comme danseur. Mais lors des colloques qu’il organise, il tient tout de même à performer.

«Il m’arrive parfois de ne pas danser, mais j’ai alors l’impression qu’il manque quelque chose. C’est étrange pour moi de m’imaginer sans la danse, mais avec le temps je me fais à cette idée et j’apprends à l’accepter. Je pourrai toujours échanger mes performances dans les conférences contre mes vidéos ou les chorégraphies des jeunes du Projet RAD (Réservé aux danseurs – Organisme fondé par Lazylegz qui offre des cours de danse urbaine aux personnes ayant un handicap).»

Pour se renouveler, Luca propose de nouveaux types de conférences qu’il axe sur ses propres expériences de vie. L’une parle d’entrepreneuriat, pour pousser les gens à créer un projet qui leur est propre, à essayer de nouvelles choses et à prendre des risques. Une autre sur l’éducation et l’inclusion pour montrer comment s’adapter au corps de chaque personne. L’idée étant d’améliorer la confiance des élèves en les faisant aller un peu plus loin à chaque séance.

Cette année, il a aussi été sélectionné pour parler en tant qu’ambassadeur du Canada pour la journée internationale de la danse.

ILL-Abilities continue

La force de Lazylegz réside certainement dans le fait que rien ne lui fait peur. Comme il le dit lui-même: «Mes choix sont basés sur mes sensations.» Et ce, même si ses rêves semblent irréalisables au premier abord. Comme avec son projet ILL-Abilities, qui consistait à monter un groupe de danseurs handicapés venus des quatre coins du monde. «Lorsque j’ai lancé le projet, personne ne pensait que ça marcherait», dit-il.

Pourtant, l’association de danseurs perdure. «En prenant des risques ensemble, on se met dans des conditions inconfortables, mais les résultats apportent d’autant plus de satisfactions.»

Ces derniers mois ont été chargés pour eux: un spectacle pour les jeux panaméricains à Toronto, un autre en Corée et un mois aux Pays-Bas pour la création d’un spectacle avec un chorégraphe local.

«C’est parfois compliqué, car chaque danseur de notre crew est unique et possède une carrière individuelle. C’est difficile de combiner les égaux et les emplois du temps de chacun.» Malgré les contraintes, le groupe reste actif, au grand bonheur de Luca.

Carrière et vie de famille

Luca est maintenant marié et le jeune couple a eu son premier enfant en 2015. Sa vie de famille ne l’empêche pas d’envisager le développement de ses projets. Il y voit même un avantage: «Avoir un enfant va m’apprendre à prioriser les choses. Avant, j’avais peur de blesser les gens en refusant leurs demandes, je disais oui à tout. Il va falloir que je fasse des choix et que j’apprenne à dire “non” parfois.»

Voyager a été l’un de ses plus grands rêves, un rêve dont il a d’ailleurs beaucoup profité. Mais à présent, il compte aussi être sélectif dans ses déplacements.

Le Projet RAD continue d’occuper Luca et sa femme: «Nous avons ouvert cette école de danse en 2012. À l’époque, il y avait un cours avec 5 jeunes. Aujourd’hui, 80 personnes viennent y danser. On possède 6 studios et 13 cours accueillent les jeunes du vendredi au dimanche.»

Le succès de ce projet enchante le couple qui désire toujours améliorer la qualité de ses actions. «Nous avons mis en place un processus de certification pour nos professeurs. L’instructeur passe une formation chez nous. On le forme sur les divers handicaps. On lui montre comment créer un spectacle, comment s’adapter aux jeunes… Je n’enseigne plus, mais je passe dans les cours au moins une fois par mois pour rencontrer les jeunes, les profs et leur parler.

«Je continue aussi d’organiser des événements. Je désire les penser de la manière la plus inclusive possible. Comme le projet Défi Je Peux, pour lequel je marche 2.5km sans béquilles et qui inclut de la danse. Le but est de mettre tout le monde ensemble, quelles que soient leurs différences, et de célébrer la vie.

«En ce moment, je m’entraîne encore pour un battle qui se déroulera à Los Angeles. Tous mes plans continuent de me prendre mon énergie, le Projet RAD, la ligne de vêtement… Je veux continuer de les développer. On est toujours en apprentissage. Je ne veux jamais arrêter.»

Malgré son corps capricieux et les aléas de la vie, on n’a pas fini d’entendre parler des initiatives de Lazylegz!

Distinction fédérale

En décembre 2015, les 3 dirigeants du projet RAD (Lucas «Lazylegz» Patuelli, Melissa Emblin et Marie-Elaine Patenaude) ont reçu une médaille pour service méritoire par le gouvernement fédéral.

Cette médaille vise à récompenser des personnes ayant accompli des actions exceptionnelles et qui ont fait rejaillir l’honneur sur le Canada.

Textes sur Lazy Legz

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En passant au Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi de 9:00 hres à 17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est Montréal, Qc. H1V 1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 39,95$.

Pas d’excuses, pas de limites. Le t-shirt de Lazy Legz

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://editionstnt.com/categorie-produit/t-shirt/

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Conférences Hip-hop, ateliers rap et breakdance

La grosse semaine présente

Ateliers et conférences Hip-hop

Raymond Viger  Dossiers RapGraffitiHip-HopBreakdance

rap hip hop street art urbain cultureTrois conférences 5 à 7 à ne pas manquer au Bistro le Ste-Cath:

  • Mardi 2 août Rap Québécois. Discussion sur le rap québécois. Différents acteurs de la scène locale Hiphop seront présents pour discuter de divers sujets concernant le rap au Québec. Le public sera également invité à participer à la discussion.
    Mercredi 3 août Les femmes dans le Hip Hop au Québec.
    Samedi 6 août Conférence Battle Rap.

Bistro le Ste-Cath

4264 Ste-Catherine est.
Infos du Ste-Cath: (514) 223-8116. Admission gratuite.

Deux ateliers au Café Graffiti

Jeudi 4 août  de 3h à 5h, atelier de breakdance, animateur Omégatron.

Vendredi 5 août de 3h à 5h, atelier d’écriture, animateur Filigran.

Évènements Facebook: https://www.facebook.com/Grossechose/

Café Graffiti 4237 Ste-Catherine est. Infos (514) 259-6900.

Publicité T-Shirts humoristique Pokémon

TS-pokemon-02TS-pokemon-04

 

 

 

 

 

 

T-Shirts humoristique sur les Pokémons.

Informations Café Graffiti. (514) 259-6900.

5e t-shirts PokémonTS-pokemon-01

La vie au Café Graffiti

Milieu de vie et galerie d’art

Une nuit au Café Graffiti

Êtes-vous déjà rentré au Café Graffiti ? Pour ma part, j’y travaille tous les jours et je m’y rends souvent encore endormi, les yeux mi-clos. De l’extérieur, ça ne paie pas de mine, il faut bien l’avouer. Notre vitrine est chargée, il y a des chaises peintes, des t-shirts, nos employés en pleine action, etc.

Delphine Caubet   Dossiers CultureGraffiti

Café GraffitiL’intérieur, plus aéré, est une galerie d’art. Les murs sont eux-mêmes des œuvres peintes recouvertes de toiles. Graffitis puristes, toiles engagées, cadres en bois, etc. Il y en a pour tous les goûts.

Ce matin-là, comme tous les autres,  je n’ai pas vraiment fait attention. La veille au soir, les narcotiques anonymes avaient un meeting dans nos locaux. Au pire, j’aurais trouvé quelques grains de café sur les tables et de chaises un peu partout.

Je me dirige machinalement vers l’interrupteur quand je note que la toile est différente. Pas vraiment surprenant. Il arrive régulièrement que les breakers en bougent quelques une pour se libérer un mur. Parfois, les toiles peuvent juste tomber… Une quarantaine de danseurs qui sautent partout, ça fait du remue-ménage.

Je poursuis mon chemin et là encore les toiles sont différentes. Je finis par ouvrir correctement mes yeux pour noter que c’est toute la galerie qui a changé. Et en mieux, il faut bien l’avouer. Je prends quelques minutes pour redécouvrir mon lieu de travail et la logique de l’inconnu. Après observations des nouvelles toiles, quelques soupçons commencent à émerger quant à l’identité de l’inconnu. Plusieurs cadres en bois d’animaux sont apparus (où étaient-ils simplement dans un locker?).

Pas le temps de finir d’écrire ce billet que l’inconnu en question passe le pas de la porte. Ma déduction était juste, Arpi, artiste international et accessoirement fils spirituel de Raymond Viger, notre directeur, entre tout fringant. Dans sa réorganisation de la galerie, il a veillé à ce que les œuvres peintes sur les murs ne soient pas obstruées par des toiles. Et petit geste attentionné, il a offert une place à la grande toile dédiée à Danielle Simard, codirectrice, dont nous ne savions trop où la mettre tant elle prenait de la place.

Visite libre du Café Graffiti du lundi au vendredi de 9h à 17h au 4237 rue Ste-Catherine Est. 

Autres billets sur le Graffiti qui pourraient vous intéresser:

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

 

Concours breakdance: spectacle à ne pas manquer

Spectacle breakdance et danses urbaines

Compétition break, prix en argent

Raymond Viger Dossiers BreakdanceHip-Hop

breakdance danse urbaine street art krumping waacking popping hip hopLe Bistro le Ste-Cath accueille les compétitions de danses urbaines:

  • 10 janvier, Compétition Krumping. Juge: Jr Maddripp Gohou
  • 17 janvier, Compétition Waacking. Juge: Marie-Reine Kabasha
  • 24 janvier, Compétition Popping. Juge: Anthony IMoonRunn Freakwen-c
  • 31 janvier, Compétion Hip hop. Juge: DarQk J-E

5$ vous donne droit à un souper dînatoire.

Tous les dimanches de 17h à 19h (le 5 à 7 dansant!)

Inscription et informations https://www.facebook.com/events/188493634832247/

Autres textes sur Breakdance

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.stecath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.stecath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

souper spectacle musique chant show event est montréal restaurant où sortir quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

Studio de danse Montréal Paris. Bande annonce

De la danse dans tous ses états

5e anniversaire

Raymond Viger Dossiers BreakdanceHip-HopCulture

Il est partout. Pierre Bouthillier Poltroni. Le studio de danse Montréal Paris a maintenant 5 ans. La bande annonce vient tout juste d’être mise en ligne.

Pierre est aussi impliqué au Bistro le Ste-Cath. À côté de son ami de toujours Davy Boisvert.

Danser sur scène. Danser dans la cuisine. Danser partout et toujours.

Portes ouvertes du 14 au 17 septembre.

Studio de Danse Montréal Paris
Édifice le Belgo
372 Ste-Catherine ouest, suite 122-124
Montréal, Québec, Canada
H3B 1A2

Tel: 514-961-SDMP (7367)

email: studiodansemp@gmail.com

Autres textes sur Breakdance

Les ateliers de breakdance, graffiti et rap

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

Goldylocks, breakdance et mère d’une ballerine

De la danse urbaine au ballet

La collision de 2 mondes

Dans la famille Mc Auliffe-Ameur, mère et fille forment un duo atypique. Pour Cindy aka Goldylocks, danseuse professionnelle de breakdance, telle ne fut pas sa surprise lorsque sa fille Kêanna âgée de 8 ans, a choisi le ballet. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ont une passion commune pour la danse, mais comment explique-t-elle ce contraste radical entre son style et celui de sa fille?

Gifty Mane dossiers BreakdanceHip-HopCulture.

ballet breakdance choc culture mère fille bgirl

Photos: Gracieusté Goldylocks

Goldylocks est directrice et fondatrice de l’école de hip-hop Urban Element à Montréal. Danseuse depuis 15 ans, elle s’est essayée à tous les styles de danses de rue: krump, popping, locking, B-girling, waacking, house,… Plusieurs fois gagnante du concours national de hip-hop, on peut dire que sa vie tourne autour de la danse.

Origines

Originaire de Peterborough en Angleterre, Cindy a vécu une enfance difficile: victime d’intimidation à l’école, la jeune fille se renferme sur elle-même. En 1998, elle quitte l’Angleterre et prend un nouveau départ au Québec. Lorsqu’elle arrive à Montréal à 18 ans, elle découvre le monde du hip-hop et en tombe amoureuse.

Issu d’une famille très stricte, Cindy a trouvé dans le hip-hop une forme de liberté d’expression, une manière artistique de se rapprocher des gens. «Le hip-hop m’a tout de suite parlé, il n’y a pas de limite, j’ai trouvé une connexion avec les gens, la musique et la danse, j’ai adoré.» C’est dans la culture hip-hop que Cindy s’épanouit et devient Goldylocks. Elle fonde sa famille autour de cette culture et épouse le chorégraphe Angelo Ameur un des pionniers du hip-hop à Montréal. Aujourd’hui ils ont 2 enfants, Kiaran, 12 ans et Kêanna, 8 ans.

Passions

Si le monde de Cindy évolue autour du hip-hop, sa fille Kêanna, en revanche a choisi une tout autre discipline. C’est vers le ballet classique que la jeune fille s’oriente. «Elle voulait avoir l’air d’une princesse», explique sa mère. Très tôt, sa passion pour le ballet se manifeste «À 3 ans déjà, elle a commencé à marcher sur la pointe des pieds partout dans la maison. Elle voulait absolument faire des pointes, alors quand elle a eu 4 ans, on l’a inscrite dans une école de ballet. Elle continue jusqu’aujourd’hui, elle adore ça.»

DifférencesCindy danseuse breakdance

Bien que toute sa famille fasse du hip-hop, Kêanna a choisi le ballet, car selon elle, le monde du hip-hop ne laisse pas de place à la féminité. Tandis que le ballet colle parfaitement avec le monde de princesses et de poupées dans lequel vit la petite fille. «La danse classique a un prestige naturel que le hip-hop n’a pas», explique sa mère.

La technique, la posture sont complètement différentes, et le ballet exige une certaine droiture. C’est une danse très structurée, aux antipodes de ce que recherche Goldylocks dans la danse. Le hip-hop, lui, est plus libre, il s’inspire du background culturel et social du danseur. «Dans mon style personnel, j’essaye de refléter une certaine féminité, bien que j’ai appris à danser comme un gars, j’aime apporter ma touche féminine aux mouvements.»

Mélange des styles

Quand on demande à Goldylocks si il lui est déjà arrivé de mélanger le hip-hop à d’autres danses, la danseuse nous confie avoir déjà ajouté de la danse contemporaine dans ses chorégraphies pour créer un effet dramatique. Elle nous raconte aussi la fois où lors d’un événement, 2 de ses danseurs ont annulé à la dernière minute, et elle a dû improviser quelque chose avec sa fille. Kêanna est alors apparu en tutu, en plein numéro de breakdance. «Les gens ont capoté!» C’était la première fois qu’elle mélangeait hip-hop et ballet dans une représentation, et les spectateurs ont adoré ont résultat!

Aujourd’hui, Goldylocks essaye de montrer à sa fille qu’il est possible d’être féminine dans le hip-hop. Depuis peu Kêanna s’est mise au hip-hop et a rejoint la troupe 2small2catch. «Elle a enfin trouvé un moyen d’exprimer sa féminité à travers le hip-hop», confie Goldylocks. Aujourd’hui, il arrive à la petite famille de présenter des spectacles de hip-hop ensemble, pour le plus grand bonheur de Goldylocks dont les enfants suivent la trace.

Autres textes sur GoldyLocks

Autres textes sur Breakdance

Les ateliers de breakdance, graffiti et rap

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

Spectacle breakdance Soul Clap

Spectacle hip hop au Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo)

Disstorsion et Café Graffiti présentent

BBoy and All-Styles Battle 5e anniversaire!

Raymond Viger  Dossier Spectacle Breakdance

spectacle breakdance danses urbaines bboy soul clap

Le 5e anniversaire, de l’événement Can I Get A Soul Clap. La compétition Deux volets à la compétition:

  • B-boying/b-girling en groupe, 5 contre 5
  • All-styles en groupe, 2 contre 2.

Les meilleurs b-boys/bgirls et danseurs urbains s’affronteront afin de remporter des bourses totalisant 2500$.

Plusieurs spectacles de troupe de danse urbaine, exposition d’artistes urbains, kiosques de linge urbain et ateliers de danse présentés par nos juges de notoriété internationale.

L’événement se déroule sur l’impressionnante piste de danse du Stereo nightclub qui possède un système de son haute fidélité le plus puissant en Amérique du Nord. L’un des meilleurs dj de break au monde fera partie de cette soirée inoubliable.

Pour ceux qui aiment les émotions fortes, la musique, l’art, et les spectacles, Can I Get A Soul Clap est une compétition à ne pas manquer.

Inscriptions ou informations: disstorsion.montreal@gmail.com

Juges pour les Battle 5 VS 5 Bboying

  • Ruffneck Attack, Ukraine
  • Nicksone, Russie
  • Vicious, Québec

Juges pour les Battle 2 VS 2 All Style

  • Mikey Disko, États-Unis
  • DarQK, Québec
  • Boogieman Linx, Canada

Maître de cérémonie

Dr Step

DJ

  • B-Ryan, États-Unis
  • Benny Lava, Canada
  • Frankie Fatsak, Canada

Préliminaires

Vendredi le 26 septembre, 19h30 à 23h30 au Disstorsion, 372 Ste-Catherine ouest suite 122. 10$.

Compétition finale

Samedi le 27 septembre à 19:00 heures au Stereo Night Club 858 Ste-Catherine est. 27$ taxes incluses.

Billets en vente sur wantickets.com.

Inscriptions ou informations: disstorsion.montreal@gmail.com.

Autres textes sur Breakdance

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009    Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

%d blogueurs aiment cette page :