Tourisme international dans Hochelaga-Maisonneuve avec Bistro le Ste-Cath

Tourisme international dans Hochelaga-Maisonneuve

Bistro le Ste-Cath, un contributeur d’exception

restaurant touristes internationaux bon resto montréal* Café Graffiti reçoit bon an mal an près de 3 000 jeunes touristes internationaux qui viennent y suivre des ateliers d’initiation au graffiti.

* Reflet de Société, un magazine d’information et de sensibilisation sur les thématiques sociales accueille chaque année plusieurs stagiaires européens en journalisme et en animation culturelle.

* Année après année, plus d’une trentaine de travailleurs sociaux européens viennent au Québec pour assister à nos ateliers qui détaillent notre intervention.

bistro hochelaga-maisonueuve restaurant touristes resto* Bistro le Ste-Cath offre quant à lui l’hospitalité à plus de 1 500 touristes Français pendant leur séjour au Québec. Solidaires du quartier, nous nous efforçons aussi de garder ces touristes dans Hochelaga-Maisonneuve : la clientèle que nous ne pouvons servir est ainsi redirigée vers les Cabotins, restaurant voisin. Nous partageons alors avec lui nos recettes comme notre expertise de manière à garantir le même niveau de qualité dans l’accueil réservé aux touristes.

restaurant meilleur accueil touristique montréalMembre de Tourisme Montréal, nous avons donc présenté aux Prix annuels en Tourisme le travail que nous accomplissons en ce qui a trait à l’accueil de touristes internationaux.

L’organisme se retrouve finaliste pour les Prix Distinction 2019 de Tourisme Montréal. L’identité du gagnant sera révélée le 21 mars prochain.

Les finalistes sont :

restaurant touristes montréal resto bistro meilleur bouffe* Aéroports de Montréal

* Hôtel Ambrose (3 étoiles) rue Stanley, au Centre-Ville

* Hôtel Monville (4 étoiles) rue Bleury Centre-Ville.

* Bistro Ste-Cath/Café Graffiti

Bistro le Ste-Cath est un organisme communautaire en économie sociale. 

100% de ses surplus sont reversés à la communauté. 

Nous présentons plus de 200 spectacles gratuits par année.

Réservation (514) 223-8116

Publicités

Certificats de placement; jusqu’à 6,5%

certificat de placement obligation communautaire

Une façon originale de soutenir un organisme communautaire tout en conservant votre capital. Vous aidez un organisme en économie sociale tout en recevant des intérêts sur votre placement.

Cela est possible parce que l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) exempte les organismes communautaires  du prospectus et des frais de courtiers conventionnels.

certificat de placement obligation communautaire Trois organismes ont déjà lancé leur émission d’obligation:

  • Le Grand Costumier de Radio-Canada
  • Le Cinéma du Parc
  • Les Ateliers 7 à nous

Après 25 années d’intervention auprès des jeunes marginalisés, pour consolider l’ensemble de ses actions sociales, le Journal de la Rue émet des certificats de placement. Disponibles en multiple de 1 000$, elles peuvent recevoir des rendements jusqu’à 6,5% d’intérêts selon le montant et la durée des obligations.

certificat de placement obligation d'épargne Pour toutes informations concernant l’émission d’obligations communautaires du Journal de la Rue, contacter Raymond Viger, par courriel;

raymondviger@hotmail.com

ou par téléphone: (514) 256-9000.

Rémi Jean-Lefebvre à la rentrée des organismes communautaires Hochelaga-Maisonneuve

Rémi Jean-Lefebvre au Salon de la rentrée des organismes communautaires d’Hochelaga-Maisonneuve

Rémi Jean-Lefebvre, au Salon des organismes communautaires

C’est en toute humilité que l’artiste Rémi Jean-Lefebvre, a représenté le Café Graffiti lors du Salon de la Rentrée des organismes communautaires dans Hochelaga-Maisonneuve en accompagnant Martin Comeau.

Un évènement important pour créer des liens entre la population et les intervenants qui les représentent.

Rémi Jean-Lefebvre nous présente sa créativité:

Rémi Jean-Lefebvre en photo pour ses T-Shirts

T-Shirt personnalisé de l’artiste Rémi Jean-Lefebvre

Les mangas de Raoul et les T-Shirts de Rémi Jean-Lefebvre

Rémi Jean-Lefebvre initie au graffiti Raoul

Rémi Jean-Lefebvre vient de débuter une chronique dans le magazine Internet Reflet de Société + comme journaliste couvant différents événements reliés à la culture Hip hop.

Café Graffiti, 625 De La Salle, Montréal, Qc. H1V
2J3. (514) 256-9000.

5 millions de visites

Un nouveau cap est franchi

Ce blogue vient de traverser les 5 000 000 de visites depuis ses débuts.

Un blogue qui contient beaucoup d’informations, de commentaires et de débats.

En chiffre cela représente:

  • 65 000 commentaires
  • 12 000 followers
  • 4 000 articles
  • 3 200 tags
  • 300 catégories

Malgré que j’ai dû déréférencer certains de mes billets qui provoquaient trop de travail à suivre, aujourd’hui il reste encore de 2 000 à 4 000 visites par jour. Et tout ça malgré que plusieurs disent que l’ère des blogues soient terminés au profit de Facebook et autres réseaux sociaux.

Un déréférencement parce que je recevais trop de commentaires. Parce qu’ils sont tous lus et tous répondus. J’ai eu à tenir jusqu’à 140 commentaires par jour. Souvent de gens souffrants et en détresse.

Un blogue, contrairement aux nouveaux réseaux demeurent la facilité de recherche dans les archives, une meilleure communication avec nos lecteurs. Un blogue est une communication plus solide et ne se limite pas à un instant d’échange éphémère qui se perd dans le monde virtuel.

Je fantasme de pouvoir y revenir régulièrement pour traiter des sujets sociaux.

Entre-temps, ma collègue Delphine Caubet vient d’envoyer à l’imprimerie le dernier livres des Éditions TNT: 25 ans de couverture sociale. Les meilleurs textes sociaux de l’organisme actualisés. 25 ans pour 25$ plus taxes et transport. Un beau souvenir de tout le travail réalisé.

Je profite de cette occasion pour remercier le groupe des sages, le comité de lecture de l’organisme. Composé de Nicole Sophie-Viau, Louise Gagné, Danielle Simard et Jean-Claude Leclerc. Chacune de ces personnes a investi près d’un quart de siècle d’implication bénévole. Pour lire tous les textes qui ont été publiés dans le magazine Reflet de Société, les commenter. Encadrer, soutenir et être présent aux nombreux stagiaires et jeunes journalistes qui ont passé chez nous. Ce sont les gardiens de la mission.

Les archives de Reflet de Société classés par thématiques sociales.

Le petit dernier, Reflet de Société Plus, pour des textes d’une nouvelle génération avec différents liens.

Merci à tous pour votre présence dans ce blogue.

Campagne de financement du Journal de la Rue

Soutenir sa communauté

Campagne de financement printemps 2018
Soutien au Journal de la Rue et à son milieu de vie Café Graffiti; objectif 100 000$

Pour une obligation communautaire: http://journaldelarue.com/investissement/
Vous conservez votre capital et vous faites des intérêts tout en aidant notre intervention communautaire.

Pour un don, notre partenaire Éditions TNT: http://editionstnt.com/produit/don/

Pour toutes demandes d’informations : Raymond Viger (514) 256-9000 raymondviger@hotmail.com

De la part de nos jeunes, bénévoles et employés; merci pour votre présence et votre soutien.

Journal de la Rue/Café Graffiti 4260 Ste-Catherine est, Montréal. Qc. H1V 1X6

Investisseur recherché

Des projets d’économie sociale

Pour une action sociale et communautaire en intervention et en prévention

Les organismes Journal de la Rue et Survivre recherchent des investisseurs pour:

  • Création d’emploi non subventionné permanent et stable.
  • Préparer une intervention de veille Internet auprès de jeunes personnes en détresse;
  • Consolider son action sociale et communautaire;
  • Renouveler des équipements;
  • Faire une refonte majeure de son magazine pour devenir Reflet de Société +

Le Journal de la Rue vous propose l’achat d’obligations communautaires vous permettant de recevoir jusqu’à 6,5% d’intérêt sur votre placement.

Survivre vous offre un reçu de charité pour vos impôts en échange d’un don.

Pour toutes informations complémentaires, Raymond Viger

Courriel : raymondviger@hotmail.com Tél. : (514) 256-4467.

blog-rds1

Quand vous avez atteint le maximum de REER

Les obligations communautaires,

Un investissement qui rapporte

Jusqu’à 6,5% d’intérêt sur votre placement

Un Réer est un excellent placement. Il permet, en plus d’un rendement, d’obtenir un crédit d’impôt. Il n’est cependant pas à l’abri des aléas de la bourse si vous le placez dans un porte-feuille d’action.

Investir le montant maximum que vous pouvez dans un Réer devrait demeurer un premier objectif dans votre planification financière.

Où investir quand on a atteint le maximum de Réer autorisé?

Après 25 années d’intervention auprès de jeunes marginalisés, le Journal de la Rue, lance une émission d’obligations communautaires.

Aidez une cause sociale et obtenez un rendement sur votre placement

Disponibles en multiple de 1 000$, elles peuvent recevoir des rendements jusqu’à 6,5% d’intérêts selon le montant et la durée des obligations.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) exempte les organismes communautaires du prospectus et des frais de courtiers conventionnels permettant un réel investissement dans un organisme communautaire.

Pour toutes informations concernant l’émission d’obligations communautaires du Journal de la Rue, contacter Raymond Viger raymondviger@hotmail.com Tél. : (514) 256-9000.

%d blogueurs aiment cette page :