Mensonges d’un joueur compulsif

Gambling et jeu compulsif

La vie d’un joueur compulsif

Un joueur compulsif s’arrête-t-il de miser lorsqu’il n’a plus les moyens? Pour Ali, la réponse est non. Le jeu est devenu une obsession qu’il nourrit en volant son entourage. Voici la descente aux enfers d’un homme qui a entraîné sa famille dans sa chute.

Dominic Desmarais   Dossier Gambling et jeu compulsif

gambling-prevention-jeu-compulsif-joueur-pathologiqueAli a perdu 25 000$ en 3 mois dans les machines de vidéo-poker. Pour assouvir sa dépendance, il devient aveugle. Tous les moyens sont bons pour qu’il puisse s’installer devant une machine qui lui murmure à l’oreille qu’elle va combler ses désirs. Malgré le deuil des économies d’une vie, Ali persiste à jouer. Sa vie est toute orientée vers le jeu.

«Je vivais au jour le jour. Je n’avais plus d’argent de côté. J’en empruntais souvent. 300$  à mon frère, 500$ à ma sœur, un autre 400$ à ma mère. Je disais que j’allais le remettre tel jour. Au début, j’y arrivais. Mais ça n’a pas été long avant que je devienne incapable de respecter ma parole.» Bien que la famille connaisse ses problèmes antérieurs de jeu, personne ne songe à lui poser des questions. Et on ne lui fait pas de reproches s’il tarde à rembourser. «Ce n’était pas grave. Par chez nous, on peut remettre l’argent plus tard.»

Le jeune homme peut passer deux jours sans dormir, à alterner entre le casino et ses quarts de travail. «Après ma journée de travail, je passais la nuit au casino pour retourner travailler le matin et ensuite revenir jouer toute la nuit.» Ali a un sursaut. Ces moments qui refont surface lui déplaisent. Il digère encore mal tout ce temps dépensé en vain et est rempli de remords. Il se retient d’éclater en sanglots. Une scène qu’il a jouée mille et une fois depuis toutes ses misères. Pleurer son mal-être, Ali y a goûté.

Un gambler qui vole son frère

gambling-gambler-jeu-compulsif-joueur-pathologique-loterieLes emprunts sans remboursements ne contentent pas Ali. Il lui faut toujours plus d’argent pour jouer. Il en devient obsédé. Un jour, en l’absence de son frère, il s’infiltre dans sa chambre. «J’ai fouillé. J’ai mis la main sur 3400$. Je me suis mis à courir jusqu’au casino.»

Le lendemain, repentant, Ali obtient l’appui de sa mère qui rembourse la malheureuse victime. «J’ai pleuré, j’ai demandé pardon. Ce n’était pas moi, voler mon frère. Ma famille sait bien que je ne suis pas une mauvaise personne. Que le jeu m’avait changé. J’ai dit que j’allais faire tout ce qu’il fallait. Je me suis brûlé auprès de toute ma famille.» Ali prend du recul sur son récit. «Ça me semble si loin. Mais ça a été un moment tellement difficile», dit-il en retenant ses larmes.

Les stratégies d’un joueur compulsif

Après cet incident, son frère prend la responsabilité de gérer son argent. La prestation de chômage d’Ali, virée en dépôt direct, est versée sur un compte administré par le frangin. Ali est plein d’astuces. Il fait changer le compte sur lequel son chômage est versé. Puis, avec des papiers officiels, il fait croire à son frère que son allocation chômage a été supprimée. «Je lui ai menti pour recevoir le dépôt direct. J’avais de la misère à payer mon loyer. J’avais perdu 20 livres. Je ne mangeais plus. Je ne me nourrissais que du jeu. Et quand je perdais, je me punissais en ne mangeant pas pendant 2 ou 3 jours. Jusqu’à ce que mon corps n’en puisse plus.»

«Une autre fois, mon frère a oublié son portefeuille dans la chambre de bain. Je suis passé après lui pour me laver les mains. J’ai ramassé le portefeuille et les 1800$ qu’il contenait. Je me suis habillé et je suis allé au casino. Mon frère n’a pas arrêté de m’appeler. J’ai fermé mon cellulaire. J’étais parti de l’appartement à 22h, je suis rentré à 8h en pleurant, en m’excusant. Mon frère voulait me sortir de l’appartement. Ma mère m’a encore appuyé. Elle lui a remis l’argent que j’avais volé. Ils m’ont pardonné. En me faisant bien comprendre que c’était la dernière fois.»

Puis, il y a eu cette fois où Ali s’est servi dans les poches de son employeur. «J’ai préparé mon vol pendant des semaines. J’ai trouvé une façon d’ouvrir la porte de son bureau. J’ai attendu le moment propice pour y entrer. Pendant qu’il dînait à la cafétéria, je suis descendu en coup de vent. Je suis entré dans son bureau. J’ai trouvé les clés du coffre-fort sur son bureau. Il y avait quelques centaines de dollars. Mon patron n’a jamais parlé du vol. Il ne m’en a rien dit. J’ai tellement honte. Tout ça par obsession du jeu…»

Ali, de nature enjouée et serviable, complote pour voler son employeur. Ses pensées, son stress, sont dirigés vers le jeu. Et vers les façons qui lui permettront de se sentir apaisé devant sa machine à sou.

Un joueur compulsif arrêté pour vol

Ali n’en finit plus de s’enfoncer. En 2006, Dans un bar où il va jouer de temps à autre, en prévision de ses virées au casino, le jeune homme fait la connaissance d’individus qui lui propose de l’argent facile. 300$ pour qu’il aille les chercher en voiture à un lieu convenu d’avance. «Ils savaient que je perdais beaucoup d’argent, que j’en avais besoin. Au rendez-vous, ils ont embarqué dans ma voiture des choses volées. Ils avaient volé une voiture et la vidaient quand quelqu’un les a vus. La police nous a arrêtés. J’ai été relâché car je n’avais aucun antécédent. Eux étaient en probation pour vol de voiture. Ils ont abusé de ma faiblesse, de ma vulnérabilité. J’étais devenu un criminel pour avoir voulu assouvir mon obsession du jeu.»

Ali est accusé sous 8 chefs. En plaidant coupable, les accusations tombent à trois. Il est passible d’une peine maximale de 10 ans pour vol. Comme il n’a aucun antécédent, il obtient une sentence de 12 mois de probation et 120 heures de travaux communautaires. Mais l’accusation pèse lourd. Elle permet à Immigration Canada d’entamer des procédures d’expulsion car Ali, bien que vivant au Québec depuis 25 ans, n’a pas demandé sa citoyenneté. «L’immigration veut me déporter en Algérie. Je n’ai pas de famille là-bas. J’ai passé plus de la moitié de ma vie ici. Je ne connais rien de l’Algérie. Je sais juste que c’est dangereux. Tout ça m’arrive à cause du jeu. Pour un 300$ que je n’ai même pas eu.»

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

  • Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

Plan d’action de Loto-Québec: les jeunes et le gambling

Plan d’action de Loto-Québec

Loto-Québec et le gambling chez les jeunes

Loto-Québec cible maintenant les jeunes pour augmenter ses revenus. Loto-Québec, une société d’État qui a pour mission de gérer le jeu au Québec, démontre une fois de plus que sa propre survie et continuité est plus importante que le respect des citoyens.

Raymond VigerDossiers:  Gambling et jeu compulsif, Loto-Québec, Casino

loto-quebec-jeune-gambling-casino-loterie-jeu-compulsif Sur le site Internet de LCN Canoe, on apprend que les revenus de Loto-Québec sont en baisse et que la société d’État doit trouver de nouveaux marchés pour continuer son expansion et faire plus d’argent. Cette nouvelle me fait poser plusieurs questions:

  • Est-ce que le mandat de Loto-Québec est de faire de l’argent ou de gérer les jeux de hasard et les loteries pour éviter qu’ils soient entre les mains des groupes criminalisés?
  • Est-ce qu’avec des investissements tels que 300 millions pour rajeunir le Casino de Montréal Loto-Québec va vraiment en arriver à faire plus d’argent ou créer plus de joueurs compulsifs qui nous coûteront la peau des fesses pour les soutenir dans leur rétablissement?
  • Combien coûte à la société un gambler qui se met à voler tout ce qu’il peut pour apporter son butin à Loto-Québec?
  • Combien de familles seront détruites à cause de Loto-Québec?
  • Quelle sorte de société nous prépare Loto-Québec en ciblant les jeunes adultes pour ses casinos et ses loteries?

loto-quebec-jeunes-gambling-casino-loterie-jeu-compulsif

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

Le jeu compulsif chez les jeunes

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

Gambling, vidéo et DVD

Rien ne va plus, les jeux sont faits

Loto-Québec, le Casino et le suicide

Loto Quebec: Plus de cadeaux que de prévention

Les dés sont cliqués

Témoignage d’un joueur compulsif

2$; le prix à payer pour devenir un joueur compulsif

Maudite Machine, Biz, rappeur de Loco Locass

Merci à Guy A. Lepage d’avoir attiré mon attention sur cette nouvelle sur son Twitter.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Pétition contre Loto-Québec, les casinos virtuels et le jeu en ligne

Pétition contre Loto-Québec, les casinos virtuels et le jeu en ligne

Conseil québécois du jeu sécuritaire et la Coalition EMJEU

Raymond Viger Dossiers  Gambling et jeu compulsifCasino, Loto-Québec

loto-québec jeu en ligne conférence de presse casino virtuel gambling jeu compulsif EMJEU est  une coalition de citoyens et de citoyennes préoccupés par le manque d’éthique du gouvernement et de Loto-Québec dans leur gestion des « jeux » de hasard et d’argent. Cette coalition est le résultat d’une démarche citoyenne.

Depuis deux ans, Alain Dubois, membre de la coalition EMJEU, mentionne sur toutes les tribunes que:

Loto-Québec se prépare à offrir des jeux en ligne de type casino et souhaitait rajeunir sa clientèle. Alain Cousineau ainsi que les représentants de Loto-Québec ont toujours nié avoir ces intentions, et ce, même si une équipe y travaillait depuis plus de deux ans et que des programmeurs issus du monde des jeux vidéo (gaming) avaient été engagés par sa filiale Ingenio.

Le 3 février dernier, Alain Cousineau de Loto-Québec organise avec le ministre des Finances Raymond Bachand annoncent en conférence de presse que Loto-Québec va lancer en septembre prochain des jeux en ligne.

Devant cette incohérence entre le déni de Loto-Québec pendant deux ans et ce lancement du casino virtuel de Loto-Québec, la Coalition Emjeu demande à l’assemblée nationale de faire circuler une pétition contre le jeu virtuel que Loto-Québec veut instaurer pour septembre prochain.

Cette pétition visant Loto-Québec est maintenant en ligne sur le site de l’assemblée nationale. La date limite pour signer la pétition est le 8 mai 2010.

La pétition demande:

De créer un organisme indépendant relevant de l’Assemblée nationale et composé principalement d’intervenants publics, de chercheurs de la santé publique et d’universitaires (sans aucun lien avec Loto-Québec et sa fondation).

Cet organisme, serait responsable de coordonner l’ensemble des efforts de prévention, d’étude, de recherche et de proposer des mesures concrètes visant à réduire la dangerosité des jeux de hasard et d’argent dans la population.

J’encourage fortement tous les citoyens à se prononcer et demander la création de cet organisme.

Merci pour votre soutien et votre implication.

Textes sur  Gambling et jeu compulsif

Témoignage d’un joueur en ligne

Jeux en ligne legalisation en France

Autres textes sur Loto-Québec

Loto-Québec, une longue tradition de mensonges

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Quand une croupière s’en va-t-en guerre; histoire d’Éléonore Mainguy

Anne Panasuk transforme la société

Loto-Québec, les gracieusetés et les joueurs compulsifs

Loto-Québec, le Journal de Montréal et l’accès à l’information

Loto-Québec, le Casino et le suicide

Alain Dubois de la coalition Emjeu a créé un site spécifique pour promouvoir la pétition en ligne contre Loto-Québec.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Jeux en ligne legalisation en France

Jeu en ligne: légalisation en France

Lisa Melia      DOSSIER  Gambling et jeu compulsifCasino

Le 7 octobre était discuté au sein de l’Assemblée Nationale française un projet de loi porté par le ministre du Budget Eric Woerth visant à légaliser le jeu en ligne et l’ouvrir à la concurrence.

online_gambling Le jeu en France: du monopole à la concurrence

Actuellement, seuls la Française des jeux, équivalent de Loto-Québec, et le PMU, qui s’occupe des paris sportifs, sont autorisés à proposer des paris en ligne. Cependant, de nombreux casinos en lignes existent et sont accessibles aux internautes français. C’est dans le but d’enrayer cette situation et de réguler le secteur des jeux d’argent et du hasard que le ministre a pensé son projet de loi. Plusieurs dispositifs de sécurité seraient ainsi mis en place: ceux existants seraient renforcés, les jeux seraient interdits aux mineurs et une licence de l’Autorité de régulation des jeux en ligne serait indispensable pour les opérateurs voulant se lancer dans cette entreprise.

De plus, l’ouverture ne serait que partielle: seuls les paris dits «mutuels», c’est-à-dire quand tous les joueurs mettent leur argent en commun et l’organisme touche une commission, et les paris sportifs sont concernés. Exception faite pour le poker, au motif qu’il s’agit autant, sinon plus, d’un jeu de stratégie que de hasard, et que lorsqu’un joueur perd, c’est au profit d’un autre, et non au profit d’une entreprise. Les jeux de hasard, comme les machines à sous, ne seront donc pas légalisé, et les casinos se plaignent d’une discrimination. En effet, la Française des jeux proposent sur son site des jeux qui fonctionnent comme les machines à sous. Le monopole sera ainsi conservé.

Jeu compulsif: des profits alléchants

Ce projet excite les convoitises, et pour cause: en 2008, la Française des jeux a réalisé 1,17 milliard d’euros de chiffre d’affaire grâce aux jeux en ligne, soit 1,79 milliards de dollars. Dans cinq ans, ce chiffre pourrait atteindre les 3,4 milliards d’euro (5,2 milliards $). La Française des jeux comptent quelques 28,5 millions de joueurs, la PMU, 6,5 millions. En y ajoutant les casinos, le chiffre d’affaire total du jeu en France s’élève à plus de 33 milliards $ par année. C’est pourquoi le projet de loi suscite de nombreuses critiques, certains assurant qu’il vise avant tout à satisfaire les lobbies proches du pouvoir. Ainsi, près de cinquante intéressés seraient prêt à se lancer dans le jeu en ligne si le projet de loi est approuvé, parmi lesquels Arnaud Lagardère et Martin Bouygues, des “pointures” de l’économie française.

Le gambling et la dépendance

Autre réserve: la dépendance aux jeux reste très mal connue dans l’Hexagone. Michel Lejoyeux, Pr de psychiatrie et auteur d’un ouvrage, Les Secrets des comportements, expliquait dans une interview accordée au quotidien français Le Monde qu’il n’y a pas de données objectives sur le gambling en France, contrairement à l’Amérique du Nord. On se base ainsi sur les études canadiennes et américaines pour estimer la situation française. Il s’inquiète également de ce projet de loi, car la publicité qui en découlera ne manquera pas d’avoir un effet incitatif important sur les populations à risques. «Il existe une règle simple pour toutes les addictions, explique-t-il, l’augmentation de l’offre augmente le risque qu’une personne potentiellement dépendante le devienne.»

Un projet de loi pour les lobbies?

Enfin, une partie des experts et de la classe politique française se désole de voir la fin de ce qu’ils appellent un «modèle français» en la matière, qui conservait le jeu dans les mains de l’Etat, assurant ainsi sa régulation et son contrôle. Vendredi 9 octobre, le débat s’est achevé à l’Assemblée Nationale. Les dispositifs de contrôles ont ainsi été jugés insuffisants. Alors qu’une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) parue en 2008 invitait les sites de jeu en ligne à proposer des ressources et des informations sur la dépendance au jeu, le projet de loi se borne à recommander des mécanismes de modération et l’interdiction de jouer. Le parti socialiste, dans l’opposition, a ensuite entraîné le débat sur le plan moral, en fustigeant la banalisation du jeu et de ses effets addictifs. Les députés socialistes accusent également le gouvernement de précipiter le projet en vue de la coupe du monde de soccer qui aura lieux en 2010 en Afrique du Sud, évènement qui sera nécessairement suivi par une grande partie de l’Hexagone.

En dépit de ces débats houleux et des critiques, le projet de loi a été accepté, mardi 13 octobre à l’Assemblée Nationale française, permettant ainsi l’ouverture à la concurrence du marché des jeux sur Internet pour 2010. Bien que la régulation soit réellement nécessaire – car de nombreux casinos en lignes existent –, la précipitation avec laquelle le gouvernement français a fait passer ce texte a un effet négatif sur le travail de prévention de la dépendance au jeu. Or, le gambling reste la première dépendance dans l’Hexagone, devant l’alcool et les drogues.

Textes sur le Gambling et jeu compulsif:

Témoignage d’un joueur compulsif

Comment fidéliser un gambler?

DVD prévention gambling et jeu compulsif

Être le conjoint d’un gambler

Le prix à payer pour devenir un gambler

La Sérénité pour un joueur compulsif

Biz Locolocass et le gambling

Éléonore Mainguy, ex-croupière du Casino

Did Tafari Bélizaire, casino, jeu compulsif et suicide

Jeux de cartes entre amis

Statistiques du pile ou face

Responsabilité de Loto-Québec

Crédit photo: Gabriel_Not

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: 514 256 9000, en région: 1-877 256 9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Did Tafari Bélizaire: Casino, jeu compulsif et suicide

Did Tafari Bélizaire: Casino, jeu compulsif et suicide

 Patrick Alleyn  Dossiers Gambling et jeu compulsifSuicideCasino

did-tafari-belizaire-gambling-suicide-jeu-compulsif

Le 20 septembre 2003, à 6h du matin, des marins  découvrent un colosse de 6 pieds 7 pouces flottant dans les eaux du St-Laurent. Les pompiers repêchent l’homme avec une grue sur un bateau amphibie.

Il nageait depuis une heure et demie, emporté par le courant. Il s’était jeté du haut du pont Jacques-Cartier après avoir tout perdu au Casino de Montréal.

À l’urgence de l’hôpital, il constate que ses jambes ne répondent plus. En tombant dans l’eau, sa colonne vertébrale s’est sectionnée, déchirant sa moelle épinière.

Did Tafari Bélizaire raconte son histoire.

Je suis devenu paraplégique à cause du jeu compulsif. Je m’accroche à un espoir: donner des conférences pour faire la différence auprès d’autres joueurs. Savez-vous que 4 à 8% des adolescents ont développé une dépendance au jeu? Je veux parler aux jeunes, car ils sont notre avenir.

La confiance du joueur compulsif

À l’école secondaire, j’étais une vedette: ma grandeur attirait. J’étais le seul Noir de mon école à Ste-Foy. Mes prouesses au basket me mettaient sur un piédestal. Je crois que cet excès de confiance a développé en moi le goût du risque, quelque chose d’inconscient. Quand tu gagnes aux jeux, t’es le king.

Les bars et les machines à sous

À 18 ans, je commence à travailler dans les bars de Québec, comme portier. C’était facile, vu ma stature. Dans les moments calmes, pendant 10 ans, je glisse quelques billets dans les machines à sous.

jeu-compulsif-gambling-casino-joueur-pathologique-gambler Sensations fortes du gambler

En mars 2003, de retour d’Amsterdam, où j’ai travaillé comme garde du corps d’une famille perse, je me mets à jouer férocement. J’étais encore sur le high de la Hollande, en quête de sensations fortes.En sept mois, je dépense autour de 8000$ dans les maudites machines. Manipulations, menteries, toute la famille y est passée. Et je passe les fois où j’ai vidé les comptes conjoints. J’ai même réduit mes achats de cocaïne pour jouer.

Jeu compulsif et les shylocks

Puis, j’emprunte 1000$ à des usuriers: 50$ par jour d’intérêts (1500$ par mois). Ils te laissent prendre du retard. Quand ils se sont mis à presser sur le champignon, j’ai pris 500$ dans la petite caisse de l’hôtel et je suis allé au casino, dans l’espoir de récupérer et rembourser. J’ai tout perdu.

Du Casino de Montréal au suicide

En sortant du Casino de Montréal, je me rends à pied sur le pont Jacques-Cartier. J’ai enjambé la barrière et me suis jeté en bas. Dans l’eau, je n’étais pas de bonne humeur: je n’étais pas mort. J’ai essayé de me caler.  Je n’y arrivais pas.

did-tafari-belizaire-gambling-suicide-jeu-compulsif-pathologique Les machines à sous de Loto-Québec

Deux ans après ma tentative de suicide, je m’explique encore mal comment on devient accro à ces appareils. C’est pas clair comment ça se passe. C’est peut-être un mal de vivre. Mais plein de gens ont des bibittes et ne deviennent pas joueurs compulsifs.Les machines sont attrayantes: le bruit, les couleurs. Tu penses que tu comprends les probabilités. Mais rien de tout ça ne tient. La plus grande force de ces 14 000 machines sous le contrôle de Loto-Québec est leur gain élevé. L’illusion des machines est là. J’ai gagné souvent. Une fois, j’ai gagné trois fois le gros lot la même journée (maximum 500$). Je suis sorti sur le party pendant 22 heures…

Solutions pour tempérer les joueurs compulsifs

Le jeu ne doit pas être accessible au coin de la rue, dans un petit bar où tu retrouves tes chums. Loto-Québec devrait regrouper les machines de vidéopoker dans quelques points de service dans la ville, comme au casino.Si, après avoir tout perdu, tu reviens chez toi à pied du casino, tu vas commencer à y penser. Quand la rage de jouer va te pogner, les 45 minutes de trajet d’autobus de Tétreaultville jusqu’à l’île Notre-Dame vont te calmer.On ne peut pas abolir le jeu. Je suis d’accord avec les casinos gérés par l’État. Mais je pense que Loto-Québec devrait retirer les 14 000 vidéopokers des bars. Tu vas te chercher un pain et t’as une machine à sous juste là! Comment ça se fait que les bars ouvrent à 8h le matin? Avec les machines, on frappe sur le petit peuple. Pourquoi n’y a-t-il aucune machine à Westmount? Les machines, du temps où elles étaient clandestines étaient moins accessibles. Loto-Québec redirige 22 millions sur ses 1,5 milliards de profits vers la prévention et la guérison du jeu pathologique. Des maisons de traitement sont devenues gratuites. Malgré tout, le problème est si grave que Québec devrait faire plus pour les joueurs excessifs. Le gouvernement devrait interdire la publicité sur le jeu, comme il le fait pour la cigarette. Tout ce marketing met le jeu à la mode et le banalise.C’est vrai qu’il y a des présentoirs dans les bars, avec des dépliants de prévention. Moi, je sniffais ma coke avec, pour ne pas lâcher la machine. Entre ce présentoir qui t’offre une aide et le guichet automatique installé à portée de main, qu’est-ce qui intéresse le joueur, croyez-vous?

loto-quebec-casino-jeu-compulsif-gambling-gambler-joueur-pathologique Critique de Loto-Québec

Je suis membre de la coalition EmJeu (Éthique pour modérer les jeux d’argent et de hasard), qui exerce des pressions sur Loto-Québec. Radios, télévisions, colloques, j’ai été aux mêmes tribunes que d’autres citoyens engagés dans la critique de la société d’État: Éléonore Mainguy, ex-croupière du casino de Charlevoix (Reflet de Société, août 2005) et Biz, du groupe Loco Locass, coréalisateur du documentaire La maudite machine (idem, avril 2005). J’ai aussi participé à deux vidéos de prévention pour les jeunes, avec l’Université McGill et avec le Journal de la Rue.Pour convaincre les directeurs d’école de m’inviter à donner des conférences aux élèves, je leur dis: Monsieur le Directeur, saviez-vous que, selon le Centre d’étude sur le jeu et les comportements à risque de l’Université McGill, le jeu vient au premier rang des dépendances bien avant la drogue, l’alcool et la cigarette?Je veux que les jeunes reconnaissent les pièges, qu’ils fassent des choses positives: sport, théâtre… qu’ils voient quand le jeu n’est plus un jeu, quand, par exemple, tu prends 2$ sur ton 5$ de lunch pour miser…Pour se battre contre la publicité massive de Loto-Québec, on a une force, on a le contact direct avec les jeunes. La tendance à transformer le Québec en société du jeu est lourde. Mais, en fauteuil roulant, j’ai appris à avancer en me fixant de petits objectifs.Vis-à-vis du jeu, un petit point d’interrogation est en train de se dessiner dans la société québécoise. Je veux faire la différence pour quelqu’un d’autre, pour les jeunes surtout.

Textes sur le Gambling et jeu compulsif:

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Pour voir le catalogue complet des DVD

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les gracieusetes du Casino et la fidelisation des joueurs compulsifs

Les gracieusetés du Casino et la fidélisation des joueurs compulsifs

Raymond Viger.   Entrevue avec Michel B.

Réalisé pour Reflet de Société, dossier  Gambling et jeu compulsif, Casino

J’ai été un gros joueur au Casino de Montréal. Un très gros joueur. Gagner ou perdre plus de 75 000 $ dans une journée était chose fréquente. Au début, j’ai commencé par gagner des montants appréciables. Plus je gagnais et plus je devenais arrogant et hautain.

Champagne et casino, limousine et resto

Étant un gros joueur, les gens du Casino étaient à mon service. Je pouvais boire et manger tout ce que je voulais gratuitement. Je ne bois aucun alcool. Il m’arrivait de commander du champagne à 500 $ la bouteille et de le donner à de parfaits inconnus. Je pouvais manger dans n’importe quel restaurant du Casino. Quand j’étais tanné de toujours manger la même chose, je leur demandais de sortir. Avec leur grosse limousine, ils m’amenaient dans un restaurant en ville et me ramenaient au Casino.

Casino et superstition

Dès que je mettais les pieds dans le Casino, une personne était attitrée pour répondre à mes moindres exigences. Un jour mon hôtesse me fait passer, par inadvertance, par une porte réservée au personnel seulement. Après avoir fait ce que j’avais à faire dans cette section, je lui demande pour ressortir par cette même porte. J’avais le goût de voir jusqu’où le Casino était prêt à aller dans leur service à la clientèle. Je lui dis qu’il n’est pas question de repasser par une autre porte. Je suis une personne superstitieuse. Je suis entré par une porte, je dois ressortir par la même porte. Elle était vraiment embêtée. Elle fait venir différentes personnes. Finalement, un haut gradé décide d’accepter que je repasse par la section réservée au personnel.

Casino et salon VIP

À une autre occasion, je leur dis que j’ai toujours froid aux pieds dans leur Casino. Pas de problème! Ils me proposent de leur amener une deuxième paire de souliers qu’ils vont garder au chaud. Quand j’arrive, je n’ai qu’à leur demander mes souliers pré-chauffés qui sont gardés au vestiaire du salon VIP.

La roulette

Quand je joue à la roulette, en plus de placer plusieurs jetons à différents endroits, je place toujours 200 $ sur le 0. Les croupiers me connaissent et le savent. Un jour, après le changement de croupier, un nouveau qui ne me connaît pas part la roulette et lance son traditionnel «Rien ne va plus, les jeux sont faits». Je n’avais pas eu le temps de mettre mon 200 $ sur le 0 et c’est la banque qui gagne. Je me mets à crier. Le chef de section vient à ma rencontre et analyse la situation. Pour éviter que je ne m’emporte plus, il décide de me payer le gain tout de même. 35 fois la mise de 200 $ me donne tout de même 7 000 $!

Casino: soupers, spectacles, Canadiens de Montréal

Le Casino m’a offert toutes sortes de gracieusetés. Soupers, spectacles, billets pour les Expos et une loge au centre Bell pour voir les Canadiens de Montréal, voyages dans Charlevoix, etc. Je peux vous assurer que même s’il ne m’avait rien donné, j’aurais joué quand même et aussi fort. Un gros joueur ne joue pas pour un souper gratuit ou un voyage. Il peut se le payer au centuple. J’ai été un gros joueur parce que j’étais malade du jeu. Avec ou sans gratuité. Juste à regarder les gens qui sont pris avec les vidéo-pokers dans les bars. Ils n’ont aucune gratuité et ils y dépensent des fortunes. Ils n’ont même pas la chance de gagner un gros lot qui se respecte et ils jouent quand même. C’est bien la preuve que Loto-Québec dépense son argent inutilement pour toutes ces gratuités.

Casino, profit et ministre des Finances

Loto-Québec pourrait bien arrêter de distribuer toutes ces gratuités et remettre le tout en profit supplémentaire au ministre des Finances. Est-ce normal qu’on demande au personnel du Casino d’endurer une personne qui a été insolente et hautaine comme je l’ai été? Loto-Québec ne devrait-il pas exiger que les clients respectent leur personnel comme des êtres humains? N’est-ce pas contraire aux normes du travail d’obliger ses employés à tolérer un tel traitement? L’insolence de certains clients peut faire plus mal qu’un bon coup de poing sur le nez. Un nez peut se réparer assez rapidement. Certaines blessures psychologiques ou émotionnelles ne guérissent jamais.

Textes sur le  Gambling et jeu compulsif:

Témoignage d’un joueur compulsif

Comment fidéliser un gambler?

DVD prévention gambling et jeu compulsif

Être le conjoint d’un gambler

Le prix à payer pour devenir un gambler

La Sérénité pour un joueur compulsif

Biz Locolocass et le gambling

Éléonore Mainguy, ex-croupière du Casino

Jeux de cartes entre amis

Statistiques du pile ou face

Responsabilité de Loto-Québec

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

show_image Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Mtl, Qc. H1V 1X4

Pas de casino à Côte-des-Neiges

Pas de casino à Côte-des-Neiges

François Richard        Dossier Ville de MontréalCasino

Le mouvement d’opposition à la transformation des installations de courses de cheveaux Blue Bonnets en complexe de jeu dont l’attraction principale serait des appareils de loterie vidéo se poursuit.

Le 9 février, une conférence de presse réunissant des élus municipaux du quartier Côte-des-Neiges, où le projet doit être développé, ainsi que des représentants des groupes communautaires du secteur a eu lieue. Les participants y ont expliqué les raisons pour lesquelles ils s’opposent au projet, soit la crainte de l’augmentation des problèmes liés au jeu, dans un quartier qui connaît déjà de nombreuses difficultés socioéconomiques et le frein au développement résidentiel que la présence d’un casino qui ne porte pas son nom pourrait engendré.

Vidéo en ligne

Le groupe de sensibilisation aux effets néfastes des jeux de hasard, EmJEU, a mis un vidéo de la conférence de presse en ligne sur son site.

Vous pouvez le consulter ici. Vous pouvez également consulter le site d’EmJEU pour obtenir plus d’informations liées aux effets néfastes des jeux de hasard et à la politique gouvernementale dans ce domaine.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :